Publié le 20 janvier 1981

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing à M. Chadli Bendjedid, président de la République algérienne, à la suite de la libération des otages américains, Paris, Palais de l'Élysée, mardi 20 janvier 1981

Message de M. Valéry Giscard d'Estaing à M. Chadli Bendjedid, président de la République algérienne, à la suite de la libération des otages américains, Paris, Palais de l'Élysée, mardi 20 janvier 1981

20 janvier 1981 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Message de M. Valéry Giscard d'Estaing à M. Chadli Bendjedid, président de la République algérienne, à la suite de la libération des otages américains, Paris, Palais de l'Élysée, mardi 20 janvier 1981 - PDF 51 Ko
Monsieur le président,
- J'ai suivi avec beaucoup d'attention l'action menée par le gouvernement algérien pour contribuer à la libération des diplomates américains détenus en otages par l'Iran.
- Au moment où intervient cette libération, je tiens à vous adresser mes sincères félicitations pour le rôle éminent que votre pays a joué dans le dénouement de cette douloureuse affaire.
- Je vous prie d'agréer, monsieur le président, les assurances de ma très haute considération.\

Voir tous les articles et dossiers