Décès de Maurice HERZOG

J’apprends avec émotion la disparition de Maurice HERZOG. Je salue d’abord l’immense alpiniste, qui fut le premier à gravir l’Annapurna, en 1950, avec Louis LACHENAL.

Cet exploit demeurera inscrit dans notre mémoire collective.

Je m’incline aussi devant le Résistant qui, à travers les combats courageux qu’il a menés contre l’occupant, participa à la défense de la dignité et de la liberté de notre pays.

Je rends hommage à l’homme engagé. Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports, sous la présidence du général de GAULLE, Maurice HERZOG a notamment contribué à démocratiser la pratique du sport en France. Il a aussi à travers le développement des maisons des jeunes et de la culture- facilité l’accès de la jeunesse à la connaissance et à l’art.

Maire de Chamonix de 1968 à 1977, député du Rhône puis de Haute Savoie, il a, tout au long de sa vie publique, été animé par le sens de l’intérêt général.

Maurice HERZOG manquera à notre pays.

A sa famille et à ses proches, j’adresse mes plus sincères condoléances.

Restez connecté