Publié le 17 mai 1980

Communiqué officiel conjoint publié à l'issue de la visite officielle en France de M. José Lopez Portillo, Président des Etats-Unis du Mexique, Paris, Palais de l'Élysée, le 17 mai 1980

Communiqué officiel conjoint publié à l'issue de la visite officielle en France de M. José Lopez Portillo, Président des Etats-Unis du Mexique, Paris, Palais de l'Élysée, le 17 mai 1980

17 mai 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger Communiqué officiel conjoint publié à l'issue de la visite officielle en France de M. José Lopez Portillo, Président des Etats-Unis du Mexique, Paris, Palais de l'Élysée, le 17 mai 1980 - PDF 555 Ko
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Répondant à l'invitation du Président de la République française, le Président des Etats-Unis du Mexique `José LOPEZ PORTILLO` et Madame de LOPEZ PORTILLO ont effectué une visite d'Etat en France du 16 au 18 mai `1980 `date`. Cette visite fait suite à celle que le Président de la République française avait effectuée au Mexique en mars 1979.
- Les deux Chefs_d_Etat ont eu des entretiens approfondis sur l'évolution de la situation internationale depuis leur dernière rencontre. Ils ont également fait le point des relations bilatérales et des perspectives de développement qui leur sont ouvertes. Les conversations se sont déroulées dans un climat particulièrement chaleureux et amical qui caractérise par tradition les relations entre les deux pays.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Ont participé aux entretiens qui ont eu_lieu pendant la visite :
- pour la partie française : M. Raymond BARRE, Premier ministre,
- M. Jean FRANCOIS-PONCET, ministre des Affaires étrangères,
- M. André GIRAUD, ministre de l'Industrie,
- M. Jean-François DENIAU, ministre du Commerce extérieur,
- M. Jean-Pierre SOISSON, ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs,
- M. Pierre AIGRAIN, Secrétaire_d_Etat auprès du Premier ministre (Recherche),
- M. Olivier STIRN, Secrétaire_d_Etat auprès du ministre des Affaires étrangères,
- M. Jacques WAHL, Secrétaire général de la Présidence de la République,
- M. Jean-René BERNARD, ambassadeur de France au Mexique.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- `Ont participé aux entretiens` pour la partie mexicaine :
- M. Jorge CASTANEDA, ministre des Affaires étrangères,
- M. José Andrés de OTEYZA, ministre du Patrimoine et du Développement Industriel,
- M. Emilio MUJICA, ministre des Communications et des Transports,
- M. Guillermo ROSSELL de la LAMA, ministre du Tourisme,
- Mme le Dr Rosa Luz ALEGRIA, coordinateur du programme national d'évaluation,
- M. Jorge DIAZ SERRANO, directeur général de PEMEX,
- M. Edmundo FLORES, directeur du conseil national des sciences et technologie (CONACYT),
- M. Jorge Eduardo NAVARRETE, sous-secrétaire_d_Etat aux Relations économiques au ministère des Affaires étrangères,
- M. Hector HERNANDEZ CERVANTES, sous-secrétaire_d_Etat au Commerce extérieur,
- M. Horacio FLORES de la PENA, ambassadeur du Mexique en France.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Au-cours de sa visite, le président des Etats-Unis du Mexique a présidé une réunion de travail entre hommes d'affaires français et mexicains sur les relations économiques entre les deux pays.
- Il a assisté à une séance solennelle à l'Institut de France et le titre de Docteur Honoris Causa de l'université de Paris I lui a été décerné au-cours d'une cérémonie à la Sorbonne.
- Les deux présidents se sont déclarés convaincus que la concertation et la coopération qui se sont établies entre des pays comme la France et le Mexique constituent un fait positif dans les relations internationales, pour atteindre les idéaux de paix et de développement qui les inspirent, conformément à leur attachement commun à la démocratie et au respect des Droits de l'homme.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- En examinant les principaux problèmes de l'actualité internationale, les deux présidents ont une nouvelle fois exprimé l'adhésion de leurs gouvernements aux principes et aux objectifs de la Charte des Nations-unies. A ce sujet, ils ont souligné la nécessité de renforcer le rôle que joue l'Organisation `ONU` dans le maintien de la paix dans le monde et le développement d'une coopération internationale effective.
