Publié le 18 décembre 2011

Lettre de condoléances de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Vaclav Klaus, Président de la République tchèque, après le décès de l'ancien président tchéque, M. Vaclav Havel, le 18 décembre 2011.

Lettre de condoléances de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Vaclav Klaus, Président de la République tchèque, après le décès de l'ancien président tchéque, M. Vaclav Havel, le 18 décembre 2011.

18 décembre 2011 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Lettre de condoléances de M. Nicolas Sarkozy, Président de la République, adressée à M. Vaclav Klaus, Président de la République tchèque, après le décès de l'ancien président tchéque, M. Vaclav Havel, le 18 décembre 2011. - PDF 69 Ko
Monsieur le Président,
J'ai appris avec une très grande tristesse et une profonde émotion la disparition de l'ancien Président Vaclav Havel.
En ce jour de deuil pour la République tchèque, je vous adresse, en mon nom personnel et au nom du peuple français, ainsi qu'à l'ensemble du peuple tchèque, mes plus sincères condoléances.
Homme de culture et écrivain de grand talent, Vaclav Havel incarnait un engagement infatigable en faveur de la démocratie et de la liberté. Son accession à la Présidence de la République après la Révolution de velours en 1989 a couronné une vie tout entière vouée au combat contre le totalitarisme et pour la défense des valeurs qui inspiraient son action - la tolérance, la promotion des droits de l'Homme et la lutte contre l'oppression.
Avec la disparation de Vaclav Havel, la République tchèque perd l'un de ses grands patriotes, la France perd un ami, l'Europe perd l'un de ses sages.
Cet Européen engagé, convaincu de l'unité profonde et de la solidarité nécessaire de notre continent, restera dans la mémoire des Français.
Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l'assurance de ma très haute considération.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers