Publié le 14 février 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING LORS DE LA RECEPTION OFFICIELLE AU PALAIS DE KOULOUBA, LE 14 FEVRIER 1977

14 février 1977 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING LORS DE LA RECEPTION OFFICIELLE AU PALAIS DE KOULOUBA, LE 14 FEVRIER 1977

Télécharger le .pdf
`RELATIONS FRANCO - MALIENNES` MONSIEUR LE PRESIDENT, MADAME MOUSSA TRAORE, MESSIEURS LES MINISTRES, EXCELLENCE, MADAME, MESSIEURS, HERITIER DE TROIS EMPIRES DONT LA PUISSANCE ET L'ECLAT ONT SUSCITE L'EMERVEILLEMENT DES ANCIENS CHRONIQUEURS, ACCUEILLANT AUX INFLUENCES LES PLUS DIVERSES ET CAPABLE DE LES ASSIMILER AU-POINT D'ETRE, DES LE MOYEN-AGE, L'UN DES PRINCIPAUX FOYERS DE L'ISLAM, CREUSET OU SE MELENT LES APPORTS DE L'AFRIQUE NOIRE ET DU MONDE ARABO - BERBERE, LE MALI IMPRESSIONNE PAR LA RICHESSE DE SON PASSE, PAR LES SUPERBES DIMENSIONS DE SES PAYSAGES, PAR SON MAJESTUEUX NIGER, L'UN DES PLUS GRANDS FLEUVES DU MONDE, SOURCE DE VIE AUX PORTES DU DESERT. FIER DE SON HISTOIRE, DOTE D'UNE PERSONNALITE FORGEE A TRAVERS LES SIECLES, CONSCIENT A LA FOIS DE SON PASSE ET DE SES VASTES POTENTIALITES, LE MALI - "PAYS DU MILIEU" - AURAIT PU SE COMPLAIRE DANS UN ISOLEMENT ORGUEILLEUX. IL NE L'A PAS FAIT. IL A PREFERE COOPERER AVEC SES VOISINS POUR PROTEGER LES REGIONS SAHELIENNES DU FLEAU DE LA SECHERESSE ET METTRE EN_VALEUR LES RESSOURCES COMMUNES DES GRANDS FLEUVES DU SENEGAL ET DU NIGER AINSI QUE LA REGION DU LIPTAKO GOURMA. MEMBRE ACTIF DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_DE_L_AFRIQUE_DE_L_OUEST, LE MALI VIENT DE CONTRIBUER PAR SON ADHESION A LA COMMUNAUTE PLUS VASTE QU'EST LA CEDEAO A L'AVENEMENT D'UN ENSEMBLE QUI SUSCITE DE GRANDES ESPERANCES. COMMENT NE PAS SE REJOUIR LORSQUE LES PAYS AFRICAINS OUBLIENT LEURS DIVERGENCES POUR RENFORCER LEUR SOLIDARITE ? ISOLES, DIVISES SUR DES ANTAGONISMES PASSAGERS, ILS AURAIENT PEU DE CHANCE DE RESOUDRE LEURS PROBLEMES, A COMMENCER PAR CELUI DE LEUR DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL. DE PLUS, CES DIVERGENCES OU CES DISSENSIONS NE SERAIENT PAS SEULEMENT PREJUDICIABLES AU MAINTIEN DE LA PAIX SUR L'ENSEMBLE DU CONTINENT, MAIS EGALEMENT FATALES A L'INDEPENDANCE DE L'AFRIQUE TOUT ENTIEREÕ¿\
`RELATIONS FRANCO - MALIENNES ` POLITIQUE ETRANGERE` QUANT A ELLE, LA FRANCE, SANS POUR AUTANT S'IMMISCER DANS DES AFFAIRES QUI NE SONT PAS LES SIENNES, ESTIME DE SON DEVOIR D'ENCOURAGER LES NATIONS AFRICAINES AVEC LESQUELLES ELLE ENTRETIENT DES RELATIONS PRIVILEGIEES A EVITER LES AFFRONTEMENTS VIOLENTS, ET A RECHERCHER LES REGLEMENTS PACIFIQUES. LA FRANCE ET LE MALI PARTAGENT LES MEMES IDEAUX DE LIBERTE POUR LES HOMMES ET D'INDEPENDANCE ET DE SOLIDARITE POUR LES ETATS. C'EST POURQUOI NOS POSITIONS CONCERNANT LES