Publié le 10 mai 2015

Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur le Mémorial sur l'esclavage, la question climatique et sur l'aménagement de l'Outre-mer, à Pointe-à-Pitre le 10 mai 2015.

Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur le Mémorial sur l'esclavage, la question climatique et sur l'aménagement de l'Outre-mer, à Pointe-à-Pitre le 10 mai 2015.

10 mai 2015 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration de M. François Hollande, Président de la République, sur le Mémorial sur l'esclavage, la question climatique et sur l'aménagement de l'Outre-mer, à Pointe-à-Pitre le 10 mai 2015. - PDF 89 Ko
Mesdames, Messieurs,
Nouvelle étape de mon déplacement dans la Caraïbe : j'étais hier à Saint-Barthélemy, Saint-Martin, aujourd'hui la Martinique, ce soir la Guadeloupe, demain après m'être adressé aux élus de la région et de la collectivité du département des maires et des adjoints j'aurai à prononcer un discours pour l'inauguration du Mémorial ACTe.
Victorin LUREL a pris une grande initiative, une belle initiative, cela va être un moment mondial. Je vais accueillir, ce soir, des chefs d'Etat africains. Demain, ils seront là et nous aurons à rappeler le passé mais surtout à engager l'avenir.
Puis, je me rendrai à Cuba et en Haïti et j'aurai ainsi fait cette visite exceptionnelle. Je ne veux pas oublier ce qui a été un moment fort de la journée, puisqu'à Fort-de-France, Victorin LUREL était là avec Serge LETCHIMY et l'ensemble des Présidents des collectivités françaises de la Caraïbe, nous avons lancé « l'Appel de Fort-de-France » pour que la Conférence sur le Climat qui va se tenir à la fin de l'année à Paris puisse être un succès.
Mais pour qu'elle soit un succès, il faut qu'il y ait cette mobilisation, ce qui se produit d'ores et déjà dans la Caraïbe, c'est un risque pour le monde tout entier. Cet appel doit donc être entendu, au-delà même de la zone géographique qui était réunie. Je porterai cet appel tout au long des prochains mois jusqu'à Paris.
Je veux aussi répondre à un certain nombre de questions qui sont posées dans l'ensemble des Outre-mer. Victorin LUREL a été le premier ministre de mon quinquennat pour les Outre-mer. Il a agi, il a fait voter des lois importantes. Aujourd'hui, c'est George PAU-LANGEVIN également d'origine guadeloupéenne. C'est dire si la Guadeloupe a une nouvelle fois apporté sa contribution à la République et ce soir, je voulais ici lui donner le témoignage de mon affection. Merci.

Voir tous les articles et dossiers