Publié le 14 mai 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE GUEBWILLER, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE LUNDI 14 MAI 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE GUEBWILLER, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE LUNDI 14 MAI 1979

14 mai 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'HOTEL DE VILLE DE GUEBWILLER, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE LUNDI 14 MAI 1979 - PDF 326 Ko
MONSIEUR LE MAIRE,
- MESSIEURS LES SENATEURS,
- MESSIEURS LES DEPUTES,
- MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL,
- MESSIEURS LES CONSEILLERS_GENERAUX,
- MESDAMES ET MESSIEURS LES CONSEILLERS_MUNICIPAUX DE GUEBWILLER,
- MES CHERS AMIS,
- LA VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN ALSACE, LA VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A GUEBWILLER, C'EST D'ABORD UNE FETE. C'EST EN EFFET UNE MANIFESTATION DE SOLIDARITE ET L'EXPRESSION DE L'INTERET QUE JE PORTE A VOTRE COMMUNE ET AU FLORIVAL. J'AI TENU A VENIR CHEZ VOUS DE FACON A MONTRER L'INTERET QUE J'APPORTAIS PERSONNELLEMENT, QUE LE GOUVERNEMENT PORTE AVEC MOI A LA SITUATION DE CE FLORIVAL QUI APPORTE A L'ALSACE QUELQUE CHOSE D'IRREMPLACABLE ET QUI DOIT ETRE CONSERVE, QUELQUE CHOSE QUI APPARTIENT, POUR UNE PART, AUX VOSGES, POUR UNE PART AUX PAYS RHENANS ET QUE LA RENCONTRE DES UNES ET DES AUTRES NE SUFFIT PAS A RESUMER.
- LA DEUXIEME RAISON DE CETTE VISITE A GUEBWILLER, C'EST QUE JE TENAIS A ME RENDRE COMPTE PERSONNELLEMENT - ET NON SEULEMENT MOI-MEME MAIS LES MINISTRES QUI M'ACCOMPAGNENT : M. LE MINISTRE DE L'INTERIEUR `CHRISTIAN BONNET`, LE DELEGUE A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE QUE J'AI TENU A AMENER ICI AVEC MOI - DE LA SITUATION ECONOMIQUE PRESENTE ET FUTURE DE VOTRE VILLE. AU-SEIN D'UNE REGION QUI EST ACTIVE DU FAIT DU TRAVAIL, DE LA CAPACITE, DU SENS DE L'ORGANISATION DE SES HABITANTS, UN CERTAIN NOMBRE DE COMMUNES VOSGIENNES TELLE QUE GUEBWILLER, CONNAISSENT DES DIFFICULTES LIEES A L'ADAPTATION DE L'INDUSTRIE TEXTILE. DIFFICULES, MONSIEUR LE MAIRE, QUI NE SONT PAS NEES D'AUJOURD'HUI, QUI NE SONT PAS NEES D'HIER ET AUXQUELLES NOUS DEVONS TOUS ENSEMBLE FAIRE_FACE
-\
JE CONSTATE, EN EFFET, QUE SI UNE EVOLUTION ETAIT DANS CE DOMAINE INEVITABLE DU FAIT DE CIRCONSTANCES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES, QUE NOUS N'AVONS PAS LE POUVOIR DE MODIFIER PAR NOTRE SEULE ACTION, IL ETAIT AU CONTRAIRE INDISPENSABLE DE METTRE L'INDUSTRIE FRANCAISE, L'INDUSTRIE ALSACIENNE, L'INDUSTRIE DES VOSGES, EN_ETAT DE FAIRE_FACE A LA CONCURRENCE INTERNATIONALE. EN 1978 `ANNEE`, L'INDUSTRIE TEXTILE FRANCAISE A ETE AU TOTAL UNE INDUSTRIE NETTEMENT EXPORTATRICE ET LE BILAN DE NOS ECHANGES EXTERIEURS EN-MATIERE DE TEXTILES FAIT APPARAITRE UN EXCEDENT POSITIF POUR LA FRANCE. NATURELLEMENT, NOUS DEVONS RECHERCHER LES TYPES DE PRODUCTION, LES TYPES DE MARCHE SUR LESQUELS NOS PRODUCTIONS DE QUALITE PEUVENT SE DEVELOPPER ET SE VENDRE. CHAQUE FOIS QUE NOUS LE FAISONS, NOUS TROUVONS UNE POSSIBILITE DE PRODUCTION ET UNE POSSIBILITE D'EMPLOIS POUR LA FRANCE.
