Publié le 19 juillet 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A SON ARRIVEE AU PALAIS D'AJUDA LISBONNE, LE 19 JUILLET 1978

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A SON ARRIVEE AU PALAIS D'AJUDA LISBONNE, LE 19 JUILLET 1978

19 juillet 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A SON ARRIVEE AU PALAIS D'AJUDA LISBONNE, LE 19 JUILLET 1978 - PDF 103 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` MONSIEUR LE PRESIDENT, MADAME, LE PREMIER MOT QUE JE PRONONCERAI EN VOUS EXPRIMANT MA JOIE D'ETRE AUJOURD'HUI AVEC LA DELEGATION QUI M'ACCOMPAGNE, L'INVITE DE LA REPUBLIQUE PORTUGAISE, DE SON PRESIDENT, DE SES DIRIGEANTS ET DE SON PEUPLE, C'EST LE MOT D'AMITIE. IL RESUME A LUI TOUT SEUL LE SENS DE MA VISITE, CAR, COMME VOUS VENEZ DE LE DIRE, MONSIEUR LE PRESIDENT, ENTRE LE PORTUGAL ET LA FRANCE, LES DONNEES DU COEUR ET CELLES DE LA RAISON SE REJOIGNENT. L'AMITIE FRANCO - PORTUGAISES A LA DIMENSION HISTORIQUE D'UN PASSE FORT LONG PUISQU'IL EST PLUS DE HUIT FOIS SECULAIRE. ELLE A AUSSI UNE DIMENSION HUMAINE EXCEPTIONNELLE, NEE DE LA PRESENCE DANS NOTRE PAYS, PARMI NOUS, D'UNE COMMUNAUTE PORTUGAISE NOMBREUSE, ACTIVE ET TRAVAILLEUSE, QUI JOUIT DE L'ESTIME ET DE LA SYMPATHIE DES FRANCAIS. IL Y A ENFIN LA REVOLUTION QUI S'EST ACCOMPLIE ICI IL Y A QUATRE ANS `25 AVRIL 1974` ET QUI A INTRODUIT DANS NOS RAPPORTS UNE DIMENSION NOUVELLE. LE PEUPLE PORTUGAIS A ARRETE SES CHOIX ET ILS SONT EN HARMONIE AVEC CEUX DE LA FRANCE : IL S'EST DONNE LES INSTITUTIONS DE LA LIBERTE, IL A AFFIRME SA VOCATION EUROPEENNE £ IL ENTEND RENOUER, SELON, BIEN ENTENDU, LES DONNEES DE NOTRE EPOQUE, AVEC SA GRANDE TRADITION UNIVERSALISTE D'OUVERTURE PACIFIQUE SUR LE MONDE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - PORTUGAISES` CES REALITES HISTORIQUES HUMAINES, POLITIQUES ET MORALES, QUI CONSTITUENT LE _CADRE NATUREL DES RELATIONS ENTRE NOS DEUX PAYS, DETERMINERONT L'ESPRIT DES CONVERSATIONS QUE JE ME REJOUIS D'AVOIR DEMAIN ET APRES-DEMAIN AVEC VOUS, MONSIEUR LE PRESIDENT, ET DONT JE SUIS SUR QU'ELLES SERVIRONT A RESSERRER ENCORE LA COMPREHENSION ET L'ENTENTE ENTRE LE PORTUGAL ET LA FRANCE. JE VAIS MAINTENANT AVOIR LE PRIVILEGE DE VOUS REMETTRE LA PLUS HAUTE DISTICTION FRANCAISE. C'EST POUR HONORER DES MERITES EXCEPTIONELS, IL Y A 175 ANS, QUE NAPOLEON 1ER A CREE L'ORDRE NATIONAL DE LA LEGION D'HONNEUR DONT VOUS ALLEZ DESORMAIS, AVEC CETTE GRAND-CROIX QUI VOUS EST DECERNEE, DEVENIR L'UN DES MEMBRES LES PLUS EMINENTS. JE SOUHAITE QUE VOUS Y VOYIEZ A LA FOIS LE TEMOIGNAGE DE L'AMITIE QUE LA FRANCE PORTE AU PORTUGAL, ET AUSSI LE TEMOIGNAGE DE LA TRES HAUTE ESTIME DANS LAQUELLE LA FRANCE TIENT LE PRESIDENT DU PORTUGAL
-\

Voir tous les articles et dossiers