Publié le 1 février 1980

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU LYCEE PROFESSIONNEL DE BAUME-LES-DAMES, LORS DE SON VOYAGE DANS LE DOUBS, LE VENDREDI 1ER FEVRIER 1980

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU LYCEE PROFESSIONNEL DE BAUME-LES-DAMES, LORS DE SON VOYAGE DANS LE DOUBS, LE VENDREDI 1ER FEVRIER 1980

1 février 1980 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, AU LYCEE PROFESSIONNEL DE BAUME-LES-DAMES, LORS DE SON VOYAGE DANS LE DOUBS, LE VENDREDI 1ER FEVRIER 1980 - PDF 1 Mo
SI JE SUIS VENU, AUJOURD'HUI, A BAUME-LES-DAMES, JE VOUS DIRAIS FRANCHEMENT QUE L'IDEE NE VIENT PAS DE MOI. L'IDEE VIENT DU MINISTRE DE L'EDUCATION PARCE QUE NOUS AVONS PARLE A PLUSIEURS REPRISES ENSEMBLE DES PROBLEMES DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL, ET M. BEULLAC M'A DIT "IL FAUDRAIT QUE M. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VISITE UN LYCEE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL POUR MONTRER, SUR-LE-PLAN NATIONAL, L'IMPORTANCE QU'IL ATTACHE A L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL EN FRANCE". ON A CHOISI LE LYCEE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL DE BAUME-LES-DAMES, ET JE SUIS HEUREUX DE SALUER ICI LE MAIRE DE LA VILLE ET LE PROVISEUR DE L'ETABLISSEMENT.
- POURQUOI CETTE IMPORTANCE DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL ? C'EST QUE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL EST AU_COEUR DU PROBLEME DE L'EMPLOI DES JEUNES. LE DEVELOPPEMENT DE NOS MOYENS DE FORMATION PROFESSIONNELLE EST UN ELEMENT CENTRAL DE LA SOLUTION DE CE PROBLEME.
- L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL EST NECESSAIRE A LA POURSUITE DU PROGRES SOCIAL DANS NOTRE PAYS. SI NOUS VOULONS QUE LE NIVEAU_DE_VIE DES FRANCAIS ET, EN-PARTICULIER, DES TRAVAILLEURS FRANCAIS, CONTINUE DE S'ELEVER, NOUS AVONS BESOIN DE FAIRE PROGRESSER REGULIEREMENT LEUR QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. CHACUN PEUT COMPRENDRE QUE DANS LE MONDE ACTUEL (ET EN-PARTICULIER DANS LE TRES GRAND PAYS D'OU JE VIENS `INDE`, PAYS DE 650 MILLIONS `NOMBRE` D'HABITANTS AVEC D'INNOMBRABLES TRAVAILLEURS), SI NOUS VOULONS POURSUIVRE LE PROGRES DU NIVEAU_DE_VIE DU MONDE DU TRAVAIL EN FRANCE, IL FAUT ELEVER REGULIEREMENT SON NIVEAU DE QUALIFICATION. CHACUN COMPREND QUE, DANS LE MONDE DE DEMAIN, LES TRAVAILLEURS NON QUALIFIES SERONT EN CONCURRENCE AVEC CEUX D'AUTRES PAYS QUI POURRONT PRODUIRE A BON _COMPTE ET DONC EXERCERONT TOUJOURS UNE PRESSION DANS LE SENS DU FREINAGE DE LA PROGRESSION DU NIVEAU_DE_VIE. COMME NOUS VOULONS QUE LE NIVEAU_DE_VIE CONTINUE DE PROGRESSER EN FRANCE, NOUS DEVONS ELEVER NOTRE NIVEAU DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. ET CECI DEPEND AU PREMIER RANG DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PUISQUE C'EST ELLE QUI FORME LES OUVRIERS ET LES EMPLOYES PROFESSIONNELS QUALIFIES, C'EST ELLE QUI FORME LES TECHNICIENS ET TECHNICIENS SUPERIEURS.\
JE VAIS VOUS PARLER DE CES PROBLEMES DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL. JE M'EXCUSE AUPRES DE CELLES ET CEUX QUI ETUDIENT DANS CE LEP `LYCEE`, ET VONT PEUT-ETRE TROUVER QUE MES PROPOS SONT UN PEU AUSTERES. SI MES PROPOS SONT AUSTERES, SONT SERIEUX, C'EST PARCE QUE LE PROBLEME EST SERIEUX. C'EST LE PROBLEME DE VOTRE AVENIR, C'EST LE PROBLEME DERRIERE VOUS DE L'AVENIR DES AUTRES JEUNES FRANCAISES ET JEUNES FRANCAIS AFIN D'AMELIORER LEUR CHANCE DEMAIN DE TROUVER UN EMPLOI ET APRES-DEMAIN DE DEVELOPPER LEUR PROPRE CAPACITE POUR CONNAITRE UNE VIE PLUS INTERESSANTE ET PLUS UTILE.
- FORMER LES JEUNES, C'EST EN EFFET MODELER LA FRANCE DE DEMAIN. NOTRE PREOCCUPATION DOIT ETRE DE DONNER A TOUS LES JEUNES UNE FORMATION PROFESSIONNELLE DE QUALITE LEUR PERMETTANT DE S'INSERER ENSUITE SANS DIFFICULTE DANS LA VIE ACTIVE £ LES LYCEES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL JOUENT, A CET EGARD, UNE FONCTION FONDAMENTALE.
- POUR DEFINIR LE ROLE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA PREPARATION DE LA JEUNESSE FRANCAISE, JE PROPOSE TROIS SUJETS A VOTRE REFLEXION :
- LE PREMIER SUJET, C'EST DE COMPRENDRE DES CHANGEMENTS QUI SONT EN-COURS DANS NOTRE ECONOMIE ET DANS LE MONDE £
- LE DEUXIEME SUJET, C'EST D'ADAPTER NOTRE DISPOSITIF D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL AUX CHANGEMENTS QUE NOUS CONSTATONS £
- LE TROISIEME SUJET, C'EST DE DIVERSIFIER LES MOYENS DE FORMATION POUR MIEUX REPONDRE A LA DIVERSITE DES ASPIRATIONS INDIVIDUELLES ET A LA VARIETE DES STRUCTURES DE NOTRE ECONOMIE.\
L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL FRANCAIS EST NE DANS LA SOCIETE DE LA FIN DU XIXEME SIECLE ET DU DEBUT DU XXEME SIECLE. IL ETAIT DONC CONCU EN-FONCTION DES CARACTERES ESSENTIELS DE LA FRANCE DE L'EPOQUE, QUI ETAIT UNE FRANCE PRINCIPALEMENT RURALE, ENCORE FAIBLEMENT INDUSTRIALISEE, PEU OUVERTE A LA CONCURRENCE EXTERIEURE ET OU, CE QUE L'ON APPELAIT ALORS LES PETITS METIERS ET LES PROFESSIONS INDEPENDANTES DOMINAIENT. AUJOURD'HUI, L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL DOIT TENIR _COMPTE D'UN ENVIRONNEMENT DIFFERENT, MARQUE PAR :
- LA FORTE URBANISATION DE NOTRE PAYS : UN TIERS DE LA POPULATION FRANCAISE VIT DANS LE MONDE RURAL, UN TIERS VIT DANS LES GRANDES VILLES, UN TIERS DANS LES BANLIEUES £
- LE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET COMMERCIAL, TRES RAPIDE, QUI S'EST TRADUIT PAR L'APPARITION D'ACTIVITES NOUVELLES, LE DEVELOPPEMENT D'ENTREPRISES, L'APPARITION DE TECHNIQUES DONT J'AI OBSERVE, MONSIEUR LE PROVISEUR, QUE VOUS AVIEZ INTRODUIT LA PRATIQUE OU L'INITIATION DANS VOTRE ETABLISSEMENT AVEC L'INFORMATIQUE, LA TELEMATIQUE, LES ROBOTS INDUSTRIELS £
- UN PHENOMENE NOUVEAU QUI CHANGE TOUTE NOTRE VIE, CELUI DE LA RARETE DE L'ENERGIE QUI VA NOUS AMENER A UTILISER DES TECHNIQUES DIFFERENTES. BREF, NOUS DEVONS DANS NOTRE ENSEIGNEMENT TENIR _COMPTE DE CET ENVIRONNEMENT NOUVEAU.
- JULES SIMON ECRIVAIT, IL Y A UN SIECLE, EN 1881, A PROPOS DE CE QU'ON APPELLE LES ECOLES PROFESSIONNELLES "EN-MATIERE D'EDUCATION, S'ATTARDER EST UN GRAND MALHEUR" PARCE QUE LORSQU'ON S'ATTARDE ON COMPROMET LES CHANCES DE CEUX DONT ON A LA MISSION DE PREPARER L'AVENIR, DONC IL NE FAUT PAS REFUSER UNE ADAPTATION QUI S'IMPOSE. MAIS, JE FAIS CONFIANCE A L'ECOLE, A L'EDUCATION POUR LA REALISER. CETTE ECOLE, CE SYSTEME EDUCATIF - ICI CE LYCEE - SERONT, DEMAIN COMME AUJOURD'HUI, LE LIEU DU DEVELOPPEMENT DE L'INTELLIGENCE AU BENEFICE DU SAVOIR ET DU SAVOIR-FAIRE. VOUS DEVEZ A LA FOIS ACQUERIR UN SAVOIR, UN SAVOIR QUI VOUS LIBERE ET QUI VOUS PERMETTRA ENSUITE DE REUSSIR VOTRE VIE ET, EN MEME TEMPS, UN SAVOIR-FAIRE PROFESSIONNEL QUI DONNE LES MEILLEURES CHANCES DE REUSSIR DANS LA VIE. LE PRESIDENT EDGAR FAURE, SE SOUVIENT DU DEBAT SUR LA LOI D'ORIENTATION `DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR` DANS LA DEUXIEME MOITIE DE L'ANNEE 1968 £ DEJA IL Y AVAIT CETTE PREOCCUPATION D'ACCROITRE LE SAVOIR DES FRANCAIS ET EN MEME TEMPS DE LEUR DONNER UN SAVOIR-FAIRE PROFESSIONNEL.\
JE SOUHAITE D'ABORD QU'IL SOIT MIS UN TERME A LA DISTINCTION, LONGTEMPS TROP MARQUEE, ENTRE L'ENSEIGNEMENT GENERAL ET L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL. CETTE DISTINCTION AVAIT CONDUIT A UN CERTAIN ISOLEMENT DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL ET MEME, DANS L'ESPRIT DE CERTAINS, A UNE CERTAINE RELEGATION.
- ON AVAIT L'IDEE QU'A COTE D'UNE VOIE PRETENDUE ROYALE, CELLE DE L'ENSEIGNEMENT GENERAL ET DES DISCIPLINES CLASSIQUES, IL Y AVAIT UNE VOIE SECONDAIRE, CELLE DE L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL.
- VOUS QUI AVEZ FAIT UN CHOIX DIFFERENT, VOUS NE PARTAGEZ, BIEN ENTENDU, PAS CETTE ANALYSE MAIS JE VOUS DIRAI QUE CETTE CONCEPTION NE CORRESPOND NI A NOTRE EVOLUTION DEMOCRATIQUE QUI EST CELLE DE L'EGALITE DES DIFFERENTES FORMES DU SAVOIR, NI A NOS CONCEPTIONS ET A NOS BESOINS ECONOMIQUES CAR ELLE N'EST PAS ADAPTEE A UNE SOCIETE QUI DOIT PARVENIR A UN PLUS HAUT NIVEAU TECHNIQUE. D'AILLEURS, CETTE CONCEPTION ANCIENNE DONNE UNE IMAGE DEFORMEE DE NOTRE ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL QUI EST AUJOURD'HUI MODERNISE ET LE PLUS SOUVENT EXCELLENT, COMME ICI A BAUME-LES-DAMES.
- L'OPPOSITION CLASSIQUE ENTRE LA CULTURE GENERALE ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE EST LARGEMENT ARTIFICIELLE CAR TOUS LES ELEVES, DE TOUS LES ORDRES D'ENSEIGNEMENT, DOIVENT RECEVOIR DEUX FORMATIONS : UNE CULTURE GENERALE QUI LEUR SERVIRA LE LONG DE LA VIE POUR ACCROITRE LEURS CONNAISSANCES, POUR ETRE OUVERTS A LA SOLUTION DES PROBLEMES, POUR PRENDRE DIVERSES DECISIONS DANS LEUR VIE PERSONNELLE OU DANS LEUR VIE CIVILE £ ET EN MEME TEMPS UNE FORMATION LES CONDUISANT A UNE ACTIVITE PROFESSIONNELLE.
- C'EST DE L'ETENDUE ET DE LA QUALITE DE CETTE FORMATION PROFESSIONNELLE QUE DEPEND LA BONNE ENTREE DES ELEVES DANS LE MONDE DU TRAVAIL ET DONC L'OUVERTURE AUX REALITES PROFESSIONNELLES EST UNE EXIGENCE COMMUNE A L'ENSEMBLE DE NOTRE SYSTEME D'EDUCATION. C'EST POURQUOI LES FRONTIERES ENTRE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA FORMATION GENERALE DOIVENT ETRE ABAISSEES ET LES PASSERELLES MULTIPLIEES.
- LA MISE EN_OEUVRE PROGRESSIVE DU COLLEGE UNIQUE, QUI SE POURSUIT, PERMETTRA DE FACILITER CES PASSAGES.\
JE VOUDRAIS MAINTENANT TRAITER UN AUTRE POINT QUI A DONNE _LIEU A DE LONGUES DISCUSSIONS ET PARFOIS A DES DIVERGENCES DE VUES : L'OUVERTURE DE L'ECOLE SUR LE MILIEU EXTERIEUR. IL FAUT OUVRIR L'ECOLE SUR LE MILIEU EXTERIEUR ET JE VOUDRAIS SAISIR CETTE OCCASION POUR DISSIPER UNE FOIS POUR TOUTES LE MALENTENDU QUI A LONGTEMPS EXISTE DANS NOTRE SOCIETE ENTRE L'ECOLE ET LES AUTRES ACTIVITES ECONOMIQUES ET SOCIALES. NOUS AVONS TENDU TROP LONGTEMPS A ISOLER D'UN COTE LES FORMATEURS ET LEURS ELEVES ET DE L'AUTRE LES ACTIVITES ECONOMIQUES ET SOCIALES £ ACTIVITES ECONOMIQUES ET SOCIALES AU-SEIN DESQUELLES SE DEROULERA POURTANT TOUTE LA VIE DE TRAVAIL DES JEUNES FRANCAISES ET DES JEUNES FRANCAIS. CETTE ATTITUDE ETAIT PEUT-ETRE JUSTIFIEE A UNE EPOQUE OU LES DIPLOMES ETAIENT PEU NOMBREUX, OU LES QUALIFICATIONS EVOLUAIENT TRES LENTEMENT, OU LE NIVEAU DE FORMATION GENERALE RESTAIT RELATIVEMENT BAS. TOUTES CES DONNEES ONT CHANGE. NOUS AVONS AUJOURD'HUI DAVANTAGE DE DIPLOMES, ILS DOIVENT ETRE MIEUX FORMES DANS DES FILIERES QUI S'ADAPTENT PLUS RAPIDEMENT PARCE QUE LES TECHNIQUES EVOLUENT ELLES-MPEMES PLUS RAPIDEMENT ET DONC LA RENCONTRE DE L'ECOLE ET DE L'ECONOMIE APPARAIT INDISPENSABLE.
- LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOIT ETRE UN DE CES GRANDS SUJETS DE REFLEXION EN COMMUN ENTRE L'ETAT, CES DIFFERENTS MOYENS DE FORMATION ET L'ENSEMBLE DES PARTENAIRES ECONOMIQUES, SOCIAUX ET SYNDICAUX. J'AI DEMANDE AU PREMIER MINISTRE `RAYMOND BARRE` DE REUNIR EN 1980, ET IL LE FERA, LES INSTANCES DANS LESQUELLES CETTE REFLEXION DES PARTENAIRES ECONOMIQUES, SOCIAUX ET SYNDICAUX SUR LE PROBLEME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, POURRA SE DEVELOPPER.
- L'ANNEE 1980 SERA LE POINT DE DEPART DE CE NOUVEL EFFORT. C'EST AU-COURS DE CETTE ANNEE QUE VONT ETRE EXAMINEES PAR LE GOUVERNEMENT ET DECIDEES LES NOUVELLES ORIENTATIONS DE LA POLITIQUE DE FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LES ANNEES A VENIR £ EN TOUS CAS, POUR LES CINQ ANNEES A VENIR PUISQUE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERA UN DES GRANDS THEMES DU VIIIEME PLAN.\
L'EFFORT D'ADAPTATION, CET EFFORT D'OUVERTURE RECIPROQUE DE L'ECOLE ET DES DONNEES ECONOMIQUES ET SOCIALES, NE CONSISTE EVIDEMMENT PAS, COMME ON VEUT PARFOIS LE FAIRE CROIRE, A SOUMETTRE L'ECOLE AUX EXIGENCES DU PATRONAT, MAIS IL VISE A OUVRIR LE SYSTEME EDUCATIF SUR LA VIE ECONOMIQUE ET SOCIALE PAR LE RENFORCEMENT DE LA COOPERATION ENTRE L'ECOLE, L'ACTIVITE ECONOMIQUE ET LES ENTREPRISES. D'AILLEURS, DANS CETTE SALLE, IL Y A UN CERTAIN NOMBRE DE CEUX QUI, EN_LIAISON AVEC LE LYCEE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL DE BAUME-LES-DAMES, PRATIQUENT QUOTIDIENNEMENT CETTE OUVERTURE ET CE DIALOGUE.
- DANS CETTE COOPERATION, LES ENSEIGNANTS NE DOIVENT SOUFFRIR D'AUCUN COMPLEXE. IL NE S'AGIT PAS D'UNE OUVERTURE A SENS UNIQUE OU L'ECOLE RECUEILLERAIT LES IMPULSIONS QUI LUI VIENDRAIENT DU MONDE ECONOMIQUE ET OU RIEN NE SE FERAIT EN SENS INVERSE. JE SUIS CONVAINCU, EN-RAISON DE LA QUALITE DE NOTRE CORPS ENSEIGNANT, QUE LES ENSEIGNANTS EXERCERONT A LEUR TOUR SUR LE MONDE DE LA VIE PROFESSIONNELLE UNE INFLUENCE POSITIVE. NOTRE COLLECTIVITE NATIONALE S'ENRICHIRA DE CETTE COMMUNICATION ENTRE ENSEIGNANTS, FORMATEURS ET PRATICIENS DE L'ECONOMIE.\
L'ISOLEMENT DE L'ECOLE ETAIT UNE DEVIATION DE L'IDEAL DES FONDATEURS DE NOTRE SYSTEME D'ENSEIGNEMENT. SANS REMONTER TRES LOIN DANS LE PASSE, LA TRADITION DES ENCYCLOPEDISTES, ET EN-PARTICULIER DE DIDEROT, FUT D'ESSAYER DE TRAITER LA CONNAISSANCE DES METIERS ET DES TECHNIQUES PAR DES METHODES SCIENTIFIQUES ET D'INTERESSER LE GRAND PUBLIC A CETTE NOUVELLE APPROCHE DE L'EDUCATION. UN PHILOSOPHE DE L'EDUCATION QUI N'ETAIT PAS TRES ELOIGNE DE VOTRE REGION A UN CERTAIN MOMENT DE SA CARRIERE, ROUSSEAU, S'INSPIRE D'AILLEURS DE CE PRINCIPE DANS SON LIVRE "EMILE" LORSQU'IL FAIT APPRENDRE A CELUI-CI UN METIER MANUEL ET IL ECRIT QUE TOUTE LA MECANIQUE DES ARTS EST NECESSAIRE A CONNAITRE POUR DEVENIR UN HOMME ACCOMPLI. DERNIER EXEMPLE, IL Y A CENT ANS, CELUI DE PAUL BERT, MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE AU DEBUT DE LA IIIEME REPUBLIQUE QUI, RAPPORTANT LE PROJET DE LOI SUR L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, DISAIT EXACTEMENT "NOUS CROYONS QUE L'ENSEIGNEMENT NE DOIT PAS RESTER DANS LE DOMAINE DE LA THEORIE PURE ET QUE LES APPLICATIONS PRATIQUES AUX DIVERSES INDUSTRIES DOIVENT Y TENIR UNE GRANDE PLACE". DONC, EN CHERCHANT A COMPLETER L'ECHANGE D'INFORMATION ET DE SAVOIR ENTRE L'ECOLE ET LES ACTIVITES ECONOMIQUES, NOUS RESTONS DANS LA TRADITION FONDAMENTALE DE L'ENSEIGNEMENT FRANCAIS.\
MON DEUXIEME THEME DE REFLEXION, C'EST L'ADAPTATION DU SYSTEME EDUCATIF AUX CHANGEMENTS DE NOTRE SOCIETE CAR L'ADAPTATION DU SYSTEME EDUCATIF, ET NOTAMMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, A POUR OBJET DE PERMETTRE A CHAQUE JEUNE FRANCAISE ET A CHAQUE JEUNE FRANCAIS DE DISPOSER DE LA MEILLEURE CHANCE DE TROUVER UN EMPLOI. NOUS NE POURRONS ATTEINDRE CET OBJECTIF QU'EN REDUISANT LE NOMBRE DE CELLES ET DE CEUX QUI SORTENT DU SYSTEME EDUCATIF SANS FORMATION PROFESSIONNELLE ET EN ASSOCIANT LES EFFORTS DE L'ECOLE ET DES ENTREPRISES DANS UNE MISSION COMMUNE DE PREPARATION A L'EMPLOI.
