Publié le 5 août 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DINER OFFERT PAR LE PRESIDENT BONGO CITE DU 12 MARS A LIBREVILLE, JEUDI 5 AOUT 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DINER OFFERT PAR LE PRESIDENT BONGO CITE DU 12 MARS A LIBREVILLE, JEUDI 5 AOUT 1976

5 août 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DINER OFFERT PAR LE PRESIDENT BONGO CITE DU 12 MARS A LIBREVILLE, JEUDI 5 AOUT 1976 - PDF 406 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` MONSIEUR LE PRESIDENT ET CHER AMI, MADAME, JE VEUX D'ABORD VOUS REMERCIER TRES VIVEMENT DES PROPOS EMPREINTS D'UNE SI CHALEUREUSE AMITIE DONT VOUS AVEZ BIEN VOULU M'HONORER ET AVEC MOI, MON PAYS ET MES COMPATRIOTES. CE SONT DES PAROLES DU COEUR, ET C'EST POURQUOI J'Y SUIS INFINIMENT SENSIBLE. ELLES EXPRIMENT DES SENTIMENTS DONT J'AI PU MESURER LA PROFONDEUR ET LA SINCERITE DANS L'ACCUEIL SI AMICAL QUE VOUS-MEME ET LA POPULATION DE LIBREVILLE M'AVEZ RESERVE AINSI QU'A MADAME GISCARD D'ESTAING. CETTE AMITIE EST UN SENTIMENT PLEINEMENT PARTAGE. LA FRANCE ET LE GABON ONT VECU UNE HISTOIRE COMMUNE AU-COURS DE LAQUELLE NOS DEUX PEUPLES ONT APPRIS A SE CONNAITRE ET ONT NOUE DES RELATIONS DONT JE VOUDRAIS DIRE, COMME CHACUN LE CONSTATE ET COMME VOUS L'AVEZ EXPRIME VOUS-MEME, QU'ELLES REVETENT AUJOURD'HUI UN CARACTERE HAUTEMENT PRIVILEGIE. AINSI, DANS L'ESPRIT D'UNE FAMILIARITE, FACONNEE AU FIL DES ANNEES, MON PAYS SUIT AVEC ATTENTION, INTERET ET SYMPATHIE L'EVOLUTION ET LE DEVELOPPEMENT DE LA REPUBLIQUE DU GABON, DANS LE RESPECT SCRUPULEUX DE SON INDEPENDANCE, ET DE SA DIGNITEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` CETTE REPUBLIQUE GABONAISE EST APPELEE A JOUER UN GRAND ROLE EN AFRIQUE EN-RAISON DE LA PERSONNALITE DE SON PRESIDENT `OMAR BONGO`, DE SA SITUATION ET DE SES RESSOURCES ET AUSSI DE LA CLAIRE PERCEPTION QU'ELLE A DES INTERETS AUTHENTIQUES DE L'AFRIQUE. VOICI PLUS DE HUIT ANS QU'ACCEDANT A LA HAUTE MAGISTRATURE, VOUS AVEZ PRIS EN MAIN LES DESTINEES DE VOTRE PAYS. QU'IL ME SOIT PERMIS DE VOUS DIRE, MONSIEUR LE PRESIDENT, COMBIEN JE SUIS FRAPPE PAR L'AMPLEUR DE L'OEUVRE QUI S'ACCOMPLIT, SOUS VOTRE DIRECTION, AVEC UN ECLATANT ET VISIBLE SUCCES. SI LE GABON EST AUJOURD'HUI UN JEUNE ETAT VIGOUREUX, PLEIN D'ACTIVITE ET DE PROMESSE, IL LE DOIT D'ABORD A VOUS-MEME DONT L'ESPRIT POLITIQUE, L'AUTORITE NATURELLE ET L'ENERGIE LUI ONT PERMIS DE SURMONTER LES OBSTACLES QUI JALONNENT LE DUR CHEMIN DE L'INDEPENDANCE. VOUS AVEZ D'ABORD VOULU FORGER LA NATION GABONAISE ET LUI DONNER FOI DANS SON DESTIN. EXISTE-T-IL UNE TACHE PLUS CREATRICE QUE DE FONDER LA SPIRITUALITE D'UNE JEUNE COMMUNAUTE NATIONALE, DE PENETRER TOUS SES MEMBRES DE LA COMMUNAUTE NATIONALE, DE PENETRER TOUS SES MEMBRES DE LA FIERTE DE LUI APPARTENIR, DE LES RASSEMBLER SANS AUCUNE DISTINCTION A SON SERVICE DE TELLE SORTE QUE CHACUN PUISSE DIRE "CE PAYS EST LE MIEN CAR JE LE BATIS DE MES MAINS" ET DE TRADUIRE AINSI DANS LA REALITE CONCRETE CETTE MAXIME POLITIQUE : "L'INDEPENDANCE SE BATIT DE SES PROPRES MAINS". CE N'EST PAS UNE FORMULE ABSTRAITE, CAR TOUS VOS COMPATRIOTES VOIENT GRANDIR CHAQUE ANNEE CE GABON MODERNE QUE VOUS BATISSEZ AVEC EUX. USANT D'UNE PERSEVERANCE INLASSABLE, VOUS VOUS ETES ATTACHE A LUI DONNER LES MOYENS D'UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CONTINU ET HARMONIEUX. LE PRESIDENT BONGO EST AINSI DEVENU LE SYMBOLE DU PROGRES ECONOMIQUE ET SOCIAL DU GABON ET IL N'Y A PAS, JE CROIS, DE MEILLEURE IMAGE POSSIBLE POUR LE CHEF D'UN JEUNE ETAT DU TIERS-MONDE. VOUS AVEZ SU UTILISER LES IMPORTANTES RESSOURCES TIREES DE L'EXPLOITATION DES RICHESSES NATURELLES DE VOTRE PAYS, POUR LE DOTER D'UNE INFRASTRUCTURE INDISPENSABLE DANS LE DOMAINE DES COMMUNICATIONS ET CREER DE NOUVELLES SOURCES D'ENERGIE EN ENTREPRENANT L'EQUIPEMENT DE VOS FLEUVES. VOUS AUREZ AINSI PERMIS L'ACCES A DES RICHESSES PARFOIS RECENSEES MAIS AUSSI PARFOIS IGNOREES, ET LA CREATION D'INDUSTRIES QUI RENFORCERONT LA CAPACITE DE L'ECONOMIE GABONAISEÕ¿\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` LA STABILITE DE VOS INSTITUTIONS, LE LIBERALISME ECLAIRE DE VOTRE POLITIQUE VOUS ONT ACQUIS LA CONFIANCE DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE INTERNATIONALE. AINSI VOUS ETES-VOUS ASSURE LES _CONCOURS EXTERIEURS QUI VOUS ETAIENT EN EFFET NECESSAIRES. VOTRE PAYS _COMPTERA, DANS UN AVENIR RELATIVEMENT PROCHE, PARMI LES NATIONS INDUSTRIELLES. CES MATIERES PREMIERES, MINERALES OU VEGETALES, EXPORTEES JUSQU'ICI A L'_ETAT BRUT, VOUS ALLEZ POUVOIR LES TRANSFORMER PROGRESSIVEMENT SUR_PLACE GRACE-A LA MISE EN_OEUVRE D'UNITES DE VALORISATION DOTEES DES EQUIPEMENTS LES PLUS MODERNES. SANS VOULOIR ENTRER DANS UNE TROP LONGUE ENUMERATION, QU'IL ME SUFFISE DE CITER LES RAFFINERIES DE PETROLE, LES USINES DE PRODUITS CHIMIQUES, DE FERRO-ALLIAGE, DE CONCENTRATION DU MINERAI D'URANIUM, LES FABRIQUES DE PATES A PAPIER. CET EFFORT COHERENT DE PROMOTION ECONOMIQUE AUQUEL VOUS SAVEZ QUE NOUS SOMMES TOUJOURS DISPOSES A NOUS ASSOCIER, DONNERA A L'ECONOMIE GABONAISE UNE SOLIDITE QUI L'AFFRANCHIRA EN GRANDE PARTIE DES FLUCTUATIONS DESASTREUSES DES COURS DU MARCHE MONDIAL DES MATIERES PREMIERES, ET ASSURERA L'INDEPENDANCE ECONOMIQUE DU GABON TOUT EN ELEVANT LE NIVEAU_DE_VIE DE SES HABITANTS. DEJA, C'EST PEUT-ETRE L'EFFET DE MON ANCIENNE FORMATION JE VEUX SOULIGNER ICI DEUX RESULTATS STATISTIQUES SIGNIFICATIFS : LE REVENU PAR TETE D'HABITANT VOUS PLACE EN TETE DES ETATS AFRICAINS. ET CETTE ANNEE, POUR LA PREMIERE FOIS, LES RECETTES BUDGETAIRES GABONAISES PAR HABITANT SERONT COMPARABLES ET PEUT-ETRE MEME SUPERIEURES A CELLES DE LA FRANCE. J'AJOUTE QUE VOTRE BUDGET, BIEN QU'AYANT QUADRUPLE EN DEUX ANS, EST ETABLI EN EQUILIBRE. JE SAIS QUE SOUCIEUX D'UN DEVELOPPEMENT HARMONIEUX, VOUS AVEZ EGALEMENT PREVU UNE ACTION VIGOUREUSE DANS LE SECTEUR AGRICOLE, ACTION POUR LAQUELLE NOTRE AIDE VOUS EST ACQUISE. C'EST UNE _ENTREPRISE QUI EST A LA FOIS NECESSAIRE ET DELICATE DANS UN PAYS OU LES INITIATIVES MINIERES ET INDUSTRIELLES CONNAISSENT LE SUCCES QUE NOUS OBSERVONSÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` CERTES, LES DIFFICULTES DEMEURENT, ET D'AILLEURS QUEL EST LE PAYS, QU'IL SOIT A L'HEURE ACTUELLE INDUSTRIALISE OU EN DEVELOPPEMENT QUI N'EN RENCONTRE DANS LA RECHERCHE DE SON EQUILIBRE ECONOMIQUE ? MAIS VOUS AVEZ MONTRE, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE VOUS SAVIEZ PRENDRE CES PROBLEMES A BRAS LE CORPS. SOYEZ PERSUADE QUE LA COOPERATION DE LA FRANCE NE VOUS FERA PAS DEFAUT. CAR LE GOUVERNEMENT FRANCAIS, VOUS L'AVEZ RAPPELE, VIENT DE DECIDER LA POURSUITE DE NOTRE EFFORT D'AIDE AU DEVELOPPEMENT, POUR ATTEINDRE D'ICI 1980 LE NIVEAU DE 0,70 % DU PIB (PRODUIT INTERIEUR BRUT) PROPOSE PAR LES INSTANCES INTERNATIONALES. CETTE COOPERATION, JE L'AI DIT A PLUSIEURS REPRISES, EST AUSSI UN ACTE D'AFFRANCHISSEMENT : CONTRIBUANT A LA DEFINITION PAR LES PAYS AFRICAINS DE SOLUTIONS ORIGINALES ET LIBREMENT CHOISIES, ELLE SERT L'AFFIRMATION DES INDEPENDANCES NATIONALES. ELLE NE PEUT ATTEINDRE CET OBJECTIF QU'EN VISANT A L'EFFICACITE ECONOMIQUE, PAR L'ADAPTATION ET LA SOUPLESSE, A CHAQUE SITUATION PARTICULIERE DES PAYS AFRICAINS. ELLE DOIT D'AUTRE_PART SE DEVELOPPER DANS LE RESPECT DU CARACTERE ET DE LA CULTURE PROPRES DES PEUPLES CE QUE VOUS AVEZ APPELE, MONSIEUR LE PRESIDENT, "LE DROIT A LA DIFFERENCE", C'EST-A-DIRE QU'IL NE LUI APPARTIENT PAS, AU NIVEAU DES HOMMES DE VOULOIR SE SUBSTITUER A EUX, MAIS DE CONCOURIR A LA FORMATION DE CEUX QUI SONT APPELES A DEVENIR LES CADRES ET, A LEUR TOUR, LES FUTURS FORMATEURS. JE NE SAURAIS OUBLIER LE ROLE DE NOS NOMBREUX COMPATRIOTES INSTALLES SUR CETTE TERRE ACCUEILLANTE ET QUI PARTICIPENT, CHACUN DANS SON DOMAINE ET A TOUS LES NIVEAUX, AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE VOTRE PAYS. LEUR PARTICIPATION A CETTE GRANDE ACTION EST UTILE ET IMPORTANTE. JE SOUHAITE QUE DANS UN CLIMAT DE CONFIANCE ET DE COMPREHENSION LEUR ACTION, TANT AU-PLAN DES RESSOURCES QU'A CELUI DES HOMMES, S'AMPLIFIE POUR CONTRIBUER A LA NAISSANCE D'UN GABON PUISSANT ET TOUJOURS FRATERNEL POUR LES HOMMES D'OU QU'ILS VIENNENT. ILS SONT FIERS D'ETRE ASSOCIES A UNE OEUVRE AUSSI EXALTANTE QUE LE DEVELOPPEMENT D'UNE JEUNE NATION QUI REPRESENTE UN SUCCES REMARQUABLE DANS CETTE PARTIE DU MONDEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` CEPENDANT, MONSIEUR LE PRESIDENT, LA COMPLEXITE DES PROBLEMES QUE POSE LE DEVELOPPEMENT EST TEL QUE NUL PAYS COOPERATEUR NE PEUT PRETENDRE Y REPONDRE PAR SA SEULE ACTION. C'EST POURQUOI LA FRANCE AFFIRME AVEC VOUS QUE L'AIDE AU DEVELOPPEMENT DOIT S'INSCRIRE DANS LA RECHERCHE D'UN ORDRE ECONOMIQUE INTERNATIONAL PLUS EQUITABLE ET PLUS RATIONNEL. DANS CET ESPRIT, ELLE A PRIS L'INITIATIVE D'UN DIALOGUE ENTRE PAYS INDUSTRIALISES ET PAYS EN DEVELOPPEMENT SUR LES QUESTIONS ESSENTIELLES DE LA COOPERATION, DE L'ENERGIE, DE L'AIDE ET DES PROBLEMES FINANCIERS. LE DIALOGUE EST NOUE. IL EST BIEN ENTENDU DIFFICILE, PUISQU'IL S'AGIT DE PROBLEMES CONCRETS, ESSENTIELS A LA VIE DES PEUPLES. MAIS ALORS QU'IL Y A QUELQUES SEMAINES L'ESPRIT DE DECOURAGEMENT PARAISSAIT SE REPANDRE, DES PROPOSITIONS CONCRETES, PERMETTANT LE DEVELOPPEMENT DES TRAVAUX A L'AUTOMNE SONT, DE PART ET D'AUTRE, EN-COURS D'ELABORATION, NOTAMMENT SUR LES DEUX POINTS QUE VOUS AVEZ VOUS-MEME MENTIONNES. IL NOUS APPARAIT ENFIN QUE L'AFRIQUE, DANS CETTE PHASE DECISIVE DE SON DEVELOPPEMENT, DOIT BENEFICIER D'UN NOUVEL EFFORT CONJUGUE ET COHERENT DES PAYS INDUSTRIELS. C'EST A CE BESOIN QUE REPOND LA PROPOSITION QUE J'AI FAITE, EN MAI DERNIER, A LA CONFERENCE FRANCO - AFRICAINE DE PARIS, DE CREER UN FONDS EXCEPTIONNEL DE PROMOTION DE L'AFRIQUE DONT L'UTILISATION SERA LIBREMENT ELABOREE PAR LES PAYS BENEFICIAIRES. J'EN AI ENTRETENU RECEMMENT NOS PRINCIPAUX PARTENAIRES, ET JE PEUX VOUS DIRE QUE L'IDEE PROGRESSEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` MONSIEUR LE PRESIDENT, LE TROISIEME MOTIF DE LA CONSIDERATION DONT BENEFICIE LE GABON TIENT AU ROLE QU'IL EST APPELE A JOUER EN AFRIQUE ET A LA CONDUITE DE SA POLITIQUE INTERNATIONALE. SUR CES QUESTIONS, LE GABON ET LA FRANCE PARTAGENT UNE MEME CONCEPTION DE L'AVENIR DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE, FONDEE SUR L'INDEPENDANCE POUR LES ETATS ET LA LIBERTE POUR LES HOMMES, COMME SUR LA SOLIDARITE ENTRE LES ETATS ET LA FRATERNITE ENTRE LES HOMMES. CETTE CONCEPTION S'APPLIQUE A L'AFRIQUE. RENDUE COMPLETEMENT MAITRESSE D'ELLE-MEME PAR L'APPLICATION NECESSAIRE DE LA REGLE MAJORITAIRE EN RHODESIE, PAR L'ACCESSION DE LA NAMIBIE A L'INDEPENDANCE, SELON LE CALENDRIER FIXE PAR LES NATIONS-UNIES, PAR L'ACHEMINEMENT DANS LA DIGNITE ET L'UNITE DU TERRITOIRE FRANCAIS DES AFARS ET DES ISSAS, VERS UNE INDEPENDANCE QUI POURRA ETRE EFFECTIVE DES L'AN PROCHAIN, ET PAR LA CONDAMNATION DE LA POLITIQUE D'APARTHEID, QUI BLESSE L'HOMME NOIR ET L'HOMME BLANC DANS LEUR COMMUNE DIGNITE, L'AFRIQUE POURRA ALORS SE CONSACRER TOUT ENTIERE, SELON SES METHODES PROPRES, A SON IMMENSE TACHE DE DEVELOPPEMENT. POUR CELA, L'AFRIQUE DOIT ETRE LAISSEE AUX AFRICAINS. LE CONTINENT, PACIFIQUE PAR EXCELLENCE, DOIT ETRE LAISSE A L'ECART DES LUTTES HEGEMONIQUES MONDIALES, ET DOIT EVITER DE SE DECHIRER SUR DES QUERELLES IDEOLOGIQUES CONCUES DANS LES PAYS INDUSTRIALISES ET QUI NE DECRIVENT PAS LES REALITES AFRICAINES. OUI, L'AFRIQUE DOIT ETRE LAISSEE AUX AFRICAINS, A LA SEULE EXCEPTION DES _CONCOURS QU'APPELLE SON OEUVRE DE DEVELOPPEMENT. CET IDEAL, LE GABON ET LA FRANCE S'EFFORCENT DE LE FAIRE PREVALOIR DANS LES ASSISES INTERNATIONALES OU VOTRE PAYS, MONSIEUR LE PRESIDENT, OCCUPE AUJOURD'HUI UNE PLACE DE CHOIX ET NOTAMMENT DANS L'ORGANISATION DE L'UNITE AFRICAINE `OUA`, DONT VOTRE PAYS VA ACCUEILLIR LES DELIBERATIONS ET DONT VOUS ASSUMEREZ VOUS-MEME LA PRESIDENCEÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` AINSI, LES LIENS ENTRE LE GABON ET LA FRANCE, TISSES PAR LE SOUVENIR, RESSERRES AUJOURD'HUI PAR UNE ESTIME ET UNE COMPREHENSION RECIPROQUES, PAR UNE VOLONTE LOYALE DE COOPERATION, TROUVENT-ILS LEUR VERITABLE SENS DANS LA LUTTE MENEE EN_COMMUN POUR LE PROGRES ET LA PROMOTION DE L'HOMME. MONSIEUR LE PRESIDENT, PERMETTEZ-MOI DE ME REJOUIR HAUTEMENT DE L'HARMONIE QUI PRESIDE A NOS RELATIONS, ET QUI GARANTIT LEUR AVENIR. CETTE VISITE EST L'ILLUSTRATION PAR LES MARQUES D'AMITIE QUE VOUS VOULEZ BIEN NOUS MANIFESTER, TANT POUR MADAME GISCARD D'ESTAING ET MOI-MEME, QUE POUR NOS COMPATRIOTES QUI M'ACCOMPAGNENT, CE QUI ME TOUCHE PROFONDEMENT. JE VEUX A MON TOUR VOUS APPORTER SOLENNELLEMENT LE TEMOIGNAGE DES SENTIMENTS FRATERNELS QUI NOUS ANIMENT A L'EGARD DE VOTRE PERSONNE COMME A L'EGARD DU PEUPLE GABONAIS QUE JE SALUE DANS SON PAYS. JE FORME LES VOEUX EN L'HONNEUR DE MONSIEUR LE PRESIDENT BONGO, DE MADAME BONGO, POUR LA PROSPERITE ET LE BONHEUR DU GABON ET POUR L'AMITIE QUI NE S'ETEINDRA JAMAIS ENTRE LE GABON ET LA FRANCE. VIVE LE GABON, VIVE LA FRANCEÕ\

Voir tous les articles et dossiers