Publié le 13 mars 1979

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING ACCORDEE A LA TELEVISION FRANCAISE A L'ISSUE DU CONSEIL EUROPEEN DE PARIS, MARDI 13 MARS 1979

INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING ACCORDEE A LA TELEVISION FRANCAISE A L'ISSUE DU CONSEIL EUROPEEN DE PARIS, MARDI 13 MARS 1979

13 mars 1979 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger INTERVIEW DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING ACCORDEE A LA TELEVISION FRANCAISE A L'ISSUE DU CONSEIL EUROPEEN DE PARIS, MARDI 13 MARS 1979 - PDF 356 Ko
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, LA SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DES PAYS DE LA COMMUNAUTE `CEE` EST SERIEUSE, LE RESULTAT NUMERO UN DE CE CONSEIL `CONSEIL_EUROPEEN`, C'EST LA MISE EN_VIGEUR DU SYSTEME MONETAIRE EUROPEEN `SME`. EST-CE QUE VOUS PENSEZ QUE CE SYSTEME PEUT AIDER A AMELIORER LA SITUATION ET ECONOMIQUE ET SOCIALE ET EST-CE QUE C'EST UN MOYEN SUFFISANT ?
- LE PRESIDENT.- D'ABORD, C'EST UNE DATE IMPORTANTE. LE FAIT QUE NOUS AYONS DECIDE HIER ET QUE SOIT ENTRE EN_VIGUEUR CE MATIN LE SYSTEME MONETAIRE EUROPEEN REPRESENTE UNE DATE IMPORTANTE POUR LA FRANCE, POUR L'EUROPE, POUR LE MONDE.
- POUR LA FRANCE PARCE QUE C'EST UNE IDEE A LAQUELLE ELLE A LARGEMENT CONTRIBUE. JE VOUS RAPPELLE QU'IL Y A MOINS D'UN AN QUE NOUS AVONS LANCE CETTE IDEE AVEC CERTAINS DE NOS PARTENAIRES ET EN MOINS D'UN AN ON A REUSSI A DEFINIR CE SYSTEME ET A LE METTRE EN_ROUTE. JE VOUS RAPPELLE EGALEMENT, PARCE QUE JE CROIS QUE C'EST IMPORTANT POUR LES FRANCAIS, DE VOUS SOUVENIR DU SCEPTICISME : CA ECHOUERA, CA NE MARCHERA JAMAIS, IL N'Y AURA PAS LES ITALIENS, IL N'Y AURA PAS LES IRLANDAIS, ETC. DEPUIS CE MATIN CE SYSTEME EST EN MARCHE ET IL FONCTIONNE A HUIT AVEC LES ITALIENS, AVEC LES IRLANDAIS.
- C'EST UNE DATE IMPORTANTE POUR L'EUROPE PARCE QUE NOUS AVIONS DES TAUX DE CHANGE ENTRE NOUS QUI FLUCTUAIENT SANS ARRET ET QUI INTRODUISAIENT UN ELEMENT D'INCERTITUDE, DANS TOUT, DANS L'INVESTISSEMENT, DANS LES ECHANGES... DONC, SI NOUS VOULONS AVOIR EN EUROPE UN SENTIMENT DE STABILITE IL FALLAIT AVOIR LA STABILITE DES TAUX DE CHANGE
-\
ET C'EST EN FAIT UNE DATE IMPORTANTE SUR-LE-PLAN INTERNATIONAL PARCE QU'A MES YEUX C'EST LE DEBUT DE LA RECONSTRUCTION DU SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL. LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL S'EST EFFONDRE IL Y A HUIT ANS, EN 1971, ET NOUS SOMMES ENTRES DANS LA PERIODE DES TAUX DE CHANGE FLOTTANTS. ON A BIEN VU QUE CE SYSTEME DES TAUX DE CHANGE FLOTTANTS N'ETAIT PAS FAVORABLE A L'ECONOMIE MONDIALE. NOUS NE POUVIONS PAS REBATIR LE SYSTEME POUR TOUT LE MONDE, MAIS NOUS POUVIONS AU MOINS LE REBATIR POUR NOUS.
- LE FAIT QUE L'EUROPE RETABLISSE UN SYSTEME DE STABILITE DE TAUX DE CHANGE EST UN ELEMENT QUI VA PERMETTRE, JE L'ESPERE, DE RECONSTRUIRE PROGRESSIVEMENT TOUT LE SYSTEME. C'EST DONC UNE DATE IMPORTANTE. ET NOTEZ QUE LE SYSTEME `SME` EST ENTRE EN_VIGUEUR AUJOURD'HUI SANS AUCUNE SPECULATION ET SANS AUCUNE TENSION SUR LA VALEUR DES MONNAIES, LE FRANC S'EST MEME LEGEREMENT APPRECIE. ALORS VOUS ME DITES : EST-CE QUE CA VA SERVIR A QUELQUE CHOSE ?
