Publié le 27 septembre 1977

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT AUX PARLEMENTAIRES DE LA MOSELLE ET DE LA MEURTHE ET MOSELLE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 SEPTEMBRE 1977

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT AUX PARLEMENTAIRES DE LA MOSELLE ET DE LA MEURTHE ET MOSELLE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 SEPTEMBRE 1977

27 septembre 1977 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DU DEJEUNER OFFERT AUX PARLEMENTAIRES DE LA MOSELLE ET DE LA MEURTHE ET MOSELLE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LE 27 SEPTEMBRE 1977 - PDF 363 Ko
MESSIEURS LES PREMIERS MINISTRES, MESSIEURS LES MINISTRES, MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_REGIONAL, MONSIEUR LE PRESIDENT DU COMITE_ECONOMIQUE_ET_SOCIAL, MESSIEURS LES PRESIDENTS DES CONSEILS_GENERAUX, MADAME ET MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES, MESSIEURS LES PREFETS, EN MOINS D'UN AN, JE SUIS ALLE DEUX FOIS VERS LA LORRAINE. J'Y SUIS ALLE, EN EFFET, LE 25 NOVEMBRE DERNIER `1976 ` DATE` POUR L'INAUGURATION DE L'AUTOROUTE PARIS - LORRAINE - ALSACE, ET J'Y SUIS RETOURNE LE 18 AOUT `1977 ` DATE` POUR PROCEDER A UNE ESTIMATION DE LA SITUATION AGRICOLE DANS LA MEUSE. CE N'EST PAS LE HASARD QUI M'A AINSI CONDUIT DEUX FOIS EN LORRAINE. C'EST QUE LA LORRAINE, AVEC SON HISTOIRE, SES SOUFFRANCES, ET SON COURAGE, EST CHERE AU COEUR DE TOUS LES FRANCAIS, QUI N'OUBLIENT PAS QUE LE SORT DE LA FRANCE TOUT ENTIERE A SOUVENT ET RECEMMENT ENCORE DEPENDU D'ELLE. LA LORRAINE A DROIT A UNE VIGILANCE SPECIALE. JE DIRAIS QUE, PAR SA _NATURE PROFONDE, ELLE PARTICIPE AU MONDE SENSIBLE. EN_OUTRE, AU-COURS DES SIECLES ET DES EPREUVES, LA POPULATION LORRAINE S'EST FORGE UN CARACTERE PARTICULIER, FAIT DE FINESSE A LA FOIS RUDE ET HUMAINE. AU-COURS DES ANNEES PASSEES, J'AI PU APPRECIER PARTICULIEREMENT LE SERIEUX, LE SENS DU DEVOIR ET L'HONNETETE FONCIERE DES LORRAINS, DONT JE SUIS HEUREUX D'ACCUEILLIR ICI LES ELUS. SI LA LORRAINE A DROIT A UNE SOLLICITUDE PROPRE, C'EST BIEN AUJOURD'HUI, EN-RAISON DE LA CRISE PROFONDE, REGIONALE, MAIS AGGRAVEE PAR LE CONTEXTE EUROPEEN ET MONDIAL, QU'AFFRONTE SON INDUSTRIE FONDAMENTALE : LA SIDERURGIE. JE N'AI PAS BESOIN DE REVENIR LONGTEMPS SUR LE DIAGNOSTIC, QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN
