Publié le 14 mai 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE ROUFFACH, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, LUNDI 14 MAI 1979

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE ROUFFACH, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, LUNDI 14 MAI 1979

14 mai 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE DE ROUFFACH, A L'OCCASION DE SON VOYAGE EN ALSACE, LUNDI 14 MAI 1979 - PDF 335 Ko
MONSIEUR LE MAIRE,
- MONSIEUR LE SENATEUR,
- MADAME ET MESSIEURS LES CONSEILLERS_MUNICIPAUX,
- MESSIEURS LES MAIRES DE CANTONS,
- MES CHERS ROUFFACHOISES ET ROUFFACHOIS,
- VOUS L'AVEZ RAPPELE, MONSIEUR LE MAIRE, SI JE SUIS VENU A ROUFFACH AU_COEUR DU HAUT-RHIN, CE N'EST PAS TOUT A FAIT L'EFFET DU HASARD. D'ABORD, EN 1978, VOUS AVEZ RECU ANNE-AYMONE `GISCARD D'ESTAING` DANS DES CONDITIONS DONT ELLE GARDE LE MEILLEUR SOUVENIR ET QU'ELLE M'AVAIT LONGUEMENT RACONTE A SON RETOUR.
- MAIS, J'AI VOULU AUSSI RETROUVER, AU-COURS DE MON VOYAGE EN ALSACE, LES VALEURS LES PLUS FONDAMENTALES DE NOTRE COMMUNAUTE NATIONALE, ET CES VALEURS, VOTRE VILLE LES ILLUSTRE AVEC ECLAT. ME VOICI, EN EFFET, DANS UNE COMMUNE FIERE DE SON PASSE, ENTREPRENANTE ET ACTIVE DANS LE DOMAINE INDUSTRIEL, EFFICACE DANS LA GESTION DE SON PATRIMOINE AGRICOLE ET, JE PEUX LE DIRE DEVANT VOUS, MONSIEUR LE MAIRE, GEREE PAR UNE MUNICIPALITE DYNAMIQUE ET OUVERTE SUR LE MONDE MODERNE. LEUR FIERTE, LES ROUFFACHOIS LA PUISENT DANS LA LONGUE HISTOIRE DE LEUR COMMUNE. JE SOULIGNE QUE CE SONT LES ROUFFACHOISES QUI ONT, LES PREMIERES, ILLUSTRE CETTE HISTOIRE : CE SONT ELLES QUI ONT REUSSI, EN L'AN 1106, A METTRE EN FUITE HENRI V, EMPEREUR GERMANIQUE, QUI S'ETAIT EMPARE DE LA CITE. CE MONARQUE IMPRUDENT AVAIT FAIT ENLEVER UNE JEUNE FILLE DU PAYS. CET ACTE, INSUPPORTABLE A L'HONNEUR DE LA VILLE, AVAIT DECLENCHE LA REVOLTE, RAPIDEMENT VICTORIEUSE, DES FEMMES DE ROUFFACH
-\
CETTE FIERTE, JE L'AI RETROUVEE EN TRAVERSANT VOTRE PLACE ET EN Y APERCEVANT LE BUSTE DU MARECHAL LEFEVRE, LE HEROS D'IENA, LE VAINQUEUR DE DANTZIG £ CETTE FIERTE, JE L'APERCOIS ENCORE DANS LE COMPORTEMENT DES HABITANTS DE LA VILLE QUI ONT REFUSE LA SOUMISSION A L'OCCUPANT PENDANT LES ANNEES NOIRES `DEUXIEME GUERRE MONDIALE`. BEAUCOUP D'EUX ONT SUIVI L'EXEMPLE DE LEUR MAIRE ACTUEL ET ONT CONTRIBUE, LES ARMES A LA MAIN, AUX LUTTES ET A LA VICTOIRE DES FORCES DE LA LIBERTE. JE VEILLERAI, D'AILLEURS, MONSIEUR LE MAIRE, A CE QUE L'EFFORT DE CEUX QUI ONT COMBATTU COMME VOUS-MEME SOIT, LE MOMENT VENU, DIGNEMENT RECOMPENSE.