- OUI, PUISQUE CA VA INTRODUIRE LA STABILITE DANS LES RELATIONS DE CHANGE EN EUROPE. VOUS SAVEZ QUE NOUS FAISONS A PEU PRES LES UNS ET LES AUTRES 50 % `STATISTIQUES` DE NOTRE COMMERCE EXTERIEUR AVEC NOS PARTENAIRES £ NOUS FERONS DONC CES 50 % DE COMMERCE EXTERIEUR A PRIX FIXE, A TAUX DE CHANGE FIXE, CE QUI VA PERMETTRE A TOUS CEUX QUI PRODUISENT, QUI VENDENT, DE FAIRE DES CALCULS ET DONC DE PREVOIR DES INVESTISSEMENTS, DES EQUIPEMENTS
-\
VOUS ME DITES : EST-CE QUE C'EST SUFFISANT ? `MISE EN VIGUEUR DU SYSTEME MONETAIRE EUROPEEN ` SME`
- NON. IL NE SUFFIT PAS D'AVOIR UNE MONNAIE STABLE POUR QUE LES PROBLEMES ECONOMIQUES ET SOCIAUX SOIENT REGLES, MAIS LE FAIT D'AVOIR UNE MONNAIE STABLE CONTRIBUE A REGLER LES PROBLEMES ECONOMIQUES ET SOCIAUX. NOUS AVONS FAIT DES PREVISIONS POUR L'ANNEE 1979 ET EN 1979 IL Y AURA UNE AUGMENTATION DE L'ACTIVITE DANS LA COMMUNAUTE `CEE`, ASSEZ SENSIBLE £ L'EVALUATION ACTUELLE C'EST 0,6 % DE TAUX D'AUGMENTATION DE PLUS QUE L'ANNEE DERNIERE, DONC AU POINT_DE_VUE DE LA CROISSANCE, 1979 SERA UNE ANNEE MEILLEURE QUE 1978 ET MEILLEURE QUE 1977 £ MAIS CE N'EST PAS SUFFISANT ET IL FAUT FAIRE DES EFFORTS SPECIFIQUES EN CE QUI CONCERNE LES PROBLEMES DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE DE L'INVESTISSEMENT ET DE L'EMPLOI
-\
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, LA GRANDE-BRETAGNE S'EST DISTINGUEE D'UNE_PART EN NE PARTICIPANT PAS AU SYSTEME MONETAIRE EUROPEEN ET, D'AUTRE_PART, EN CRITIQUANT AU-COURS DU CONSEIL_EUROPEEN LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE. CERTAINS DES REPROCHES DE M. CALLAGHAN PARAISSENT QUAND MEME ASSEZ FONDES, POURQUOI N'A-T-IL PAS ETE ECOUTE ?
- LE PRESIDENT.- NOUS SAVIONS DEPUIS LE DEBUT QUE LA GRANDE-BRETAGNE NE PARTICIPERAIT PAS AU SYSTEME MONETAIRE EUROPEEN `SME`, VOUS SAVEZ QUE SA MONNAIE A CONNU DES FLUCTUATIONS TRES FORTES AU-COURS DE LA PERIODE RECENTE. IL ETAIT DONC NATUREL QUE LES ANGLAIS SE TIENNENT A L'ECART D'UN SYSTEME FONDE SUR LA VOLONTE DE MAINTENIR LA STABILITE DES MONNAIES ET DES TAUX DE CHANGE. D'AUTRE_PART, LA GRANDE-BRETAGNE CRITIQUE CERTAINS ASPECTS DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE ET NOTAMMENT L'APPARITION D'EXCEDENTS £ IL EST VRAI QU'IL Y A DANS CERTAINS DOMAINES DES EXCEDENTS, MAIS PAS DU TOUT DANS TOUS LES DOMAINES £ EN EFFET, AU TOTAL, LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE IMPORTE UNE PARTIE DE SA NOURRITURE ET MEME, IL FAUT SAVOIR QUE DANS L'ENSEMBLE, NOUS IMPORTONS PLUS QUE NOUS NE VENDONS. IL NE FAUT DONC PAS SIMPLIFIER LA PRESENTATION DU DOSSIER AGRICOLE
-\
