Publié le 8 juin 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A GROSSETTO-PRUGNA, LE 8 JUIN 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A GROSSETTO-PRUGNA, LE 8 JUIN 1978

8 juin 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A GROSSETTO-PRUGNA, LE 8 JUIN 1978 - PDF 254 Ko
MONSIEUR LE MAIRE, MESDAMES, MESSIEURS, MONSIEUR LE MAIRE, JE VOUDRAIS TRES SIMPLEMENT VOUS DIRE COMBIEN JE SUIS IMPRESSIONNE PAR LA QUALITE DE VOTRE DISCOURS. COMME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE JE SUIS AMENE A PRONONCER, MAIS JE SUIS AUSSI AMENE A ECOUTER BEAUCOUP DE DISCOURS. EH BIEN
- JE SUIS FRAPPE DE VOIR QU'ICI, DANS CETTE COMMUNE, DE DIMENSION MOYENNE DE LA CORSE, VOUS ETES CAPABLES D'ANALYSER DE FACON AUSSI INTELLIGENTE, AUSSI OUVERTE LES PROBLEMES REELS DE LA CORSE AU-SEIN DE LA REPUBLIQUE. JE VOUS EN FELICITE. D'ABORD VOUS AVEZ PORTE LE DIAGNOSTIC LE PLUS JUSTE SUR LES PROBLEMES DE LA CORSE. J'AURAI L'OCCASION D'Y REVENIR CET APRES-MIDI DEVANT LES ELUS DE LA REGION, DEMAIN AU-COURS DE MA CONFERENCE_DE_PRESSE. MAIS CE QUE VOUS AVEZ DIT, C'EST CE QUE JE _COMPTAIS DIRE MOI-MEME £ LES VRAIS PROBLEMES DE LA CORSE SONT ESSENTIELLEMENT LIES AU TROUBLE APPORTE PAR LES CHANGEMENTS ECONOMIQUES ET SOCIAUX QUI SONT INTERVENUS DEPUIS 20 ANS. LA CORSE EST TROUBLEE COMME TOUTES LES REGIONS DE FRANCE ET JE DIRAI COMME TOUS LES PAYS D'EUROPE QUI ONT VU SE DEROULER, EN L'ESPACE D'UNE GENERATION, DES CHANGEMENTS RAPIDES DANS LE MODE_DE_VIE, DANS LA REPARTITION DES RESSOURCES, DANS LES MODES DE PENSEE. ET CE QUE LA CORSE ATTEND DE VOUS, ATTEND DE NOUS, C'EST QUE NOUS TROUVIONS DES REPONSES JUSTES A CES CHANGEMENTS ECONOMIQUES ET SOCIAUX, RAPIDES DES VINGT DERNIERES ANNEES. VOUS AVEZ, D'AUTRE_PART, PARLE DE LA JEUNESSE. NATURELLEMENT, DANS NOS REFLEXIONS, DANS NOTRE ACTION, IL EST ESSENTIEL DE SE PREOCUPER DE L'AVENIR DE LA JEUNESSE CORSE, DE L'AVENIR DE LA JEUNESSE FRANCAISE. CET AVENIR, NOUS NE LE BATIRONS PAS DANS LE REPLIEMENT, DANS LE RAPETISSEMENT DE LA FRANCE £ NOUS LE BATIRONS AU CONTRAIRE DANS UNE VISION LARGE, UNE VISION GENEREUSE DU MONDE DE NOTRE TEMPS. JE SOUHAITE QUE LES JEUNES CORSES QUI NOUS ONT ACCUEILLI SI BIEN, QUI SONT D'AILLEURS SOUVENT TRES BLONDS, JE LE CONSTATE ET CELA ME SURPREND - MAIS CELA MONTRE LA VARIETE DES TEMPERAMENTS - QUE CES JEUNES CORSES PUISSENT CONNAITRE UN AVENIR D'ACTIVITE, DE PROSPERITE ICI, MAIS AUSSI EN PORTANT AILLEURS LE MESSAGE DE LA CORSE ET DE LA FRANCE
-\