- C'EST A CETTE EPOQUE QUE JE SUIS VENU A ROUFFACH POUR UN SEJOUR PLUS LONG - SIX SEMAINES - C'ETAIT EN EFFET PENDANT L'HIVER 44 - 45 `1944 - 1945`, LE GENERAL DE LATTRE AVAIT EU L'IDEE DE RECYCLER LES JEUNES CADRES DE SON ARMEE. JE FIGURAIS DANS CES JEUNES CADRES, PLUS PAR LA JEUNESSE, D'AILLEURS, QUE PAR LA COMPETENCE, ETANT DEPUIS PEU ENGAGE DANS LA 1ERE ARMEE. ON NOUS AVAIT INSTALLE DANS LES BATIMENTS QUI SONT ACTUELLEMENT CEUX DE VOTRE ETABLISSEMENT HOSPITALIER, OU UN CERTAIN NOMBRE D'INNOVATIONS ETAIENT PRATIQUEES. NOUS AVIONS UN ENTRAINEMENT TRES INTENSE ET EN-PARTICULIER, NOUS PRATIQUIONS L'ENTRAINEMENT AU TIR A BALLES REELLES. JE ME SOUVIENS QU'IL Y AVAIT UN PETIT VILLAGE QUE JE RETROUVERAIS SANS DOUTE SI JE POUVAIS PARTIR A PIED DE ROUFFACH, DANS LA RUE DE LAQUELLE ON AVAIT INSTALLE UNE MITRAILLEUSE QUI TIRAIT AU CENTRE DU VILLAGE ET NOUS MARCHIONS LE LONG DES MURS DE FACON A NOUS HABITUER PLUS DIRECTEMENT AU SIFFLEMENT DES BALLES. LES MANOEUVRES SE FAISAIENT DU COTE DE LA PLAINE QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN ET DONT CERTAINS MAIRES SONT ICI LES ELUS, MAIS PLAINE QUI ETAIT ENCORE SOUS LE FEU DE L'ENNEMI. C'EST AU CONTACT DE CET ENNEMI QUE NOUS COMPLETIONS NOTRE ENTRAINEMENT
-\
LE GENERAL DE LATTRE AVAIT LE GOUT DES MANIFESTATIONS SPECTACULAIRES - IL N'AVAIT D'AILLEURS PAS TORT PARCE QUE DANS LES MANIFESTATIONS, IL Y A L'EXPRESSION D'UNE CERTAINE FIERTE NATIONALE, J'AI GARDE DE LUI LE GOUT DES MANIFESTATIONS REUSSIES - NOUS FAISIONS DU MANIEMENT D'ARMES ET IL AVAIT INVENTE UNE TECHNIQUE QUI CONSISTAIT A AVOIR TROIS VITESSES POSSIBLES POUR LES MOUVEMENTS CLASSIQUES QUI SONT "PRESENTEZ ARMES, ARMES SUR L'EPAULE, ETC ET, NATURELLEMENT, REPOSEZ ARMES". IL Y AVAIT LA VITESSE NORMALE, IL Y AVAIT CE QU'ON APPELLE LA CADENCE LENTE ET LA CADENCE TRES LENTE QUI DONNAIT A NOS MANIFESTATIONS, JE DOIS DIRE, UNE PRECISION IMPRESSIONNANTE, CE QUI FAIT QUE JE SUIS SANS DOUTE ENCORE A L'HEURE ACTUELLE, UN DE CEUX QUI PEUT FAIRE EN FRANCE LE MANIEMENT D'ARMES A TROIS CADENCES, MAIS DANS MA FONCTION `PRESIDENTIELLE` ACTUELLE, CA NE M'EST PAS D'UNE GRANDE UTILITE.
