Publié le 12 juin 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DINER OFFERT EN L'HONNEUR DE SON EXCELLENCE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE COLOMBIE ET DE MADAME JULIO CESAR TURBAY AYALA, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE - MARDI 12 JUIN 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DINER OFFERT EN L'HONNEUR DE SON EXCELLENCE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE COLOMBIE ET DE MADAME JULIO CESAR TURBAY AYALA, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE - MARDI 12 JUIN 1979

12 juin 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DINER OFFERT EN L'HONNEUR DE SON EXCELLENCE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE COLOMBIE ET DE MADAME JULIO CESAR TURBAY AYALA, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE - MARDI 12 JUIN 1979 - PDF 232 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE` MONSIEUR LE PRESIDENT,
- MADAME,
- EN VOUS RENDANT EN EUROPE POUR EN VISITER LES PRINCIPALES CAPITALES, VOUS AVEZ CHOISI DE COMMENCER PAR LA FRANCE. C'EST UNE ATTENTION A LAQUELLE NOUS SOMMES SENSIBLES PARCE QUE NOUS SAVONS QU'ELLE VIENT DU COEUR. ELLE TEMOIGNE DE LA QUALITE DES RELATIONS FRANCO - COLOMBIENNES. ELLE PLACE VOTRE VISITE SOUS LE TRIPLE SIGNE DE L'AMITIE, DE LA CONSIDERATION ET DE LA CONFIANCE.
- L'AMITIE N'A JAMAIS CESSE D'ETRE PRESENTE DANS LES RAPPORTS DE NOS DEUX PEUPLES. ELLE L'ETAIT DEJA DANS L'AME D'UN BOLIVAR, IMPREGNEE DE LA PHILOSOPHIE DES LUMIERES COMME DANS L'ESPRIT D'UN NARINO NOURRI DES IDEES DE LA REVOLUTION FRANCAISE. ELLE L'ETAIT AUSSI DANS LE SACRIFICE DES FRANCAIS VENUS COMBATTRE A LEURS COTES ET TOMBES IL Y A LONGTEMPS AU CHAMP D'HONNEUR DE LA JEUNE COLOMBIE. ELLE L'EST RESTEE PAR LA SUITE AU LONG DU XIXEME SIECLE DANS LE DIALOGUE QUI S'EST POURSUIVI ENTRE LES ELITES DE NOS DEUX PAYS, QUAND L'ATHENES DES AMERIQUES SE PLAISAIT A VIVRE A L'HEURE DE PARIS. ELLE EST TOUJOURS VIVANTE AUJOURD'HUI EN-PARTICULIER AUTOUR DE CES FOYERS QUE SONT LES DOUZE ALLIANCES FRANCAISES QUE NOUS ANIMONS EN COLOMBIE ET LES DEUX LYCEES FRANCO - COLOMBIENS DE BOGOTA ET DE CALI.
- JE SUIS HEUREUX, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE VOTRE VISITE ME FOURNISSE L'OCCASION DE VOUS DIRE TOUT LE _PRIX QUE LA FRANCE ET LES FRANCAIS ATTACHENT AUX LIENS D'AMITIE QUE L'HISTOIRE, LA PARENTE DES CULTURES ET LA COMMUNAUTE DES IDEAUX A TISSES ENTRE NOTRE PEUPLE ET LE VOTRE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - COLOMBIENNES` IL N'EXISTE PAS D'AMITIE VERITABLE SANS CONSIDERATION MUTUELLE. LA FRANCE CONNAIT LES PROBLEMES AUXQUELS LA COLOMBIE DOIT FAIRE_FACE. CES PROBLEMES NE LUI SONT PAS PARTICULIERS : CE SONT CEUX DE LA VIOLENCE, DE L'INFLATION, DU DEVELOPPEMENT. MAIS ELLE SAIT AUSSI AVEC QUELLE DETERMINATION VOTRE PAYS S'EMPLOIE A LES RELEVER ET QUELS PROGRES IL EST EN-TRAIN D'ACCOMPLIR. LES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE SONT RESPECTES £ LA STABILITE DES INSTITUTIONS POLITIQUES EST ASSUREE £ LA MODERNISATION DE L'ECONOMIE EST EN BONNE VOIE : TELS SONT LES TRAITS PAR LESQUELS SE DISTINGUE AUJOURD'HUI LA COLOMBIE. ILS DONNENT LA MESURE DE LA MATURITE DE SA POPULATION, ET DE LA SAGESSE DE SES DIRIGEANTS.
- DE MEME, A L'EXTERIEUR, NOUS VOYONS LA COLOMBIE AFFIRMER SA PERSONNALITE SUR-LE-PLAN INTERNATIONAL. JE PENSE A SON ROLE AU-SEIN DU PACTE ANDIN DONT LE TEXTE FUT SIGNE SUR SON SOL IL Y A DIX ANS, ET QU'ELLE CONTRIBUE A ANIMER. LA FRANCE, QUI EST ENGAGEE DANS UNE _ENTREPRISE DE MEME _NATURE SUR LE CONTINENT EUROPEEN CONSIDERE AVEC SYMPATHIE CETTE ORGANISATION ET EN SOUHAITE LE SUCCES. C'EST EN EFFET EN MULTIPLIANT CES REGROUPEMENTS REGIONAUX ET EN MENAGEANT LEUR COOPERATION MUTUELLE QU'ON PARVIENDRA A TRANSFORMER EN PROFONDEUR LES STRUCTURES DES RELATIONS INTERNATIONALES, ET QU'ON ASSURERA POUR L'AVENIR L'EQUILIBRE D'UN MONDE RENDU MULTIPOLAIRE.
