Publié le 2 février 1976

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU NOUVEL OBSERVATEUR SUR LES RAPPORTS FRANCO-ALGERIENS ET LE PROBLEME DU SAHARA OCCIDENTAL, LE 2 FEVRIER 1976

2 février 1976 - Seul le prononcé fait foi

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU NOUVEL OBSERVATEUR SUR LES RAPPORTS FRANCO-ALGERIENS ET LE PROBLEME DU SAHARA OCCIDENTAL, LE 2 FEVRIER 1976

Télécharger le .pdf
`RELATIONS FRANCO - ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` QUESTION.- A_PROPOS DE LA CRISE FRANCO - ALGERIENNE, ON PARLE, MONSIEUR LE PRESIDENT, D'UN AXE PARIS - MADRID - RABAT ?. VALERY GISCARD D'ESTAING.- ENTRE LA FRANCE ET L'ALGERIE, IL N'Y A , A MES YEUX, NI CRISE, NI TENSION, NI MEME SITUATION CONFLICTUELLE. CERTAINS CHERCHENT VISIBLEMENT A DETERIORER LES RAPPORTS ENTRE ALGER ET PARIS, JE LE DEPLORE VIVEMENT. CE N'EST PAS EN TOUT CAS LE FAIT DU GOUVERNEMENT FRANCAIS. ET, POUR AUTANT QUE JE LE SACHE, RIEN NE M'AUTORISE A DIRE QUE CE SOIT LE FAIT DU PRESIDENT BOUMEDIENE. IL Y A SANS DOUTE QUELQUES DIFFICULTES. MAIS CE QU'IL Y AURAIT DE PLUS REGRETTABLE, C'EST QU'ON ARRIVE A POLITISER CES DIFFICULTES QUI SONT CELLES-LA MEMES DE TOUTE COOPERATION ET QUI N'ONT JAMAIS EU QU'UN CARACTERE TECHNIQUE OU, A LA RIGUEUR, ECONOMIQUE. POLITISER, CELA CONSISTE A TROUVER UNE ORIGINE COMMUNE A TOUS LES PROBLEMES ET A SITUER CETTE ORIGINE DANS JE NE SAIS QUELLE _ENTREPRISE HOSTILE A L'ALGERIE ET A LAQUELLE LA FRANCE SE PRETERAIT. OR IL EST EVIDENT QUE LES BONS RAPPORTS QUE LA FRANCE DESIRE ENTRETENIR ET ENTRETIENT AVEC LE MAROC ET AVEC L'ESPAGNE NE SAURAIENT ETRE LE MOINS DU MONDE DIRIGES CONTRE LES ALGERIENS. JE N'AI JAMAIS EU L'OCCASION DE PARLER DE L'ALGERIE AVEC LES SOUVERAINS D'ESPAGNE ET DU MAROC. AURAIS-JE EU A EN PARLER, CE N'AURAIT PAS ETE POUR METTRE EN QUESTION UNE POLITIQUE SOLENNELLEMENT ET CHALEUREUSEMENT ARRETEE LORS DE MON DERNIER SEJOUR A ALGER¿\
`RELATIONS FRANCO - ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` LE REGIME POLITIQUE CHOISI PAR LES ALGERIENS POURRAIT NE PAS VOUS PLAIRE... LE PRESIDENT.- JE POURRAIS ME CONTENTER DE VOUS REPONDRE QUE NOUS ENTRETENONS DES RELATIONS AVEC UN ETAT ET NON AVEC UN REGIME. MAIS, COMME CE SUJET PARAIT A_JUSTE_TITRE FONDAMENTAL A NOS INTERLOCUTEURS ALGERIENS, JE TIENS A PRECISER QU'AUX YEUX DU GOUVERNEMENT DE LA FRANCE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE S'EST ENGAGEE DANS UNE OPTION SOCIALISTE QUE NOUS ESTIMONS IRREVERSIBLE. AUSSI SOMMES-NOUS BIEN DETERMINES NON SEULEMENT A RESPECTER LA SOUVERAINETE DE L'ETAT ALGERIEN, CE QUI VA DE SOI, MAIS AUSSI LE CARACTERE IRREVERSIBLE DE CETTE OPTION SOCIALISTE. D'AILLEURS NOUS DONNONS PARTOUT DANS_LE MONDE L'EXEMPLE D'EXCELLENTS RAPPORTS AVEC DE NOMBREUX PAYS SOCIALISTES. ET POUR ME LIMITER A L'UN DE CES PAYS, QUI APPARTIENT AU MONDE ARABE, JE CITERAI LE CAS DE L'IRAK. COMMENT IMAGINER DANS CES CONDITIONS QUE C'EST AU DETRIMENT DE L'ALGERIE SI PROCHE - QUE GEOGRAPHIQUEMENT ET SENTIMENTALEMENT QUE NOUS CHERCHERIONS A FAIRE UNE EXCEPTION DANS CETTE POLITIQUE DE RESPECT TOTAL DES SOUVERAINETES ET DES REGIMES\
`RELATIONS FRANCO - ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` DANS L'AFFAIRE SAHARIENNE, LA FRANCE PARAIT AVOIR PRIS PARTI EN_FAVEUR DU MAROC, ET VOTRE GOUVERNEMENT EST ACCUSE D'AVOIR FOURNI UNE AIDE TECHNIQUE ET MILITAIRE AUX TROUPES DU ROI HASSAN II. LE PRESIDENT.- A PROPOS DU SAHARA JADIS ESPAGNOL, ET DANS LA SEULE MESURE OU NOUS ETIONS CONCERNES, C'EST-A-DIRE A PROPOS D'UN VOTE AUX NATIONS-UNIES, NOUS AVONS FAIT CONNAITRE CLAIREMENT ET DEPUIS LONGTEMPS LA POSITION DE LA FRANCE. ELLE NE PEUT ETRE UNE SURPRISE POUR PERSONNE. L'ALGERIE AYANT MAINTES FOIS AFFIRME QU'ELLE N'AVAIT PAS DE REVENDICATION TERRITORIALE A FORMULER, IL NOUS A PARU CONFORME AU BON SENS DE LAISSER S'ENTENDRE ENTRE EUX LE MAROC ET LA MAURITANIE, D'UNE_PART, AVEC L'ESPAGNE, DE L'AUTRE. IL EST VRAI QUE NOUS ESTIMONS REGRETTABLE LA MULTIPLICATION DES MICRO-ETATS. LA PAIX DU MONDE ET L'INTERET DES PEUPLES N'Y TROUVENT PAS LEUR COMPTE. ON PEUT TRES BIEN CONTESTER NOTRE APPRECIATION. NOUS NE SONGEONS NULLEMENT A REPROCHER AUX ALGERIENS LEUR DESACCORD SUR CE POINT. D'AUTANT QUE NOUS NE SOMMES PAS PARTIE DANS CETTE AFFAIRE. C'EST UNE QUESTION D'ESTIMATION. MAIS IL NE NOUS SEMBLE PAS RAISONNABLE QUE CETTE POPULATION NOMADE, EVALUEE AU MINIMUM A TRENTE MILLE ET AU MAXIMUM A CENT MILLE PERSONNES, SE CONSTITUE EN_ETAT AUTONOME AVEC SON GOUVERNEMENT, SES FINANCES, SON ARMEE, SES AMBASSADES, ETC. PENDANT TOUT UN TEMPS, LE PROBLEME A D'AILLEURS SEPARE LES MAROCAINS DES SEULS ESPAGNOLS. CELA DIT, NOUS N'AVONS APPORTE AU MAROC AUCUNE AIDE SPECIALE DANS CE CONFLIT, ET IL NE NOUS A, D'AILLEURS, RIEN DEMANDE. LES LIVRAISONS D'ARMES FRANCAISES AU MAROC REMONTENT A PLUSIEURS MOIS ET CONSTITUENT LA CONCLUSION DE CONTRATS PASSES IL Y A PLUS_D'UN AN\
`RELATIONS FRANCO - ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` QUESTION.- ET SI LES ALGERIENS VOUS DEMANDAIENT DES ARMES ?. LE PRESIDENT.- IL EST EVIDENT QUE NOUS ACCEPTERIONS IMMEDIATEMENT DE LES LEUR LIVRER. LES ALGERIENS DISPOSENT DEJA DE QUELQUES AVIONS FRANCAIS, DES "FOUGA-MAGISTER", JE CROIS £ MAIS, S'ILS VEULENT DES "MIRAGE"... NOUS NOUS FELICITONS DE L'EXCELLENCE DE NOS RAPPORTS AVEC LES MAROCAINS MAIS ILS SONT BIEN PLACES, EUX, POUR JUGER SAINEMENT DE NOTRE NEUTRALITE, CELA A PROPOS D'UNE AFFAIRE TOUJOURS EN LITIGE ET QUI CONCERNE LA VILLE DE TINDOUF, DANS LE SUD DE LA FRONTIERE ALGERO - MAROCAINE. NOTRE POSITION - TOUJOURS PUREMENT DIPLOMATIQUE - EST QUE LA DECOLONISATION DOIT SE FAIRE A L'INTERIEUR DES FRONTIERES DESSINEES PAR L'ANCIENNE PUISSANCE COLONIALE. EN FOI DE QUOI, TINDOUF NOUS PARAIT APPARTENIR INDISCUTABLEMENT A L'ALGERIE. SI LA QUESTION SE POSAIT JAMAIS A L'O.N.U., C'EST EVIDEMMENT LA POSITION QUE NOUS DEFENDRIONS. LES MAROCAINS NE SERAIENT PAS POUR AUTANT FONDES A NOUS ACCUSER DE PARTICIPER A UNE COALITION FRANCO - ALGERIENNE HOSTILE AU REGIME CHERIFIEN\
`RELATIONS FRANCO ` ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` QUESTION.- SI VOUS ETES NEUTRE, POURQUOI NE VOUS EMPLOYEZ-VOUS PAS A RAPPROCHER LES FRERES ENNEMIS ?. LE PRESIDENT.- CE QUI NOUS A EMPECHES JUSQU'A MAINTENANT D'OFFRIR NOS BONS OFFICES DANS CE MALHEUREUX CONFLIT, CE N'EST PAS DU TOUT LA PENSEE QUE NOUS POUVIONS ETRE CONSIDERES COMME PARTISANS. C'EST L'IDEE QUE, A MOINS D'Y ETRE FORMELLEMENT INVITEE, UNE PUISSANCE AUTREFOIS COLONISATRICE NE SAURAIT S'IMMISCER DANS LES AFFAIRES DE PAYS QUI ONT ETE SES COLONIES. MAIS IL EST EVIDENT QUE, SI LES ALGERIENS ET LES MAROCAINS LE SOUHAITAIENT, NOUS SERIONS A LEUR DISPOSITION. NOTRE VOEU LE PLUS CHER, EN TOUT CAS, C'EST QUE, SUR CETTE TERRE MAGHREBINE ET SAHARIENNE, OU LA FRANCE LAISSE TANT DE SOUVENIRS ET COMPTE DE SI NOMBREUX AMIS, TOUTES LES POPULATIONS PUISSENT RETROUVER RAPIDEMENT UNE PAIX CONFORME A LEURS DESIRS. EN REALITE, LA COOPERATION ENTRE LA FRANCE ET L'ALGERIE RESTE CONSIDERABLE, ET NOUS SOMMES DESIREUX QU'ELLE AILLE EN SE DEVELOPPANT SANS ARRIERE-PENSEES. C'EST-A-DIRE EN SE GARDANT DE DONNER UNE INTERPRETATION POLITIQUE AUX VICISSITUDES INEVITABLES QUI ACCOMPAGNENT LES RAPPORTS ENTRE UN ETAT, D'UNE_PART, ET LES ENTREPRISES PRIVEES, D'AUTRE_PART. PEUT-ON RENDRE LE GOUVERNEMENT FRANCAIS RESPONSABLE DE LA CONCEPTION QUE SE FAIT E.R.A.P. DE SES INTERETS EN POLITIQUE PETROLIERE ? CHACUN SAIT BIEN QUE NON. IL FAUT ETUDIER LA COOPERATION CAS PAR CAS. ON S'APERCOIT ALORS QUE, LORSQU'IL S'AGIT DE QUESTIONS QUI DEPENDENT DES SEULS GOUVERNEMENTS FRANCAIS ET ALGERIEN, COMME LA COOPERATION CULTURELLE, D'UNE EXTREME IMPORTANCE, TOUT SE PASSE DANS UNE EFFICACITE DISCRETE ET HARMONIEUSE. NOUS AVONS A SURMONTER LES UNS ET LES AUTRES DES HUMEURS ET DES MANOEUVRES. CELA DEMANDE BEAUCOUP D'EFFORTS PARCE QU'IL Y A (ET PAS SEULEMENT DANS NOS DEUX PAYS) DES GROUPES DE PRESSION QUI TRAVAILLENT A SEPARER L'ALGERIE DE LA FRANCE\
`RELATIONS FRANCO - ALGERIENNES ` POLITIQUE EXTERIEURE` QUESTION.- QUE FAITES-VOUS DES OBJECTIFS MEDITERRANEENS QUE VOUS AVEZ PROCLAMES AU CAIRE ?. LE PRESIDENT.- CE SONT EVIDEMMENT DES OBJECTIFS A LONG TERME. ILS SUPPOSENT NOTAMMENT QUE LE CONFLIT PALESTINIEN SOIT TERMINE. MAIS LA POURSUITE DE CES OBJECTIFS EST UN FACTEUR SUPPLEMENTAIRE DE RAPPROCHEMENT ENTRE L'ALGERIE ET LA FRANCE\

Voir tous les articles et dossiers