GRANDS PROBLEMES AFRICAINS SONT IDENTIQUES. QUE CE SOIT, MONSIEUR LE PRESIDENT, L'APPLICATION DE LA REGLE MAJORITAIRE EN RHODESIE, L'ACCESSION DE LA NAMIBIE A L'INDEPENDANCE, LA CONDUITE DU TERRITOIRE FRANCAIS DES AFARS ET DES ISSAS VERS UNE INDEPENDANCE QUI SERA REALISEE DANS QUELQUES MOIS, SELON LA PROCEDURE DE L'AUTODETERMINATION ET LA CONDAMNATION DE LA POLITIQUE D'APARTHEID, QUI OUTRAGE LA DIGNITE DE L'HOMME, NOS CONVICTIONS SONT SEMBLABLES. JE CONFIRME A CE PROPOS QUE TOUTES LES DISPOSITIONS ONT ETE PRISES, NON SEULEMENT POUR INTERDIRE TOUTE NOUVELLE COMMANDE DE MATERIEL TERRESTRE OU AERIEN A DESTINATION DE L'AFRIQUE_DU_SUD, MAIS EGALEMENT POUR S'ASSURER QU'AUCUNE LIVRAISON DE CES MATERIELS NE PUISSE AVOIR _LIEU. LA POLITIQUE DE LA FRANCE SUR VOTRE CONTINENT A AUSSI POUR BUT ESSENTIEL LE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DES AFRICAINS A RESISTER AUX INGERENCES EXTERIEURES £ CAR L'AFRIQUE N'APPARTIENT ET NE DOIT APPARTENIR QU'A ELLE-MEME. DANS SA POLITIQUE, LA FRANCE CONTINUERA DE S'INSPIRER DE CE PRINCIPE QUE J'AI AFFIRME IL Y A DEUX ANS SUR VOTRE CONTINENT ET QUI A TROUVE UN LARGE ECHO : L'AFRIQUE AUX AFRICAINS. TOUTE INGERENCE EXTERIEURE, OU TOUTE TENTATIVE POUR UTILISER LES ETATS AFRICAINS DANS DES QUERELLES OU DES CONFRONTATIONS QUI NE SONT PAS LES LEURS DETOURNENT L'AFRIQUE DE SA VOCATION PROFONDE, QUI EST DE CONSACRER DANS LA PAIX SES FORCES A SON DEVELOPPEMENT ET A LA PROMOTION DE L'HOMMEÕ\
`RELATIONS FRANCO - MALIENNES ` POLITIQUE ETRANGERE` L'EFFORT EN_VUE D'UNE PLUS GRANDE UNITE AFRICAINE ME PARAIT COMPATIBLE AVEC LE DEVELOPPEMENT D'UNE SOLIDARITE EURO - AFRICAINE, FONDEE NON SEULEMENT SUR LA GEOGRAPHIE ET L'HISTOIRE, MAIS ENCORE SUR LA CONVERGENCE DE NOS INTERETS. LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE `CEE` EST DEPUIS QUINZE ANS LE PRINCIPAL PARTENAIRE COMMERCIAL DE L'AFRIQUE SUB-SAHARIENNE ET CETTE TENDANCE NE FERA QUE S'ACCENTUER AVEC LE TEMPS. L'EUROPE ET L'AFRIQUE - C'EST MA CONVICTION - ONT L'ARDENTE OBLIGATION DE LIVRER ENSEMBLE LA GRANDE BATAILLE EN_FAVEUR DE L'EMANCIPATION ET DU PROGRES DES HOMMES. AUSSI AI-JE CONSTATE AVEC PLAISIR ET INTERET, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE DANS VOTRE MESSAGE A LA NATION, A L'OCCASION DU NOUVEL AN, VOUS AVEZ DIT QUE L'ASSOCIATION DES 46 PAYS D'AFRIQUE, DES CARAIBES ET DU PACIFIQUE A LA COMMUNAUTE_EUROPEENNE `CEE` EST, ET JE CITE VOS PROPRES TERMES, A CERTAINS EGARDS REVOLUTIONNAIRE ET PROFITABLE A TOUS LES PARTENAIRES. MA FOI DANS LE DESTIN COMMUN QUI LIE L'EUROPE A L'AFRIQUE S'EXPRIME DANS L'INITIATIVE QUE J'AI PRISE DE PROVOQUER LA REUNION DE LA CONFERENCE_DE_COOPERATION_ECONOMIQUE_INTERNATIONALE `CCEI`. TOUTES LES NATIONS, A COMMENCER PAR LES PLUS INDUSTRIALISEES ONT AUJOURD'HUI L'IMPERIEUX DEVOIR DE RECONSTRUIRE DANS UN ESPRIT NOUVEAU DE JUSTICE DE SOLIDARITE ET DE REALISME UN ORDRE ECONOMIQUE MONDIAL ACCEPTABLE POUR TOUS ET ACCEPTE PAR TOUS, IL Y VA DE L'AVENIR DE L'HUMANITE. NOUS AVONS DEJA EXAMINE CET OBJECTIF LORS DES CONFERENCES FRANCO - AFRICAINES DE BANGUI ET DE PARIS. NOUS LE FERONS A NOUVEAU ENSEMBLE LORS DE LA PROCHAINE CONFERENCE DE DAKAR. IL EST NECESSAIRE EN EFFET QUE LA FRANCE ET SES PRINCIPAUX PARTENAIRES D'AFRIQUE SE CONSULTENT SUR CE QUI CONSTITUE LE PROBLEME MAJEUR DE NOTRE TEMPS. NOTRE CONFERENCE SE TIENDRA A TEMPS POUR QUE CES CONCLUSIONS SOIENT ARRETEES AVANT DEUX REUNIONS ESSENTIELLES : D'UNE_PART, LA CONFERENCE AU SOMMET DES PAYS INDUSTRIALISES, PREVUE POUR LE MOIS DE MAI, ET D'AUTRE_PART LA REUNION AU NIVEAU MINISTERIEL DU DIALOGUE NORD-SUD. IL ME PARAIT INDISPENSABLE COMME VOUS L'AVEZ DIT VOUS-MEME, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE CETTE REUNION MINISTERIELLE ENREGISTRE DES PROGRES CONCRETS. LA FRANCE NE MENAGERA PAS SES EFFORTS POUR Y PARVENIR. LA MEILLEURE MANIERE D'Y ABOUTIR EST DE LA PREPARER SOIGNEUSEMENT. NOUS LE FERONS ENSEMBLEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - MALIENNES` LA COOPERATION FRANCO - MALIENNE EST UNE REUSSITE PARCE QU'ELLE EST FONDEE SUR L'EGALITE ET LE RESPECT DE LA SOUVERAINETE DES DEUX PARTENAIRES. LA FRANCE PROPOSE SON _CONCOURS £ ELLE NE L'IMPOSE PAS, ELLE NE CHERCHE EN AUCUNE FACON A SE SUBSTITUER AUX AUTORITES RESPONSABLES. LA FRANCE EST TEMOIN DE L'EFFORT TRES IMPORTANT QUE FOURNIT LE MALI, QUE CE SOIT DANS LE DEVELOPPEMENT DE SON SECTEUR PRIMAIRE, DANS L'AMELIORATION DE LA COMMERCIALISATION DE SES PRODUITS, DANS SA LUTTE POUR SON DESENCLAVEMENT, OU DANS SA RECHERCHE D'UN MEILLEUR EQUILIBRE FINANCIER EXTERIEUR, QUI EST LA CLEF DE LA VERITABLE INDEPENDANCE. LES RECOLTES EXEMPLAIRES DE COTON ET D'ARACHIDE `MATIERES PREMIERES` DE 1976, S'AVERENT SUPERIEURES AUX PREVISIONS DU PLAN ET PERMETTENT LES PLUS GRANDS ESPOIRS POUR LE FUTUR. JE VEUX RENDRE ICI HOMMAGE AUX PAYSANS DE VOTRE PAYS £ A CES PAYSANS DONT VOUS ALLEZ NOUS MONTRER TOUT A L'HEURE LA MUSIQUE ET LES DANSES. SI CES RESULTATS ONT ETE OBTENUS, C'EST GRACE-A LEURS QUALITES EXCEPTIONNELLES, D'EFFICACITE, DE PERSEVERANCE ET DE COURAGE. LA FRANCE PARTICIPE A TOUS LES PROGRAMMES DONT LES PRIORITES ONT ETE DEFINIES PAR VOTRE PLAN QUINQUENNAL, AUSSI BIEN DANS LE DOMAINE AGRICOLE QUE DANS CELUI DES INDUSTRIES ET DES GRANDS PROJETS D'INFRASTRUCTURE DONT LE BARRAGE DE SELINGUE CONSTITUE A LA FOIS LE PLUS RECENT ET LE MEILLEUR EXEMPLE DE COOPERATION INTERNATIONALE. AU-DELA DE SON CARACTERE TECHNIQUE ET ECONOMIQUE, CE QUI FAIT, JE CROIS, LE CARACTERE VERITABLEMENT EXEMPLAIRE DE LA COOPERATION FRANCO - MALIENNE, C'EST SON ASPECT HUMAIN : LA QUALITE DES RELATIONS A TOUS LES NIVEAUX, ENTRE MALIENS ET FRANCAIS. LES RAPPORTS QUE NOS ASSISTANTS TECHNIQUES ETABLISSENT AVEC LA POPULATION DE VOTRE PAYS ET VOS FONCTIONNAIRES SONT FONDES SUR DES BASES FRANCHES ET CORDIALES, ET ABOUTISSENT SOUVENT A DES LIENS D'AMITIE PROFONDE. DE MEME, LES DISCUSSIONS QUI ONT _LIEU DANS-LE-CADRE DES COMMISSIONS MIXTES SONT TOUJOURS EMPREINTES DE SINCERITE ET DE RESPECT MUTUEL. ENFIN, VOUS SAVEZ, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE NOUS NOUS EFFORCONS DE REPONDRE, ET QUE J'Y VEILLE MOI-MEME, A VOTRE SOUCI DE VOIR AMELIORER LA CONDITION DES TRAVAILLEURS MALIENS QUI VIVENT DANS NOTRE PAYS, ET A FAIRE EN SORTE QU'ILS PUISSENT RETIRER DE LEUR SEJOUR PARMI NOUS DES ELEMENTS DE FORMATION ET DE PREPARATION QUI LES RENDRONT ENSUITE PLUS UTILES AU DEVELOPPEMENT DE VOTRE PROPRE PAYSÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - MALIENNES` DEVANT LA VOLONTE DU PEUPLE MALIEN, DEVANT LA CLAIRVOYANCE ET LA SAGESSE DE SON CHEF, LA FRANCE, SI LE MALI LE DESIRE, SOUHAITE LA POURSUITE ET LE RENFORCEMENT DE SA COOPERATION. J'AI NOTE, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE CERTAINS PROJETS RETIENNENT PLUS PARTICULIEREMENT VOTRE ATTENTION. ET COMMENT, EN EFFET, NE PAS SOUHAITER QUE LE MALI QUI FONDAIT AUTREFOIS SA PROSPERITE LEGENDAIRE SUR DES MINES D'OR ET DE FER, SOIT MIS EN_MESURE, AUJOURD'HUI, GRACE-AUX MOYENS DE PROSPECTION MODERNES, DE RECENSER L'ETENDUE ET LA VALEUR EXACTE DE SES GISEMENTS DE BAUXITE, DE MANGANESE ET DE PHOSPHATE ET DE CEUX QUI VIENDRONT UN JOUR, A ETRE DECOUVERTS. JE TIENS A VOUS ANNONCER, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE LA FRANCE EST DECIDEE A PRENDRE A SA CHARGE UNE EVALUATION COMPLETE ET SCIENTIFIQUE DES RESSOURCES MINIERES DE LA REPUBLIQUE DU MALI. MONSIEUR LE PRESIDENT, VOUS AVEZ BIEN VOULU, A L'OCCASION D'UNE ALLOCUTION OFFICIELLE, SOULIGNER LE CARACTERE PARTICULIER DES LIENS QUI NOUS UNISSENT, "RIEN NI PERSONNE" AVEZ-VOUS PRECISE, NE SAURA JAMAIS LES EFFACER. CES PAROLES REFLETENT DES SENTIMENTS DONT JE MESURE LA FORCE ET LA SIGNIFICATION PROFONDE. ELLES EXPRIMENT AUSSI LA COMMUNAUTE DE NOS ASPIRATIONS ET LA CONVERGENCE QUE NOUS SOUHAITONS A NOS DESTINS. NON, MONSIEUR LE PRESIDENT, RIEN NI PERSONNE NE POURRA EFFACER L'ESTIME ET L'AFFECTION QUI LIENT LES FRANCAIS ET LES MALIENS LORSQU'ILS TRAVAILLENT ENSEMBLE. VOTRE PEUPLE, CHALEUREUX, ACCUEILLANT, AMICAL, VIENT DE ME TEMOIGNER AVEC ECLAT SON HOSPITALITE LEGENDAIRE. RIEN NI PERSONNE NE POURRA EMPECHER NOS DEUX PAYS D'UNIR LEURS EFFORTS EN_VUE DU PROGRES ET DU BONHEUR DES HOMMES. VIVE LA REPUBLIQUE DU MALI ! VIVE L'AMITIE DU PEUPLE FRANCAIS ET DU PEUPLE MALIEN !Õ\

Voir tous les articles et dossiers