Hommage aux victimes de l'attentat perpétré contre le poste Drakkar au Liban en 1983

Le 23 octobre 1983 à Beyrouth, 58 parachutistes français de la Force Multinationale de Sécurité de Beyrouth ainsi qu’une famille libanaise périssaient dans un attentat perpétré contre le poste Drakkar.

Le président de la République rend aujourd’hui hommage à nos soldats morts et blessés au cours de cette attaque. Il exprime la reconnaissance de la Nation pour leur sacrifice au service de la France et de la paix au Liban.

Le président de la République a également une pensée pour les 241 soldats américains qui ont trouvé la mort le même jour dans l’attentat contre leur quartier général. Il se souvient de toutes les victimes de la guerre au Liban.

A la demande du président de la République, le ministre délégué aux Anciens combattants, M. Kader ARIF, s’est rendu à Beyrouth le 14 octobre pour une cérémonie commémorative en présence des familles des victimes et de rescapés de l’attentat. Le ministre de la Défense, Jean-Yves LE DRIAN, préside aujourd’hui à Pamiers une cérémonie en mémoire des soldats du 1er régiment de chasseurs parachutistes morts dans l’attentat. Il est accompagné de Kader Arif, qui ranimera ensuite la flamme de l’Arc de Triomphe en hommage à nos soldats.

Toujours engagée au sein de la FINUL, la France continuera de se tenir aux côtés du Liban et d’agir pour la paix et la sécurité au Proche-Orient.

Restez connecté