Publié le 1 octobre 1980

Déclaration en Conseil des ministres de M. Valéry Giscard d'Estaing sur le 8ème Plan, Paris, Palais de l'Élysée, le mercredi 1er octobre 1980

Déclaration en Conseil des ministres de M. Valéry Giscard d'Estaing sur le 8ème Plan, Paris, Palais de l'Élysée, le mercredi 1er octobre 1980

1 octobre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Déclaration en Conseil des ministres de M. Valéry Giscard d'Estaing sur le 8ème Plan, Paris, Palais de l'Élysée, le mercredi 1er octobre 1980 - PDF 71 Ko
A l'issue de la communication du Premier ministre `sur le projet du VIIIème Plan`, le Président de la République a déclaré :
- "Face aux difficultés et au nouvel -état du monde, la France a besoin d'un plan. La politique du Gouvernement est claire : faire de la France un pays moderne et respecté, dont le développement industriel et scientifique soit de haut niveau, qui soit présent dans les secteurs porteurs d'avenir, capable de l'emporter dans la concurrence internationale.
- Le Gouvernement écarte toutes les formules de repliement sur soi ou de relâchement de l'effort de travail et de production qui, quelle que soit l'ingéniosité de leur présentation, déboucheraient sur une réduction du niveau_de_vie, une diminution de l'emploi, et un abaissement de la France.
- J'ai demandé au Gouvernement d'ajouter une septième priorité aux six qui avaient été retenues lors du débat sur la préparation du plan. Cette septième priorité est la suivante : "Porter la recherche scientifique française au-niveau de celle des pays les plus avancés". A beaucoup d'égards, cette priorité commande la réalisation de toutes les autres.
- Je souhaite que le Parlement puisse aborder à temps et dans les délais prévus l'examen d'un projet essentiel pour l'avenir de la France".\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers