Publié le 5 octobre 1979

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU PARLEMENT DE NAVARRE, LORS DE SON VOYAGE OFFICIEL DANS LE SUD-OUEST, PAU, LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU PARLEMENT DE NAVARRE, LORS DE SON VOYAGE OFFICIEL DANS LE SUD-OUEST, PAU, LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979

5 octobre 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU PARLEMENT DE NAVARRE, LORS DE SON VOYAGE OFFICIEL DANS LE SUD-OUEST, PAU, LE VENDREDI 5 OCTOBRE 1979 - PDF 708 Ko
MONSIEUR LE PRESIDENT,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES,
- MESSIEURS LES CONSEILLERS_GENERAUX DES PYRENEES-ATLANTIQUES,
- AINSI, MONSIEUR LE PRESIDENT, J'AI APPRIS, EN VOUS ECOUTANT, QUE JE SERAIS LE SECOND CHEF_D_ETAT ET LE PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RECU EN CE PARLEMENT DE NAVARRE DANS L'EXERCICE DE SES FONCTIONS. CECI NE MANQUE PAS DE M'IMPRESSIONNER. JE RESSENS PROFONDEMENT, MESSIEURS, L'HONNEUR QUE VOUS ME FAITES DE M'ACCUEILLIR AINSI ET LA RESPONSABILITE QUE J'ASSUME.
- JE SOUHAITE QU'APRES TANT DE SIECLES, LA VISITE EN CETTE MAISON DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE NE SOIT PAS SEULEMENT UN HOMMAGE TARDIF AU PARLEMENT DE NAVARRE MAIS QUE MA VISITE SOIT FRUCTUEUSE ET UTILE A CELLES ET A CEUX QUE VOUS REPRESENTEZ SI DIGNEMENT.
- POURQUOI SUIS-JE PARMI VOUS CE MATIN ? PARCE QUE MA FONCTION EST DE PRENDRE EN CONSIDERATION CHAQUE PARTIE DE CE TOUT QU'EST LA FRANCE ET DE REFLECHIR A SES PROBLEMES, A SON AVENIR.
- PARCE QUE, SONGEANT A VOTRE REGION ET AUX REGIONS VOISINES, A LEURS PROBLEMES ACTUELS, A LEURS PERSPECTIVES PROCHES ET LOINTAINES, J'AI DEMANDE AU GOUVERNEMENT D'EN ORGANISER L'AVENIR DANS UNE REFLEXION ET DANS UNE ACTION COLLECTIVE SANS PRECEDENT : LE PLAN DE 10 ANS DU GRAND SUD-OUEST.
- CE PLAN EST EN-COURS D'ELABORATION CONCERTEE. VOUS Y AVEZ TRAVAILLE, MESSIEURS. LA CONCERTATION S'ACHEVERA DANS UNE QUINZAINE DE JOURS AVEC LES DERNIERES PROPOSITIONS DES ASSEMBLEES REGIONALES. IL SERAIT DONC TROP TOT POUR CONCLURE. MAIS IL N'EST PAS TROP TARD POUR DIALOGUER. C'EST POURQUOI JE VISITE L'AQUITAINE, C'EST POURQUOI J'ECOUTE LES RESPONSABLES, TOUT A L'HEURE MUNICIPAUX ET MAINTENANT VOUS-MEEMES, ELUS DEPARTEMENTAUX DES PYRENEES-ATLANTIQUES.\
J'AURAI L'OCCASION D'EN PARLER AVEC VOUS TOUT A L'HEURE DANS DES CONDITIONS MOINS OFFICIELLES. MAIS, DES MAINTENANT, A CETTE TRIBUNE, JE VOUS DONNERAI MON SENTIMENT SUR QUELQUES-UNS DES POINTS EVOQUES PAR VOTRE PRESIDENT QUE JE REMERCIE ENCORE UNE FOIS DE SES PAROLES ELOQUENTES DE BIENVENUE, DE SON ACCUEIL ET DES PRESENTS QU'IL M'A REMIS EN VOTRE NOM.