`REPONSE` ENSUITE, LA SITUATION N'EST PAS LA MEME SUR TOUS LES MARCHES AGRICOLES. VOUS AVEZ DES PRODUITS POUR LESQUELS IL Y A INSUFFISANCE EN EUROPE £ IL Y A DES PRODUITS POUR LESQUELS IL Y A PRATIQUEMENT EQUILIBRE, C'EST LE CAS PAR EXEMPLE DE LA VIANDE BOVINE £ IL Y A DES PRODUITS POUR LESQUELS IL Y A CERTAINS SURPLUS. ALORS ON NE PEUT PAS AVOIR UNE POLITIQUE DE PRIX UNIFORME ? L'IDEE DU GEL DE TOUS LES PRIX ALORS QUE DANS CERTAINS DOMAINES, NOUS SOMMES EN DEFICIT ET DANS D'AUTRES EN EXCEDENT, N'EST PAS UNE IDEE REALISTE. C'EST POURQUOI LA PROPOSITION BRITANNIQUE ET LA PROPOSITION DE LA COMMISSION `COMMISSION_EUROPEENNE` QUI VOULAIENT NOUS FAIRE ACCEPTER LE GEL DES PRIX A ETE ECARTEE : DANS LE TEXTE QUE NOUS AVONS ADOPTE, IL N'Y A PAS CETTE FORMULE. IL Y A AU CONTRAIRE L'AFFIRMATION DE PRINCIPE DE LA FIXATION DE PRIX ADAPTES AUX SITUATIONS DES DIFFERENTS MARCHES. C'EST DONC POUR LA FRANCE LA SOLUTION QUE NOUS DEFENDIONS DEPUIS L'ORIGINE
-\
QUESTION.- MONSIEUR LE PRESIDENT, LE PETROLE EST DE PLUS EN PLUS CHER, ON PARLE MEME D'UNE POSSIBILITE DE PENURIE. EST-CE QUE LES NEUF ONT ENVISAGE LES MOYENS DE REMEDIER A CETTE SITUATION ?
- LE PRESIDENT.- BIEN ENTENDU, C'EST UN DES GRANDS PROBLEMES DU MOMENT. D'ABORD, IL N'Y A PAS DE PENURIE, IL Y A UNE DIMINUTION DE LA PRODUCTION DANS CERTAINS PAYS, ESSENTIELLEMENT L'IRAN, MAIS IL Y A EU EN MEME TEMPS, VOUS LE SAVEZ, L'AUGMENTATION DE LA PRODUCTION DANS D'AUTRES PAYS. C'EST DONC UNE SITUATION DANS LAQUELLE LE MARCHE EST EN EFFET INSUFFISAMMENT APPROVISIONNE D'OU DES CONSEQUENCES SUR LA HAUSSE DES PRIX. JE VOUS DIS D'ABORD QUE LA FRANCE QUI A DES CONTRATS AVEC UN CERTAIN NOMBRE DE PAYS A, AU-COURS DES DERNIERES SEMAINES, PRIS DES DISPOSITIONS POUR ACCROITRE SON APPROVISIONNEMENT ET L'ACCROITRE AU PRIX FIXE DANS CES CONTRATS. NOUS SOMMES DONC A CET EGARD DANS UNE SITUATION QUI EST MOINS DEFAVORABLE QUE D'AUTRES. ALORS, COMMENT FAIRE_FACE A CETTE SITUATION ? D'ABORD, EN FAISANT DES ECONOMIES D'ENERGIE ET LA COMMUNAUTE `CEE` A DECIDE DE PLAFONNER EN 1979 `ANNEE` SA CONSOMMATION DE PETROLE A 500 MILLIONS DE TONNES `VOLUME`, CE QUI VEUT DIRE QUE NOUS FERONS UNE ECONOMIE D'ENERGIE D'ENVIRON 25 MILLIONS DE TONNES PAR-RAPPORT A LA TENDANCE SPONTANEE DE 1979 ET LA FRANCE PRENDRA SA PART, BIEN ENTENDU, DE CETTE ECONOMIE D'ENERGIE
-\
D'AUTRE_PART, NOUS ALLONS DEVELOPPER LES ENERGIES DE REMPLACEMENT : ENERGIE ELECTRIQUE, NOTAMMENT D'ORIGINE NUCLEAIRE, ENERGIES NOUVELLES, SOLAIRE, GEOTHERMIQUE, ETC. ENFIN, NOUS ALLONS POURSUIVRE LA CONSULTATION AVEC LES PAYS PRODUCTEURS. NOUS AVONS NOTE QUE DE GRANDS PAYS PRODUCTEURS COMME, PAR EXEMPLE, L'ARABIE SAOUDITE OU LE MEXIQUE OU J'ETAIS, IL Y A QUELQUES JOURS, ONT PROPOSE DE DISCUTER AVEC LES PAYS CONSOMMATEURS UNE MEILLEURE ORGANISATION DU MARCHE DE L'ENERGIE. EH BIEN, QUAND LES PAYS PRODUCTEURS LE PROPOSENT, IL FAUT LEUR REPONDRE £ NOUS ALLONS DONC NOUER LE DIALOGUE AVEC LES PAYS PRODUCTEURS
-\
QUESTION.- JUSTEMENT, A PROPOS DE DIALOGUE AVEC LES PAYS ARABES, QUE PENSEZ-VOUS DE L'ACCUEIL QUI A ETE RESERVE PAR LE CONSEIL A VOTRE PROPOSITION D'ORGANISER UNE CONFERENCE EURO - AFRICO - ARABE ?
