Publié le 13 décembre 1993

Lettre de condoléances de M. François Mitterrand, Président de la République, adressée à M. Arpad Göncz, Président de la République de Hongrie, lors du décès de M. Jozsef Antall, Premier ministre, Paris le 13 décembre 1993.

Lettre de condoléances de M. François Mitterrand, Président de la République, adressée à M. Arpad Göncz, Président de la République de Hongrie, lors du décès de M. Jozsef Antall, Premier ministre, Paris le 13 décembre 1993.

13 décembre 1993 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Lettre de condoléances de M. François Mitterrand, Président de la République, adressée à M. Arpad Göncz, Président de la République de Hongrie, lors du décès de M. Jozsef Antall, Premier ministre, Paris le 13 décembre 1993. - PDF 56 Ko
Monsieur le Président,
- C'est avec grande tristesse que j'ai appris la disparition de M. Jozsef Antall. En la personne de son Premier ministre, votre pays perd une personnalité éminente qui a joué un rôle historique pour redonner à la Hongrie sa place parmi les nations démocratiques d'Europe.
- En mon nom personnel et au nom de tous les Français, je souhaite vous exprimer les sentiments de sympathie et d'amitié que nous éprouvons dans cette circonstance pour le peuple hongrois et ses dirigeants.
- Je vous prie de croire, Monsieur le Président aux assurances de ma très haute considération et de mes fidèles sentiments.\

Voir tous les articles et dossiers