Publié le 17 octobre 2019

Conseil européen du 17 et 18 octobre 2019 : de quoi va-t-on parler à Bruxelles ?

Ces 17 et 18 octobre 2019, Bruxelles accueille le Conseil européen. Au cœur des échanges : Brexit, offensive turque en Syrie, agenda de la future Commission européenne, budget européen et agenda climatique.

Emmanuel Macron a enchaîné les rendez-vous européens cette semaine afin de préparer ce Conseil. Après un dîner avec Angela Merkel dimanche soir, le Président de la République a reçu Ursula Van der Leyen, nouvelle présidente de la Commission européenne, à l’Élysée ainsi que Donald Tusk, président du Conseil européen. Entre plusieurs coups de fil avec ses homologues européens, le Président a préparé le Conseil des ministres franco-allemand qui avait lieu ce mercredi 16 octobre 2019 à Toulouse.
 

De quoi va-t-on parler à ce Conseil européen ?

Les grands thèmes marquant l’actualité européenne seront bien entendu au centre des discussions. Notamment :

  • Le Brexit. Un accord a été trouvé mais celui-ci doit encore être ratifié par le parlement britannique et le parlement européen.
     
  • L’agenda stratégique de la future Commission européenne. La Présidente élue de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen, porte une série de réformes qu’elle présentera aux chefs d’État et de gouvernement durant le Conseil.

    Son programme est soutenu par la France car grandement inspiré des idées portées par notre pays ces derniers mois, à travers notamment l’Initiative pour l’Europe lancée à la Sorbonne (septembre 2017) et sa tribune adressée aux Européens, Pour une Renaissance européenne (mars 2019) : une forte ambition climatique ; des avancées en matière sociale et en matière de défense et de sécurité ; l’idée d’un salaire minimum, d’une réforme de la zone euro, d’une réforme de la politique européenne commercial ; un projet de « Conférence pour le futur de l’Europe ».
     
  • Le budget européen. Pour la première fois, le budget européen fera l’objet d’une discussion politique approfondie au niveau des chefs d’État et de gouvernement. La France portera son ambition en matière budgétaire : l’ambition d’avoir un budget qui n’oppose pas des politiques dites « nouvelles » en matière d’innovation, de recherche ou d’immigration à des politiques dites « traditionnelles » en matière de cohésion ou d’agriculture ainsi que l’ambition d’avoir un budget qui place en son cœur notre ambition climatique.
     
  • L’offensive turque en Syrie. L’Union européenne a passé un message clair sur sa volonté d’arrêter les exportations d’armes vers la Turquie. La France et l’Allemagne ont joué un rôle coordonné dès ce week-end pour aller dans cette direction et faire en sorte que l’Union ait cette position commune. Ce sujet sera bien entendu une priorité de ce Conseil européen.

(Re)voir la déclaration du Président Emmanuel Macron à son arrivée au Conseil européen :

Regardez la conférence de presse du Président Emmanuel Macron à l’issue du Conseil européen :

Voir tous les articles et dossiers