- IL FAUT D'ABORD REDUIRE LE NOMBRE DE CEUX QUI SORTENT DU SYSTEME EDUCATIF SANS FORMATION PROFESSIONNELLE.
- JE ME SUIS ATTACHE DES LE DEBUT DE MON SEPTENNAT A EXAMINER AVEC LE GOUVERNEMENT COMMENT ON POUVAIT ACCROITRE LE NIVEAU DE FORMATION DES JEUNES FRANCAIS. EN 1974, 28 % `STATISTIQUE` DES JEUNES ENTRAIENT DANS LA VIE ACTIVE SANS DIPLOME ET SANS AVOIR ATTEINT LE NIVEAU DU CAP ET IL NE FAUT PAS S'ETONNER DES DIFFICULTES DE TOUTE _NATURE QU'ILS RENCONTRAIENT SOIT DANS LA _RECHERCHE D'UN EMPLOI, SOIT DANS L'OBTENTION D'UN NIVEAU DE REMUNERATION ET DE SALAIRE QUI SOIT APPROPRIE.
- A L'HEURE ACTUELLE, ILS NE SONT PLUS QUE 16 %, MAIS ENCORE 16 %. NOTRE EFFORT DOIT SE POURSUIVRE CAR ON PEUT DIRE QUE NOTRE FORMATION PECHE A LA FOIS PAR DEFAUT ET PAR EXCES. PAR DEFAUT CAR, A L'HEURE ACTUELLE, 200000 `NOMBRE` JEUNES SE PRESENTENT CHAQUE ANNEE SUR LE MARCHE DE L'EMPLOI SANS UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE SUFFISANTE. 200000 JEUNES, CELA REPRESENTE PRES DU TIERS D'UNE GENERATION DE JEUNES FRANCAIS. CES 200000 JEUNES, QUI SONT-ILS ? 30000 ONT UNE FORMATION GENERALE DU NIVEAU SECONDAIRE N'AYANT PAS DEBOUCHE SUR UNE FORMATION PROFESSIONNELLE PRECISE. CES 30000 REUSSISSENT SOUVENT A S'ADAPTER ET A TROUVER UN EMPLOI. MAIS ILS N'ONT PAS DE PREPARATION PROFESSIONNELLE. 170000 SORTENT DES AUTRES NIVEAUX D'EDUCATION SANS AVOIR UN DIPLOME CONSACRANT UNE FORMATION PROFESSIONNELLE COMPLETE. L'EFFORT DU GOUVERNEMENT VA ETRE DE REDUIRE CE NOMBRE EN RECHERCHANT DANS LES DIFFERENTES PARTIES DE NOTRE SYSTEME EDUCATIF TOUTES LES CAUSES QUI SONT A L'ORIGINE DE CETTE SITUATION.\
NOTRE SYSTEME DE FORMATION, PECHE AUSSI PAR EXCES DANS D'AUTRES SECTEURS £ UNE FORMATION EST BIEN DELIVREE MAIS ELLE NE CORRESPOND MALHEUREUSEMENT PAS TOUJOURS AUX OFFRES D'EMPLOI. ON OBSERVE QUE DANS CERTAINES FORMATIONS TERTIAIRES LE TAUX DE CHOMAGE POUR LES JEUNES FILLES ET LES JEUNES GENS AYANT OBTENU UN CAP RESTE A L'HEURE ACTUELLE ELEVE.
- POUR TRAITER CE PROBLEME, ON DOIT AVOIR A L'ESPRIT DEUX OBJECTIFS. FORMER DAVANTAGE DE JEUNES, C'EST-A-DIRE DONNER A DAVANTAGE DE JEUNES UNE FORMATION PROFESSIONNELLE COMPLETE, CAR LE CHOMAGE ATTEINT PAR PRIORITE CEUX QUI N'ONT NI DIPLOME, NI FORMATION £ EN MEME TEMPS LES FORMER MIEUX CAR LE CHOMAGE N'EPARGNE MALHEUREUSEMENT PAS CELLES ET CEUX QUI ONT DES FORMATIONS NE CORRESPONDANT PAS AUX DEBOUCHES.
- CE RESULTAT SUPPOSE LA REUNION DE TROIS CONDITIONS :
- LA PREMIERE CONDITION, C'EST QU'IL FAUT MIEUX CONNAITRE ET MIEUX FAIRE CONNAITRE LES BESOINS PREVISIBLES DU MARCHE DE L'EMPLOI. LES TRAVAUX D'EXCELLENTE QUALITE QUI SONT EFFECTUES A L'ECHELON NATIONAL COMME CEUX DU "CENTRE D'ETUDES ET DE RECHERCHES SUR LES QUALIFICATIONS" `CERQ` DOIVENT ETRE EFFECTIVEMENT UTILISES. IL FAUT EGALEMENT DEVELOPPER LES RECHERCHES LOCALES POUR DEGAGER LES BESOINS EN EMPLOIS DE CHAQUE PORTION DU TERRITOIRE. LA STRUCTURE DE L'EMPLOI EN FRANCHE-COMTE, PAR EXEMPLE, EST TRES DIFFERENTE DE CELLE D'AUTRES REGIONS DE NOTRE PAYS : C'EST LA REGION DE FRANCE OU LA PROPORTION DES EMPLOIS INDUSTRIELS EST LA PLUS ELEVEE, AVANT MEME LE NORD - PAS-DE-CALAIS, AU POINT_DE_VUE DE LA PROPORTION DES EMPLOIS INDUSTRIALISES £ C'EST PAR CONTRE UNE REGION DANS LAQUELLE LES EMPLOIS TERTIAIRES SONT JUSQU'A PRESENT RELATIVEMENT PEU DEVELOPPES PAR-RAPPORT A LA MOYENNE NATIONALE. IL EST EVIDENT QU'IL FAUT, DANS LE DISPOSITIF DE FORMATION, TENIR _COMPTE DES PERSPECTIVES PREVISIBLES D'OFFRES D'EMPLOIS POUR LES ANNEES A VENIR. FAUT-IL LE FAIRE A L'ECHELON DE LA REGION, OU FAUT-IL LE FAIRE A L'ECHELON DU DEPARTEMENT ? LE GOUVERNEMENT VA PROCEDER A DES ETUDES ET DES EXPERIENCES POUR VOIR QUEL EST LE BON NIVEAU. IL PEUT ETRE D'AILLEURS VARIABLE D'UNE REGION A UNE AUTRE SUIVANT LA DIVERSITE DES REALITES LOCALES.