- LE PREMIER SUJET EST L'ISOLEMENT. VOUS ETES, COMME LE DISAIT LOUIS XIII - DONT D'AILLEURS VOUS AVEZ CITE, MONSIEUR LE PRESIDENT, INCOMPLETEMENT LE TEXTE £ VOUS AVEZ CITE LES PROPOS QUI ETAIENT DE _NATURE A PROVOQUER LA SATISFACTION DES ELUS DU CONSEIL_GENERAL DE VOTRE DEPARTEMENT MAIS QUAND ON PENSE A L'OBJET MEME DE SA VISITE, CE PROSELYTISME UN PEU ARDENT QUI ETAIT LE SIEN POUR ORGANISER LE RETOUR DANS UNE SEULE FOI `CATHOLICISME` DES HABITANTS DE LA REGION, ON EST LOIN DU PLURALISME DONT JE ME FAIS ICI L'AVOCAT - VOUS ETES DONC AUX FRONTIERES DE LA FRANCE. NON PAS DES FRONTIERES OUVERTES COMME CELLES DU NORD ET DE L'ALSACE QUI ONT VALU A CES REGIONS LES GRANDES EPREUVES QU'ELLES ONT CONNUES, NON PAS DES FRONTIERES COMME CELLES DES GRANDS PORTS DE COMMERCE, BIEN QUE VOUS AYIEZ ICI UNE ACTIVITE MARITIME, MAIS DES FRONTIERES FERMEES PAR LA GEOGRAPHIE ET PAR L'HISTOIRE. VOUS EETES A L'ECART DES GRANDS CENTRES INDUSTRIELS ET DES GRANDS CENTRES COMMERCIAUX.
- BASQUES ET BEARNAIS - JE LES CITE DANS L'ORDRE ALPHABETIQUE, MARINS, MONTAGNARDS, HOMMES DES COTEAUX OU DE LA PLAINE - ONT PENDANT DES SIECLES CHERCHE FORTUNE AILLEURS. EN FRANCE ET DANS LE MONDE, MES VOYAGES, NOTAMMENT DANS LES PAYS D'AMERIQUE LATINE, M'AMENENT A RENCONTRER, ICI OU LA, DES ORIGINAIRES DE VOTRE REGION QUI M'EXPRIMENT D'AILLEURS TOUJOURS LEUR ATTACHEMENT TRES FIDELE A VOTRE PROVINCE.\
OR, VOICI QUE LES CHOSES CHANGENT. LA PERSPECTIVE DE L'ENTREE DE L'ESPAGNE DANS LE MARCHE_COMMUN, AVEC LES PROBLEMES QUE CECI IMPLIQUE, VA RECULER DE 1000 KMS LES FRONTIERES ECONOMIQUES.
- CERTES, LA NEGOCIATION AVEC L'ESPAGNE SERA LONGUE ET ASSORTIE DE PRECAUTIONS. MAIS LES PERSPECTIVES SONT DEJA MODIFIEES - LES VOTRES COMME CELLES DE LA COLLECTIVITE NATIONALE -. C'EST POURQUOI IL M'APPARAIT INDISPENSABLE DE LANCER CE PLAN DE DEVELOPPEMENT DU GRAND SUD-OUEST.
- VOTRE DEPARTEMENT EST UN POINT FORT DU GRAND SUD-OUEST. IL DOIT LE RESTER. UN POINT FORT, C'EST CE QUE MONTRENT TOUS LES INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES ET ECONOMIQUES. BEAUCOUP DE DEPARTEMENTS DE LA REGION SONT MALHEUREUSEMENT ATTEINTS DE DEPOPULATION £ EN UN QUART DE SIECLE, LES PYRENEES-ATLANTIQUES ONT VU LEUR POPULATION AUGMENTER D'UN QUART.
- DURANT CETTE PERIODE, ET GRACE NOTAMMENT A L'EXPLOITATION DES RICHESSES DE LACQ `GAZ`, LA PART D'EMPLOI INDUSTRIEL S'EST FORTEMENT ACCRUE POUR REJOINDRE AUJOURD'HUI LA MOYENNE NATIONALE.
- L'AGRICULTURE A TROUVE DANS LE MAIS ` ` CEREALE` HYBRIDE UNE SPECULATION CORRESPONDANT BIEN A SON SOL ET A SON CLIMAT ET DONT LES DEBOUCHES SONT ASSURES AU-SEIN D'UN MARCHE_COMMUN QUI EST LARGEMENT DEFICITAIRE DANS CETTE PRODUCTION. IL FAUT FELICITER D'AILLEURS LES ORGANISATIONS D'EN AVOIR ASSURE LA DIFFUSION DANS VOTRE REGION ET IL FAUT CONSOLIDER CES RESULTATS.
- A COURT TERME, LE GOUVERNEMENT A DECIDE DE SOUTENIR L'ACTIVITE A TRAVERS LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS. LES MESURES DE SOUTIEN QUI VIENNENT D'ETRE ARRETEES APPORTERONT NOTAMMENT AUX PYRENEES-ATLANTIQUES 20 MILLIONS DE FRANCS DE PRETS SUPPLEMENTAIRES POUR LE LOGEMENT ET 3,5 MILLIONS DE FRANCS DE CREDIT D'ASSAINISSEMENT DONT 2 MILLIONS IRONT AU DISTRICT DE BAYONNE - ANGLET - BIARRITZ. MAIS IL FAUT AUSSI PENSER AU PLUS LONG TERME.\
LES PYRENEES-ATLANTIQUES ONT DESORMAIS UNE VOCATION D'OUVERTURE ET D'ECHANGES. EN TEMOIGNE LE FAIT QUE 60 % `STATISTIQUE` DU TRAFIC ROUTIER DE MARCHANDISES ENTRE LA FRANCE ET L'ESPAGNE PASSE PAR BAYONNE. AUSSI, COMME VOUS L'AVEZ RAPPELE, MONSIEUR LE PRESIDENT, LE PREMIER EFFORT DOIT-IL PORTER SUR L'ACHEVEMENT DES GRANDS AXES DE COMMUNICATION.
- LE PLAN GRAND SUD-OUEST PRECISERA APRES LES DERNIERES CONSULTATIONS LE CALENDRIER DE REALISATION DE LA GRANDE LIAISON TRANSVERSALE BAYONNE - PAU - TARBES - TOULOUSE. LE DECRET DE CONCESSION DE LA SECTION MONT-ARTIX DOIT ETRE SIGNE DANS LES PROCHAINS JOURS.
- UN RETARD A ETE PRIS PAR-RAPPORT AU CALENDRIER QUI AVAIT ETE ANNONCE PAR LE GOUVERNEMENT. IL FAUT SAVOIR QUE CE RETARD A DES RAISONS TECHNIQUES ET L'INTENTION DU GOUVERNEMENT EST BIEN D'ACHEVER CETTE LIAISON AUSSI RAPIDEMENT QUE POSSIBLE.
- POUR LA SECTION ARTIX - SOUMOULOU, LES ACQUISITIONS FONCIERES DEVRONT AVOIR _LIEU L'AN PROCHAIN ET QUANT A LA SECTION BAYONNE - ORTHEZ, ELLE A DONNE _LIEU A DES DIFFICULTES EN CE QUI CONCERNE LE PASSAGE DE CETTE GRANDE VOIE MAIS NOUS AVONS PUBLIE L'ETE DERNIER LA DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE ET DONC LA PROCEDURE VA SE POURSUIVRE ACTIVEMENT. LE PLAN SUD-OUEST DEVRA PRECISER L'ECHEANCIER D'ACHEVEMENT DE L'ENSEMBLE DE CETTE LIAISON NECESSAIRE. LE PLAN DEVRA EGALEMENT PRENDRE PARTI SUR L'ITINERAIRE ET SUR LES MODALITES TECHNIQUES DES LIAISONS TRANSPYRENEENNES. FAUT-IL CHOISIR LE FER OU LA ROUTE ? QUELLES PRIORITES RETENIR PARMI LES ITINERAIRES CONCURRENTS QUI SONT PROPOSES A BAYONNE, PAU OU OLORON ? JE SOUHAITE QUE LE GOUVERNEMENT DISPOSE D'ICI UN MOIS DE TOUTES LES DONNEES NECESSAIRES ET D'ABORD D'UN AVIS PRECIS DU CONSEIL_GENERAL, COMME AUSSI, LE MOMENT VENU DES ORIENTATIONS DU CONSEIL_REGIONAL, POUR ETRE EN_MESURE DE FAIRE DE CE PROGRAMME DE VOIES DE COMMUNICATIONS UN CHAPITRE IMPORTANT DU PLAN.
- J'AI RETENU VOTRE PREOCCUPATION EVIDENTE D'AMELIORATION DE CES LIAISONS NORD - SUD. IL FAUT DONC EN ETABLIR AVEC SOIN ET DISCERNEMENT LE PROGRAMME.\
UNE SECONDE ORIENTATION DICTEE PAR LE BON SENS CONSISTE A S'APPUYER SUR LES POINTS FORTS DE L'ECONOMIE DEPARTEMENTALE `PYRENEES-ATLANTIQUES`. JE CITERAI DEUX EXEMPLES : L'AGRICULTURE ET L'ENERGIE.
- J'AI ETE INFORME DE LA QUALITE DES TRAVAUX CONDUITS PAR LES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES AGRICOLES DU DEPARTEMENT. ELLES PROPOSENT NON PAS UNE COLLECTION DE MESURES DISPARATES OU DEMAGOGIQUES, MAIS UN CHOIX D'ACTIONS PRECISES CORRESPONDANT A DES OBJECTIFS DEFINIS : PRIORITE AU DRAINAGE, PRIORITE AU REMEMBREMENT ET A L'INSTALLATION DES JEUNES. JE SOUHAITE QUE DES CHOIX AUSSI CLAIRS PUISSENT ETRE PROPOSES POUR LES AUTRES SECTEURS D'ACTIVITES.\
SECOND EXEMPLE : L'ENERGIE.
- LES RICHESSES DE LACQ ONT FAIT DE L'AQUITAINE LA SEULE REGION FRANCAISE EXCEDENTAIRE D'ENERGIE. LACQ EST A L'ORIGINE DE LA CREATION D'A PEU PRES 20000 `NOMBRE` EMPLOIS, SOIT 10 % `STATISTIQUE` DE LA POPULATION ACTIVE DES PYRENEES-ATLANTIQUES, ET PROCURE DES RESSOURCES A ENVIRON 60000 PERSONNES. DE CETTE EXPERIENCE LES AQUITAINS ONT TIRE DEUX ENSEIGNEMENTS : ILS SONT CONVAINCUS QUE LA PUISSANCE INDUSTRIELLE PASSE PAR LA MAITRISE DES SOURCES D'ENERGIE ET ILS ONT RAISON. ILS SAVENT QUE CETTE CONDITION NECESSAIRE N'EST PAS SUFFISANTE. IL FAUT AUSSI L'IMAGINATION ET L'ESPRIT D'_ENTREPRISE.
- LE PLAN SUD-OUEST DOIT ETRE POUR NOUS L'OCCASION DE PREPARER L'APRES LACQ EN AQUITAINE.
- IL FAUT, D'UNE_PART, CREER DES EMPLOIS NOUVEAUX POUR COMPENSER LA REDUCTION D'ACTIVITE DU GISEMENT A-PARTIR DE 1983 `ANNEE`. VOUS L'AVEZ DEJA COMMENCE, AVEC L'AIDE DE L'ETAT ET D'ELF-AQUITAINE `COMPAGNIE PETROLIERE`. IL FAUT D'AUTRE PART TROUVER DES SOURCES D'ENERGIE QUI PRENDRONT LE RELAIS DU GAZ NATUREL.
- L'AUGMENTATION DU PRIX DU PETROLE ET LE PROGRES DES TECHNIQUES D'EXTRACTION PEUVENT REDONNER DE L'INTERET A DES GISEMENTS D'HYDROCARBURES JUSQU'ALORS DELAISSES. LA PROSPECTION DANS LE GRAND SUD-OUEST CONTINUERA D'ETRE MENEE DE FACON SYSTEMATIQUE.
- J'AI DEMANDE DEPUIS L'ANNEE DERNIERE QUE TOUTES LES DISPOSITIONS SOIENT PRISES POUR EXPLORER DE FACON COMPLETE LES RESSOURCES POSSIBLES D'HYDROCARBURES DANS VOTRE REGION.\
DE MEME, LES GISEMENTS DE GEOTHERMIE OU D'HYDRO-ELECTRICITE ENCORE DISPONIBLES SONT EN-COURS DE RECENSEMENT. MAIS IL EST VRAISEMBLABLE QUE, D'ICI A LA FIN DU SIECLE, L'ENERGIE NUCLEAIRE DEVRA FOURNIR UN APPOINT INDISPENSABLE POUR LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL DE LA REGION. CETTE ENERGIE EST SOUVENT CRITIQUEE OU REDOUTEE. IL FAUT AVOIR L'IDEE, L'IMAGE DE CE QU'ELLE REPRESENTE COMME SECURITE ET COMME POSSIBILITE D'APPROVISIONNEMENT POUR UNE REGION.
