Publié le 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Ole Bierring, ambassadeur du Danemark en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Ole Bierring, ambassadeur du Danemark en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980

25 septembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de la présentation des Lettres de créance de S.E. M. Ole Bierring, ambassadeur du Danemark en France, Paris, Palais de l'Élysée, le jeudi 25 septembre 1980 - PDF 131 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - danoises`
- Monsieur l'ambassadeur,
- C'est très volontiers que je reçois les Lettres par lesquelles Sa Majesté la Reine MARGRETHE a bien voulu vous accréditer auprès de moi en_qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Danemark en France.
- En vous accueillant, je tiens à vous dire combien j'apprécie la désignation d'une personnalité comme la vôtre qui pourra mettre au service des relations entre nos deux pays, toute l'expérience acquise dans les importantes fonctions qu'elle vient d'assumer.
- Vous avez rappelé, monsieur l'ambassadeur, la tradition séculaire d'amitié et de coopération entre nos deux pays. Il est bien vrai qu'elle éclaire nos rapports d'un jour particulier qui explique notre volonté de travailler ensemble à la fois au développement de nos rapports bilatéraux et au renforcement de la construction européenne, devenue notre oeuvre commune. Diversifier et intensifier nos échanges économiques pour les porter au-niveau qu'appellent nos développement respectifs, élargir les bases de nos rapports culturels dans toute leur dimension contemporaine afin de contribuer à une meilleure connaissance réciproque de nos peuples, approfondir notre dialogue politique, tels sont les objectifs qui s'offrent à votre action. Vous trouverez ici, soyez-en assuré, des interlocuteurs qui, les partageant, vous apporteront tous les -concours qui vous seraient nécessaires dans l'accomplissement de votre haute mission.\
`Politique étrangère ` relations franco - danoises`
- Cette solidarité, qui doit s'affirmer de manière plus concrète encore dans la vie quotidienne de nos Etats, traduit une communauté de destin dont, avec nos partenaires européens, nous avons aujourd'hui pleinement pris conscience.
- Mais il ne s'agit pas du sentiment d'être livrés ensemble au même sort, à la même fatalité. Ce que nous voulons, c'est que l'Europe s'affirme en tant que telle, qu'elle fasse entendre sa voix dans les affaires du monde et qu'elle apporte sa contribution au règlement de ses problèmes, conformément à sa tradition et à sa vocation.
- En agissant ainsi, l'Europe répondra à une attente de la communauté internationale qui sait le facteur d'équilibre, de paix et de développement qu'elle représente en-raison des principes qui l'animent, de son expérience, des liens qui l'attachent aux autres continents et du -concours qu'elle apporte à de nombreuses jeunes nations, dans le respect de leur identité et de leurs choix.
- Je sais que le Danemark comprend ce langage qui rejoint, monsieur l'ambassadeur, votre observation selon laquelle l'Europe, pour être elle-même, doit se rassembler autour d'une idée qui mobilise ses efforts. Je suis donc convaincu que, sur-ce-plan aussi, qui doit retenir tout spécialement notre attention, notre dialogue ne manquera pas de servir notre objectif commun. A cet égard, j'ai relevé avec intérêt vos commentaires sur les conditions d'un dialogue utile entre l'Est et l'Ouest £ ils offrent une illustration de cet échange ouvert et confiant qui doit être la règle entre nous.
- Je vous demande de bien vouloir remercier Sa Majesté la Reine MARGRETHE de son aimable message et de lui transmettre, avec mes respectueux hommages auxquels je joins l'expression de mes sentiments amicaux pour Son Altesse Royale, le Prince HENRIK, les voeux que je forme pour sa personne ainsi que pour le bonheur et la prospérité du peuple danois.\

Voir tous les articles et dossiers