- UNE CARTE DE FORMATION PROFESSIONNELLE, PAR ACADEMIE, SERA DESORMAIS DRESSEE EN CONCERTATION AVEC LES PARTENAIRES SOCIAUX, C'EST-A-DIRE AVEC LES FUTURS EMPLOYEURS ET EN MEME TEMPS AVEC LES ORGANISATIONS SYNDICALES REPRESENTANT LE MONDE DU TRAVAIL. ELLE RECENSERA LES BESOINS PREVISIBLES, LES OFFRES ET LES MOYENS DE POURVOIR CES OFFRES.\
LA DEUXIEME CONDITION, C'EST DE RENDRE NOTRE SYSTEME D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL PLUS RAPIDEMENT ADAPTABLE. SES STRUCTURES RESTENT TROP SOUVENT TRES RIGIDES. ON VOIT ICI OU LA SUR NOTRE TERRITOIRE QUE LE SYSTEME REAGIT LENTEMENT AUX CHANGEMENTS DES DIFFERENTS SECTEURS D'ACTIVITE. CHANGEMENTS QUI PEUVENT ETRE TRES RAPIDES ET CONDUIRE A L'APPARITION D'OFFRES D'EMPLOIS DANS DES SECTEURS QUI ETAIENT PRATIQUEMENT INCONNUS DANS UNE REGION OU TOUT A COUP TELLE OU TELLE BRANCHE INDUSTRIELLE VIENT S'INSTALLER OU SE DEVELOPPER.
- IL FAUT POUVOIR ADAPTER RAPIDEMENT LES SECTIONS AUX PERSPECTIVES D'EMPLOIS ET NOTAMMENT AUX PERSPECTIVES LOCALES. C'EST UN PROBLEME DIFFICILE. QUI DOIT PRENDRE LA DECISION ? A QUEL NIVEAU CELLE-CI DOIT-ELLE ETRE DISCUTEE ? LA AUSSI, LE MINISTERE DE L'EDUCATION, LE MINISTERE DU TRAVAIL, LE SECRETAIRE_D_ETAT A L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL VONT SE LIVRER A DES EXPERIENCES POUR DEGAGER CE NIVEAU. C'EST POUR ACCROITRE CETTE MOBILITE, QUE LES DIPLOMES POURRONT COMPORTER DORENAVANT, A COTE D'UNE PARTIE NATIONALE, D'UN MINIMUM NATIONAL COMMUN A TOUS LES DIPLOMES, UN CONTENU FIXE A L'ECHELLE ACADEMIQUE PAR LES RECTEURS EN_LIAISON AVEC LES MILIEUX PROFESSIONNELS.\
NOUS DEVONS, ENFIN, RENDRE LA CONNAISSANCE DES EMPLOIS ET DES FORMATIONS FACILEMENT ACCESSIBLE AUX FAMILLES. C'EST SOUVENT AU-SEIN DE LA FAMILLE QUE S'EFFECTUENT LES CHOIX CONCERNANT L'ORIENTATION PROFESSIONNELLE. DANS NOTRE DEMOCRATIE, FONDEE SUR LE RESPECT DE LA LIBERTE INDIVIDUELLE DANS UN MONDE OU NOUS OBSERVONS TOUS LES JOURS QUE LA LIBERTE INDIVIDUELLE EST BIEN PEU RESPECTEE, CE CHOIX DEPEND DE LA QUALITE ET DE LA PRECISION DES INFORMATIONS QUE LES ENSEIGNANTS ET LES CONSEILLERS SPECIALISES PEUVENT METTRE A LEUR DISPOSITION DANS CE DOMAINE. JE DIS BIEN LES ENSEIGNANTS ET LES CONSEILLERS SPECIALISES CAR LES ENSEIGNANTS ONT UN ROLE ESSENTIEL A CET EGARD.
- LES MESURES SERONT PRISES POUR RENDRE LES ENSEIGNANTS ET LES CONSEILLERS CAPABLES D'ECLAIRER LES FAMILLES AVEC LA MEILLEURE CONNAISSANCE POSSIBLE DES PERSPECTIVES LOCALES OU REGIONALES D'EMPLOIS.\
IL FAUT ENFIN ASSOCIER, DANS L'EFFORT, LES ECOLES ET LES ACTIVITES ECONOMIQUES. AUTANT IL FAUT SOULIGNER LA RESPONSABILITE DES ENSEIGNANTS, AUTANT IL CONVIENT DE MARQUER L'IMPORTANCE DU ROLE DU MONDE ECONOMIQUE DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES PROVISEURS DE LYCEES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL LE SAVENT BIEN, PARCE QU'ILS ONT LE SOUCI DE PLACER LEURS ELEVES A LA SORTIE DES ETUDES ET QU'ILS CHERCHENT AUSSI PAR L'OBTENTION D'UNE PARTIE DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE DES MOYENS FINANCIERS SUPPLEMENTAIRES. IL NE S'AGIT PAS DU TOUT, DANS CE DOMAINE, DE PARTIR DE ZERO, IL FAUT CONSOLIDER ET ETENDRE CETTE COOPERATION FRUCTUEUSE AU DOMAINE PEDAGOGIQUE PAR L'EDUCATION CONCERTEE D'UNE_PART, ET PAR LES STAGES EN ENTREPRISE POUR LES ENSEIGNANTS D'AUTRE_PART. L'EDUCATION CONCERTEE D'ABORD.\
DES RAISONS TECHNIQUES ET PSYCHOLOGIQUES COMMANDENT LA CREATION DE CE QU'ON A VOULU APPELER, MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES, "L'EDUCATION CONCERTEE" QUI OUVRE LA VOIE, DES CETTE ANNEE SCOLAIRE, A UN SYSTEME DE COOPERATION ENTRE LE LYCEE ET LES ENTREPRISES.
- EN PREMIER _LIEU, DANS UNE SOCIETE TRES DEVELOPPEE, INDUSTRIELLE ET TECHNIQUE, ON NE PEUT PAS REPRODUIRE DANS LES SALLES DE CLASSE ET DANS LES ATELIERS TOUTES LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE PRODUCTION DE NOS USINES LES PLUS PERFECTIONNEES. IL EST DONC UTILE POUR LES ELEVES D'ALLER LES VOIR FONCTIONNER SUR_PLACE. IL EST BON MEME AU STADE DE LA FORMATION INITIALE, A VOTRE STADE, DE PASSER DE L'ETUDE DU MODELE REDUIT ET DE LA SIMULATION A L'ETUDE DU MODELE EN VRAIE GRANDEUR ET A CE QUE J'APPELLERAIS LE PILOTAGE REEL SUR LE TERRAIN.
- EN SECOND _LIEU, LA VIE EN ENTREPRISE, EXIGE UNE FORMATION PSYCHOLOGIQUE ET UN ACCUEIL QUE SEULS LES RESPONSABLES DES ENTREPRISES PEUVENT DONNER AUX NOUVEAUX ARRIVANTS. IL Y A CERTAINEMENT POUR VOUS UN MOMENT DIFFICILE, LE MOMENT OU LES ETUDES SONT ACHEVEES ET AVEC ELLES UNE CERTAINE FORME DE CAMARADERIE, LA PRESERVATION D'UN CERTAIN MODE_DE_VIE FAMILIAL OU PERSONNEL ET TOUT A COUP SE RETROUVER DANS UNE SITUATION DIFFERENTE AU-SEIN D'UNE ENTREPRISE. IL EST BON QUE CE PASSAGE NE SE FASSE PAS TROP BRUTALEMENT ET QU'IL PUISSE Y AVOIR UNE PREPARATION £ QUE LE PASSAGE DE L'ECOLE A L'ATELIER OU LE PASSAGE DE L'ECOLE AU BUREAU PUISSE S'EFFECTUER D'UNE MANIERE PROGRESSIVE ET PAR ETAPES AFIN D'EVITER LES CHOCS PSYCHOLOGIQUES ET LES MALENTENDUS.\
LA MISE EN_PLACE DE CES STAGES D'EDUCATION CONCERTEE FACILITERA LES CONTACTS ENTRE LES ENSEIGNANTS, LES OUVRIERS PROFESSIONNELS, LES AGENTS DE MAITRISE ET LES CADRES DES ENTREPRISES. ILS APPRENDRONT AINSI A MIEUX DIALOGUER ET A MIEUX TRAVAILLER ENSEMBLE. DES CETTE ANNEE, PLUS DE 30000 ELEVES BENEFICIERONT DE CET ENSEIGNEMENT CONCERTE ET ALTERNE ENTRE LES LYCEES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL ET LES ENTREPRISES.
- DANS VOTRE LYCEE, MONSIEUR LE PROVISEUR, 39 `NOMBRE` ELEVES ENVIRON IRONT EN STAGE DANS LES ENTREPRISES DE LA REGION ET SERONT ACCUEILLIS PAR LES DIRIGEANTS DE CES ENTREPRISES. IL EST INDISPENSABLE QUE CET EFFORT SOIT POURSUIVI, ELARGI, AVEC LE _CONCOURS DES MILIEUX PROFESSIONNELS QUI SERONT MIEUX EN_MESURE DE FAIRE CONNAITRE DIRECTEMENT LEURS BESOINS. CE RAPPROCHEMENT ENTRE ENSEIGNANTS ET PROFESSIONNELS PERMETTRA DE SURMONTER LES MEFIANCES QUI SUBSISTENT ET D'AMELIORER LES METHODES ET LES CONTENUS DE FORMATION EN_VUE DE PREPARER LES ELEVES A L'EXERCICE D'UN METIER. L'OUVERTURE DE L'ECOLE SUR LA VIE SE FERA AUSSI PAR UN SECOND MOYEN D'ACTION, AMORCE DES CETTE ANNEE PAR LE MINISTRE DE L'EDUCATION. JE VEUX PARLER DES STAGES EN ENTREPRISES DES JEUNES ENSEIGNANTS.\
IL EST SOUHAITABLE QU'AU DEBUT DE LEUR CARRIERE LES ENSEIGNANTS PUISSENT ENTRER EN CONTACT AVEC LA REALITE DES CHOSES DE LA PRODUCTION. ILS NE DECOUVRIRONT PAS TOUS LES ASPECTS DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE PAR CET UNIQUE MOYEN MAIS LEUR EXPERIENCE PERSONNELLE SERA ENRICHIE EN MEME TEMPS QUE LEUR CURIOSITE SERA APPELEE SUR TEL OU TEL ASPECT D'UNE REALITE DONT DEPENDRA FINALEMENT LA VIE DE BEAUCOUP DE LEURS ELEVES. C'EST AINSI QUE DES CETTE ANNEE SCOLAIRE 1979 - 80, DANS L'ENSEIGNEMENT GENERAL, UN NOMBRE IMPORTANT D'ENSEIGNANTS ONT ACCOMPLI DES STAGES EN ENTREPRISES. IL EST EGALEMENT PREVU, QU'AU-COURS DE L'ANNEE 1980 - 81, 500 `NOMBRE` PROFESSEURS DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE EFFECTUERONT DES STAGES D'UN AN. LE MINISTRE DE L'EDUCATION, LE PREMIER MINISTRE, PREPARENT ACTUELLEMENT LES DISPOSITIONS QUI SERONT MISES EN_PLACE A-PARTIR DE LA RENTREE PROCHAINE.
- JE SOUHAITE QUE DANS LES MEMES CONDITIONS DES TECHNICIENS ISSUS DES ENTREPRISES, OUVRIERS PROFESSIONNELS, TECHNICIENS, TECHNICIENS SUPERIEURS, SOIENT EFFECTIVEMENT APPELES A ENSEIGNER OU A PARTICIPER A L'EFFORT DE FORMATION.
- A CETTE FIN, DES CONTRATS LEUR SERONT OFFERTS.
- GRACE-A CE DOUBLE COURANT, DES LIENS S'ETABLIRONT, DES HABITUDES NOUVELLES SE CREERONT ET ON VERRA PEUT-ETRE NAITRE, PEUT-ETRE MEME POUR CERTAINES OU CERTAINS D'ENTRE VOUS, DES CARRIERES NOUVELLES COMPOSEES DE PERIODES D'ENSEIGNEMENT ET DE PERIODES D'ACTIVITE ET DE TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES. CETTE EVOLUTION RENDRA PLUS FACILE LE PLACEMENT DES ELEVES ET LA DIVERSIFICATION DES FORMATIONS.\
MON DERNIER THEME EST CELUI DE LA DIVERSIFICATION DES MOYENS DE FORMATION. L'ENSEMBLE DES ACTIONS, DONT JE VIENS DE PARLER, DOIT NOUS CONDUIRE A DIVERSIFIER PROGRESSIVEMENT NOS MOYENS DE FORMATION DANS UN ESPRIT DE PLURALISME. L'OBJECTIF A ATTEINDRE PEUT ETRE DEFINI AINSI : DONNER UNE FORMATION PROFESSIONNELLE AUX 200000 JEUNES FRANCAIS QUI SORTENT, A L'HEURE ACTUELLE, DU SYSTEME EDUCATIF SANS AUCUNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. IL FAUT QUE LES ELEVES, QUI QUITTENT AUJOURD'HUI L'ENSEIGNEMENT SANS QUALIFICATION PROFESSIONNELLE, PUISSENT RECEVOIR UNE FORMATION QUI LEUR ASSURERA UNE MEILLEURE INSERTION PROFESSIONNELLE.