- NOUS INSTALLONS A L'HEURE ACTUELLE EN FRANCE CINQ A SIX `NOMBRE` CENTRALES PAR AN. L'INSTALLATION D'UNE CENTRALE `NUCLEAIRE` REPRESENTE POUR UNE REGION L'EQUIVALENT DE LA DECOUVERTE D'UN GISEMENT DE PETROLE CAPABLE DE PRODUIRE REGULIEREMENT UN MILLION DE TONNES PAR AN, ET DONC NOTRE PROGRAMME NATIONAL, D'ICI 1985 `ANNEE`, REPRESENTE, CE QUI SERAIT ARRIVE EN FRANCE SI NOUS AVIONS TROUVE DANS NOTRE SOL 45 MILLIONS `QUANTITE` DE TONNES DE PETROLE PAR AN. CELA PERMET DE REALISER L'IMPORTANCE POUR LA SECURITE DE NOTRE APPROVISIONNEMENT EN ENERGIE, DONC POUR LA SECURITE DE L'EMPLOI ET DE L'ACTIVITE, DE CETTE FORME NATIONALE D'ENERGIE.
- LE 10 JUILLET DERNIER `1979 ` DATE`, RENCONTRANT LES ELUS DU GRAND SUD-OUEST JE LEUR AVAIS ANNONCE QUE LE GOUVERNEMENT ETABLIRAIT UN BILAN ENERGETIQUE PREVISIONNEL DE VOTRE REGION. CE DOCUMENT EST DESORMAIS PRET. IL PERMETTRA AUX ASSEMBLEES REGIONALES ET DEPARTEMENTALES DE FAIRE DES PROPOSITIONS POUR LE CONTENU DU CHAPITRE ENERGETIQUE DU PLAN DECENNAL.\
LES GRANDES ENTREPRISES NATIONALES PRENNENT UNE PART DETERMINANTE DANS L'ACTIVITE INDUSTRIELLE DU SUD-OUEST. ELLES ONT, DE CE FAIT, UNE RESPONSABILITE PARTICULIERE ENVERS L'AVENIR D'UNE REGION OU ELLES ONT TROUVE LES CONDITIONS ET LES RESSOURCES DE LEURS SUCCES. C'EST TOUT PARTICULIEREMENT LE CAS DE LA SOCIETE NATIONALE ELF-AQUITAINE `COMPAGNIE PETROLIERE`. ELLE CONTRIBUE AU DEVELOPPEMENT DES PAYS DE L'ADOUR ET ELLE SECONDE AINSI DE DIVERSES FACONS L'EFFORT D'INDUSTRIALISATION ENTREPRIS IL Y A LONGTEMPS DEJA PAR LE CONSEIL_GENERAL. LE PLAN SUD-OUEST DEVRA ETRE L'OCCASION D'ACCROITRE CETTE CONTRIBUTION ET DE MIEUX ASSOCIER LES ELUS A LA DEFINITION DE SES MODALITES.
- S'APPUYER SUR LES POINTS FORTS, CELA NE SIGNIFIE NULLEMENT QUE CERTAINES ACTIVITES TRADITIONNELLES SONT DEFINITIVEMENT CONDAMNEES. L'IMPORTANT CE N'EST PAS LE PRODUIT, C'EST L'ENTREPRISE. LA OU LES ENTREPRISES SONT DYNAMIQUES, BIEN GEREES, LA OU ELLES S'ADAPTENT AU MARCHE, LES RESULTATS SONT FAVORABLES, MEME PARFOIS DANS DES SECTEURS QUI SONT EN REGRESSION SUR-LE-PLAN NATIONAL. AINSI, DANS VOTRE DEPARTEMENT, UNE ENTREPRISE LOCALE REUSSIT LE TOUR DE FORCE DE VENDRE DES VETEMENTS A HONG-KONG.
- DE LA MEME MANIERE, UNE ACTIVITE TRADITIONNELLE COMME LA PECHE PEUT S'ADAPTER AUX NOUVELLES DONNEES TECHNIQUES ET ECONOMIQUES DE CE MARCHE. NOUS NOUS EFFORCONS D'OUVRIR AUX PECHEURS FRANCAIS DE NOUVELLES ZONES DE PECHE PROMETTEUSES ... LES LUZIENS ET LES HENDAYAIS DOIVENT SAVOIR QUE L'ETAT EST PRET A LES Y AIDER.\
L'EXPANSION N'EST PAS TOUT.
- PLUS QU'AILLEURS, JE PEUX, PARMI VOUS, PARLER DE CROISSANCE DOUCE ET DE QUALITE_DE_VIE EN ETANT SUR D'ETRE COMPRIS.
- LE PATRIMOINE NATUREL ET CULTUREL DU BEARN ET DU PAYS BASQUE DOIT ETRE SAUVEGARDE. VOS SITES ET VOS PAYSAGES SONT PARMI LES PLUS BEAUX DE FRANCE.
- PAR CHANCE - CAR NOUS REALISONS, AUJOURD'HUI, QU'AU FOND C'EST UNE CHANCE - LA GRANDE VAGUE TOURISTIQUE DES ANNEES SOIXANTE `1960` A RELATIVEMENT EPARGNE LES PYRENEES OCCIDENTALES. DANS D'AUTRES PAYS, LES EXCES D'UN TOURISME CONCU A BASE DE RESIDENCES SECONDAIRES ET D'HOTELLERIE DE LUXE ONT FAIT PERDRE LEUR AME A CERTAINES REGIONS. DANS CE DEPARTEMENT OU L'INTERIEUR EST AUSSI BEAU QUE LE LITTORAL, LE DEVELOPPEMENT DU TOURISME RURAL PEUT PERMETTRE DES GAINS ECONOMIQUES IMPORTANTS TOUT EN LAISSANT LA MAITRISE DE L'EVOLUTION AUX RESPONSABLES LOCAUX.
- LA REVITALISATION DES ZONES RURALES, ET NOTAMMENT DES HAUTES VALLEES PYRENEENNES EST UNE NECESSITE ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE : ON L'A BIEN VU CET ETE EN PROVENCE OU LES FORETS ABANDONNEES SONT RAVAGEES PAR LES INCENDIES. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES DONT JE ME REJOUIS DE PENSER QUE LE PRESIDENT EST UN DES MES PLUS PROCHES COLLABORATEURS, JE DIRAIS DE MES PLUS PROCHES INSPIRATEURS A ETE CONCU A LA FOIS POUR PRESERVER LA FAUNE ET LA FLORE DE LA HAUTE MONTAGNE ET POUR REANIMER LA ZONE PERIPHERIQUE.
- A COTE DE SON PATRIMOINE NATUREL, VOTRE DEPARTEMENT EST RICHE D'UN EXCEPTIONNEL PATRIMOINE CULTUREL, QU'IL EMPRUNTE A LA GASCOGNE, AU BEARN ET AU PAYS BASQUE ET QUI REMONTE AU TEMPS OU L'AQUITAINE - LE PAYS DES EAUX - ALLAIT DE L'ATLANTIQUE A LA LOIRE ET OU BOURGES ETAIT L'UNE DE SES CAPITALES.
- MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL, VOUS AVEZ BIEN VOULU EVOQUER LA VISITE QUE J'AI FAITE IL Y A QUELQUE TEMPS DEJA EN PAYS BASQUE. C'EST L'ADMIRATION ET L'AFFECTION QUE JE PORTE DEPUIS LONGTEMPS A CE PAYS - ET QUE MME GISCARD D'ESTAING PARTAGE - QUI M'Y AVAIENT CONDUIT ET QUI M'AVAIENT PERMIS DE PARTAGER LA TRADITION BASQUE DANS TOUTE SA PROFONDEUR POUR UNE SOIREE QUI _COMPTE PARMI MES MEILLEURS SOUVENIRS. JE RETOURNERAI, BIEN ENTENDU, EN PAYS BASQUE.\
JE TIENS A DIRE AUX HABITANTS DU PAYS BASQUE, COMME JE L'AVAIS DIT A ARHANSUS, QUE JE LEUR SOUHAITE DE VIVRE DANS LA FRATERNITE ET DANS LA PAIX, COMME ILS L'ONT TOUJOURS FAIT £ DANS LE RESPECT DE LEURS CROYANCES ET DE LEURS TRADITIONS ET AUSSI DANS LE MAINTIEN DE LEUR CULTURE ET DE LEUR LANGUE QUE NOUS LES AIDERONS A CONSERVER. BIEN ENTENDU, LEUR SENSIBILITE REAGIT AUX EVENEMENTS D'OUTRE-PYRENEES `PAYS BASQUE ESPAGNOL` QUI SUSCITENT CHEZ VOUS UNE ATTENTION MELEE D'INQUIETUDE.
