Publié le 3 avril 1981

Communiqué de la Présidence de la République à la suite des bombardements au Liban, Paris, Palais de l'Élysée, vendredi 3 avril 1981.

Communiqué de la Présidence de la République à la suite des bombardements au Liban, Paris, Palais de l'Élysée, vendredi 3 avril 1981.

3 avril 1981 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Communiqué de la Présidence de la République à la suite des bombardements au Liban, Paris, Palais de l'Élysée, vendredi 3 avril 1981. - PDF 59 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - libanaises` La France exprime solennellement sa vive inquiétude et son émotion à la suite des graves affrontements qui se sont produits dans plusieurs parties du Liban et, notamment, des bombardements qui ont eu lieu à Beyrouth.
- Ces actions infligent de nouvelles souffrances à une population durement éprouvée et vers laquelle vont l'amitié et la sympathie du peuple français. Elles réamorcent le processus de violence dont le Liban a cruellement souffert.
- La France lance un appel pressant à toutes les parties concernées pour que soit respecté le cessez-le-feu ordonné par le président Sarkis et qu'un terme soit mis aux attaques et aux bombardements. Il faut que toutes les parties se rejoignent dans la volonté de coopérer avec le gouvernement libanais pour respecter les vies humaines et rétablir l'ordre et la sécurité.\

Voir tous les articles et dossiers