Publié le 5 octobre 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU CONGRES NATIONAL BRASILIA, LE 5 OCTOBRE 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU CONGRES NATIONAL BRASILIA, LE 5 OCTOBRE 1978

5 octobre 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU CONGRES NATIONAL BRASILIA, LE 5 OCTOBRE 1978 - PDF 359 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONGRES, MONSIEUR LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE, MESSIEURS LES MINISTRES, MESSIEURS LES AMBASSADEURS, MESSIEURS LES SENATEURS ET LES DEPUTES, MESDAMES, MESSIEURS, MES PREMIERS MOTS SERONT POUR VOUS DIRE COMBIEN J'APPRECIE LE GRAND HONNEUR QUE VOUS FAITES A MON PAYS EN ACCUEILLANT PARMI VOUS LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET COMBIEN JE SUIS SENSIBLE A L'ELOQUENCE CHALEUREUSE ET A L'AMITIE DES PAROLES QUE JE VIENS D'ENTENDRE. ET JE VOUDRAIS, SI VOUS ME LE PERMETTEZ, EN REMERCIER LES DEUX ORATEURS. D'ABORD, LE SENATEUR JAPASSE PASSORINO DONT J'AI COMPRIS QU'IL AVAIT VECU SI INTENSEMENT LES LOURDES EPREUVES DE NOTRE HISTOIRE ET QU'IL S'ETAIT REJOUI AVEC NOUS DE NOTRE RENAISSANCE £ DONT J'AI ENTENDU AUSSI QU'IL ANALYSAIT AVEC AUTANT DE SENSIBILITE QUE DE FINESSE LA MANIERE DONT NOUS NOUS EFFORCONS, A L'HEURE ACTUELLE, DE CONDUIRE LE DESTIN DE LA FRANCE. JE LE REMERCIE ENFIN DU CHOIX SI HEUREUX DE SES CITATIONS QUI M'ONT PERMIS DE CONSTATER QU'ELLES ETAIENT PLUS ELOQUENTES ENCORE EN BRESILIEN QU'EN FRANCAIS. JE REMERCIERAI AUSSI LE DEPUTE PACHEQUO CHAVESSE QUI A DECRIT AVEC BEAUCOUP DE MINUTIE LE PROGRES PARALLELE DES IDEES POLITIQUES, PHILOSOPHIQUES ET LITTERAIRES DU BRESIL ET DE LA FRANCE. QU'IL SACHE QUE NOUS NOUS REJOUIRONS QUE CE PARALLELISME SE CONFIRME ET S'AFFIRME. JE VOUDRAIS VOUS DIRE ENFIN COMBIEN JE VOUS SUIS RECONNAISSANT DE ME DONNER L'OCCASION DE M'ADRESSER, EN LA PERSONNE DE SES REPRESENTANTS, AU PEUPLE BRESILIEN TOUT ENTIER
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` DANS LES VOYAGES OFFICIELS QUE J'AI FAITS DANS QUELQUES GRANDS PAYS, J'AI TOUJOURS ATTACHE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE A LA VISITE DE LEURS ASSEMBLEES REPRESENTATIVES. C'EST LA, EN EFFET, QUE J'AI LE SENTIMENT DE RENCONTRER EN PROFONDEUR LA PENSEE, L'EXPRESSION POLITIQUE DES PEUPLES. ET CROYEZ-BIEN QUE J'AI ECOUTE AVEC ATTENTION, COMME TOUS CEUX QUI M'ONT ACCOMPAGNES, TOUT CE QUI A ETE DIT ICI. LES DIMENSIONS DE VOTRE PAYS SONT TELLES, EN EFFET, QU'IL N'EST PAS POSSIBLE, DANS-LE-CADRE D'UNE VISITE OFFICIELLE, D'EN DECOUVRIR TOUS LES ASPECTS NI MEME D'Y PRENDRE TOUS LES CONTACTS QU'ON SOUHAITERAIT. PAR LA FORCE DES CHOSES, IL FAUT SE LIMITER A QUELQUES ETAPES IMPORTANTES. LE REGRET PERSONNEL QUE J'EN EPROUVE SERA ATTENUE SI, GRACE-A VOUS, MESSIEURS LES SENATEURS ET LES DEPUTES, JE PEUX TRANSMETTRE A CHACUNE ET A CHACUN DES 115 `NOMBRE` MILLIONS DE BRESILIENNES ET DE BRESILIENS QUE COMPTE VOTRE PAYS, LE MESSAGE D'AMITIE, DE CONFIANCE ET DE SOLIDARITE QUE LEUR ADRESSE PAR MA VOIX LE PEUPLE FRANCAIS
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` JE ME SENS D'AUTANT PLUS AUTORISE A LE CROIRE QUE JE VOIS DEVANT MOI L'EXPRESSION DU PEUPLE BRESILIEN DANS SA DIVERSITE, DANS SON UNITE ET DANS SON HUMANITE. DIVERSITE D'ABORD DES OPINIONS ET DES INTERETS QUE VOUS REPRESENTEZ MAIS DIVERSITE AUSSI DES HORIZONS GEOGRAPHIQUES DONT VOUS VENEZ, ET QUI SONT A LA MESURE DU CONTINENT QUE CONSTITUE A LUI SEUL VOTRE PAYS £ DIVERSITE DE VOS ORIGINES ET DE VOS TRADITIONS QUI EST L'UNE DES RICHESSES LES PLUS SINGULIERES DE LA NATION BRESILIENNE. IL N'EST PAS EN EFFET DE PEUPLE D'EUROPE, IL N'EST PAS NON PLUS DE CONTINENT QUI N'AIT CONTRIBUE A LA FORMATION DE VOTRE PEUPLE, ET QUI NE PUISSE SE RECONNAITRE AUJOURD'HUI DANS L'UN DE SES RAMEAUX. DANS UN MONDE OU L'HOSTILITE, ET PARFOIS LA HAINE RACIALE CONSTITUE UNE TARE ENCORE TROP REPANDUE, L'HARMONIE FRATERNELLE DE LA SOCIETE BRESILIENNE CONSTITUE UN EXEMPLE DONT BIEN DES PAYS DEVRAIENT S'INSPIRER. DIVERSITE MAIS AUSSI UNITE. C'EST EN EFFET UNE DE VOS PLUS ECLATANTES REUSSITES QUE D'AVOIR SU FONDRE TANT D'APPORTS VARIES DANS L'UNITE D'UNE CULTURE, D'UNE NATION, D'UN ETAT. IL EST FRAPPANT D'OBSERVER QUE JAMAIS AU-COURS DE VOTRE HISTOIRE CETTE UNITE N'A ETE SERIEUSEMENT MISE EN_CAUSE. CETTE UNITE VOUS LA DEVEZ A LA CAPACITE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS MONTREE D'ACCUEILLIR LES DIFFERENCES ET DE LES RESPECTER, A LA VOLONTE D'INDEPENDANCE QUI N'A CESSE DE VOUS ANIMER ET PAR-DESSUS TOUT A LA LEGITIME FIERTE QUE VOUS RESSENTEZ D'APPARTENIR A UNE GRANDE NATION, PORTEUSE D'UN GRAND AVENIR. HUMANITE, ENFIN, PARCE QUE VOS FONCTIONS VOUS CONDUISENT A DEMEURER EN PERMANENCE A L'ECOUTE DU PEUPLE BRESILIEN, DE SES PREOCCUPATIONS, DE SES PROBLEMES, DE SES ESPOIRS ET QU'IL VOUS APPARTIENT D'EN ETRE LES INTERPRETES FIDELES ET VIGILANTS
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` POUR AVOIR EXERCE MOI-MEME AU DEBUT DE MA CARRIERE POLITIQUE, LE BEAU METIER DE PARLEMENTAIRE, AUQUEL JE RESTE PROFONDEMENT ATTACHE, JE SAIS QU'IL N'A PAS DE PLUS HAUTE SIGNIFICATION QUE DE FAIRE PREVALOIR, DANS LE RESPECT DE L'INTERET NATIONAL, LES DROITS ET LA DIGNITE DE L'HOMME SUR LES IMPERATIFS VRAIS OU PRETENDUS DE LA TECHNIQUE. DIVERSITE, UNITE, HUMANITE, CES TROIS MOTS RESUMENT LE ROLE QUE VOUS ASSUMEZ VIS-A-VIS DU PEUPLE BRESILIEN. IL ME SEMBLE POSSIBLE DE LEUR DONNER UNE PORTEE PLUS LARGE. N'EXPRIMENT-ILS PAS QUELQUES-UNES DES ASPIRATIONS ESSENTIELLES DE NOTRE MONDE ET NE PEUVENT-ILS PAS SERVIR DE PROGRAMME A L'ACTION DE NOS DEUX PAYS SUR LA SCENE INTERNATIONALE ? LA COMMUNAUTE DES NATIONS EST AUJOURD'HUI PLUS DIVERSE ET PLUS NOMBREUSE QU'ELLE NE L'A JAMAIS ETE. CENT-CINQUANTE `NOMBRE` ETATS SONT MEMBRES