Publié le 19 mai 2021

Lancement du Pass'Sport : du concret pour la reprise du sport.

Le Président de la République Emmanuel Macron s’est rendu ce mercredi à Pont-Sainte-Marie dans le département de l’Aube, dans le cadre de la reprise des activités sportives. 

Depuis le début de la crise, les restrictions sur le sport ont été des décisions difficiles, mais inévitables pour tenir ensemble face à la pandémie.
Durant toute cette période, nous avons initié des soutiens massifs, uniques en Europe, pour un total de plus de 3,5 milliards d’euros, à destination des entreprises comme des associations. 

Le 19 mai, une étape majeure est franchie dans le programme de réouverture du pays, en permettant la reprise du sport avec des protocoles adaptés. 

À cet effet, le chef de l’État a échangé avec des responsables associatifs et animateurs sportifs, qui accompagnent les plus jeunes vers une pratique régulière du sport.

Ce moment fut l’occasion pour le Président de partager l'ambition du Gouvernement de développer la pratique sportive pour tous. Il nous faut agir, et agir fort.

C’est pourquoi nous lançons un nouveau dispositif, le Pass'Sport : une aide de 50 euros par enfant âgé de 6 à 18 ans, pour l’ensemble des bénéficiaires de l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) et de l’Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) soit 5,' millions d’enfants et 3 millions de familles. 
 

19 mai 2021 - Seul le prononcé fait foi

DÉCLARATION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE SUR LA REPRISE DE LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES.

Télécharger le .pdf

Merci beaucoup d’être là aujourd’hui.

 

Écoutez, juste un mot pour vous dire que, si nous sommes là dans ce département de l’Aube, et on a de la chance avec le temps aujourd’hui, c’est parce que cette journée un peu symbolique qui est le premier jour de cette première étape de réouverture, a été marquée, évidemment par la réouverture de nos terrasses, la réouverture des lieux culturels, mais c’est aussi la reprise des activités sportives. Et je sais que pour le sport, les mois passés ont été très durs parce qu’on a beaucoup, en particulier, de nos jeunes qui n’ont pas pu pratiquer le sport dont ils ont besoin, qui est leur passion, qui est parfois leur oxygène et, les ministres se sont battus ô combien pour vraiment essayer de maintenir au maximum ces activités. Et donc, à partir d’aujourd’hui, pour tous les jeunes, pour tous les enfants et les adolescents, les moins de 18 ans, toutes les activités sportives vont pouvoir reprendre, à l’extérieur et à l’intérieur ; ça c’est très important, en scolaire comme en extrascolaire. Ça veut dire que vous pouvez reprendre le hand ou la natation à l’école, vous pouvez reprendre aussi dans votre club sportif ou association, et ça commence aujourd’hui. Et je veux vraiment, voilà, qu’on pousse cette reprise, elle est extrêmement importante pour la santé de nos enfants, de nos adolescents, de nos jeunes. On rouvre aussi progressivement pour les adultes. On va le faire par étape. Et l’étape du 9 juin sera aussi importante parce qu’elle permettra de rouvrir en particulier les salles de sport et les activités à l’intérieur pour les adultes. Je sais que c’est aussi ô combien attendu. On a aussi les stades qui se rouvrent avec une certaine jauge et le public. Mais on voudrait faire de cette journée, de cette réouverture, de cette reprise du sport aussi le point départ, au fond d’une nouvelle course de fond, si je puis dire qui nous emmène sur 2024.

 

Nous avons, on le sait, les JO 2024 et notre objectif il est double : c’est de ramener un maximum de médailles, mais c’est aussi en même temps, vraiment faire de la France, une nation sportive ; et permettre aussi de pleinement intégrer au sein de notre politique éducative, mais plus largement dans la société la pratique du sport. Et je pense que c’est extrêmement important que partout sur le territoire on passe ce message-là, pour les jeunes comme les moins jeunes. Et c’est aussi pour ça qu’on a décidé de lancer - et je remercie nos deux ambassadeurs qui sont là, Laure et Tony, avec nous aujourd’hui, et qui ont commencé à faire des démonstrations mais surtout qui vont pousser cette initiative. Nous lançons le Pass’Sport qui va permettre, pour tous les jeunes de 6 à 18 ans, qui sont éligibles à l’allocation de rentrée scolaire ou l’allocation enfant handicapé qui représente 3 millions de familles, environ la moitié des enfants de ces classes d’âges, d’être aidés et d’avoir ces 50 euros par an qui permettent de couvrir toute ou partie des frais pour s'inscrire à l'association ou au club de sport de sa ville, de son département et commencer la pratique sportive. Ce Pass’Sport, on veut vraiment le lancer là. Vous recevrez pour les familles concernées le papier cet été. Vous pourrez le présenter directement à votre club de sport choisi à la rentrée, et à partir de la rentrée qu’on pourra le développer. Et je sais que l'un et l'autre, vous êtes très engagés et nos ministres y tiennent beaucoup aussi à travers vos activités professionnelles, associatives autour de cette pratique à travers des académies ou dans le champ justement audiovisuel, et on veut vraiment pousser très fort cette initiative et la reprise du sport. Voilà ce qu'on est venu un peu consacrer aujourd'hui. Je remercie Monsieur le maire de nous accueillir.

Cette mesure pour le sport français a pour objectif d'accroître fortement le nombre de pratiquants chez nos jeunes, peu importe leur situation. 

Pour promouvoir ce dispositif auprès des jeunes et de leur famille, nous bénéficions du soutien de Tony Parker et Laure Boulleau, nos deux ambassadeurs.

Avec eux et les acteurs mobilisés : nous pouvons ensemble avoir une action forte pour la reprise du sport.
 

Lancement du Pass'Sport : du concret pour la reprise du sport.

Voir tous les articles et dossiers