Publié le 30 septembre 1980

Allocution de bienvenue prononcée par M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de l'arrivée de M. le président de la République gabonaise et de Mme Omar Bongo, lors de leur visite officielle en France, aéroport d'Orly, mardi 30 septembre 1980

Allocution de bienvenue prononcée par M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de l'arrivée de M. le président de la République gabonaise et de Mme Omar Bongo, lors de leur visite officielle en France, aéroport d'Orly, mardi 30 septembre 1980

30 septembre 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Allocution de bienvenue prononcée par M. Valéry Giscard d'Estaing à l'occasion de l'arrivée de M. le président de la République gabonaise et de Mme Omar Bongo, lors de leur visite officielle en France, aéroport d'Orly, mardi 30 septembre 1980 - PDF 117 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - gabonaises`
- Monsieur le président de la République gabonaise,
- La France, qui revêt déjà ses couleurs automnales, est heureuse de vous accueillir aujourd'hui, dix ans exactement après votre première visite officielle dans notre pays.
- Mme GISCARD D'ESTAING et moi n'oublions pas l'accueil chaleureux que le peuple gabonais nous a réservé au-cours de notre visite officielle en 1976 `date` au moment où, vous-même et Madame BONGO, nous accueillaient dans votre pays.
- Depuis lors le dialogue entre nous sur les grands problèmes internationaux, sur la situation de votre continent, et sur le développement de notre coopération n'a pas cessé de se poursuivre. Nos liens se sont resserrés pour le plus grand bien de nos deux Etats.
- C'est pourquoi, je souhaite, en vous accueillant, marquer de façon solennelle l'attachement de la France à l'égard du Gabon.
- Il n'est pas inutile de rappeler, monsieur le président, l'amitié séculaire qui unit nos deux peuples. Vous avez récemment célébré cette amitié d'une façon magnifique en nous associant étroitement aux cérémonies du centenaire de Franceville. Et j'ai d'ailleurs observé que l'avion que vous aviez emprunté pour ce voyage portait précisément le nom de Franceville.\
`Politique étrangère ` relations franco - gabonaises`
- La France témoigne aussi sa reconnaissance à celui `Omar BONGO` qui, d'abord aux côtés du Président Léon M'BA, puis à la tête de son pays depuis maintenant 13 ans `durée` a manifesté inlassablement sa volonté d'approfondir ces liens qui permettent à nos deux nations d'agir de concert, en partenaires égaux et en fidèles amis. Les problèmes que nous aurons à examiner ensemble sont nombreux, au moment où l'actualité pèse de tout son poids sur la situation du monde. Votre attachement à la cause de la paix et du développement en Afrique, ainsi que vos éminentes qualités d'homme de dialogue, nous permettront de conduire ces entretiens avec confiance et esprit de progrès.
- Sur-le-plan bilatéral, nous étudierons, ainsi que les ministres qui vous accompagnent et les membres du Gouvernement français, les moyens de renforcer une coopération très intense, à laquelle la France attache le plus grand -prix. Nul doute que nous y parviendrons pour le bénéfice mutuel de nos deux pays.
- C'est avec joie, monsieur le président que nous vous recevons aujourd'hui, monsieur le président de la République gabonaise avec Madame BONGO et que nous souhaitons, avec le peuple français qui vous accueille et pour le peuple gabonais, que vous représentez ici, l'amitié et la prospérité dans la paix !
- Vive la République gabonaise !
- Vive l'amitié franco - gabonaise !\

Voir tous les articles et dossiers