Publié le 12 février 1980

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE A L'OCCASION DE L'EXAMEN DES PROBLEMES ECONOMIQUES ALSACIENS, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE MARDI 12 FEVRIER 1980

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE A L'OCCASION DE L'EXAMEN DES PROBLEMES ECONOMIQUES ALSACIENS, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE MARDI 12 FEVRIER 1980

12 février 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE A L'OCCASION DE L'EXAMEN DES PROBLEMES ECONOMIQUES ALSACIENS, PARIS, PALAIS DE L'ELYSEE, LE MARDI 12 FEVRIER 1980 - PDF 97 Ko
A L'OCCASION DE LA SIGNATURE DU CONTRAT TRIENNAL PASSE PAR L'ETAT AVEC LA VILLE DE STRASBOURG ET LE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN, LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A TENU A L'ELYSEE UN DEJEUNER DE TRAVAIL SUR LES PROBLEMES ECONOMIQUES ALSACIENS.
- CE DEJEUNER A REUNI LE PREMIER MINISTRE, LE MINISTRE DES TRANSPORTS, LE DELEGUE A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, LE PRESIDENT DU CONSEIL_REGIONAL, LE PRESIDENT DU COMITE_ECONOMIQUE_ET_SOCIAL, LES PRESIDENTS DES CONSEILS_GENERAUX DU BAS-RHIN ET DU HAUT-RHIN, LES MAIRES DES DEUX COMMUNES CHEF-LIEU, AINSI QUE LE SENATEUR SCHIELE, ANCIEN PRESIDENT DU CONSEIL_REGIONAL ET M. BAILLIARD, PREMIER ADJOINT AU MAIRE DE STRASBOURG.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE S'EST ASSURE DE L'EXECUTION DES DECISIONS QU'IL AVAIT ANNONCEES A L'OCCASION DE SON DERNIER VOYAGE OFFICIEL EN ALSACE AU MOIS DE MAI 1979. IL A INVITE LE MINISTRE DES TRANSPORTS A VEILLER A CE QUE SOIENT TENUS LES DELAIS DE REALISATION PREVUS POUR L'AXE NORD - SUD ET POUR L'AUTOROUTE BEAUNE - BESANCON - BELFORT - MULHOUSE - OTTMARSHEIM. IL A DEMANDE AU DELEGUE A L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DE HATER LA _RECHERCHE D'UN NOUVEAU PARTENAIRE INDUSTRIEL POUR LE GROUPEMENT EUROPEEN DE LA CELLULOSE ET DE POURSUIVRE L'ACTION ENGAGEE POUR AIDER LES INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS EN MOYENNE ALSACE ET DANS LES VALLEES VOSGIENNES.
- EN CE QUI CONCERNE L'AVENIR DU BASSIN POTASSIQUE DU HAUT-RHIN, LE PRESIDENT A SOUHAITE QUE LE GROUPE DE TRAVAIL CONSTITUE AVEC LA PARTICIPATION DES DIRIGEANTS ET DES SYNDICATS DE L'ENTREPRISE MINIERE ET CHIMIQUE PARVIENNE A DES PREMIERES CONCLUSIONS D'ICI LA FIN DE L'ANNEE, AFIN QUE LE GOUVERNEMENT PUISSE EN TENIR _COMPTE DANS LES ORIENTATIONS FUTURES DE SA POLITIQUE INDUSTRIELLE.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A ENFIN ANNONCE QUE L'ETAT APPORTERAIT UNE CONTRIBUTION FINANCIERE DE 5 MILLIONS DE FRANCS POUR L'ACQUISITION DE LA COLLECTION SCHLUMPF NECESSAIRE A LA _CONSTITUTION, A MULHOUSE, D'UN MUSEE DE L'AUTOMOBILE. UNE PERSONNALITE DE HAUT NIVEAU SERA DESIGNEE PAR LE MINISTRE DES UNIVERSITES POUR COORDONNER LES INITIATIVES QUI SE SONT MANIFESTEES ET POUR PERMETTRE L'OUVERTURE DE CE MUSEE AVANT L'ETE PROCHAIN.\

Sur le même thème

Voir tous les articles et dossiers