- COMMENT POURRAIT-ON RESTER INDIFFERENTS A PAU OU A BAYONNE, AUX DIFFICULTES SANS DOUTE INEVITABLES, DE LA TRES JEUNE DEMOCRATIE ESPAGNOLE ET AUX INTERROGATIONS SUR L'EVOLUTION DE SES PROVINCES BASQUES VOISINES ? MAIS, ALORS QUE LES INTERESSES SONT APPELES A DECIDER DE LEUR AVENIR SELON DES PROCEDURES DEMOCRATIQUES, GARDONS-NOUS, LES UNS ET LES AUTRES, D'INTERVENIR DANS LES AFFAIRES INTERIEURES D'UN PAYS ETRANGER ET AMI.
- BIEN ENTENDU, LA SITUATION DES PERSONNES QUI RESIDENT EN FRANCE, DOIT ETRE TRAITEE SUIVANT LES REGLES DE NOTRE REPUBLIQUE, RESPECTUEUSE DES DROITS DE LA PERSONNE `LIBERTES INDIVIDUELLES`. C'EST AINSI QUE LE GOUVERNEMENT A ETE CONDUIT A RAPPELER, IL Y A QUELQUES SEMAINES QUE LES TITRES DE SEJOUR ET DE TRAVAIL DE CEUX QUI VIVENT DANS NOTRE PAYS `REFUGIES`, DANS VOTRE DEPARTEMENT SERONT MAINTENUS AUX INTERESSES ET QUE CHAQUE FOIS QU'IL Y AURA UNE PROCEDURE JUDICIAIRE, CELLE-CI SE DEROULERA SUIVANT LES REGLES DE NOS PROPRES INSTANCES JURIDIQUES. LORSQU'IL Y A DES ACTIONS DE VIOLENCE COMMISES SUR DES PERSONNES SUR NOTRE SOL, LES AUTEURS DE CES ACTIONS SERONT POURSUIVIS PAR NOS TRIBUNAUX SUIVANT LES REGLES DE NOTRE DROIT, JE VOUS EN DONNE L'ASSURANCE.\
JE VOUDRAIS PAR CONTRE AJOUTER CECI QUI CONCERNE NOTRE VIE NATIONALE ET LA POLITIQUE CULTURELLE LOCALE.
- LA FRANCE EST FAITE, COMME TOUTES LES GRANDES NATIONS, DE LA REUNION DE SOLS, DE CLIMATS, MAIS AUSSI DE CULTURES, DE TRADITIONS ET DE SENSIBILITES DIFFERENTS. CHACUNE DE CES DIVERSITES EST RESPECTABLE. NOUS DEVONS NOUS EFFORCER DE LES CONSERVER COMME NOUS DEVONS ESSAYER DE CONSERVER TOUT CE QUI FAIT NOTRE PATRIMOINE NATIONAL, FAIT LUI AUSSI DE DIVERSITES, D'OPPOSITIONS, DES ARDOISES A LA TUILE, DES TOITS EN PENTE AUX TOITS PLATS, DE LA PIERRE DE TOURAINE AUX CAILLOUX POLIS DU GAVE.
- LA CROISSANCE RAPIDE - EN PRECIPITANT LES EVOLUTIONS - A SUSCITE PARTOUT EN FRANCE DES REACTIONS DE DEFENSE DE NOS CULTURES ET DE NOS SENSIBILITES REGIONALES. CES REACTIONS SONT COMPREHENSIBLES. C'EST DIRE QUE, DANS L'APPROCHE DE CES PROBLEMES, LA FRANCE DOIT TENIR _COMPTE DE TOUS LES ELEMENTS : DE LA GEOGRAPHIE ET DE L'HISTOIRE, CERTES, MAIS AUSSI DE LA SENSIBILITE. UN CERTAIN BOUILLONNEMENT D'AFFECTIVITE QUI MELE LES EXALTATIONS DE LA JEUNESSE ET LES SOUVENIRS LES PLUS ANCIENS, NE DOIT PAS NOUS EFFRAYER. AUTRE CHOSE SERAIT, ET VOUS SAVEZ QUE C'EST UNE DE NOS MANIES NATIONALES, D'EN NOURRIR JE NE SAIS QUELLES DIALECTIQUES, INSTITUTIONNELLES OU ADMINISTRATIVES QUI MENACERAIENT L'HARMONIE DE NOTRE PAYS S'IL N'Y AVAIT LA REGLE DEMOCRATIQUE.\
MA CHARGE FONDAMENTALE, CELLE QUI L'EMPORTE SUR TOUTES LES AUTRES, EST DE MAINTENIR L'UNITE DE LA NATION. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A POUR TACHE DE RASSEMBLER. C'EST UN ROLE QUE LES COMPATRIOTES D'HENRI IV COMPRENNENT BIEN PUISQU'IL FUT SANS DOUTE LE PLUS ILLUSTRE, LE PLUS EFFICACE, ET LE PLUS TOLERANT RASSEMBLEUR DE NOTRE HISTOIRE NATIONALE. JE SUIS ATTENTIF A CE DEVOIR EMINENT.
- LA DIVERSITE NE MENACE PAS L'UNITE NATIONALE PARCE QUE LA DEMOCRATIE NOUS REUNIT. LA DEMOCRATIE SE CONSTRUIT LENTEMENT ET NOUS LE VOYONS BIEN EN OBSERVANT CE QUI SE PASSE DE L'AUTRE COTE DES PYRENEES `ESPAGNE`. ELLE PENETRE PEU A PEU LES COEURS ET LES ESPRITS. ELLE MODELE LES CITOYENS. ELLE LEUR PERMET DE SE COMPRENDRE, ELLE LEUR PERMET DE SE PARLER, MEME LORSQU'ILS SONT DIFFERENTS.
- LA FRANCE A BEAUCOUP DE CHANCE. ELLE A DERRIERE ELLE DEUX SIECLES DE DEMOCRATIE. VOUS COMPRENEZ CELA MIEUX QUE PERSONNE. LE NOM DE CE LIEU "PARLEMENT DE NAVARRE SEANT A PAU" ATTESTE L'ANCIENNETE DES LIENS ENTRE LE BEARN ET LE PAYS BASQUE. BASQUES ET BEARNAIS, VOUS COHABITEZ DEPUIS 600 ANS DANS VOS INSTITUTIONS REPRESENTATIVES. VOUS VOUS RESPECTEZ MUTUELLEMENT. IL Y A LONGTEMPS QUE VOS DIFFERENCES VOUS REUNISSENT CAR, SAGESSE SUPREME, MAIS QUI NE VIENT QUE PEU A PEU, VOUS SAVEZ SOURIRE ET PLAISANTER DE CES DIFFERENCES. ELLES VIENDRAIENT MEME A VOUS MANQUER SI ELLES VENAIENT A DISPARAITRE.
- C'EST POOURQUOI, MONSIEUR LE PRESIDENT, REVENANT A VOTRE PROPOS, JE VOUS APPROUVE ET JE DIS QUE LA CULTURE BASQUE A DROIT A NOTRE RESPECT ET A NOTRE SOUTIEN COMME LES AUTRES CULTURES NATIONALES. LES TRADITIONS BASQUES DOIVENT ETRE FIDELEMENT PRESERVEES DANS LEUR AUTHENTICITE ET LEUR ORIGINALITE. J'Y AIDERAI.\
MONSIEUR LE PRESIDENT,
- NON LOIN D'ICI, A SAUVETERRE, SE REJOIGNENT LA SOULE, LA NAVARRE ET LE BEARN. VOUS CONNAISSEZ LA LEGENDE - TERRIBLE D'ABORD, LUMINEUSE ENSUITE - QUE L'ON Y RACONTE : C'ETAIT EN 1170 `ANNEE`, LA REINE SANCIE, VEUVE DU ROI GASTON V DE BEARN, ACCUSEE D'AVOIR FAIT MOURIR L'ENFANT NE APRES LA MORT DE SON EPOUX, FUT JETEE DANS LE GAVE, PIEDS ET POINGS LIES, DU HAUT DU PONT FORTIFIE. LE COURANT L'AYANT DEPOSEE SAINE ET SAUVE SUR LA RIVE, ELLE FUT SELON LE JUGEMENT DE DIEU, RECONNUE INNOCENTE ET RETABLIE DANS SES DROITS.
- TELLE LA JEUNE REINE, NOTRE DEMOCRATIE A PARFOIS SES FRAGILITES. MAIS ELLE EN A AUSSI LA FORCE TRANQUILLE ET IRRESISTIBLE. C'EST POURQUOI ELLE CONTINUE ET CONTINUERA SA ROUTE SURE ET PAISIBLE, VERS LE PROGRES, VERS LA JUSTICE ET VERS L'UNITE.
- VIVENT LE BEARN ET LE PAYS BASQUE !
- VIVE LA REPUBLIQUE !
- VIVE LA FRANCE !\

Voir tous les articles et dossiers