- LE PRESIDENT.- VOUS SAVEZ QUE L'ACCUEIL A ETE PLUS FAVORABLE QUE JE NE L'ESPERAIS, PARCE QU'EN EFFET CELA POSE BEAUCOUP DE PROBLEMES ET JE M'ATTENDAIS A CE QUE TRES NATURELLEMENT ON FASSE APPARAITRE PLUTOT LES DIFFICULTES QUE LES RESULTATS. CELA N'A PAS ETE LE CAS, L'ACCUEIL A ETE POSITIF. TEL EST EN QUELQUES MOTS LE RAISONNEMENT SUR CE SUJET. VOUS ASSISTEZ DANS LE MONDE ACTUEL A UN GRAND REDEPLOIEMENT DES RELATIONS INTERNATIONALES, IL Y A EU L'ACCORD ENTRE LE JAPON ET LA CHINE, IL Y A EU LE RAPPROCHEMENT ENTRE LA CHINE ET LES ETATS-UNIS £ VOUS VOYEZ DE GRANDS ENSEMBLES SE RAPPROCHER OU NOUER DES RELATIONS. ET DANS TOUT CELA L'AFRIQUE EST ISOLEE, L'EUROPE SE TIENT A L'ECART, LE MONDE ARABE N'A PAS D'INTERLOCUTEUR NATUREL £ OR, SI NOUS REGARDONS LA CARTE DE LA MEDITERRANEE, NOUS VOYONS L'EUROPE, NOUS VOYONS L'AFRIQUE, NOUS VOYONS LE MONDE ARABE ET PENSONS QU'IL Y A LA UNE SOLIDARITE D'INTERET QUE NOUS DEVONS DEVELOPPER ET RECONNAITRE ENTRE NOUS. DONC, MON IDEE C'EST QUE NOUS EN PARLIONS
-\
C'EST POURQUOI JE VAIS PRENDRE CONTACT AVEC LES DIRIGEANTS DE L'ORGANISATION DE L'UNITE AFRICAINE `OUA` ET EGALEMENT AVEC LES DIRIGEANTS DE LA LIGUE ARABE POUR VOIR COMMENT NOUS POUVONS PROGRESSER DANS CETTE DIRECTION `CONFERENCE EURO - AFRICANO - ARABE` £ IL NE FAUT PAS S'ATTENDRE, JE VOUS LE DIS TOUT DE SUITE, A DES RESULTATS SPECTACULAIRES IMMEDIATS MAIS IL FAUT EXPLORER CETTE IDEE QU'IL Y A UNE PROXIMITE ET UNE SOLIDARITE, QUE CE SONT DES PAYS A CERTAINS EGARDS COMPLEMENTAIRES ET QUI DOIVENT ORGANISER ENTRE EUX UNE CERTAINE CONCERTATION ET UN CERTAIN DIALOGUE. JE VAIS DONC LE FAIRE AU-COURS DES MOIS PROCHAINS ET EN PARLERAI AUX MEMBRES DU CONSEIL_EUROPEEN LORS DE SA PROCHAINE REUNION QUI AURA _LIEU, VOUS LE SAVEZ, A STRASBOURG. NOUS NOUS REUNIRONS A STRASBOURG LES 21 ET 22 JUIN `1979 ` DATE` PROCHAINS : C'EST MOI QUI AIT PROPOSE STRASBOURG PUISQUE STRASBOURG EST LE SIEGE ET RESTERA... QUESTION.- VOUS EN ETES SUR ? LE PRESIDENT.- BIEN ENTENDU, RESTERA LE SIEGE DE L'ASSEMBLEE DES COMMUNAUTES_EUROPEENNES, C'EST LA VOLONTE DE LA FRANCE ET C'EST EN MEME TEMPS LA VOLONTE DE NOS PRINCIPAUX PARTENAIRES £ NOUS MARQUERONS PAR CETTE REUNION DU CONSEIL_EUROPEEN JUSTE APRES L'ELECTION DU 10 JUIN QUE C'EST A STRASBOURG, SIEGE DE L'ASSEMBLEE_PARLEMENTAIRE_EUROPEENNE QUE NOUS TIENDRONS NOTRE PROCHAINE REUNION
-\

Voir tous les articles et dossiers