Publié le 8 septembre 1979

COMMUNIQUE PUBLIE LE SAMEDI 8 SEPTEMBRE 1979 A LA SUITE DE LA VISITE DE TRAVAIL EN FRANCE DE M. GIEREK, PREMIER SECRETAIRE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS, VENDREDI 7 ET SAMEDI 8 SEPTEMBRE 1979 A RAMBOUILLET

8 septembre 1979 - Seul le prononcé fait foi

COMMUNIQUE PUBLIE LE SAMEDI 8 SEPTEMBRE 1979 A LA SUITE DE LA VISITE DE TRAVAIL EN FRANCE DE M. GIEREK, PREMIER SECRETAIRE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS, VENDREDI 7 ET SAMEDI 8 SEPTEMBRE 1979 A RAMBOUILLET

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE` SUR L'INVITATION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, M. EDWARD GIEREK, PREMIER SECRETAIRE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS, A EFFECTUE UNE VISITE DE TRAVAIL EN FRANCE LES 7 ET 8 SEPTEMBRE 1979 `DATE`.
- M. VALERY GISCARD D'ESTAING ET M. EDWARD GIEREK SE SONT ENTRETENUS DES RELATIONS BILATERALES FRANCO - POLONAISES ET DES PRINCIPALES QUESTIONS D'ACTUALITE INTERNATIONALE.
- ONT PARTICIPE AUX ENTRETIENS :
- DU COTE POLONAIS :
- M. EMIL WOJTASZEK, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES,
- M. JERSY WASZCZUK, CHEF DE LA CHANCELLERIE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS
- DU COTE FRANCAIS :
- M. JEAN FRANCOIS-PONCET, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES,
- M. JACQUES, HENRI WAHL, SECRETAIRE GENERAL DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE\
`POLITIQUE ETRANGERE` CETTE VISITE S'EST DEROULEE DANS LE CLIMAT D'AMITIE CHALEUREUSE ET D'ESTIME RECIPROQUE QUI CARACTERISE TRADITIONNELLEMENT LES RELATIONS ENTRE LA FRANCE ET LA POLOGNE.
- LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE `VALERY GISCARD D'ESTAING` ET LE PREMIER SECRETAIRE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS `EDWARD GIEREK` ONT CONSTATE AVEC SATISFACTION LA HAUTE QUALITE DES RELATIONS FRANCO - POLONAISES. ILS ONT RAPPELE LEUR DETERMINATION DE FAIRE EN SORTE QUE CES RELATIONS CONTINUENT A SE DEVELOPPER, DANS TOUS LES DOMAINES, DANS L'ESPRIT DE LA CHARTE DES PRINCIPES DE LA COOPERATION AMICALE ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE POLOGNE. LES DEUX HOMMES_D_ETAT SE SONT, EN-PARTICULIER, FELICITES DU DIALOGUE POLITIQUE ETROIT QUI EXISTE ENTRE LA FRANCE ET LA POLOGNE. ILS ONT MARQUE LEUR VOLONTE DE LE POURSUIVRE EN MAINTENANT LA TRADITION QUI S'EST ETABLIE ENTRE LES PLUS HAUTS DIRIGEANTS DES DEUX PAYS DE SE RENCONTRER PERSONNELLEMENT ET REGULIEREMENT. CES RENCONTRES PERMETTENT EN EFFET DE FRUCTUEUX ECHANGES_DE_VUES SUR LES PRINCIPAUX PROBLEMES DE L'ACTUALITE INTERNATIONALE ET DES RELATIONS BILATERALES.
