Publié le 11 septembre 1979

LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. ROGER GAUTHERET, PRESIDENT DE L'ACADEMIE DES SCIENCES, EN VUE D'UN RAPPORT SUR LES CAPACITES DE LA FRANCE DANS LES SCIENCES MECANIQUES, PARIS, LE 11 SEPTEMBRE 1979

LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. ROGER GAUTHERET, PRESIDENT DE L'ACADEMIE DES SCIENCES, EN VUE D'UN RAPPORT SUR LES CAPACITES DE LA FRANCE DANS LES SCIENCES MECANIQUES, PARIS, LE 11 SEPTEMBRE 1979

11 septembre 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger LETTRE DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A M. ROGER GAUTHERET, PRESIDENT DE L'ACADEMIE DES SCIENCES, EN VUE D'UN RAPPORT SUR LES CAPACITES DE LA FRANCE DANS LES SCIENCES MECANIQUES, PARIS, LE 11 SEPTEMBRE 1979 - PDF 97 Ko
MONSIEUR LE PRESIDENT,
- LES SCIENCES ET LES INDUSTRIES MECANIQUES ONT UNE IMPORTANCE CONSIDERABLE POUR LE DEVELOPPEMENT SCIENTIFIQUE, TECHNIQUE ET INDUSTRIEL.
- EN-PARTICULIER, ELLES CONTRIBUENT, PLUS DIRECTEMENT QUE D'AUTRES, A FACONNER LA VIE SOCIALE ET ECONOMIQUE, EN-RAISON DE LEUR APPORT AUX OUTILS DES HOMMES £ ELLES SONT A L'ORIGINE DES NOMBREUSES ACTIVITES INDUSTRIELLES, CREATRICES D'EMPLOIS ET FORTEMENT EXPORTATRICES.
- LA FRANCE OCCUPE UNE DES PREMIERES PLACES MONDIALES DANS DE NOMBREUX DOMAINES DE CES SCIENCES ET DE CES INDUSTRIES, GRACE-A LA COMPETENCE DE SES INGENIEURS, DE SES CHERCHEURS ET DE SES TECHNICIENS.
- LA NOUVELLE REPARTITION INTERNATIONALE DU TRAVAIL PARAIT COMMANDER QUE NOTRE PAYS FASSE UN MEILLEUR USAGE DE CETTE RESSOURCE, ET ACCROISSE LA PLACE QUE TIENNENT CES SCIENCES ET LEURS APPLICATIONS DANS NOTRE ECONOMIE.
- EN-RAISON DE L'EMINENCE DE SES MEMBRES ET DE LA DIVERSITE DES DISCIPLINES OU ILS EXCELLENT, L'ACADEMIE DES SCIENCES ME PARAIT BIEN PLACEE POUR EN JUGER.
- C'EST POURQUOI, EN APPLICATION DE L'ARTICLE 3 DES NOUVEAUX STATUTS, JE CONFIE A L'ACADEMIE LA MISSION DE FAIRE LE BILAN DES CAPACITES DE LA FRANCE DANS LES SCIENCES MECANIQUES, DE MANIERE A METTRE EN LUMIERE LES FORCES ET LES FAIBLESSES DE NOTRE PAYS EN CETTE MATIERE, ET DE PROPOSER LES MOYENS PROPRES A TIRER DAVANTAGE PARTI DES UNES ET A PALLIER LES AUTRES.
- JE DEMANDE A L'ACADEMIE DE ME REMETTRE DANS UN DELAI D'UN AN UN RAPPORT SUR CE SUJET.
- POUR L'ELABORATION DE CE RAPPORT, L'ACADEMIE BENEFICIERA DU _CONCOURS DE TOUTES LES ADMINISTRATIONS ET DE TOUS LES ORGANISMES SCIENTIFIQUES CONCERNES, ET NOTAMMENT DE CEUX QUI RELEVENT DE L'AUTORITE DES MINISTRES DE LA DEFENSE, DE L'ENVIRONNEMENT ET DU CADRE_DE_VIE, DES UNIVERSITES, DE LA SANTE ET DE LA SECURITE_SOCIALE, DE L'INDUSTRIE, DES TRANSPORTS, AINSI QUE DES SECRETAIRES_D_ETAT AUX POSTES ET TELECOMMUNICATIONS ET A LA RECHERCHE.
- JE VOUS PRIE D'AGREER, MONSIEUR LE PRESIDENT, L'ASSURANCE DE MA CONSIDERATION DISTINGUEE\

Voir tous les articles et dossiers