- Devant les graves violations récemment portées aux normes internationales traditionnellement respectées et déjà codifiées, notamment par les Conventions de Vienne, les deux Présidents ont condamné avec la plus grande fermeté les atteintes portées aux missions diplomatiques `Iran` ainsi qu'à l'intégrité physique, la liberté et la dignité de leurs représentants diplomatiques.
- Les deux présidents ont réaffirmé leur attachement aux principes du respect de l'indépendance, de la souveraineré, de la non-intervention et de l'intégrité territoriale qui doivent être observés dans les relations entre les Etats, ainsi qu'à la solution pacifique des conflits et au droit à l'autodétermination des peuples.
- A cet égard, ils ont réaffirmé leur préoccupation devant les nouveaux foyers de tension internationale `Afghanistan` qui sont apparus depuis leur dernière rencontre et qui constituent autant de menaces pour la paix et pour la détente.
- Les deux présidents ont rappelé l'intérêt et l'urgence qu'ils attachent à la mise en_oeuvre d'un règlement de paix juste et durable au Proche-Orient. Ce règlement doit être fondé sur le retrait des territoires occupés, le droit à la sécurité de tous les Etats de la région ainsi que sur l'exercice, par le peuple palestinien, du droit à l'autodétermination dans-le-cadre de ce règlement.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les Présidents ont évoqué la situation en Amérique latine et ont noté avec intérêt le rôle croissant que jouent les pays de cette région sur la scène internationale. Les deux Présidents ont marqué leur souhait de voir renforcer les relations entre la France et l'Amérique latine, comme entre le Mexique et l'Europe.
- Ils se sont montrés préoccupés de la situation actuelle en Amérique centrale et ont exprimé leur espoir que cette région parvienne prochainement à la paix et à la stabilité désirées, en accord avec les aspirations des peuples intéressés.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Le Président de la République française et le président des Etats-Unis du Mexique ont exprimé leur profonde préoccupation devant la poursuite de la course aux armements conventionnels et nucléaires. Ils ont rappelé la nécessité de mesures effectives de désarmement _général et complet sous un contrôle international efficace.
- Les deux présidents ont également reconnu l'importance d'adopter des mesures de désarmement conformément aux recommandations de la Xème session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nation_unies consacrée au désarmement £ ils se sont déclarés favorables aux mesures permettant d'affecter aux fins de développement les ressources dégagées au fur et à-mesure des progrès réalisés dans le domaine du désarmement.
- Ils ont formulé le voeu que la coopération établie entre les délégations des deux pays, au-sein des réunions tenues sur le thème du désarmement, se poursuive.
- Les deux présidents ont souligné la contribution que le Traité de Tlatelolco constitue pour la paix et la sécurité de la région et ont exprimé le voeu que tous les pays concernés signent et ratifient, selon les cas, le Traité et ses protocoles annexes, afin d'en permettre une application générale et rapide.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les présidents se sont penchés sur l'évolution de l'économie mondiale qu'ils ont jugée préoccupante. Ils ont souligné la nécessité de trouver des formules qui permettent de combattre l'inflation et le désordre monétaire mondial sans réduire l'activité économique ni mettre en_oeuvre des politiques protectionnistes, mais en recourant à la coopération internationale afin que les économies du Tiers-Monde puissent atteindre un taux de croissance économique meilleur et soutenu.
- Dans cette perspective, les présidents ont reconnu l'importance des travaux préparatoires entrepris, dans-le-cadre des Nations-unies, en_vue d'aboutir au lancement effectif d'une nouvelle série de négociations globales sur la coopération internationale pour le développement. Ils ont échangé leurs point_de_vue sur la stratégie internationale pour le développement de cette décennie, ainsi que sur les principaux aspects de ces négociations globales, qui porteront sur les matières premières, l'énergie, le commerce, le développement, la monnaie et les finances.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents ont également échangé leurs vues sur la situation énergétique mondiale et sr les perspectives de l'ajustement, en longue période, des besoins aux ressources, qui est une condition du développement harmonieux de l'économie mondiale. Ils ont en effet estimé que la responsabilité d'une utilisation rationnelle de l'énergie incombait à toute l'humanité, comme l'a souligné le plan mondial de l'énergie proposé par le président des Etats-Unis du Mexique lors de la XXXIVe session de l'Assemblée générale des Nations-unies.
- Ce plan a pour objet de rationaliser l'exploration, la production, la commercialisation et la consommation des hydrocarbures de manière à ce que la période de transition qui doit intervenir avant l'utilisation de sources nouvelles d'énergie se réalise de façon ordonnée, sans créer de distorsions trop grandes entre les économies mondiales.
- Le Président de la République française a exprimé son appui total à cette initiative £ il a rappelé toute l'importance que la France attache à un dialogue international sur l'énergie et les efforts qu'elle poursuit dans ce sens tant auprès des pays producteurs que des pays consommateurs.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents ont réaffirmé la nécessité de poursuivre les efforts, tant sur-le-plan bilaréral que multilatéral, pour remédier aux difficultés rencontrées par les économies des pays du Tiers-monde au-cours de la dernière décennie.
- Ils ontsouligné l'importance, pour ces pays, d'obtenir un meilleur accès au marché international, des recettes d'exportations plus importantes et plus stables et un allègement de la charge que représente leur endettement.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les présidents ont examiné l'évolution des relations entre le Mexique et la Communauté_économique_européenne qui se développent dans-le-cadre de l'accord Mexique - CEE du 15 juillet 1975 `date`.
- Le Président de la République française a réaffirmé son intention de contribuer, dans_le-cadre du système de préférences généralisées de la Communauté, à la -recherche de solutions qui favorisent l'augmentation des exportations mexicaines et la réduction du déficit commercial entre le Mexique et la CEE, dont la persistance est un motif de préoccupation pour les deux présidents.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents ont constaté que leurs visites respectives ont permis de faire progresser la coopération bilatérale et de mieux la situer dans une conception globale et à long terme. Au-cours de la réunion de travail que le président du Mexique a tenue avec les hommes d'affaires français et mexicains, on a pris note de la signature d'accords de co-investissements `investissements` privés dans le secteur du tourisme et de coopération entre organismes professionnels de l'industrie de transformation des deux pays.
- Les deux présidents ont souligné également le caractère constructif des échanges intervenus au-niveau ministériel, ainsi que des travaux de la Commission franco - mexicaine de coopération économique dont la dernière réunion s'est tenue à Mexico en novembre 1979.
- Ils ont pris acte des progrès intervenus dans la mise en_oeuvre des accords signés à Mexico en 1979, notamment en-matière ferroviaire `train` et nucléaire.
- Ils ont constaté avec satisfaction l'augmentation du montant des co-investissements franco - mexicains au-cours de l'année écoulée et relevé en-particulier la création au Mexique, durant cette période, de nombreuses entreprises industrielles mixtes.
- Ils ont pris acte de la signature, en application de l'accord du 2 mars 1979 `date`, d'un protocole pour le financement de projets de développement économique et social au Mexique, de la conclusion d'un accord de "swap" entre banques centrales et de la signature de deux accords importants entre le gouvernement mexicain et des banques françaises, l'un relatif à une émission en eurofrancs et l'autre à un crédit syndiqué en euro-devises.
- Ils ont relevé avec intérêt la prochaine installation d'une plate-forme mexicaine sous douane dans le port du Havre pour entreposer et transformer des marchandises mexicaines destinées au marché européen.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux Présidents ont évoqué d'une manière particulière les possibilités de coopération entre la France et le Mexique dans les domaines agricole et agro-alimentaire.
- A cet égard, ils se sont félicités de la signature, durant la visite, d'un accord sur le développement du secteur agro-industriel, d'un protocole additionnel à l'accord de coopération relatif au développement des productions animales signé en mars 1979 et d'un accord pour le développement du machinisme agricole de petite et moyenne dimension.
- Les deux présidents ont également pris acte de la signature, durant la visite, d'un accord de coopération touristique entre la France et le Mexique.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les présidents ont constaté que, malgré l'accroissement des échanges commerciaux traditionnels entre les deux pays, le déficit de la balance commerciale au détriment du Mexique a continué d'augmenter.
- Ils ont souligné en conséquence la nécessité de tirer le meilleur profit de la complémentarité économique entre les deux pays, de favoriser l'équilibre commercial notamment par le développement des exportations mexicaines de produits manufacturés et semi-manufacturés, de promouvoir et faciliter les projets communs d'investissements, de développer la coopération technologique et la formation professionnelle et de mobiliser les ressources financières nécessaires.
