Publié le 20 juillet 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, DEVANT L'ASSEMBLEE DE LA REPUBLIQUE PORTUGAISE, LISBONNE, LE 20 JUILLET 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, DEVANT L'ASSEMBLEE DE LA REPUBLIQUE PORTUGAISE, LISBONNE, LE 20 JUILLET 1978

20 juillet 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, DEVANT L'ASSEMBLEE DE LA REPUBLIQUE PORTUGAISE, LISBONNE, LE 20 JUILLET 1978 - PDF 497 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` MONSIEUR LE PRESIDENT, MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE ET MESSIEURS LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT, MESDAMES, MESDEMOISELLES ET MESSIEURS LES DEPUTES. JE SUIS PROFONDEMENT SENSIBLE A L'HONNEUR QUE VOUS FAITES AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE EN L'ACCUEILLANT AU MILIEU DE VOUS DANS CETTE SALLE QUI EST LE COEUR DE LA DEMOCRATIE PORTUGAISE ET QUI A ETE OPPORTUNEMENT DECOREE D'OEILLETS, CETTE FOIS-CI TRICOLORES. A CET HONNEUR, MONSIEUR LE PRESIDENT, VOUS VENEZ D'AJOUTER EN M'EXPRIMANT VOS SENTIMENTS ET CEUX DE VOS COLLEGUES DANS DES TERMES DONT LA CHALEUR ET LA DIGNITE ET LA PROFONDE CONNAISSANCE DE NOTRE CULTURE ET DE NOS ECRIVAINS M'ONT IMPRESSIONNE SANS ME SURPRENDRE. CES PAROLES ET CET ACCUEIL SONT POUR MOI ET SERONT POUR MES COMPATRIOTES UN EMOUVANT TEMOIGNAGE DES LIENS QUI UNISSENT LE PEUPLE FRANCAIS ET LE PEUPLE PORTUGAIS, LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LA REPUBLIQUE PORTUGAISE. L'AMITIE, JE L'AI DIT EN METTANT LE PIED SUR LE SOL DE VOTRE PAYS, L'AMITIE EST UNE DONNEE FONDAMENTALE DES RELATIONS ENTRE LA FRANCE ET LE PORTUGAL. JE NE CHERCHERAI PAS A EN ANALYSER LES CAUSES, MAIS IL SUFFIT DE LA CONSTATER, PERMANENTE, A TRAVERS LES SIECLES ET LA SENTIR, BIEN VIVANTE, AUJOURD'HUI
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` J'EN AI EVOQUE HIER LES ORIGINES, ORIGINES TRES ETROITEMENT LIEES A LA NAISSANCE DE VOTRE NATION. LE COURANT QUI S'ETAIT CREE A L'EPOQUE ENTRE NOS DEUX PEUPLES, IL Y A DONC 8 SIECLES, N'A JAMAIS CESSE. TANTOT, IL A PRIS LA FORME DE MOUVEMENTS DE FRANCAIS VENANT AU PORTUGAL, TANTOT, PLUS RECEMMENT, IL A PRIS LA FORME DE PORTUGAIS VENANT EN FRANCE. ACCOMPAGNANT OU SUIVANT LES CHEVALIERS DE LA RECONQUETE, LES MOINES DE CLUNY ET DE CITEAUX ONT CONTRIBUE A DRESSER AU MILIEU DE VOS VILLES COMME DANS VOS CAMPAGNES LA SILHOUETTE QUI POUR NOUS PARAIT SI FAMILIERE DE VOS EGLISES ROMANES. PLUS TARD, C'EST A L'ECOLE DE VOS MARINS, DE VOS CARTOGRAPHES, DE VOS SAVANTS REUNIS AUTOUR DE LA GRANDE FIGURE D'HENRI LE NAVIGATEUR QUE LES FRANCAIS QUI Y SONT VENUS PLUS TARD ONT APPRIS A LEUR TOUR A CONNAITRE LE MONDE. PLUS PRES DE NOUS, ON SAIT