-\
L'AUGMENTATION CONTINUE, ET QUI SE POURSUIVRA, DU PRIX DE L'ENERGIE £ LE RENCHERISSEMENT GENERAL DES COUTS DE PRODUCTION £ LA DEGRADATION PERSISTANTE DE LA DEMANDE £ LA CONCURRENCE INTERNATIONALE, SOUVENT ABUSIVE £ LA SOUS-UTILISATION DES CAPACITES DE PRODUCTION £ UNE PRODUCTIVITE GLOBALEMENT INSUFFISANTE £ UN ENDETTEMENT CONSIDERABLE : TEL EST L'ENCHAINEMENT DES CAUSES ET DES EFFETS, QUI CREE PARTOUT DANS LE MONDE, ET NOTAMMENT EN LORRAINE, CETTE CRISE DE LA SIDERURGIE. DES L'ORIGINE, J'AI PERSONNELLEMENT VEILLE A CE QU'INTERVIENNE LA SOLIDARITE NATIONALE POUR AIDER LA LORRAINE A TRIOMPHER DE CES DIFFICULTES. LORS DE SA NOMINATION COMME PREMIER MINISTRE, IL Y A UN PEU PLUS D'UN AN, M. RAYMOND BARRE S'EST INFORME DE LA SITUATION, AVEC TOUTES LES COMPETENCES D'ANALYSE QU'ON LUI CONNAIT, ET A ETUDIE LES MESURES SPECIFIQUES A PRENDRE, AVEC TOUTES LES QUALITES D'HOMME D'ACTION QUE L'ON SAIT. LES MINISTRES ICI PRESENTS ONT D'AUTRE_PART PARTICIPE A PLUSIEURS CONSEILS DES MINISTRES, ET NOTAMMENT A CELUI DU 23 FEVRIER DERNIER `1977 ` DATE`, AU-COURS DESQUELS LE GOUVERNEMENT TOUT ENTIER S'EST PENCHE SUR LES SOLUTIONS A APPORTER. LE PARLEMENT A EGALEMENT ETE SAISI £ UN GRAND DEBAT S'Y EST DEROULE LE 19 AVRIL DERNIER, AU-COURS DUQUEL LE PREMIER MINISTRE A PRIS UN CERTAIN NOMBRE D'ENGAGEMENTS. EN_OUTRE, A MAINTES REPRISES, LES PARLEMENTAIRES CONCERNES, C'EST-A-DIRE VOUS, MADAME ET MESSIEURS, SONT INTERVENUS AUPRES DES MINISTRES COMPETENTS ET AUPRES DU PREMIER MINISTRE, ET J'AI MOI-MEME RECU PLUSIEURS D'ENTRE VOUS, DONT UN TOUT RECEMMENT ENCORE. LA LORRAINE N'A PAS ETE, N'EST PAS, ET NE SERA PAS OUBLIEE
-\
QUELS SONT, MAINTENANT, LES OBJECTIFS DE LA POLITIQUE MISE EN_OEUVRE ? IL NE S'AGIT PAS DE PROCEDER A UN REPLATRAGE PROVISOIRE ET CONJONCTUREL, QUI MASQUERAIT EN REALITE DES BRECHES PROFONDES ET DURABLES. J'AI AU CONTRAIRE FIXE COMME OBJECTIF FONDAMENTAL DE PROCEDER A UN REDRESSEMENT DURABLE, QUI IMPLIQUE LA RESTAURATION EN PROFONDEUR DE LA COMPETITIVITE DE LA SIDERURGIE FRANCAISE, DANS SON ENSEMBLE, ET DE LA SIDERURGIE LORRAINE EN-PARTICULIER, PAR REFERENCE AUX AUTRES SIDERURGIES D'EUROPE, EN VEILLANT A CE QUE LA LORRAINE RESTE LA PREMIERE REGION SIDERURGIQUE DE FRANCE. IL ETAIT CEPENDANT INDISPENSABLE, NATURELLEMENT, QUE CET OBJECTIF NE