- RELEVANT, D'AUTRE_PART, LE ROLE QUE REVET, POUR LE RAPPROCHEMENT DES DEUX PAYS, LE DEVELOPPEMENT DE LEURS RELATIONS ECONOMIQUES, ILS ONT EXAMINE LES MOYENS D'ACCROITRE LE VOLUME DES ECHANGES COMMERCIAUX ET DE RENFORCER ET ELARGIR LA COOPERATION INDUSTRIELLE FRANCO - POLONAISE\
`POLITIQUE ETRANGERE` LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE PREMIER SECRETAIRE DU COMITE CENTRAL DU PARTI OUVRIER UNIFIE POLONAIS ONT REAFFIRME L'ENGAGEMENT RESOLU DE LEURS DEUX PAYS EN_FAVEUR DE LA POLITIQUE DE DETENTE. ILS ONT EXPRIME LEUR CONVICTION QUE, PAR DES RELATIONS AMICALES ET CONFIANTES, LA FRANCE ET LA POLOGNE APPORTENT UNE CONTRIBUTION IMPORTANTE A LA CAUSE DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE EN EUROPE ET DANS LE MONDE.
- METTANT EN RELIEF LE _PRIX QUE LA FRANCE ET LA POLOGNE ATTACHENT A LA MISE EN_OEUVRE DE L'ACTE FINAL D'HELSINKI `CCEI` COMME FACTEUR D'APPROFONDISSEMENT DE LA DETENTE EN EUROPE, M. VALERY GISCARD D'ESTAING ET M. EDWARD GIEREK SE SONT FELICITES DE LA CONTRIBUTION POSITIVE QUE LES RELATIONS FRANCO - POLONAISES APPORTENT A CE PROCESSUS. ILS ONT SOULIGNE L'IMPORTANCE QUE LES DEUX PAYS PORTENT AU SUCCES DE LA REUNION DE MADRID. ILS ONT AFFIRME LA VOLONTE DE LA FRANCE ET DE LA POLOGNE DE CONJUGUER LEURS EFFORTS AFIN DE PARVENIR A CET OBJECTIF ET D'INTENSIFIER LEURS CONSULTATIONS, NOTAMMENT EN_VUE DE DEFINIR DES PROPOSITIONS OU INITIATIVES SUSCEPTIBLES DE FAVORISER LE SUCCES DE CETTE RENCONTRE\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - POLONAISES` M. VALERY GISCARD D'ESTAING ET M. GIEREK ONT RAPPELE L'IMPORTANCE CAPITALE QU'ILS ATTACHENT PERSONNELLEMENT A L'ARRET DE LA COURSE AUX ARMEMENTS AINSI QU'AU DESARMEMENT. ILS ONT INSISTE SUR LA NECESSITE QUE DES PROGRES REELS, TENANT _COMPTE DU DROIT DE CHAQUE ETAT A SA SECURITE, SOIENT REALISES DANS CES DOMAINES, NOTAMMENT EN CE QUI CONCERNE LE CONTINENT EUROPEEN. ILS ONT ECHANGE LEURS VUES SUR LES DIFFERENTES PROPOSITIONS QUI ONT ETE AVANCEES AFIN DE PARVENIR A CE BUT.
- LES DEUX HOMMES_D_ETAT ONT RAPPELE L'APPRECIATION POSITIVE PORTEE PAR LA FRANCE ET LA POLOGNE SUR L'ACCORD INTERVENU ENTRE LES ETATS-UNIS ET L'UNION SOVIETIQUE `URSS` AU SUJET DE LA LIMITATION DES ARMEMENTS STRATEGIQUES `SALT II`. ILS ONT EXPRIME LE SOUHAIT QUE CET IMPORTANT ACCORD PUISSE ENTRER PROCHAINEMENT EN_VIGUEUR.
- EN SE FELICITANT DU CARACTERE CONFIANT ET OUVERT DE LEURS ECHANGES_DE_VUES, LES DEUX HOMMES_D_ETAT ONT TENU A SOULIGNER LA CONTRIBUTION QUE LEURS RENCONTRES APPORTENT AU RENFORCEMENT DE L'AMITIE ET DE LA COOPERATION ENTRE LA FRANCE ET LA POLOGNE AINSI QU'A L'AFFERMISSEMENT DE LA DETENTE.
- M. EDWARD GIEREK A INVITE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A FAIRE UNE VISITE OFFICIELLE EN POLOGNE. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A ACCEPTE AVEC GRAND PLAISIR CETTE INVITATION\

Voir tous les articles et dossiers