QUEL PROFOND RETENTISSEMENT EUT DANS NOTRE LITTERATURE LA TERRIBLE CATASTROPHE QUI FRAPPA LISBONNE `TREMBLEMENT DE TERRE ` 1755` EN PLEIN SIECLE DES LUMIERES. CETTE CATASTROPHE PROVOQUA L'EMOTION DE TOUTE L'INTELLIGENTZIA FRANCAISE DE L'EPOQUE QUI EXPRIMA SA SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE DE LISBONNE. VOUS SAVEZ QUELLE PART, ENSUITE, LES ARTISTES FRANCAIS PRIRENT A LA RECONSTRUCTION DE VOTRE CAPITALE. SI JE MENTIONNE CES EPISODES, C'EST PARCE QU'ILS ILLUSTRENT PARMI BEAUCOUP D'AUTRES LA CONTINUITE HISTORIQUE DE L'INTERET ET DE LA SYMPATHIE QUE PORTUGAIS ET FRANCAIS N'ONT CESSE DE SE PORTER. CES LIENS CREES PAR L'HISTOIRE ET PAR LA CULTURE NE SE LIMITENT PAS, HEUREUSEMENT, AU PASSE. ET DANS DES PAYS COMME LES NOTRES QUI ONT ASSUREMENT UNE TRES LONGUE TRADITION HISTORIQUE, NOUS NE DEVONS PAS NOUS LAISSER ECRASER PAR CELLE-CI, NOUS DEVONS TOUJOURS REGARDER LA REALITE DU PRESENT. IL SUFFIT DE VOIR COMBIEN NOMBREUX SONT LES FRANCAIS QU'ATTIRE VOTRE PAYS £ A QUEL POINT TOUS LES MOUVEMENTS D'IDEES INTELLECTUELLES, POLITIQUES, ARTISTIQUES, CIRCULENT AISEMENT ENTRE LISBONNE ET PARIS £ QUELLE PLACE ENFIN TIENT NOTRE LANGUE DANS LA VIE INTELLECTUELLE ET LITTERAIRE DU PORTUGAL
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` MAIS JE VOUDRAIS AUSSI RENDRE HOMMAGE AU ROLE DE VOS COMPATRIOTES QUI VIVENT ET TRAVAILLENT DANS NOTRE PAYS. CETTE COMMUNAUTE PORTUGAISE DE FRANCE EST TRES IMPORTANTE PAR LE NOMBRE DE SES MEMBRES : LA PLUS IMPORTANTE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES VIVANT EN FRANCE. ELLE L'EST PLUS ENCORE PAR L'EXEMPLE QU'ELLE DONNE DES QUALITES DE VOTRE PEUPLE, PAR LE _CONCOURS QU'ELLE APPORTE A NOTRE ACTIVITE NATIONALE DANS DE NOMBREUX SECTEURS ET PAR CETTE DIMENSION HUMAINE ET POPULAIRE QU'ELLE AJOUTE A L'ENSEMBLE DE NOS RELATIONS. DANS MA PROVINCE D'ORIGINE, QUE J'AI REPRESENTEE PENDANT 18 ANS `DUREE` AU PARLEMENT, NOMBREUX SONT LES PORTUGAISES ET LES PORTUGAIS QUI SONT VENUS VIVRE PARMI NOUS. ILS NOUS ONT FAIT CONNAITRE LA GENTILLESSE, LA SIMPLICITE, ET AUSSI LA DOUCE MELANCOLIE DE VOTRE PEUPLE, QU'IL EXPRIME DANS SES POEMES ET DANS SES CHANSONS. SACHEZ QUE J'ATTACHE UNE IMPORTANCE PARTICULIERE AU SORT DES TRAVAILLEURS `IMMIGRES` PORTUGAIS VIVANT EN FRANCE, QU'ILS PEUVENT _COMPTER SUR MON ATTENTION PERSONNELLE ET SUR CELLE DU GOUVERNEMENT, QUE RIEN NE SERA FAIT QUI PUISSE LES DISCRIMINER DANS LEUR DIGNITE OU DANS LEUR TRAVAIL
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` PUISQUE J'AI L'HONNEUR DE M'ADRESSER ICI, MONSIEUR LE PRESIDENT, AUX REPRESENTANTS DE TOUT LE PEUPLE PORTUGAIS, JE VOUDRAIS SAISIR CETTE OCCASION POUR VOUS DEMANDER, MESDAMES ET MESSIEURS LES DEPUTES, DONT LA MISSION EST A LA FOIS DE TRANSMETTRE LES MESSAGES DE VOS ELECTEURS VERS LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE MAIS AUSSI, JE VOUS LE DEMANDE, DE TRANSMETTRE LES MESSAGES QUE VOS VISITEURS ADRESSENT AU PEUPLE PORTUGAIS, JE VOUS DEMANDE DE LUI TRANSMETTRE LE MESSAGE D'AMITIE ET D'ESTIME QUE JE LUI APPORTE DE LA PART DU PEUPLE FRANCAIS. CETTE AMITIE ET CETTE ESTIME TROUVENT DANS CE QUI S'EST PASSE ICI DEPUIS QUATRE ANS DES RAISONS DE S'APPROFONDIR. DANS LA PREFACE QUE VOUS AVEZ DONNEE A L'EDITION FRANCAISE DE VOTRE CONSTITUTION, VOUS AVEZ ECRIT, MONSIEUR LE PRESIDENT, QU'EN CE QUI CONCERNE LES INSTITUTIONS POLITIQUES ET LEUR MISE EN FORME JURIDIQUE, LE PORTUGAL S'ETAIT TOUJOURS LAISSE "IMPREGNER DES LECONS DE SAGESSE ET D'EQUILIBRE ISSUES DE LA REVOLUTION FRANCAISE ET MAINTENUES JUSQU'A NOS JOURS". CET HOMMAGE NOUS A TOUCHES PARCE QU'IL EXPRIME L'ETROITE PARENTE SPIRITUELLE ET POLITIQUE QUI UNIT LE PORTUGAL ET LA FRANCE. LE GOUT DE LA LIBERTE, LE SENS DE LA JUSTICE, LE PRIX QUE NOUS ATTACHONS PAR-DESSUS TOUT A LA DIGNITE DE L'HOMME APPARTIENNENT A NOTRE FONDS COMMUN £ ILS COMPOSENT L'ATMOSPHERE MORALE DONT NOUS AVONS BESOIN LES UNS ET LES AUTRES POUR RESPIRER
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` C'EST CE QUI EXPLIQUE L'INTERET PASSIONNE QU'A EVEILLE DANS L'OPINION FRANCAISE LA NOUVELLE, VOICI QUATRE ANS, QUE LE PORTUGAL ETAIT DEVENU UNE TERRE DE LIBERTE. C'EST CE QUI EXPLIQUE AUSSI L'ATTENTION, PARFOIS INQUIETE, MAIS BIENTOT RASSUREE, AVEC LAQUELLE LA FRANCE A SUIVI LES DIFFERENTES ETAPES DE LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE DANS VOTRE PAYS : DEPUIS LA REVOLUTION DU 25 AVRIL `1974 ` DATE` JUSQU'A L'ELECTION PLUS TARD DE VOTRE ASSEMBLEE ET JUSQU'AU VOTE, VOICI DEUX ANS DE VOTRE CONSTITUTION. CETTE JEUNE DEMOCRATIE QUE VOUS AVEZ FONDEE, IL VOUS APPARTIENT MAINTENANT DE LA FAIRE VIVRE ET GRANDIR. LES DIFFICULTES QUE VOUS Y RENCONTREZ SONT PEUT-ETRE PLUS AIGUES ICI QU'AILLEURS. MAIS ELLES NE SONT PAS DE _NATURE DIFFERENTE. ELLES TIENNENT AU CHANGEMENT DES TECHNIQUES, A L'EVOLUTION DES MENTALITES, AUX VICISSITUDES D'UNE CONJONCTURE INTERNATIONALE DEFAVORABLE, AUX PROBLEMES DIFFICILES DU DEVELOPPEMENT DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI. PARTOUT, CES DONNEES IMPOSENT ADAPTATION ET REFORMES. LA DEMOCRATIE EST, IL EST VRAI, LE REGIME DE L'EFFORT ET NON CELUI DE LA FACILITE £ MAIS ELLE EST AUSSI LE REGIME DU PROGRES, LE SEUL PROGRES QUI _COMPTE EN TOUS CAS, A VOS YEUX COMME AUX NOTRES, JE VEUX DIRE LE PROGRES DES HOMMES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` SACHEZ QUE LES DECISIONS QUE VOUS SEREZ CONDUITS A PRENDRE, LA MANIERE DONT VOUS DONNEREZ LA PRIORITE A CE QUI PEUT CONSOLIDER LA DEMOCRATIE, DONT VOUS DEMONTREREZ QUE LA STABILITE, LA DUREE ET L'EFFICACITE SONT COMPATIBLES AVEC LA LIBERTE, CES DECISIONS N'INTERESSENT PAS SEULEMENT LE PORTUGAL, ELLES INTERESSENT TOUS CEUX QUI ASPIRENT DANS LE MONDE AU PROGRES ET AU SUCCES DE LA DEMOCRATIE. SACHEZ, MESDAMES ET MESSIEURS LES DEPUTES, QUE VOUS PORTEZ ENTRE VOS MAINS UNE GRANDE PARTIE DES ESPOIRS DE LA DEMOCRATIE. VOUS AVEZ CHOISI CETTE VOIE ET VOUS COMMENCEZ D'AILLEURS A EN RECUEILLIR LES PREMIERS FRUITS. LE PORTUGAL A REPRIS LA PLACE QUI LUI REVIENT DANS LE CONCERT DES NATIONS. AUX NATIONS-UNIES, SON ELECTION A LA COMMISSION DES DROITS DE L'HOMME TEMOIGNE DE LA CONSIDERATION QUI VOUS ENTOURE. EN EUROPE, L'ACCUEIL QUE LA COMMUNAUTE `CEE`, VIENT DE RESERVER A VOTRE CANDIDATURE TRADUIT LA CONVICTION QU'ELLE VOIT DANS LE PORTUGAL UN FUTUR PARTENAIRE. AINSI, DES PERSPECTIVES POSITIVES S'OUVRENT AU PORTUGAL DEMOCRATIQUE, MODERNE ET PACIFIQUE QUE VOUS AVEZ LA VOLONTE DE BATIR
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` MONSIEUR LE PRESIDENT, DANS LE REGLEMENT DE NOTRE ASSEMBLEE_NATIONALE, ON A INTRODUIT UNE DISPOSITION QUI INTERDIT AUX ORATEURS DE LIRE UN TEXTE A LA TRIBUNE. J'AI OBSERVE D'AILLEURS QUE, DE TOUTES LES DISPOSITIONS DE NOTRE REGLEMENT, C'ETAIT LA MOINS RESPECTEE. NEANMOINS, PERMETTEZ-MOI DE M'INSPIRER DE CETTE DISPOSITION POUR VOUS PRESENTER QUELQUES REFLEXIONS IMPROVISEES. VOUS EXERCEZ, EN EFFET, VOS FONCTIONS DANS DES CIRCONSTANCES QUI SONT ECONOMIQUEMENT ET SOCIALEMENT DIFFICILES. ET IL Y A ENTRE VOS PROBLEMES ET LES PROBLEMES QUE NOUS AVONS A RESOUDRE EN FRANCE UNE SORTE DE PARENTE D'AGE PUISQUE VOTRE REPUBLIQUE A PRIS NAISSANCE AU PRINTEMPS DE 1974 ET QUE J'AI ETE MOI-MEME ELU DANS MES FONCTIONS PAR LE PEUPLE FRANCAIS AU MEME PRINTEMPS DE 1974. CELA FAIT DONC QUATRE ANS QUE VOUS SUIVEZ A DES TITRES DIVERS L'EVOLUTION DE LA SITUATION POLITIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIALE DU PORTUGAL COMME J'AI LA RESPONSABILITE DE CELLE DE LA FRANCE. OR, NOUS AVONS CE TRAIT COMMUN D'AVOIR A EXERCER NOS RESPONSABILITES DANS UNE CONJONCTURE ECONOMIQUE ET SOCIALE QUI EST EXCEPTIONNELLEMENT DIFFICILE. IL FAUT EN EFFET REMONTER AUX ANNEES 30 `1930 ` DATE` POUR RETROUVER DANS L'ECONOMIE MONDIALE UNE SITUATION COMPARABLE A CELLE QUE NOUS TRAVERSONS. ET, SOUVENT, DANS LES JUGEMENTS QUI SONT PORTES SUR NOTRE ACTION, JE METS "NOTRE" AU COLLECTIF, ON OUBLIE DE RAPPELER QUE SI LES CIRCONSTANCES ECONOMIQUES ETAIENT CELLES DES ANNEES 60 `1960` OU ENCORE 70 `1970`, NOTRE TACHE, VOTRE TACHE, SERAIT SINGULIEREMENT PLUS FACILE. EN EFFET, CONDUIRE UNE DEMOCRATIE, PROPOSER DES REFORMES, ANIMER UN CHANGEMENT DANS DES PAYS OU LA POPULATION SOUFFRE DE L'INFLATION, EST ATTEINTE PAR LE CHOMAGE, C'EST NATURELLEMENT BEAUCOUP PLUS DIFFICILE, BEAUCOUP PLUS LOURD QUE DE LE FAIRE DANS DES PERIODES OU L'EXPANSION NOUS PORTAIT D'ELLE-MEME SUR SA VAGUE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` SUR LES CAUSES DE CETTE CRISE, IL Y A NATURELLEMENT D'INTERMINABLES DISCUSSIONS ET PARFOIS ON CHERCHE A LES ANALYSER POUR FAIRE APPARAITRE QUE TELLE OU TELLE TENDANCE OU CONCEPTION SERAIT A SON ORIGINE. PRENONS UN INSTANT LES VUES DE L'HISTOIRE. CETTE CRISE, ELLE EST MONDIALE ET ATTEINT DE LA MEME MANIERE LES PAYS GRANDS ET PETITS, QUELLES QUE SOIENT LEURS STRUCTURES ECONOMIQUES ET SOCIALES, ET ELLE FAIT PESER SUR LES UNS ET SUR LES AUTRES LE REDOUTABLE PROBLEME, OU PLUTOT LES DEUX PROBLEMES REUNIS PAR UNE SORTE DE FATALITE, CAR AUTREFOIS ILS S'EXCLUAIENT, DE L'INFLATION ET DU CHOMAGE. FACE A CETTE SITUATION, CHACUN DE NOUS DOIT NATURELLEMENT LUTTER A SA MANIERE ET IL NE M'APPARTIENT EN AUCUNE SORTE DE PORTER UN JUGEMENT SUR LA MANIERE DONT LES AUTORITES PORTUGAISES CONDUISENT, DANS-LE-CADRE DE LEUR PROPRE RESPONSABILITE, LE REDRESSEMENT ECONOMIQUE DE LEUR PAYS. MAIS JE VOUDRAIS SEULEMENT VOUS DIRE QUE FACE A CETTE SITUATION, SACHEZ, MEME SI ELLE N'EST PAS DECISIVE, QUE NOUS DEVONS _COMPTER LES UNS ET LES AUTRES SUR UNE CERTAINE SOLIDARITE. CETTE SOLIDARITE, A MON AVIS, ELLE PEUT S'EXERCER A TROIS NIVEAUX : D'ABORD, ELLE PEUT S'EXERCER ENTRE CE QUE J'APPELLERAI LES PARTENAIRES DE L'HISTOIRE. J'EVOQUAIS TOUT A L'HEURE LES TRES ANCIENNES RELATIONS DU PORTUGAL ET DE LA FRANCE. CES RELATIONS ONT CREE ENTRE NOUS LE TISSU ETROIT D'UNE CERTAINE SOLIDARITE. SACHEZ DONC QUE DANS NOS RAPPORTS ECONOMIQUES, DANS LES SOLUTIONS QUE NOUS POUVONS APPORTER LES UNS OU LES AUTRES, A TEL OU TEL PROBLEME, NOUS TIENDRONS _COMPTE DE LA SOLIDARITE NECESSAIRE POUR FAIRE_FACE A CETTE SITUATION DE CRISE ECONOMIQUE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` ENSUITE, JE CROIS QUE CETTE SOLIDARITE PEUT EXISTER EGALEMENT ENTRE LES DIFFERENTES REGIONS DU MONDE. JE SUIS VENU PRESQUE SANS ESCALE DE BONN A LISBONNE ET NOUS AVIONS A BONN `RFA`, IL Y A QUELQUES JOURS, UNE REUNION `SOMMET OCCIDENTAL` OU ETAIENT RASSEMBLES DES PAYS DONT LA PRODUCTION INDUSTRIELLE REPRESENTE PLUS DE LA MOITIE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE TOTALE. NOUS N'ETIONS PAS REUNIS DANS UN ESPRIT DE RECHERCHE D'AVANTAGES TACTIQUES, NOUS ETIONS REUNIS POUR SAVOIR S'IL Y AVAIT MOYEN DE METTRE EN_OEUVRE DES EFFORTS, DES RESSOURCES, POUR FAIRE QUE CETTE CRISE ECONOMIQUE SOIT MOINS LONGUE, MOINS PESANTE, SUR NOS ECONOMIES ET SUR NOS PEUPLES. JE CROIS QUE NOUS AVONS ABOUTI A UN CERTAIN NOMBRE D'ORIENTATIONS POSITIVES MAIS SACHEZ QUE DANS CETTE DELIBERATION, NOUS PENSIONS AUTANT AUX ABSENTS QU'AUX PRESENTS. NOUS SAVIONS TRES BIEN QU'IL NE S'AGISSAIT PAS DE CREER UNE SORTE DE ZONE DE PROSPERITE ENTRE QUELQUES-UNS MAIS QU'IL S'AGISSAIT D'APPORTER UN STIMULANT SUPPLEMENTAIRE A L'ACTIVITE ECONOMIQUE MONDIALE QUI PUISSE ETRE BENEFIQUE POUR TOUS. ET JE PENSE QUE LES DECISIONS PRISES, SI ELLES SONT SOIGNEUSEMENT ET RAPIDEMENT APPLIQUEES, APPORTERONT CETTE CONTRIBUTION SUPPLEMENTAIRE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` IL Y A ENFIN UNE SOLIDARITE NATURELLE QUI SE DEVELOPPERA DANS LES TEMPS A VENIR ET QUI EST LA SOLIDARITE ENTRE LES PARTENAIRES EUROPEENS. NOUS AVONS NOTE AVEC BEAUCOUP D'ATTENTION LA POSITION DE LA QUASI TOTALITE DES PARTIS POLITIQUES DU PORTUGAL EN CE QUI CONCERNE LEUR DESIR DE VOIR S'ETABLIR DES LIENS NOUVEAUX ENTRE LE PORTUGAL ET LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE `CEE`. EH BIEN, JE SOUHAITE QUE CETTE EUROPE QU'ON DECRIT PARFOIS COMME DEVANT ETRE L'INSTRUMENT DE JE NE SAIS QUELLE DOMINATION, DE JE NE SAIS QUELLE CONCEPTION ECONOMIQUE PARTICULIERE, JE SOUHAITE QUE CETTE EUROPE APPARAISSE DANS LA CARTE DU MONDE COMME ETANT UNE ZONE DE PROSPERITE ECONOMIQUE ET D'EMPLOI ELEVE ET QU'AINSI LES PEUPLES QUI Y VIVENT ET QUI Y VIVRONT AIENT LE SENTIMENT D'APPARTENIR A UNE COMMUNAUTE REGLANT LES PROBLEMES, SOULAGEANT LES DIFFICULTES ET APPORTANT LE PROGRES A TOUS LES PEUPLES QUI LA COMPOSENT. DANS CETTE EUROPE, IL FAUDRA TENIR_COMPTE, BIEN ENTENDU, DES EFFORTS A CONDUIRE POUR QUE LES CONDITIONS DU DEVELOPPEMENT SOIENT REPARTIES D'UNE FACON PLUS HOMOGENE ENTRE LE NORD ET LE SUD DE L'EUROPE. VOILA, MONSIEUR LE PRESIDENT, MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE, L'IMPROVISATION RISQUEE QUE JE ME SUIS PERMISE A CETTE TRIBUNE. JE PENSAIS A LA FOIS A MON ANCIENNE FONCTION OU J'ETAIS SI PREOCCUPE DES PROBLEMES ECONOMIQUES ET FINANCIERS ET JE PENSAIS EN MEME TEMPS A LA PREOCCUPATION DE NOS PEUPLES D'AUJOURD'HUI QUI EST TRES LARGEMENT UNE PREOCCUPATION ECONOMIQUE ET SOCIALE ET A LAQUELLE LES GRANDS DIRIGEANTS DE NOS PAYS DOIVENT APPORTER UNE REPONSE, NON PAS SEULEMENT UNE REPONSE RHETORIQUE, MAIS UNE REPONSE PAR DES MESURES QUI SOIENT A LA HAUTEUR DES PROBLEMES ET QUI PUISSENT DONC ECLAIRER ET CONTRIBUER A LEUR SOLUTION. C'EST POURQUOI, MESDAMES ET MESSIEURS LES DEPUTES, AU MESSAGE D'AMITIE QUE JE VOUS AI DEMANDE TOUT A L'HEURE DE BIEN VOULOIR TRANSMETTRE EN MON NOM AU PEUPLE PORTUGAIS, JE VEUX JOINDRE MAINTENANT L'EXPRESSION DE MA CONFIANCE, DE MA PROFONDE CONFIANCE, DANS LES DESTINEES DE VOTRE DEMOCRATIE
-\

Voir tous les articles et dossiers