- L'EFFICACITE DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE SERA RENFORCEE. LES DIPLOMES, VOS DIPLOMES, DEVRONT DESORMAIS POUVOIR ETRE ACQUIS PAR CE QU'ON APPELLE DES UNITES CAPITALISABLES AFIN DE PERMETTRE LA PROMOTION DE JEUNES DEJA INTEGRES DANS LE MONDE DU TRAVAIL. A L'HEURE ACTUELLE, DANS NOS SYSTEMES DE FORMATION, IL N'Y A EN EFFET QUE LE SUCCES OU L'ECHEC. C'EST-A-DIRE QUE SI L'ON N'OBTIENT PAS SON DIPLOME, IL NE RESTE RIEN. EN ADOPTANT UNE TECHNIQUE PLUS SOUPLE, ON POURRA ACQUERIR DES DROITS SUCCESSIFS EN-FONCTION DE SA FORMATION ET IL SERA ENSUITE POSSIBLE DE LES CAPITALISER DANS D'AUTRES FORMATIONS.\
LA PEDAGOGIE DANS LES LYCEES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL SERA PROGRESSIVEMENT REVISEE POUR PERMETTRE A TOUS LES ELEVES D'OBTENIR UNE QUALIFICATION. CEUX QUI N'AURONT PAS LE DIPLOME AURONT AU MOINS UN TITRE DE QUALIFICATION. DE MEME, LE SYSTEME DES BOURSES SERA MODIFIE AFIN DE PERMETTRE, LE CAS ECHEANT, DES REDOUBLEMENTS. IL NE ME PARAIT PAS JUSTE QUE LE REDOUBLEMENT SOIT POSSIBLE DANS NOS FILIERES D'ENSEIGNEMENT GENERAL ET QU'A L'HEURE ACTUELLE IL SOIT PRATIQUEMENT IMPOSSIBLE DANS NOS FILIERES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL. NATURELLEMENT, CECI SERA ASSORTI DE CERTAINES CONDITIONS PEDAGOGIQUES MAIS IL PEUT Y AVOIR DES CAS JUSTIFIANT LE REDOUBLEMENT AVEC MAINTIEN DE LA BOURSE. LES FORMATIONS TECHNIQUES DEVRONT ETRE RENDUES PLUS COHERENTES, LE PASSAGE D'UN TYPE DE DIPLOME A UN AUTRE DEVRA ETRE FACILITE POUR PERMETTRE TOUTES LES PROMOTIONS. L'APPRENTISSAGE DEVRA ETRE ETENDU AUX METIERS INDUSTRIELS. L'APPRENTISSAGE A ETE LARGEMENT DEVELOPPE DEPUIS DEUX ANS POUR LES METIERS INDIVIDUELS ET NOTAMMENT ARTISANAUX, MAIS QUAND ON COMPARE NOTRE PAYS AUX AUTRES GRANDS PAYS INDUSTRIELS, ON VOIT QUE NOTRE APPRENTISSAGE INDUSTRIEL EST DEVELOPPE DE FACON TOUT A FAIT INSUFFISANTE. LE GOUVERNEMENT S'EN PREOCCUPE ET UNE PREMIERE EXPERIENCE SERA DEVELOPPEE A-PARTIR DE LA PROCHAINE RENTREE.\
MONSIEUR LE MAIRE, LA FORMATION PROFESSIONNELLE EST AU CENTRE DU PROBLEME DE L'EMPLOI DES JEUNES FRANCAISES ET DES JEUNES FRANCAIS ET CONSTITUERA UNE DES PRIORITES DE L'ACTION NATIONALE AU-COURS DES CINQ PROCHAINES ANNEES DU PLAN ET J'AI TENU A VOUS PRESENTER CES REFLEXIONS DANS VOTRE BELLE VILLE DE BAUME-LES-DAMES. C'EST UNE VILLE AVEC UNE TRES LONGUE HISTOIRE QUE VOUS AVEZ DU RACONTER DEPUIS LONTEMPS A VOS COMPATRIOTES MAIS DONT JE RETIENDRAI SIMPLEMENT L'ANECDOTE SUIVANTE - ANECDOTE QUI MONTRE D'ABORD QUE LA FRANCE EST UN PAYS QUI A UNE HISTOIRE TRES ANCIENNE, TRES RICHE ET DONT NOUS DEVONS TOUS ETRE TRES FIERS.
- ON DIT QUE GONTRAN, ROI DES BURGONDES, AYANT DECOUVERT UN TRESOR SUR LES BORDS DU DOUBS, SE VIT INDIQUER PAR UNE MAIN CELESTE, SIGNE DE DIEU, L'ENDROIT DES RUINES OU REPOSAIT ST GERMAIN, ET RELEVA VOTRE ABBAYE.
- CETTE MAIN CELESTE, CONSERVEE SUR LES ARMOIRIES DE LA VILLE, VOUS PROTEGE TOUJOURS. APRES UNE PERIODE DIFFICILE, APRES L'OCCUPATION, LA LIBERATION £ PERIODE DONT VOUS GARDEZ, MONSIEUR LE MAIRE, DE PROFONDS SOUVENIRS, ET PERIODE DONT JE GARDE MOI-MEME, CONCERNANT VOTRE REGION, DES IMAGES PERSONNELLES, VOTRE CITE SOUS L'IMPULSION DU MAIRE ET DE SON EQUIPE MUNICIPALES'EST RELEVEE : ELLE A RECONSTITUE SON EQUIPEMENT EDUCATIF, DE NOMBREUSES ENTREPRISES SE SONT INSTALLEES A BAUME-LES-DAMES DOUBLANT LE NOMBRE D'EMPLOIS EN QUINZE ANS. LA FORMATION DE QUALITE DELIVREE DANS VOTRE LYCEE D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL PERMETTRA, J'EN SUIS SUR, DE CONSTITUER UNE FONDATION POUR LA POURSUITE DE CETTE EXPANSION ET EN MEME TEMPS SERA CONDUITE DE MANIERE A DONNER LES MEILLEURES CHANCES D'EMPLOIS AUX JEUNES QUI EN SORTENT.\
JE NE VOUDRAIS PAS TERMINER CES REFLEXIONS SUR L'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL SANS DIRE UN MOT DU ROLE DE NOTRE PAYS TEL QUE JE L'APERCOIS DANS LES CIRCONSTANCES ACTUELLES. PARCE QUE JE SUIS PERSUADE QUE LES JEUNES FRANCAISES ET QUE LES JEUNES FRANCAIS SONT NATURELLEMENT TRES PREOCCUPES DE LEUR AVENIR INDIVIDUEL MAIS EN MEME TEMPS S'INTERESSENT BEAUCOUP PLUS QU'ON NE LE DIT AU MONDE DANS LEQUEL ILS VIVENT ET DANS LEQUEL ILS VIVRONT. JE VOUDRAIS VOUS DIRE QUELLES SONT LES IDEES FONDAMENTALES QUE J'AI A CET EGARD DANS LA SITUATION ACTUELLE.
- CETTE FRANCE, JE L'AI VUE DE L'EXTERIEUR AU DEBUT DE LA SEMAINE, PUISQUE J'ETAIS DANS LE DEUXIEME PAYS LE PLUS PEUPLE DU MONDE, EN INDE, QUI A UNE POPULATION INNOMBRABLE DE 650 MILLIONS D'HABITANTS. VOUS POUVEZ CALCULER LE NIVEAU_DE_VIE DE L'INDE DE LA FACON SUIVANTE : LE REVENU NATIONAL Y EST LEGEREMENT INFERIEUR AU REVENU NATIONAL DE LA FRANCE. SEULEMENT, EN FRANCE, IL Y A 53 MILLIONS D'HABITANTS ET EN INDE IL Y A 650 MILLIONS D'HABITANTS, CELA VOUS DONNE L'ECHELLE DE LA DIFFERENCE DE NIVEAU_DE_VIE ENTRE UN TEL PAYS ET LE NOTRE. DE CETTE INDE, JE REGARDAIS DE LOIN LA FRANCE. QUAND JE PARLAIS AU PREMIER MINISTRE DE L'INDE, UNE FEMME, MADAME GANDHI, JE ME DISAIS AU FOND, QU'EST-CE QUE NOTRE PAYS DOIT APPORTER AU MONDE ACTUEL, ET QU'EST-CE QU'ON ATTEND QU'IL APPORTE.
- JE CROIS QU'ON ATTEND QU'IL APPORTE UNE ACTION DE PROGRES A L'INTERIEUR ET UNE ACTION POUR LA PAIX A L'EXTERIEUR.
- UNE ACTION DE PROGRES A L'INTERIEUR PARCE QUE LES AUTRES PAYS DU MONDE VONT SE DEVELOPPER, CES MASSES IMMENSES DE JEUNES VONT VOULOIR EUX AUSSI SE METTRE AU TRAVAIL, PRODUIRE ET ILS VONT ARRIVER A LA DISPOSITION DE TOUTES LES PRODUCTIONS, DE TOUTES LES ACTIVITES ECONOMIQUES ET SOCIALES. NOUS NE POUVONS MAINTENIR LA PLACE DE NOTRE PAYS QUE SI NOUS DEVELOPPONS NOTRE CAPACITE ECONOMIQUE ET EN MEME TEMPS SI NOUS AFFIRMONS NOTRE ESPRIT DE JUSTICE SOCIALE.\
LE DEVELOPPEMENT DE LA CAPACITE ECONOMIQUE DE LA FRANCE SUPPOSE DEUX CHOSES : ELLE SUPPOSE D'ABORD QUE NOUS NOUS ORGANISIONS POUR DEVELOPPER TOUTES LES TECHNIQUES MODERNES ET TOUTES LES TECHNIQUES DE POINTE. SI L'ANNEE 1979 A ETE MARQUEE PAR LE LANCEMENT D'ARIANE `FUSEE`, PAR LE SUCCES COMMERCIAL D'AIRBUS `AVION` £ S'IL Y A LE DEVELOPPEMENT DE L'INFORMATIQUE ET DE LA TELEMATIQUE, C'EST POUR QUE LA FRANCE ET LES FRANCAIS SE PLACENT DANS TOUTES CES ACTIVITES D'AVENIR. MAIS EN MEME TEMPS NOUS DEVONS AUGMENTER NOTRE NIVEAU PROFESSIONNEL, TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE ET UN LYCEE COMME LE VOTRE EST UN DES ENDROITS OU S'ELEVE PROGRESSIVEMENT LE NIVEAU DE CAPACITE PROFESSIONNELLE DE CEUX QUI TRAVAILLENT EN FRANCE.
- CAPACITE ECONOMIQUE ET JUSTICE SOCIALE : PARCE QUE DANS CE MONDE OU IL Y A D'IMMENSES POPULATIONS DEMUNIES, PUISQUE NOUS AVONS COLLECTIVEMENT UN NIVEAU_DE_VIE TRES SUPERIEUR, CE NIVEAU_DE_VIE DOIT ETRE PARTAGE DE FACON EQUITABLE ET SOLIDAIRE ENTRE LES FRANCAIS. IL FAUT DONC QUE DE L'EXTERIEUR ON NOUS VOIE COMME UNE ZONE DE PROGRES ECONOMIQUE ET COMME UNE SOCIETE DE JUSTICE SOCIALE.\
VIS-A-VIS DE L'EXTERIEUR, LE ROLE DE LA FRANCE EST DE CONDUIRE UNE ACTION POUR LA PAIX. VOUS AVEZ NATURELLEMENT PERCU LES TENSIONS DU MONDE ET VOUS REGARDEZ LA TELEVISION, VOUS LISEZ DANS LA PRESSE TOUS LES JOURS LES MANIFESTATIONS DE CETTE TENSION.
- IL Y A ENCORE QUELQUES ANNEES, PEUT-ETRE MEME JUSQU'A L'ETE DERNIER, L'IDEE D'UN VRAI DANGER DANS LE MONDE NE VOUS PREOCCUPAIT PAS. ON AVAIT REUSSI PAR L'ENTENTE ENTRE EUROPEENS, PAR LE DEVELOPPEMENT DE LA POLITIQUE DE DETENTE A ELOIGNER TOUT A FAIT, DANS LE TEMPS ET DANS LES ESPRITS, L'IDEE QU'IL POUVAIT Y AVOIR UN VERITABLE RISQUE D'AFFRONTEMENT DEVANT NOUS. TOUT A COUP ON PARLE UN NOUVEAU LANGAGE.
- QUELLE DOIT ETRE DANS CETTE CIRCONSTANCE L'ACTION DE LA FRANCE ? C'EST DE POURSUIVRE UNE ACTION POUR LA PAIX. UNE ACTION POUR LA PAIX N'EXCLUT NI LA LOYAUTE DANS NOS ALLIANCES QUE NOUS NE METTONS JAMAIS EN CAUSE, NI LA FERMETE DANS L'OPPOSITION QUE NOUS AVONS MANIFESTEE A UN GRAND NOMBRRE DE REPRISES ET NOTAMMENT CHAQUE FOIS QU'IL S'AGISSAIT DE DESTABILISER LE CONTINENT VOISIN DU NOTRE, LE CONTIMENT AFRICAIN OU LA FRANCE EST INTERVENUE A TEMPS ET SEULE. DONC, PERSONNE N'A LE DROIT DE SOUPCONNER NI LA LOYAUTE DE NOS ALLIANCES, NI LA FERMETE DE NOS POSITIONS. PAR CONTRE, QUEL EST LE ROLE DE LA FRANCE ? EST-CE QUE C'EST D'ACCROITRE LA TENSION INTERNATIONALE EN SE PORTANT A LA POINTE DE CETTE TENSION OU EST-CE AU CONTRAIRE DE RECHERCHER PATIEMMENT, AVEC REALISME, SANS VERSER DANS L'ILLUSION, CE QUI PEUT ETRE FAIT, CE QUI PEUTETRE EXIGE, CE QUI PEUT ETRE SUGGERE, POUR ATTENUER LA TENSION INTERNATIONALE. JE SUIS CONVAINCU QU'A L'HEURE ACTUELLE L'OPINION FRANCAISE, LE PEUPLE FRANCAIS, SOUHAITENT QUE DANS CETTE SITUATION DE TENSION LA FRANCE APPARAISSE COMME UN PAYS QUI CONDUIT UN EFFORT POUR LA PAIX.
- MESDAMES,
- MESSIEURS,
- CHERS AMIS,
- JE SOUHAITE BONNE CHANCE AU LYCEE DE BAUME-LES-DAMES, JE SOUHAITE BONNE CHANCE A SES ELEVES, A LEUR FUTURE CARRIERE ET LEUR FUTUR EMPLOI ET JE SOUHAITE AUSSI, MONSIEUR LE MAIRE, BONNE CHANCE A TOUS LES BAUMOIS ET TOUTES LES BAUMOISES.
- VIVE LA FRANCE.\

Voir tous les articles et dossiers