Publié le 11 juillet 1978

TOAST DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING LORS DU DEJEUNER OFFERT AU PRESIDENT SOMALIEN SIAD BARRE AU PALAIS DE L'ELYSEE, MARDI 11 JUILLET 1978

TOAST DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING LORS DU DEJEUNER OFFERT AU PRESIDENT SOMALIEN SIAD BARRE AU PALAIS DE L'ELYSEE, MARDI 11 JUILLET 1978

11 juillet 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger TOAST DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING LORS DU DEJEUNER OFFERT AU PRESIDENT SOMALIEN SIAD BARRE AU PALAIS DE L'ELYSEE, MARDI 11 JUILLET 1978 - PDF 164 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - SOMALIENNES` MONSIEUR LE PRESIDENT, EN RECEVANT AUJOURD'HUI, POUR LA PREMIERE FOIS, LE PRESIDENT DE LA SOMALIE `SIAD BARE`, LA FRANCE SE FELICITE DU DEVELOPPEMENT QU'ONT PRIS LES RELATIONS ENTRE PARIS ET MOGADISCIO, DEVELOPPEMENT QUI CONSTITUE DESORMAIS UN FAIT ACQUIS ET IMPORTANT DE L'HISTOIRE DE NOS DEUX PAYS. VOUS N'IGNOREZ PAS, MONSIEUR LE PRESIDENT, L'ATTACHEMENT QUE LA FRANCE PORTE, DEPUIS LONGTEMPS, AU SORT DES PEUPLES QUI HABITENT LA CORNE DE L'AFRIQUE. C'EST CET ATTACHEMENT QUI A CONDUIT NOTRE PAYS, ATTENTIF A LA VOLONTE DES PEUPLES AFRICAINS, A FACILITER L'INDEPENDANCE ET LES PREMIERS PAS, SUR LA SCENE INTERNATIONALE, DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI. L'ACCESSION DE CELLE-CI A L'INDEPENDANCE, QUI S'EST FAITE DANS LA PAIX ET AVEC LE _CONCOURS PRECIEUX DE VOTRE GOUVERNEMENT, DONT JE TIENS A VOUS REMERCIER, EST UN MOTIF SUPPLEMENTAIRE, POUR LA FRANCE ET POUR LA SOMALIE, DE COOPERER ETROITEMENT DANS UNE REGION QUI EST, MALHEUREUSEMENT, TROUBLEE PAR DES CONFLITS AUX CONSEQUENCES HUMAINES ET POLITIQUES DOMMAGEABLES POUR TOUS SES HABITANTS `OGADEN ` ETHIOPIE`. SOUCIEUSE D'APPORTER SA CONTRIBUTION A LA _RECHERCHE DE LA PAIX, LA FRANCE EST D'AVIS QU'IL CONVIENT D'ENCOURAGER TOUTE FORME DE DIALOGUE ENTRE LES PARTIES INTERESSEES AFIN DE FAIRE TAIRE, DANS UN PREMIER TEMPS, LE BRUIT DES ARMES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - SOMALIENNES` L'AFRIQUE A DE NOMBREUX PROBLEMES ET, SOUVENT AVEC BEAUCOUP D'INJUSTICE, ON A DIT QUE CES PROBLEMES TENAIENT A ELLE-MEME, MAIS COMMENT N'EN AURAIT-ELLE PAS ALORS QUE LA PLUPART DES ETATS QUI LA COMPOSENT N'ONT RECOUVRE LEUR INDEPENDANCE QUE DEPUIS MOINS DE VINGT ANS. MAIS L'AFRIQUE EST AUSSI LA TERRE DU DIALOGUE ET GRACE-A L'OUA ELLE DISPOSE D'UN INSTRUMENT POUR FACILITER LES CONTACTS INDISPENSABLES. SI, D'UN COMMUN