SOIT PAS ATTEINT AU DETRIMENT GLOBAL DE L'EMPLOI EN LORRAINE, ET PAR CONSEQUENT IL IMPORTE DE RECHERCHER, PARALLELEMENT, UNE DIVERSIFICATION DES ACTIVITES INDUSTRIELLES, PLUS PARTICULIEREMENT DANS LES ZONES LES PLUS TOUCHEES PAR LA CRISE ACTUELLE. CETTE DOUBLE ORIENTATION, QUI EST DE RESTAURER LA COMPETITIVITE DE LA SIDERURGIE ET DE DIVERSIFIER LES ACTIVITES INDUSTRIELLES DOIT ETRE APPRECIEE A LA FOIS DANS L'ESPACE LORRAIN ET DANS LE TEMPS. DANS L'ESPACE, IL NE S'AGIT PAS DE TRAITER TEL OU TEL PROBLEME PONCTUEL £ IL FAUT VOIR L'ENSEMBLE DU BASSIN SIDERURGIQUE LORRAIN : LES FRONTIERES DEPARTEMENTALES NE CLOISONNENT PAS VOS PREOCCUPATIONS ET VOS PROJETS £ ELLES NE CLOISONNENT PAS DAVANTAGE L'ECONOMIE £ IL FAUT CONFERER LA MEILLEURE RESISTANCE POSSIBLE A L'ENSEMBLE ECONOMIQUE LORRAIN FACE AUX EXIGENCES DU MONDE CONTEMPORAIN. DANS LE TEMPS ENSUITE, L'ACTION DOIT ETRE CONTINUE ET PERSEVERANTE. CAR, IL NE FAUT PAS S'Y TROMPER : CE DONT IL S'AGIT, C'EST DE LA GRANDE TRANSFORMATION ECONOMIQUE A LAQUELLE LA FRANCE, COMME LES AUTRES NATIONS DU MONDE, EST SOUMISE, ET QUI TROUVE EN LORRAINE, ET PLUS SPECIALEMENT DANS LE BASSIN SIDERURGIQUE, UN CAS D'APPLICATION SPECIFIQUE
-\
L'ELARGISSEMENT DU CLAVIER DES PRODUCTIONS ET DES ACTIVITES EST DONC NECESSAIRE A LA LORRAINE. IL SERA, J'EN SUIS CERTAIN, FACILITE PAR LES GRANDES QUALITES DES HOMMES, AINSI QUE PAR LE REMARQUABLE RESEAU DE COMMUNICATIONS DONT BENEFICIE DESORMAIS CETTE REGION, DESENCLAVEE ET OUVERTE SUR LE RESTE DE LA FRANCE ET SUR L'EUROPE, GRACE NOTAMMENT A L'AUTOROUTE PARIS - LORRAINE - ALSACE. J'EN VIENS MAINTENANT AUX REALISATIONS. CAR JE SOUHAITE QUE L'EXERCICE DU MANDAT DE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUI M'A ETE CONFIE SOIT MARQUE, NOTAMMENT, PAR UNE ATTENTION VIGILANTE A LA CORRECTE APPLICATION DES DECISIONS PRISES. JE RAPPELLERAI A CE SUJET QUELQUES DATES ET QUELQUES FAITS. LE 23 FEVRIER DERNIER `1977 ` DATE`, EN CONSEIL DES MINISTRES, LE GOUVERNEMENT A DEFINI LES CONDITIONS DU REDRESSEMENT DE LA SIDERURGIE LORRAINE, EN LIMITANT, AUTANT QUE FAIRE SE PEUT, LE NOMBRE DES LICENCIEMENTS, ET IL A ARRETE UN ENSEMBLE DE MESURES D'ACCOMPAGNEMENT DE-NATURE A SAUVEGARDER L'EQUILIBRE ECONOMIQUE DES ZONES CONCERNEES ET A ASSURER UN NIVEAU SATISFAISANT D'EMPLOI. CES MESURES D'ACCOMPAGNEMENT ONT COMPORTE A LA FOIS L'ACCELERATION DE LA REALISATION DES INFRASTRUCTURES, L'ENCOURAGEMENT A L'IMPLANTATION DE NOUVELLES ACTIVITES, ET L'INCITATION AU DEVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, NOTAMMENT INDUSTRIELLES. AU TOTAL, L'ENSEMBLE DE CES DISPOSITIONS A REPRESENTE ENVIRON 400 MILLIONS DE FRANCS DE _CONCOURS SUPPLEMENTAIRES DE L'ETAT, ET A CONCERNE LES QUATRE DEPARTEMENTS LORRAINS. LE 12 JUILLET DERNIER `1977 ` DATE`, LE GOUVERNEMENT A PRIS LA DECISION DE PRINCIPE D'AUTORISER LA CONSTRUCTION DE LA CENTRALE THERMIQUE DES HOUILLERES DE LORRAINE A CARLING, INVESTISSEMENT DE 1,8 MILLIARD DE FRANCS, ASSURANT A LA FOIS L'APPROVISIONNEMENT ENERGETIQUE DE LA REGION ET L'ECOULEMENT D'UNE PARTIE DE LA PRODUCTION DES HOUILLERES. JE VOUS ANNONCE AUJOURD'HUI LA MISE EN_OEUVRE EFFECTIVE DE CETTE DECISION PAR LES CHARBONNAGES DE FRANCE
-\
AUJOURD'HUI, AU-COURS DU CONSEIL DES MINISTRES, DE NOUVELLES DECISIONS ONT ETE PRISES. LE PREMIER MINISTRE `RAYMOND BARRE`, QUI A PERSONNELLEMENT PAYE DE SA PERSONNE, ET AUX EFFORTS DUQUEL JE RENDS PUBLIQUEMENT HOMMAGE, A EXPOSE, CE MATIN MEME, AUTOUR DE CETTE TABLE, TOUTES LES DISPOSITIONS QUI ONT ETE PRISES, EN-MATIERE SOCIALE, INDUSTRIELLE, FINANCIERE ET INTERNATIONALE, POUR REDRESSER LA SITUATION DE LA SIDERURGIE LORRAINE ET RETABLIR SA PLACE DANS UNE COMPETITION INTERNATIONALE QUI RESTE SEVERE. EN MEME TEMPS, AVEC L'AIDE DE L'ETAT, UN PROGRAMME COMPLEMENTAIRE OUVRE LA PERSPECTIVE, POUR LES ANNEES A VENIR, DE LA CREATION DE PLUS DE 8.000 `NOMBRE` EMPLOIS DANS L'INDUSTRIE DE L'AUTOMOBILE ET DU POIDS LOURD EN LORRAINE. D'ABORD, UNE NOUVELLE USINE PEUGEOT - CITROEN `ENTREPRISE` SERA OUVERTE EN 1979 DANS LA ZONE INDUSTRIELLE D'ENNERY, PRES DE HAGONDANGE, CREANT PROGRESSIVEMENT ENVIRON 4.000 EMPLOIS DIRECTS. D'AUTRE_PART, LES EFFECTIFS DE L'USINE CITROEN DEJA IMPLANTEE A METZ AUGMENTERONT DE 1 000 `NOMBRE` PERSONNES`. A PROXIMITE IMMEDIATE DE THIONVILLE, SI DUREMENT TOUCHEE PAR LA REORGNISATION D'USINOR `ENTREPRISE`, RENAULT `ENTREPRISE` CONSTRUIRA UNE USINE QUI EMPLOIERA PLUS D'UN MILLIER DE SALARIES, ET CETTE DECISION RESULTE DIRECTEMENT DE L'INTERVENTION DU PREMIER MINISTRE `RAYMOND BARRE` AUPRES DES DIRIGEANTS DE RENAULT. ENFIN SAVIEM `ENTREPRISE` CONTINUERA A DEVELOPPER L'EMPLOI DANS SON USINE DE BATILLY. A CES 8 000 `NOMBRE` EMPLOIS DIRECTS S'AJOUTERONT NATURELLEMENT TOUS LES EMPLOIS INDIRECTS, EN AMONT COMME EN AVAL
-\
MAIS, IL NE S'AGIT PAS DE SUBSTITUER UNE MONO-ACTIVITE A UNE AUTRE ET DE SPECIALISER LE BASSIN SIDERURGIQUE DANS L'INDUSTRIE AUTOMOBILE. JE VOUDRAIS A CE SUJET RASSURER LE PRESIDENT DU CONSEIL_REGIONAL DONT JE SAIS QUE C'EST L'UNE DES PREOCCUPATIONS. DE TOUTE FACON, LA LORRAINE DOIT RESTER UNE GRANDE REGION SIDERURGIQUE, ET IL NE S'AGIT PAS DE SUBSTITUER L'INDUSTRIE AUTOMOBILE A LA SIDERURGIE `NOMBRE`. MAIS LA DIVERSIFICATION DOIT ETRE PLUS LARGE : DE 1968 A 1975, ENVIRON 30 000 `NOMBRE` EMPLOIS INDUSTRIELS NOUVEAUX ONT ETE CREES EN LORRAINE EN DEHORS DE L'INDUSTRIE AUTOMOBILE £ CET EFFORT DOIT ETRE PROLONGE, ET JE _COMPTE EN-PARTICULIER SUR LES PETITES ET MOYENNES INDUSTRIES DE LORRAINE, A LA DISPOSITION DESQUELLES LE GOUVERNEMENT TIENT DEPUIS FEVRIER DERNIER UN DISPOSITIF PRET, (100 MILLIONS DE FRANCS) ET DE PRIMES, (20 MILLIONS DE FRANCS) TOUT A FAIT EXCEPTIONNEL. M. MONORY, MINISTRE DE L'INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L'ARTISANAT S'ATTACHERA PERSONNELLEMENT A CETTE ACTION. PUISQU'IL S'AGIT DE L'AVENIR, JE ME GARDERAI ENFIN D'OUBLIER DE CITER LE PROJET DE LA CENTRALE DE CATTENOM, DONT LA CONSTRUCTION, SI LA PROCEDURE EVOLUE FAVORABLEMENT, POURRA COMMENCER PROCHAINEMENT, ET FOURNIRA DES EMPLOIS A PRES DE 3.000 `NOMBRE` PERSONNES PENDANT AU MOINS 5 ANS `DUREE`. CETTE CENTRALE ASSURERA EN_OUTRE A LA REGION LORRAINE L'AUTONOMIE ENERGETIQUE, ELEMENT DECISIF DE L'INDEPENDANCE ET DE LA PUISSANCE DE SON ECONOMIE A L'AVENIR. TELLES SONT LES GRANDES LIGNES, MADAME, MESSIEURS, DE LA POLITIQUE DE LONGUE PORTEE QU'IL CONVIENT DE METTRE EN_OEUVRE POUR LE BASSIN SIDERURGIQUE DE LORRAINE. TOUTES CES DECISIONS, REALISATIONS ET PROJETS A ECHEANCE FIXE NE CONSTITUENT PAS, SANS DOUTE, UN ABOUTISSEMENT. MAIS ILS SONT UNE ETAPE IMPORTANTE SUR LA VOIE QUI MENE AU RENOUVEAU, A LA RENAISSANCE AU SENS LE PLUS PRECIS DU TERME, DU BASSIN SIDERURGIQUE LORRAIN QUI A LA VOLONTE, COMME L'ENSEMBLE DE LA REGION, DE FAIRE FACE AUX PROBLEMES DE NOTRE TEMPS. JE SOUHAITE QUE VOUS SOYEZ PROFONDEMENT CONVAINCUS, COMME MOI-MEME, DE LA CAPACITE PRESENTE ET FUTURE DE LA LORRAINE, A PRENDRE EN CHARGE, ELLE-MEME, AVEC SUCCES, SON PROPRE AVENIR
-\

Voir tous les articles et dossiers