- C'EST POURQUOI JE TIENS A VOUS DIRE QUE L'ETAT N'EST PAS ET NE RESTERA PAS INSENSIBLE A LA SITUATION DU FLORIVAL. LE GOUVERNEMENT A DECIDE QUE LA PRIME DE DEVELOPPEMENT REGIONAL A TAUX MAXIMUM POURRA ETRE ACCORDEE AUX INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS SUSCEPTIBLES DE CONTRIBUER A LA RECONVERSION DE LA MONO-INDUSTRIE DES CANTONS DE GUEBWILLER, SOULTZ ET ROUFFACH. DANS LE CANTON DE GUEBWILLER, CETTE PRIME POURRA ATTEINDRE 25000 F `SOMME` PAR EMPLOI ET 25 % `STATISTIQUE` DU MONTANT DES INVESTISSEMENTS. MONSIEUR LE DELEGUE A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, QUI EST ICI, VERRA AVEC LES RESPONSABLES LOCAUX COMMENT METTRE EN_OEUVRE CES DECISIONS
-\
D'AUTRE_PART, QUAND JE VOIS LA BEAUTE DE GUEBWILLER ET DE SON SITE, JE CONSIDERE AUSSI, MONSIEUR LE MAIRE, QUE SES POSSIBILITES TOURISTIQUES NE SONT PAS ENCORE COMPLETEMENT EXPLOITEES. JE NE PRETENDS PAS DU TOUT COMME ON POUVAIT L'IMAGINER, QU'IL S'AGISSE DE REMPLACER L'INDUSTRIE PAR LE TOURISME £ IL S'AGIT D'ACTIVITES COMPLEMENTAIRES DANS NOTRE REGION OU L'AGRICULTURE D'UNE_PART, L'INDUSTRIE REVITALISEE D'AUTRE_PART, ET LE TOURISME DOIVENT SE COMPLETER POUR CREER DES EMPLOIS SUR_PLACE.
- VOUS PARLIEZ DE L'AVENIR, DE LA JEUNESSE D'ALSACE. CET AVENIR, LA JEUNESSE NE LE TROUVERA PAS DANS UNE SEULE ACTIVITE, D'ABORD ELLE VEUT POUVOIR EXERCER PLUSIEURS ACTIVITES : IL Y A DE JEUNES ALSACIENS QUI SONT ATTACHES A L'AGRICULTURE ET QUI DOIVENT POUVOIR COMPTER SUR UNE AGRICULTURE ACTIVE. IL Y A DE JEUNES ALSACIENS QUI SE FORMENT POUR LE COMMERCE, POUR L'ARTISANAT ET QUI DOIVENT DEVELOPPER LEUR ACTIVITE DANS CES BRANCHES. IL Y A, ENFIN, LA TRADITION INDUSTRIELLE DE L'ALSACE ET DU FLORIVAL QUI DOIT, BIEN ENTENDU, ETRE MAINTENUE ET, JE LE PENSE, DEVELOPPEE
-\
JE NE VOUDRAIS PAS QUITTER VOTRE VILLE SANS RENDRE HOMMAGE A CELUI QUI EST, A L'HEURE ACTUELLE, LE PLUS ILLUSTRE DE SES FILS, ALFRED KASTLER, PRIX_NOBEL DE PHYSIQUE QUI NOUS APPORTE LE _CONCOURS DE SON EXPERIENCE POUR LA PREPARATION DU GRAND MUSEE DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE DONT J'AI L'AMBITION DE DOTER LA FRANCE.