- Dans ce contexte, les deux présidents ont exprimé leur conviction que le développement et la diversification des relations économiques entre les deux pays doivent être fondées sur le principe _général d'un équilibre global et dynamique. Ce principe suppose que les efforts que chacun des deux pays mène dans le but commun de renforcer l'ensemble de leurs relations, doivent être mutuels, équilibrés et graduels, étant entendu que le but poursuivi est la réciprocité des avantages globaux mutuellement consentis, compte_tenu du degré relatif de développement de leurs économies.
- Dans cet esprit, les deux présidents ont manifesté le souhait que soit conclu, à bref délai, un accord de coopération économique entre la France et le Mexique, couvrant les domaines des co-investissements, du commerce, des transferts de technologie, de la formation du personnel et du financement, et, concernant notamment les secteurs considérés comme prioritaires pour le développement du Mexique.
- La négociation de cet accord sera confiée à un groupe mixte d'experts qui tiendra sa première réunion dans le courant du mois prochain.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents ont exprimé leur volonté de donner une vigoureuse impulsion à la coopération économique franco - mexicaine dans les secteurs d'intérêt commun et de favoriser l'aboutissement des importants projets en-cours d'étude ou de négociation, concernant en-particulier :
- les transports urbains et ferroviaires £
- les télécommunications £
- l'industrie automobile et des composants £
- la chimie et la pétrochimie £
- les mines et la métallurgie £
- la sidérurgie £
- l'énergie nucléaire et les énergies renouvelables £
- les équipements pétroliers £
- les infrastructures portuaires et la pêche.
- L'accord de coopération économique mentionné au paragraphe précédent aura notamment pour objectif d'orienter et de favoriser cette impulsion.
- Les deux présidents se sont félicités de l'entrée en application du contrat d'approvisionnement pétrolier conclu entre la CFP ET PEMEX en février 1979 et prévoyant la livraison de 100000 barils par jour de pétrole brut. Ces approvisionnements et leur accroissement éventuel sont un élément important du shéma global de coopération entre les deux pays. Les autres éléments de coopération, tant français que mexicain, de ce schéma global, sont définis dans le présent communiqué et seront précisés dans l'accord de coopération économique à négocier.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents se sont félicités des progrès enregistrés par la coopération culturelle, scientifique et technique, spécialement dans les secteurs où des accords ont été signés, lors de leur rencontre à Mexico en mars 1979.
- Les présidents ont pris acte avec satisfaction de l'excellent développement des actions de formation d'ingénieurs et de cadres de gestion mexicains en France définies par les accords signés en 1979. A cet égard, ils se félicitent de la signature, pendant la visite du président de la République du Mexique en France, d'un nouvel accord entre le conseil national de la science et de la technologie du Mexique et l'offfice de la recherche scientifique et technique d'Outre-Mer.
- Les Présidents ont relevé avec satisfaction la signature en 1979 d'accords dans les domaines de la planification, de l'aménagement du territoire et de l'océanographie biologique.
- Ils ont enfin constaté l'évolution favorable des actions dans les autres domaines prioritaires de la coopération technique tels que l'administration publique, les communications et les énergies.\
`Politique étrangère ` relations franco - mexicaines`
- Les deux présidents se sont félicités de l'importante coopération culturelle qui existe entre les deux pays, spécialement dans les domaines de l'éducation, des arts et des sciences sociales. Ilsont exprimé le désir que les deux parties puissent accroître le nombre des bourses accordées aux étudiants français et mexicains et entreprennent les discussions nécessaires pour y parvenir.
- Ils ont souligné l'importance que revêtaient pour la coopération culturelle la visite que doit effectuer en France au-cours de l'été l'orchestre philharmonique de Mexico et la tournée au Mexique d'une compagnie théâtrale française de grand renom.
- Les Présidents ont exprimé leur satisfaction pour l'exposition "Visage ancien et moderne du Mexique" qui sera présentée en France dans le courant de l'année prochaine, ainsi que pour l'exposition de sculptures d'Auguste RODIN à Mexico dans le courant de 1982.
- Ils ont égalemnt relevé la prochaine tournée au Mexique du Ballet de l'Opéra de Paris, ainsi que des manifestations pluridisciplinaires touchant la peinture, les bibliothèques, la musique, en préparation dans-le-cadre des échanges entre les musées français, le Centre_national_d_art_et_de_culture_Georges_Pompidou `Centre Beaubourg` et l'Institut National des Beaux Arts mexicain.
- Le Président LOPEZ PORTILLO a manifesté sa profonde gratitude pour l'hospitalité et l'attention que le peuple et le Gouvernement français lui ont réservées.\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers