Réception de l'intersyndicale de la raffinerie de Petit-Couronne

Le président de la République, en présence des représentants du Premier ministre et du ministre du Redressement productif a reçu l'intersyndicale de la raffinerie de Petit-Couronne (CGT, CFDT, CFE-CGC), ainsi que Monsieur Guillaume Bachelay, député de Seine-Maritime, et Monsieur Dominique Randon, maire de Petit-Couronne.

Un exposé complet a été développé par l'intersyndicale sur la situation du raffinage en France, sur les raisons pour lesquelles cette raffinerie pourrait être sauvée, et sur les différents moyens par lesquels l'Etat pourrait agir en ce sens.

Les échanges ont porté principalement sur les actions déjà engagées par l'Etat pour favoriser la recherche de repreneurs et faciliter le processus de reprise. Ils ont aussi évoqué les mesures possibles de reconversion du site au cas où aucun repreneur ne proposerait de solution garantissant la pérennité du site et l'avenir des salariés.

La mobilisation de tous les acteurs publics et privés impliqués dans le devenir de Petroplus sera recherchée sans relâche, avec comme principale préoccupation la sauvegarde des emplois et d'un outil industriel disposant de nombreux atouts.
 

Restez connecté