- JE CONSTATE QU'ENTRE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE ET LA COLOMBIE, LES ECHANGES SE DEVELOPPENT A UN RYTHME REMARQUABLE ET QUI CONTRASTENT AVEC L'EXPERIENCE DU PASSE PUISQU'ILS VIENNENT DE TRIPLER EN TROIS ANS, SANS QUE LE SOLDE CESSE D'EN ETRE FAVORABLE A VOTRE PAYS. JE ME FELICITE QU'UNE DIMENSION NOUVELLE VIENNE S'AJOUTER AUX DIMENSIONS BILATERALES TRADITIONNELLES DE NOS RELATIONS : CELLE DES RAPPORTS ENTRE LES DEUX COMMUNAUTES DONT NOS DEUX PAYS FONT PARTIE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - COLOMBIENNES` C'EST POUR LA FRANCE UNE RAISON DE PLUS DE SOUHAITER DEVELOPPER, MONSIEUR LE PRESIDENT, AVEC LA COLOMBIE, DES RELATIONS DE CONFIANCE RECIPROQUE. LES CONDITIONS SONT REUNIES POUR QUE NOS DEUX PAYS PASSENT A UNE NOUVELLE ETAPE DANS LE DEVELOPPEMENT DE LEURS RAPPORTS. LES AVENUES DE L'AVENIR SONT OUVERTES. IL NOUS APPARTIENT DE FAIRE EN SORTE QUE LA COLOMBIE ET LA FRANCE S'Y ENGAGENT. C'EST LE SENS MEME DE VOTRE VISITE PARMI NOUS.
- SUR-LE-PLAN POLITIQUE, VOTRE VENUE SOULIGNE L'INTERET QUE NOUS PORTONS A L'APPROFONDISSEMENT D'UN DIALOGUE `DIALOGUE_NORD-SUD` QUE L'EVOLUTION DU MONDE, APPARENTE A TOUS LES ESPRITS, REND CHAQUE JOUR PLUS NECESSAIRE.
- EN-MATIERE CULTURELLE, NOS ECHANGES SONT TRADITIONNELLEMENT IMPORTANTS. L'EXPOSITION DES "TRESORS DU MUSEE DE BOGOTA" DONT NOUS VOUS DEVONS L'HEUREUSE INITIATIVE EN SERA DEMAIN LA BRILLANTE DEMONSTRATION. NOUS SOMMES ATTENTIFS A LA PLACE DE NOTRE LANGUE DANS LES DIVERS ORDRES D'ENSEIGNEMENT EN COLOMBIE.
- DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE, ENFIN, DE LARGES POSSIBILITES S'OUVRENT A NOTRE COOPERATION. LE MOMENT EST VENU DE LES CONCRETISER. JE PENSE A LA PART QUE LA FRANCE POURRAIT PRENDRE A L'ESSOR DE L'INDUSTRIE AUTOMOBILE COLOMBIENNE A LAQUELLE ELLE EST DEJA ASSOCIEE DEPUIS DIX ANS. JE PENSE EGALEMENT AUX COLLABORATIONS QUI SONT SUR_LE_POINT DE SE NOUER ENTRE LES INDUSTRIES DE NOS DEUX PAYS DANS DES SECTEURS IMPORTANTS POUR L'AVENIR QUI SONT CEUX DE L'EXPLOITATION DE VOS RESSOURCES CHARBONNIERES, DE LA MODERNISATION DES TRANSPORTS URBAINS OU DE LA TELECOMMUNICATION PAR SATELLITES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - COLOMBIENNES` EN EVOQUANT CES DIFFERENTS SUJETS, NOUS APERCEVONS, MONSIEUR LE PRESIDENT, LES PERSPECTIVES QUE VOTRE VISITE OUVRE AUX RAPPORTS DE LA COLOMBIE ET DE LA FRANCE. CES PERSPECTIVES SONT A LA MESURE DES POSSIBILITES DE NOS DEUX PAYS, ET CONFORMES AUX INTERETS DES DEUX PEUPLES. ELLES EXPRIMENT NOTRE VOLONTE COMMUNE ET CELLE DE NOS DEUX GOUVERNEMENTS.
- JE VOUDRAIS AJOUTER UNE REMARQUE PLUS PERSONNELLE. LES JEUNES FRANCAIS CONNAISSENT DEPUIS L'ENFANCE LE FAIT QUE LA COLOMBIE EST UN PAYS AMI DU NOTRE. NOUS AVONS LES UNS ET LES AUTRES L'OCCASION DE CONNAITRE, DE RENCONTRER, D'APPRECIER DES PERSONNALITES COLOMBIENNES. A CET EGARD, LA COOPERATION ENTRE NOS GOUVERNEMENTS, ENTRE LES DIRIGEANTS POLITIQUES, N'A PAS A ETRE SUGGEREE A NOS PEUPLES £ NOUS DEVONS LA REALISER POUR REPONDRE A LEUR INSTINCT ET A LEUR TRADITION.
- AUSSI EST-CE AVEC LA CERTITUDE QUE L'AMITIE ET LA COOPERATION FRANCO - COLOMBIENNES VONT SORTIR RENFORCEES DE VOTRE VISITE QUE JE VOUS INVITE MAINTENANT, MESDAMES ET MESSIEURS, A LEVER VOTRE VERRE EN L'HONNEUR DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE COLOMBIE, EN L'HONNEUR DE MADAME NYDIA QUINTERO DE TURBAY, ET EN L'HONNEUR DU GRAND PEUPLE COLOMBIEN DONT NOUS SOMMES HEUREUX QU'IL SOIT L'AMI DE LA FRANCE
-\

Voir tous les articles et dossiers