- VOTRE LONGUE HISTOIRE A LAISSE A ROUFFACH UN PATRIMOINE ARCHITECTURAL EXCEPTIONNEL : L'EGLISE PAROISSIALE, L'ANCIEN HOTEL_DE_VILLE, LA HALLE AUX BLES. JE SAIS QUE LA COMMUNE ASSUME UN EFFORT IMPORTANT POUR L'ENTRETENIR ET POUR LE RESTAURER. ELLE LE FAIT AVEC INTELLIGENCE, EN EMPLOYANT AU MIEUX SES RESSOURCES, LA RESTAURATION DE L'ANCIEN HOTEL_DE_VILLE PERMETTRA A LA FOIS DE SAUVER LE BATIMENT ET D'INSTALLER LES LOCAUX D'ANIMATION SOCIALE, CULTURELLE ET SPORTIVE DONT LES ROUFFACHOIS ONT BESOIN. VOUS AVEZ PARLE DE L'AVENIR ET DES PREOCCUPATIONS DE CARACTERE ECONOMIQUE. A CET EGARD, LA SAGE GESTION DES ACTIVITES ECONOMIQUES MERITE D'ETRE CITEE EN EXEMPLE. DEUX ENTREPRISES DE PLUS DE 100 `NOMBRE` SALARIES, UNE ACTIVITE COMMERCIALE ET ARTISANALE ACTIVE ET, BIEN ENTENDU, UN SECTEUR AGRICOLE IMPORTANT CONSTITUENT L'EQUILIBRE QUI A PERMIS D'ASSURER LE DEVELOPPEMENT DE ROUFFACH
-\
MAIS JE SAIS QUE CE DEVELOPPEMENT N'EST PAS APPARU TOUT SEUL. IL REPOSE SUR LES EFFORTS ET LA TENACITE DES HABITANTS DE LA VILLE. JE TENAIS, EN LES FELICITANT, A APPORTER LA PREUVE QUE L'ETAT SE SOUCIE ET CONTINUERA DE SE SOUCIER NON SEULEMENT DE CEUX QUI FONT DU BRUIT MAIS AUSSI DE CEUX QUI, JOUR APRES JOUR, CONSTRUISENT PATIEMMENT PAR LEUR TRAVAIL LES CONDITIONS DE LEUR AVENIR. CECI EST VRAI A L'ECHELLE DE L'ALSACE ET J'AURAI L'OCCASION DE DIRE DEMAIN A HAGUENAU COMMENT JE CONCOIS LA POURSUITE DE LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE VOTRE REGION. CECI EST VRAI EGALEMENT A L'ECHELON DES COMMUNES ET SACHEZ QUE L'ADMINISTRATION CONTINUERA DE VEILLER, MONSIEUR LE PREFET, A CE QUE LES COMMUNES QUI FONT BEAUCOUP PAR LEUR TRAVAIL ET PAR LEUR EFFORT SOIENT AIDEES PAR LES POUVOIRS PUBLICS DANS LEUR DEVELOPPEMENT `COLLECTIVITES LOCALES`.
- JE CITERAI DEUX EXEMPLES DE LA CAPACITE ECONOMIQUE DANS VOTRE COMMUNE. D'ABORD, LE PREMIER CONCERNE LA VITICULTURE. LA VITICULTURE AVAIT LONGTEMPS STAGNE MAIS DEPUIS LA GUERRE ET SOUS L'IMPULSION D'UNE NOUVELLE GENERATION D'EXPLOITANTS, UN EFFORT IMPORTANT D'AMELIORATION DU VIGNOBLE A ETE ENTREPRIS. AUJOURD'HUI LES 200 `NOMBRE` VITICULTEURS DE ROUFFACH FOURNISSENT UNE PRODUCTION DONT LA QUALITE EST RECONNUE ET QUI FAIT HONNEUR AUX VINS D'ALSACE.
- JE VEUX CITER AUSSI LA GESTION DE LA FORET COMMUNALE CAR ELLE A TOUJOURS ETE EXPLOITEE SUIVANT UN PLAN RIGOUREUX D'AMENAGEMENT ET ELLE FOURNIT EN RESINEUX, M'A-T-ON DIT, 7 METRES-CUBES DE BOIS A L'HECTARE CONTRE UNE MOYENNE DE 2,3 POUR L'ENSEMBLE DE LA FRANCE. ENFIN, CETTE FORET SAGEMENT GEREE A SU RECHERCHER UN EQUILIBRE POUR L'USAGE DES HABITANTS. ELLE A SU VEILLER, CE QUI N'EST PAS TRES FREQUENT, A CE QUE L'INTERET DE L'EXPLOITATION FORESTIERE TIENNE _COMPTE AUSSI DES PREOCCUPATIONS DES PROMENEURS ET EN ALSACE, DES CHASSEURS
-\