ACCORD, LES UNS ET LES AUTRES ACCEPTAIENT DE S'ASSEOIR AUTOUR D'UNE MEME TABLE N'Y AURAIT-IL PAS LA LE DEBUT D'UNE IMMENSE ESPERANCE POUR TOUS LES PEUPLES AFRICAINS ET EN PREMIER _LIEU POUR LES POPULATIONS DE VOTRE REGION ENCORE DECHIREES PAR LES COMBATS. N'Y AURAIT-IL PAS LA UNE RAISON DE PENSER QU'UN JOUR, UNE SOLUTION EQUITABLE DES PROBLEMES QUI SE POSENT AUX POPULATIONS PERMETTRA LE DEVELOPPEMENT DE L'ECONOMIE, DE L'INSTRUCTION ET DES ECHANGES ? PAREILLE CONFERENCE DES ETATS DE LA CORNE DE L'AFRIQUE POURRAIT OUVRIR A TOUS LES PARTICIPANTS LES VOIES D'UN AVENIR PACIFIQUE ET PROSPERE. LA SOMALIE PEUT ET DOIT JOUER DANS CETTE RECHERCHE UN ROLE DETERMINANT ET D'AILLEURS N'EST-CE PAS LA VOCATION NATURELLE DE CE PEUPLE SOMALIEN, PEUPLE QUE NOUS CONNAISSONS BIEN ET ADMIRONS, PEUPLE FIER, INTELLIGENT, IMAGINATIF, COURAGEUX, PLACE A UN DES GRANDS CARREFOURS DU MONDE ET OUVERT A TOUTES LES INFLUENCES, N'EST-CE PAS LA VOCATION DE CE PEUPLE QUE DE PROPOSER DES SOLUTIONS QUI PUISSENT CONVENIR A TOUTES LES PARTIES ? LA FRANCE, POUR SA PART, EST PRETE A AIDER TOUTE INITIATIVE EN CE SENS, COMME ELLE EST PRETE A PERMETTRE A LA SOMALIE DE MAINTENIR SON INDEPENDANCE ET L'INTEGRITE DE SON TERRITOIRE DANS LES FRONTIERES QUI LUI SONT RECONNUES
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - SOMALIENNES` DE MEME LA FRANCE, QUI CONNAIT L'INTENSITE ET LA FRATERNITE DES LIENS QUE VOTRE PAYS A NOUES AVEC LES PAYS ARABES, EST DISPOSEE A COOPERER AVEC CEUX-CI POUR PERMETTRE A LA SOMALIE DE REALISER LES PROJETS INDISPENSABLES A SON DEVELOPPEMENT ET A LA MISE EN_VALEUR DE SES RICHESSES. SUR-LE-PLAN DE LA FORMATION DES HOMMES, NOUS SOMMES PRETS A ETUDIER FAVORABLEMENT LA POSSIBILITE D'ENVOYER EN SOMALIE UN PLUS GRAND NOMBRE DE NOS EXPERTS ET PROFESSEURS, ET D'ACCUEILLIR CHEZ NOUS, DANS NOS UNIVERSITES, INSTITUTS ET ECOLES TECHNIQUES UN PLUS GRAND NOMBRE DE JEUNES SOMALIENS. IL Y A BEAUCOUP A FAIRE ENTRE NOUS POUR DEVELOPPER ACTIVEMENT NOS RELATIONS, ET NOUS SOMMES PRETS A L'ENTREPRENDRE. LA COOPERATION FRANCO - SOMALIENNE A PRIS UN BON DEPART, MAIS CETTE COOPERATION NE POURRA S'EPANOUIR VRAIMENT QU'UNE FOIS LA PAIX ET LA CONCORDE REVENUES DANS LA CORNE DE L'AFRIQUE. ET C'EST POURQUOI, MONSIEUR LE PRESIDENT, EN LEVANT MON VERRE, JE VEUX VOUS DIRE COMBIEN, DE TOUT COEUR, LA FRANCE SOUHAITE A LA SOMALIE DE VIVRE DANS LA PAIX ET L'HARMONIE, SOUHAITE A SON PEUPLE, A SON GOUVERNEMENT ET A VOTRE EXCELLENCE, PROSPERITE, BONHEUR ET SUCCES
-\

Voir tous les articles et dossiers