DE L'ORGANISATION DES NATIONS-UNIES. PRESQUE PARTOUT LES PEUPLES ONT ACCEDE A LA SOUVERAINETE. CETTE DIVERSITE EST UNE CONSEQUENCES DE LA LIBERTE £ ELLE EST AUSSI UNE RICHESSE POUR L'HUMANITE £ ELLE EST, SI L'ON RAISONNE EN PROFONDEUR ET SI L'ON VOIT L'AVENIR DES PROCHAINES DECADES, UNE CHANCE POUR L'EQUILIBRE ET LA PAIX DU MONDE, QUI SERONT, J'EN SUIS SUR, MIEUX ASSURES PAR LA DIVERSITE DES NATIONS. C'EST POURQUOI LA FRANCE ET LE BRESIL ONT PLACE AU CENTRE DE LEUR PHILOSOPHIE DES RELATIONS INTERNATIONALES LE PRINCIPE DE L'INDEPENDANCE DES ETATS, ET LE DROIT DES PEUPLES A DISPOSER D'EUX-MEMES. CES PRINCIPES NE VALENT PAS SEULEMENT POUR EUX, ILS VALENT POUR TOUS. CELA SIGNIFIE QUE L'OEUVRE DE LA DECOLONISATION QUE VOUS AVEZ EVOQUEE TOUT A L'HEURE, MONSIEUR LE DEPUTE, ET QUE LA FRANCE, POUR SA PART, A MENEE A SON TERME, DOIT ETRE POURSUIVIE PARTOUT OU ELLE EST ENCORE INACHEVEE ET NOTAMMENT EN AFRIQUE AUSTRALE. MAIS CELA SIGNIFIE EGALEMENT QUE NOUS ENTENDONS MANIFESTER A L'EGARD DE TOUS LES PEUPLES, LE RESPECT QUE NOUS AVONS POUR LEUR SOUVERAINETE, POUR LEURS CULTURES, POUR LEURS TRADITIONS ET POUR LA FACON DONT ILS ENTENDENT CONSTRUIRE EUX-MEMES LEUR AVENIR
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` MULTIPLE ET PLURALISTE, LE MONDE NE DOIT PAS POUR AUTANT PERDRE LE SENTIMENT DE SON UNITE CROISSANTE QUI S'EXPRIME PAR LA DIMENSION MONDIALE DONNEE A DE NOMBREUX PROBLEMES. CETTE APPARITION DE LA DIMENSION MONDIALE EST UNE DES CARACTERISTIQUES DE NOTRE TEMPS. QU'IL S'AGISSE, ON LE VOIT TOUS LES JOURS, DE LA PROSPERITE ECONOMIQUE DES NATIONS, DE LA STABILITE MONETAIRE INTERNATIONALE, DE LA MISE EN_VALEUR DES RESSOURCES DES OCEANS, DE L'ACCES AUX TECHNOLOGIES DE L'AVENIR, QU'IL S'AGISSE SURTOUT DE LA SECURITE ET DE LA PAIX, CHACUN PEUT APERCEVOIR LA SOLIDARITE DES NATIONS. CETTE UNITE DU MONDE REND DE PLUS EN PLUS ARTIFICIELLES LES BARRIERES QUE DRESSENT ENCORE LES RIVALITES DES PUISSANCES, L'OPPOSITION DES IDEOLOGIES, L'INEGALITE DES STADES DE DEVELOPPEMENT. ELLE APPELLE AU CONTRAIRE A DEVELOPPER ENTRE LES NATIONS, LA DETENTE, L'ENTENTE ET LA COOPERATION. C'EST A QUOI, VOUS LE SAVEZ, S'EFFORCE NOTRE PAYS AUSSI BIEN DANS LES RELATIONS ENTRE L'EST ET L'OUEST QUE DANS LE DIALOGUE QU'ELLE A CONTRIBUE A NOUER ENTRE LE NORD ET LE SUD `DIALOGUE_NORD-SUD` ET OU ELLE A ETE HEUREUSE DE SE RETROUVER AUX COTES DU BRESIL. LA DEMARCHE DE NOTRE ACTION EXTERIEURE EST EN EFFET DICTEE PAR L'ANALYSE QUE NOUS FAISONS DES TENDANCES PREVISIBLES DE L'EVOLUTION DU MONDE. NI LE POIDS DES NECESSITES, NI LA PRESSION DES INTERETS NE SUFFIRONT CEPENDANT JAMAIS A CONSTRUIRE UNE VERITABLE COMMUNAUTE DES NATIONS ACCEPTANT LIBREMENT DE COOPERER ENTRE ELLES. IL FAUT ENCORE Y AJOUTER CET ELAN QUE DONNENT LE SOUCI DE LA JUSTICE, LA _RECHERCHE DE LA SOLIDARITE ET LE SENS DE LA DIGNITE DES HOMMES. ON NE TROUVERA DE SOLUTION ACCEPTEE ET DURABLE AUX CONFLITS QUI OPPOSENT LES NATIONS QUE SI L'ON TIENT _COMPTE DES DROITS LEGITIMES ET DE LA DIGNITE DE TOUS LES PEUPLES CONCERNES. ON NE PARVIENDRA A METTRE SUR_PIED UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE MONDIAL QUE SI ON LE FONDE SUR LA JUSTICE. ON N'ASSURERA LA PAIX INTERNATIONALE QU'EN DEVELOPPANT LES SOLIDARITES NATURELLES QUE CREENT L'APPARTENANCE A UN MEME SYSTEME DE VALEURS, APPARTENANCE QUE VOUS AVEZ, TOUT A L'HEURE, SOULIGNEE, MONSIEUR LE SENATEUR, EN CE QUI CONCERNE LE BRESIL ET LA FRANCE. CE SONT CES SOLIDARITES QUE LA FRANCE PRATIQUE AVEC LES NATIONS QUI PROFESSENT COMME ELLE-MEME UN IDEAL DE DEMOCRATIE ET DE LIBERTE, COMME AVEC LES PEUPLES QUI ONT PARTAGE SON HISTOIRE ET QUI PARLENT SA LANGUE £ AVEC SES VOISINS ET PARTENAIRES QUI PARTICIPENT A LA GRANDE TACHE HISTORIQUE EN-COURS DE L'ORGANISATION DE L'EUROPE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRESILIENNES` SI J'AI ESQUISSE DEVANT VOUS CES PERSPECTIVES D'AVENIR, C'EST QU'ELLES ME PARAISSENT CONSTITUER LE _CADRE DES RAPPORTS QUE JE SOUHAITE VOIR SE DEVELOPPER ENTRE LE BRESIL ET LA FRANCE. NOS DEUX PAYS ONT, EN EFFET, DERRIERE EUX, UNE ANCIENNE TRADITION D'AMITIE, ET QUI S'EST EXPRIMEE ICI AVEC DES ACCENTS D'UNE AUTHENTICITE ET D'UNE SPONTANEITE QUI M'ONT BEAUCOUP TOUCHE £ CERTAINS DES PLUS GRANDS NOMS DE NOS LETTRES ET DE NOS ARTS ONT TROUVE ICI UNE TERRE ACCUEILLANTE ET UNE SOURCE D'INSPIRATION £ DEUX FOIS AU-COURS DE CE SIECLE, BRESILIENS ET FRANCAIS SE SONT TROUVES COTE A COTE DANS LES COMBATS DE LA LIBERTE £ NOUS AVONS PARTICIPE ENSEMBLE A CETTE EPOPEE PACIFIQUE QUE FUT LA CONQUETE AERIENNE DE L'ATLANTIQUE SUD. CE LONG PASSE, RICHE DE SOUVENIRS ET D'EMOTIONS PARTAGEES, A APPRIS A NOS DEUX PEUPLES A SE CONNAITRE, A S'ESTIMER, ET A S'AIMER. JE SOUHAITE QUE L'AVENIR LES CONDUISE DAVANTAGE ENCORE A COLLABORER ENSEMBLE A L'EDIFICATION D'UN MONDE PLUS JUSTE ET PLUS FRATERNEL. JE CONNAIS TROP BIEN L'ARDEUR GENEREUSE DU PEUPLE BRESILIEN POUR NE PAS ETRE SUR QUE CE VOEU QUE JE FORMULE AU NOM DE LA FRANCE EST AUSSI CELUI DU BRESIL. NOS DEUX PAYS SONT AINSI FAITS QU'ILS NE PEUVENT S'ACCOMPLIR PLEINEMENT QU'EN SE METTANT AU SERVICE D'UN IDEAL, AU SERVICE D'UNE GRANDE CAUSE. MONSIEUR LE PRESIDENT, MESSIEURS LES SENATEURS ET LES DEPUTES, EN VOUS REMERCIANT DE LA GRANDE CORDIALITE DE VOTRE ACCUEIL, JE VOUDRAIS VOUS DEMANDER DE GARDER UN ENSEIGNEMENT DU DISCOURS QUE VOUS M'AVEZ PERMIS, A-TITRE EXEPTIONNEL, DE VOUS ADRESSER. JE PENSE A LA DEFINITION QUE SAINT THOMAS D'AQUIN DONNAIT DE L'ELOQUENCE. IL DISAIT : "PARLER, C'EST DIRE QUELQUE CHOSE A QUELQU'UN". JE SOUHAITE QUE VOUS RETENIEZ, DE MA PRESENCE PARMI VOUS, LA CONVICTION QUE NUL PAYS AU MONDE PLUS QUE LA FRANCE NE SOUHAITE VOIR LE BRESIL GRANDIR ENCORE DANS LA PROSPERITE ET DANS LA PAIX
-\

Voir tous les articles et dossiers