Publié le 6 juin 2011

Déclaration conjointe de MM. Nicolas Sarkozy, Président de la République, David Cameron, Premier ministre du Royaume-Uni, Silvio Berlusconi, Président du Conseil des ministres de la République italienne, Jose Luis Zapatero, Président du gouvernement du Royaume d'Espagne, et Mme Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne, sur la situation politique au Yemen, le 6 juin 2011.

Déclaration conjointe de MM. Nicolas Sarkozy, Président de la République, David Cameron, Premier ministre du Royaume-Uni, Silvio Berlusconi, Président du Conseil des ministres de la République italienne, Jose Luis Zapatero, Président du gouvernement du Royaume d'Espagne, et Mme Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne, sur la situation politique au Yemen, le 6 juin 2011.

6 juin 2011 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration conjointe de MM. Nicolas Sarkozy, Président de la République, David Cameron, Premier ministre du Royaume-Uni, Silvio Berlusconi, Président du Conseil des ministres de la République italienne, Jose Luis Zapatero, Président du gouvernement du Royaume d'Espagne, et Mme Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne, sur la situation politique au Yemen, le 6 juin 2011. - PDF 67 Ko
Nous prenons acte du départ du Yémen du président Ali Abdallah SALEH et sommes reconnaissants à l'Arabie saoudite de l'accueillir pour raisons médicales urgentes.
Après des mois de troubles et de violences qui ont infligé des souffrances considérables à la population yéménite et entraîné de nombreuses destructions, nous exhortons tous les responsables civils et militaires yéménites à respecter la trêve établie à l'initiative du Roi Abdallah d'Arabie saoudite.
Nous appelons les Yéménites à trouver rapidement la voie de la réconciliation dans un esprit d'unité nationale et de dialogue, sur la base notamment des propositions présentées dans le cadre de l'initiative du Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe, que nous soutenons pleinement, afin que le peuple yéménite puisse choisir démocratiquement ses dirigeants. Nous sommes prêts à lui apporter tout notre soutien dans cette démarche.

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers