Publié le 22 juin 1976

REPONSE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU TOAST ADRESSE PAR SA MAJESTE LA REINE ELIZABETH II AU DINER OFFERT AU PALAIS DE BUCKINGHAM LONDRES, LE 22 JUIN 1976

22 juin 1976 - Seul le prononcé fait foi

REPONSE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU TOAST ADRESSE PAR SA MAJESTE LA REINE ELIZABETH II AU DINER OFFERT AU PALAIS DE BUCKINGHAM LONDRES, LE 22 JUIN 1976

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` MADAME, MES PREMIERS MOTS SERONT POUR VOUS DIRE COMBIEN NOUS SOMMES SENSIBLES, MADAME GISCARD D'ESTAING ET MOI-MEME A LA GRACE DE VOTRE ACCUEIL, A L'AMITIE DES PAROLES QUE VOUS VENEZ DE PRONONCER, ET A LA RECEPTION QUE LES HABITANTS DE LONDRES NOUS ONT RESERVEE. A MON TOUR, JE VOUDRAIS VOUS APPORTER LE TEMOIGNAGE DE L'AFFECTION RESPECTUEUSE QUE LE PEUPLE FRANCAIS VOUS PORTE AVEC UNE PARTICULIERE INTENSITE, ET QU'IL EST HEUREUX DE VOUS MANIFESTER CHAQUE FOIS QUE VOUS L'AVEZ HONORE, ET QUE VOUS L'HONOREREZ DE VOTRE VISITE. TOUT FRANCAIS, LORSQU'IL SE REND EN GRANDE-BRETAGNE, EST TENTE DE REPRENDRE A SON _COMPTE L'EXPRESSION DE LAWRENCE STERNE A PROPOS DE SES PROMENADES DANS LA FRANCE DU XVIIEME SIECLE : "UN VOYAGE SENTIMENTAL". IL N'Y A SANS DOUTE PAS D'AUTRES PEUPLES AU MONDE QUI OFFRENT DANS LEURS RELATIONS UN MELANGE AUSSI EXCEPTIONNEL D'ADMIRATION ET D'IRRITATION, QUI ONT ENCHEVETRE LEURS HISTOIRES AU-POINT DE NE PLUS SAVOIR QUI VOULAIT S'INSTALLER CHEZ L'AUTRE, ET QUI GARDENT, SOIGNEUSEMENT CONSERVEES LES TRACES ET LES REPUTATIONS D'HOMMES ET D'OEUVRES QUI, DANS LA GUERRE ET DANS LA PAIX, ONT MARQUE LEUR HISTOIRE D'EVENEMENTS COMMUNS, MAIS INTERPRETES EN SENS CONTRAIREÕ¿\
TOUR A TOUR ENNEMIS ET ALLIES, RIVAUX ET PARTENAIRES, MAITRES ET ELEVES, NOUS AVONS, DANS NOS RAPPORTS RECIPROQUES EPUISE TOUTES LES COMBINAISONS POSSIBLES ET TOUS LES SENTIMENTS QUE DEUX PEUPLES PEUVENT EPROUVER L'UN POUR L'AUTRE. TOUS, HORMIS L'INDIFFERENCE. DIFFERENTS PAR LE CARACTERE ET PAR LA FORME D'ESPRIT, FRANCAIS ET ANGLAIS SE SONT SI SOUVENT COMBATTUS PUIS RECONCILIES, ADMIRES ET JALOUSES, SEPARES ET REJOINTS, QU'ILS ONT FINI PAR SE DEFINIR LARGEMENT LES UNS PAR-RAPPORT AUX AUTRES. ILS ONT CREE CHACUN LEUR TYPE DE PERFECTION HUMAINE : LE COURTISAN ET L'HONNETE HOMME FRANCAIS ET LE GENTLEMAN BRITANNIQUE, QUI POURSUIVENT DEPUIS TROIS SIECLES UN DIALOGUE D'UNE COURTOISE INCOMPREHENSION. MAIS DEPUIS LE DEBUT DE CE SIECLE, QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU EST NE ENTRE LA FRANCE ET L'ANGLETERRE. AU-DELA DE LEURS DIFFERENCES ET DE LEURS RIVALITES, ELLES