Conférence de mobilisation contre les violences sexuelles faites aux femmes dans les conflits en parallèle du Sommet de l’Elysée pour la Paix et la Sécurité en Afrique

Dans le cadre du sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, Mme Valérie TRIERWEILER a souhaité rassembler les Premières Dames des pays représentés pour participer à une réunion de mobilisation contre les violences sexuelles faites aux femmes dans les conflits.

Le viol est devenu une véritable « arme de guerre » dans plusieurs régions du monde.

La cour pénale internationale a défini ces actes comme des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité, voire d’éléments constitutifs d’un génocide.

L’objet de cette conférence est de sensibiliser l’opinion publique et de lancer un appel auprès des Etats pour que les auteurs de ces crimes soient poursuivis et punis.

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a déjà mis un cadre en place (Femmes, Paix et Sécurité). Il s’agit désormais d’améliorer les marges de manœuvres en s’appuyant sur la résolution 21-06 qui traite spécifiquement des violences sexuelles ; et sur la résolution 21-22, adoptée en octobre dernier, sur le renforcement de la participation des femmes à la prévention et la résolution des conflits.

Près de 30 pays participeront à cette conférence.

Pour l’ONU, c’est Mme Zainab Hawa BANGURA, Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles dans les conflits, qui prendra la parole.

La conférence se tiendra au Musée d’Orsay, vendredi 6 décembre 2013 de 14h00 à 17h00.

Restez connecté