Publié le 1 janvier 2021

7 bonnes nouvelles pour bien commencer 2021.

1) À partir d'aujourd'hui, vous avez désormais accès à un panier de soins optiques, dentaires et auditifs pris en charge à 100 %.

C'était un engagement de campagne annoncé par Emmanuel Macron le 6 janvier 2017 à Nevers. 

2) Une nouvelle aide entre en vigueur pour aider les quelques 17 000 parents en situation de handicap à s'occuper de leurs enfants.

Le Président de la République s'y était engagé lors de la Conférence nationale du handicap du 11 février 2020. 

Le montant est fixé à hauteur de 900 euros par mois lorsque l’enfant a moins de 3 ans et de 450 euros par mois lorsque l’enfant a entre 3 et 7 ans. Les familles monoparentales bénéficieront quant à elles d’une aide de 1 350 et 675 euros respectivement.

3) Les impôts de production baissent de 10 milliards d’euros cette année.

Une mesure réclamée depuis longtemps par les entreprises et indispensable pour revenir dans la moyenne européenne et relancer notre industrie.

4) De nouveaux produits plastiques à usage unique sont désormais interdits.

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire programme l’interdiction progressive, année après année, des différents objets plastiques jetables du quotidien, avec l’objectif d’atteindre 0 plastique à usage unique d’ici 2040.

Pailles, couverts, touillettes, boites à sandwich, couvercles de boissons, tiges pour ballons, confettis et piques à steak : ces produits en plastique à usage unique sont désormais interdits. Les distributeurs ont 6 mois pour écouler leurs stocks.

5) Il est mis fin à la publicité papier sur les véhicules.

Une mesure qui est issue également de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, le dépôt d’imprimés publicitaires sur les véhicules est interdit, ainsi que la distribution de cadeaux non sollicités à visées commerciales dans les boites aux lettres.

6) Un « indice de réparabilité » sera désormais affiché sur certains produits électroniques comme les smartphones ou les télévisions.

Autre mesure de la loi anti-gaspiIlage, il s’agit d’une note sur 10 apposée sur le produit, sur son emballage ou à proximité du prix. La note permet au consommateur de savoir si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable. Le consommateur pourra alors faire du caractère réparable d’un produit un critère de choix d’achat.

Objectif : atteindre 60 % de taux de réparation des produits électriques et électroniques d’ici 5 ans.

7) La réforme des aides au logement (APL) en « temps réel » entre en application. 

Elle permet de calculer vos droits sur vos revenus actuels et non plus avec un décalage de 2 ans.

Voir tous les articles et dossiers