LA COMMUNE DE ROUFFACH DEMONTRE AINSI LA VALEUR D'UN DEVELOPPEMENT FONDE SUR L'ESPRIT D'_ENTREPRISE ET LA RIGUEUR DE LA GESTION. ET SACHEZ QUE LES PREOCCUPATIONS QUE VOUS AVEZ EXPRIMEES CONCERNANT L'AVENIR DES ENTREPRISES DANS VOTRE REGION SONT AU_COEUR DES PREOCCUPATIONS DU GOUVERNEMENT ET QUE NOUS CONTINUERONS A FAIRE EN SORTE QU'UN SOUTIEN SOIT APPORTE A TOUS CEUX QUI, EN FRANCE, VEULENT FONDER LEUR ACTIVITE ECONOMIQUE SUR LA COMPETITION ET SUR LEUR EFFORT DE TRAVAIL
-\
MAIS VOTRE CITE, VOUS L'AVEZ RAPPELE, A CONNU PLUS QUE D'AUTRES L'ABSURDITE ET SOUVENT L'HORREUR DES COMBATS EN EUROPE. ELLE EST DONC PROFONDEMENT ATTACHEE A L'EFFORT ENTREPRIS DEPUIS BIENTOT 30 ANS - CE N'EST PAS UN EFFORT PERSONNEL ENTREPRIS A MON INITIATIVE, C'EST UN EFFORT QUI A ETE ENTREPRIS IL Y A DEJA LONGTEMPS ET QUI EST DESORMAIS L'OEUVRE COMMUNE, LE PATRIMOINE COMMUN DE TOUS LES HOMMES_D_ETAT QUI SE SONT SUCCEDES A LA TETE DE LA FRANCE ET DONT LES UNS ONT ENTREPRIS LES PREMIERES ETAPES DE LA RECONCILIATION DU RAPPROCHEMENT ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE `RFA` DONT D'AUTRES ENSUITE ONT PREVU L'ORGANISATION DE NOTRE COMMUNAUTE ECONOMIQUE `CEE` ET DONT IL REVIENT A MA GENERATION ET ENSUITE AUX GENERATIONS SUIVANTES DE COMPLETER L'ORGANISATION. CE GRAND EFFORT NATIONAL, IL FAUT LE SITUER DANS SA PERSPECTIVE HISTORIQUE, IL NE FAUT PAS LE SITUER DANS LA PERSPECTIVE DE L'ANNEE 1979. C'EST UN EFFORT POUR PASSER D'UNE SITUATION QUI A ETE CELLE DE LA CRUAUTE DES GUERRES, DE CES GUERRES QUI VENAIENT RAVAGER TOUS LES TRENTE ANS OU QUARANTE ANS NOTRE TERRITOIRE NATIONAL ET NATURELLEMENT D'ABORD, NOS REGIONS FRONTIERES £ ET QUI ENSUITE IMPOSAIENT A UNE GENERATION OU A DEUX GENERATIONS, DE CONSACRER TOUT LEUR TRAVAIL A LA RECONSTRUCTION, ALORS QUE NOUS VOYONS DES PAYS VOISINS QUI AVAIENT CONNU UNE SITUATION DE NEUTRALITE RECUEILLIR DE CETTE SITUATION UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE QUE NOUS ENVIONS ET QUI, HISTORIQUEMENT, ETAIT INJUSTE PAR-RAPPORT A NOTRE PROPRE SITUATION
-\
DONC, DANS CETTE PAIX QUE NOUS RECHERCHONS EN EUROPE ET AVEC NOS VOISINS, NE VOYEZ SURTOUT PAS UN EFFORT OU UNE ATTITUDE PERSONNELLE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ACTUEL, IL N'Y SUFFIRAIT PAS. C'EST EN REALITE L'EFFORT DE CEUX QUI M'ONT PRECEDE, MON EFFORT PERSONNEL, L'EFFORT DE CEUX QUI NOUS SUIVRONT ET QUI REALISERONT ENFIN, SUR NOTRE CONTINENT TOURMENTE, LA PAIX, LA COOPERATION ET L'ENTENTE. JE SUIS PERSUADE QUE C'EST AINSI QUE VOUS ENVISAGEZ VOUS-MEMES VOTRE AVENIR, VOUS-MEME QUI, COMME MOI, MONSIEUR LE MAIRE, AVEZ COMBATTU POUR LA CAUSE NATIONALE DANS LE DERNIER CONFLIT.
- PUISSE VOTRE EXEMPLE DE TRAVAIL, DE SERIEUX, DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, ETRE LARGEMENT COMPRIS ET SUIVI. VIVE ROUFFACH OU JE SUIS HEUREUX DE REVENIR
-
- VIVE L'ALSACE
-
- VIVE LA REPUBLIQUE
-
- VIVE LA FRANCE
-
-\

Voir tous les articles et dossiers