ONT PRIS LA MESURE DE CE QUI LES UNIT. "L'ENTENTE CORDIALE" EST PARTIE D'UNE MEME APPREHENSION DEVANT DES MENACES QUI METTAIENT EN_CAUSE L'EQUILIBRE DE L'EUROPE ET L'INDEPENDANCE DES PEUPLES. D'ABORD SIMPLE ALLIANCE DIPLOMATIQUE SCELLEE ICI A LONDRES, ELLE A GAGNE LES COEURS AVANT D'ETRE SCELLEE DANS LE SANG, AU TRAVERS DES EPREUVES QUE NOUS AVONS SUBIES ET SURMONTEES COTE A COTE. NOUS N'OUBLIONS PAS LES 980 000 MORTS BRITANNIQUES DE LA GUERRE 1914 - 1918. ET NOUS N'OUBLIONS PAS NON PLUS QUE, VINGT ANS PLUS TARD, C'EST DES RIVAGES DE VOTRE ILE QUE NOUS PARVINRENT PAR LA VOIX DU GENERAL DE GAULLE, DONT COMME ENFANT, J'ENTENDS ENCORE L'ECHO, L'APPEL DU COURAGE ET LE MESSAGE DE L'ESPOIR. C'EST ICI QUE CEUX QUI REVENDIQUAIENT L'HONNEUR DE LA FRANCE TROUVERENT ACCUEIL ET SOUTIEN £ ET C'EST LE PEUPLE BRITANNIQUE RASSEMBLE AUTOUR DU ROI `GEORGE V`, VOTRE PERE, SOUTENU PAR L'ENERGIE D'UN DES PLUS GRANDS HOMMES_D_ETAT DE SON HISTOIRE, QUI SUPPORTA UN MOMENT PRESQUE SEUL LE COMBAT DE NOTRE LIBERTE COMMUNE. CES LIENS FORGES DANS L'ADVERSITE NOUS PREPARENT A MIEUX CHERCHER ENSEMBLE LES VOIES DE NOTRE AVENIR. A MESURE QUE PREND FORME LE MONDE NOUVEAU QUE LA GRANDE-BRETAGNE ET LA FRANCE ONT LARGEMENT CONTRIBUE A FAIRE NAITRE, LEURS VOCATIONS TENDENT A SE RESSEMBLER. L'ANCIENNETE DE LEUR EXISTENCE NATIONALE, L'EXPERIENCE ACCUMULEE SUR TOUS LES CONTINENTS, L'AUDIENCE QU'ELLES ONT CONSERVEE AUPRES DE PEUPLES AMIS, LES CONDUISENT A JOUER UN ROLE MODERATEUR DANS L'EVOLUTION PACIFIQUE DU MONDEÕ¿\
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` MAIS C'EST EN EUROPE QUE LEURS ROUTES SE CROISENT A NOUVEAU, ET CETTE FOIS POUR SE JOINDRE DEFINITIVEMENT. JE SUIS, MADAME, LE PREMIER CHEF_D_ETAT FRANCAIS QUI VIENNE EN GRANDE-BRETAGNE DEPUIS QUE NOS PAYS SONT MEMBRES DE LA MEME COMMUNAUTE. MA VISITE EST L'OCCASION POUR NOUS DE PRENDRE ACTE DE CE FAIT CAPITAL, ET DE NOUS EN REJOUIR. JE SOUHAITE AUSSI QU'ELLE CONDUISE NOS DEUX GOUVERNEMENTS A EN TIRER LES CONSEQUENCES POUR L'ETABLISSEMENT ENTRE EUX DE RAPPORTS NOUVEAUX, PLUS REGULIERS ET PLUS CONFIANTS. C'EST EN FORMANT LE VOEU, MADAME, QUE NOTRE RENCONTRE SOIT LE POINT DE DEPART D'UNE AMICALE ENTENTE ENTRE NOS DEUX PAYS QUE JE LEVE MON VERRE : EN L'HONNEUR DE VOTRE GRACIEUSE MAJESTE, DE SON ALTESSE ROYALE LE PRINCE PHILIP ET DE VOS ENFANTS. EN L'HONNEUR DE SA MAJESTE LA REINE MERE, DE LEURS ALTESSES ROYALES ET DE LA FAMILLE ROYALE. ET A LA PROSPERITE DU ROYAUME-UNI ET AU BONHEUR DU PEUPLE BRITANNIQUE, AMI, ALLIE, ET AUJOURD'HUI PARTENAIRE DU PEUPLE FRANCAISÕ\

Voir tous les articles et dossiers