- JE VOUDRAIS AUSSI SALUER ICI TOUS CEUX QUI, A GUEBWILLER, SONT ORIGINAIRES DE PAYS ETRANGERS `IMMIGRES`. VOTRE VILLE, MONSIEUR LE MAIRE, EST RICHE D'HOMMES ET DE FEMMES VENUS D'AU-DELA DE NOS FRONTIERES ET QUI REPRESENTENT AUJOURD'HUI, JE CROIS, PRES DE 20 % `STATISTIQUE` DE LA POPULATION LOCALE. IL FAUT QU'ILS SACHENT QUE LEUR PRESENCE ET QUE LEUR TRAVAIL PARMI NOUS HONORENT LE FLORIVAL.
- MONSIEUR LE MAIRE, DANS VOTRE DISCOURS DE BIENVENUE, VOUS M'AVEZ PARLE AVEC FRANCHISE DE VOS DIFFICULTES. ET VOUS M'AVEZ DIT A LA FIN "MAIS, ME REPROCHEREZ-VOUS MA FRANCHISE ?" JE NE CROIS, EN CINQ ANNEES D'EXERCICE DE LA FONCTION DE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, N'AVOIR JAMAIS REPROCHE SA FRANCHISE A PERSONNE. JE SOUHAITE, AU CONTRAIRE, QUE LES FRANCAIS DEVELOPPENT LE DEBAT DEMOCRATIQUE COMME, D'AILLEURS, IL EST LARGEMENT PRATIQUE EN ALSACE. IL FAUT QUE TOUS LES PROBLEMES SOIENT POSES SUR LA PLACE PUBLIQUE ET JE ME REJOUIS D'AILLEURS QU'IL Y AIT DES HAUT-PARLEURS QUI PERMETTENT A MA PAROLE D'ALLER SUR LA PLACE DE GUEBWILLER ET JE PENSE QU'IL N'Y A QU'UN LANGAGE DANS LES INSTITUTIONS REPRESENTATIVES, LE CONSEIL_GENERAL DU HAUT-RHIN, LE CONSEIL_REGIONAL, QUE TOUS LES PROBLEMES DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET QUE TOUTES LES DIFFICULTES QUE VOUS POUVEZ RENCONTRER Y SOIENT LARGEMENT TRAITES
-\
MA VISITE A GUEBWILLER SERAIT INCOMPLETE SI JE ME CONTENTAIS DE REPONDRE A TELLE DIFFICULTE PARTICULIERE QU'A_JUSTE_TITRE VOUS M'AVEZ SOULIGNEE ET SI JE NE VOUS PARLAIS PAS UN PEU DE L'AVENIR ET DE LA FRANCE. CAR LA FRANCE, CE N'EST PAS SEULEMENT L'ADDITION D'UN CERTAIN NOMBRE DE COLLECTIVITES LOCALES OU D'UN CERTAIN NOMBRE DE DIFFICULTES, LA FRANCE EST UNE COMMUNAUTE NATIONALE. ET QUAND LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VIENT A GUEBWILLER, IL REND VISITE A UN MORCEAU DE LA FRANCE. CE QUE JE M'EFFORCE DE CONDUIRE DANS LA FONCTION QUI M'A ETE CONFIEE, PAR UNE LARGE MAJORITE DE LA POPULATION DE VOTRE REGION ET DE VOTRE DEPARTEMENT, C'EST UNE PRESENCE DIGNE ET INFLUENTE DE LA FRANCE EN EUROPE ET DANS LE MONDE.
- JE NE CROIS PAS QUE NOUS TROUVERONS UNE SOLUTION A NOS DIFFICULTES NATIONALES, JE VOUS DIS FRANCHEMENT, JE NE CROIS PAS QUE VOUS TROUVEREZ UNE SOLUTION A VOS DIFFICULTES LOCALES, EN IMAGINANT QUE LA FRANCE PUISSE SE REPLIER SUR ELLE-MEME, S'ISOLER DU MONDE QUI L'ENTOURE, IGNORER L'ACTIVITE DE SES VOISINS QUI SONT ICI A QUELQUES DIZAINES DE KILOMETRES. JE CROIS, AU CONTRAIRE, QUE C'EST EN ETANT UNE FRANCE D'INITIATIVES, UNE FRANCE DE PROGRES, UNE FRANCE D'AVANT-GARDE, QUE NOUS REGLERONS NOS DIFFICULTES ET QUE NOUS REPONDRONS A L'AMBITION DE NOTRE SI NOMBREUSE ET SI ARDENTE JEUNESSE - JEUNESSE QUE JE SOUHAITE VOIR PLUS NOMBREUSE ENCORE AU-COURS DES PROCHAINES ANNEES ET, EN-PARTICULIER, EN ALSACE
-\
LA FRANCE EST L'AVENIR. ON CHERCHE QUELQUES FOIS A FAIRE PEUR A LA FRANCE, PEUR DE SON AVENIR, COMME SI C'ETAIT UN PAYS QUI N'ETAIT PAS CAPABLE DE PRENDRE SA PLACE DANS LA COMPETITION INTERNATIONALE, DANS L'ORGANISATION DE NOTRE CONTINENT. POURQUOI LA FRANCE QUI A ETE A L'ORIGINE DES PLUS GRANDS MOUVEMENTS, DES PLUS GRANDS MOUVEMENTS D'IDEES, DES CROISADES A LA REVOLUTION FRANCAISE, DES IDEES LES PLUS GENEREUSES SUR L'ORGANISATION DE LA SOCIETE, SUR LA MANIERE DE CONCEVOIR NOTRE VIE ECONOMIQUE £ POURQUOI LA FRANCE SERAIT-ELLE PRISE TOUT A COUP D'UNE SORTE DE CRAINTE DE L'AVENIR, D'UNE SORTE DE REPLI SUR ELLE-MEME ? JE CROIS QUE SI NOUS VOULONS ASSURER NON SEULEMENT UN EMPLOI MAIS UNE VIE DIGNE ET ACTIVE A NOS ENFANTS, SI NOUS VOULONS FAIRE EN SORTE QUE CETTE TERRE PROCHE D'UNE FRONTIERE SOIT UNE VITRINE BRILLANTE DE LA FRANCE, ET NON PAS UNE SORTE DE REGION SCLEROSEE SUR QUELQUES INSTINCTS DEFENSIFS, JE CROIS QUE NOUS DEVONS PREPARER ENSEMBLE L'AVENIR DE LA FRANCE
-\
LE ROLE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, C'EST BIEN ENTENDU D'ECOUTER TOUT CE QUI SE DIT ET JE LE FERAI TRES COMPLETEMENT DANS CE VOYAGE £ C'EST D'INVITER LE GOUVERNEMENT ET LES ADMINISTRATIONS A SOUTENIR LES EFFORTS DES AUTORITES LOCALES POUR CE QUI EST DE LA CREATION D'ACTIVITES ECONOMIQUES, POUR CE QUI EST DU DEVELOPPEMENT DE L'EMPLOI. MAIS MON ROLE, C'EST AUSSI DE VOUS RAPPELER QUE VOUS ETES DES FRANCAISES ET DES FRANCAIS ET QUE VOTRE ACTION DOIT S'INSCRIRE DANS UNE GRANDE, DANS UNE DIGNE PERSPECTIVE NATIONALE. CES FRANCAIS TELS QU'ILS SONT, TELS QUE JE M'EFFORCE DE LES ENTRAINER ET DE LES CONDUIRE, SONT UN PEUPLE QUI A DEVANT LUI UN GRAND AVENIR, A CONDITION QU'IL RESTE FIDELE A SES TRADITIONS, COMME VOUS LE FAITES EN ALSACE, A CONDITION QU'IL ACCEPTE DE CONNAITRE LE MONDE TEL QU'IL EST DANS SES DURES REALITES, MAIS AUSSI DANS SES PROGRES ET A CONDITION QU'IL MAINTIENNE SUR LE CHEMIN DE L'AVENIR L'UNITE QUI A FAIT SA FORCE ET QUI EST LA MEILLEURE GARANTIE DE SON PROGRES.
- VIVE GUEBWILLER
-
- VIVE LE FLORIVAL
-
- VIVE LA REPUBLIQUE
-
- VIVE LA FRANCE
-
-\

Voir tous les articles et dossiers