MONSIEUR LE MAIRE, COMME C'EST UNE RENCONTRE, UNE ETAPE D'AMITIE, JE VOUS PARLERAI TRES SIMPLEMENT, A COEUR OUVERT, NON PAS A-PARTIR D'UN TEXTE COMPOSE. VOUS AVEZ RAPPELE, EN EFFET LES TROIS THEMES QUE JE DEVELOPPE SOUVENT, LE THEME DE L'UNITE, LE THEME DE LA SOLIDARITE ET LE THEME DU RENOUVELLEMENT. D'ABORD LE THEME DE L'UNITE. VOUS VOYEZ BIEN PAR LES NOUVELLES QUI VOUS PARVIENNENT QUE LE MONDE MODERNE EST FAIT DE GRANDS ENSEMBLES ET QUE LES PAYS QUI, A L'HEURE ACTUELLE, AVANCENT SUR LA SCENE DU MONDE, CE SONT DE GRANDS PAYS. IL EST DONC NECESSAIRE POUR QUE LA FRANCE SOIT PRESENTE AVEC SON MESSAGE, AVEC SA CIVILISATION, AVEC SA MANIERE DE VIVRE, QU'ELLE SE PRESENTE TOUT ENTIERE SUR LA SCENE DU MONDE. DONC AVEC TOUS LES FRANCAIS, DONC AVEC TOUS LES CORSES
-\
D'AUTRE_PART, LA SOLIDARITE. VOUS AVEZ ICI, A GROSSETTO, UNE EXPERIENCE QUOTIDIENNE DE LA SOLIDARITE PUISQU'IL VOUS FAUT L'ASSURER A L'INTERIEUR DE VOTRE COMMUNE, ENTRE LA PARTIE RURALE QUE VOUS REPRESENTEZ, MONSIEUR LE MAIRE, MORCEAU DE LA CORSE DE L'INTERIEUR, QUI DOIT RESTER VIVANT, ET LA COTE, AVEC PORTICCIO, ET SES PROBLEMES MODERNES DU DEVELOPPEMENT DU TOURISME ET DE L'ACCUEIL. CES PROBLEMES VOUS LES RESOUDREZ DANS LA SOLIDARITE. C'EST AINSI, PAR EXEMPLE, QUE VOTRE COMMUNE A PRIS L'INITIATIVE DE CREER UNE STATION D'EPURATION SUR LA COTE, BIEN QUE CE SOIT UNE COMMUNE D'ORIGINE ET D'ESSENCE RURALES. CETTE SOLIDARITE, ELLE DOIT ETRE VALABLE A L'ECHELON DE LA FRANCE TOUT ENTIERE. IL Y A QUELQUE CHOSE D'UN PEU PARADOXAL DANS LES DISCUSSIONS QUI AGITENT CERTAINS ESPRITS EN CORSE A L'HEURE ACTUELLE. J'OBSERVE, EN EFFET, QUE PARTOUT OU JE VAIS, ON NOUS DEMANDE UN EFFORT DE L'ETAT. ON NE VIENT PAS NOUS DIRE : JE VOUS EN PRIE, GARDEZ VOS SUBVENTIONS, NOUS REGLERONS NOS PROBLEMES TOUS SEULS A-PARTIR DE NOS RESSOURCES. NULLE PART, ON NE ME DIT CELA £ ON ME DIT AU CONTRAIRE : IL NOUS FAUT LA SOLIDARITE. EH BIEN, JE SUIS PARTISAN DE LA SOLIDARITE. MAIS LA SOLIDARITE CELA VEUT DIRE QUE L'ON TRAVAILLE ENSEMBLE, QUE L'ON VIT ENSEMBLE. JE VEILLERAI PERSONNELLEMENT AU-COURS DES ANNEES DE MON MANDAT, MONSIEUR LE MAIRE, A CE QUE LA SOLIDARITE S'EXERCE LARGEMENT VIS-A-VIS DE LA CORSE. MAIS JE VOUDRAIS VOUS DIRE EN SENS INVERSE, PARCE QUE LES CORSES SONT UN PEUPLE FIER, QUE CETTE SOLIDARITE JE _COMPTE QU'ELLE S'EXERCE DANS LES DEUX SENS. OR, LA FRANCE A BESOIN DES CORSES. LA FRANCE A BESOIN DES CORSES PARCE QUE, DANS L'AVENIR, LA FRANCE VA DEVELOPPER SA PERSONNALITE MEDITERRANEENNE. ELLE VA CONTINUER A DEVELOPPER SON ACTION, SES RELATIONS VIS-A-VIS DES PAYS DE LA MEDITERRANEE ET DE L'AFRIQUE : POUR CELA ELLE A BESOIN DE L'EXPERIENCE ET DE L'ACTIVITE DES CORSES. COMMENT VOULEZ-VOUS QUE LA FRANCE ENVISAGE SON AVENIR EN MEDITERRANEE, COMMENT VOULEZ-VOUS QU'ELLE VOIE LE PROBLEME DES RELATIONS ENTRE L'EUROPE ET L'AFRIQUE SI ELLE NE BENEFICIE PAS, ENTRE AUTRES, DU _CONCOURS ET DE L'EXPERIENCE DES CORSES ? JE LE REPETE, LA GRANDE FRANCE, LA FRANCE QUE JE M'EFFORCE DE CONDUIRE, COMME VOUS L'AVEZ DIT, MONSIEUR LE MAIRE, CETTE FRANCE A BESOIN DES CORSES
-\
VOUS AVEZ PARLE DE RENOUVELLEMENT. LE RENOUVELLEMENT, CELA NE CONSISTE PAS A SE REPLIER SUR SOI-MEME. LE RENOUVELLEMENT CELA CONSISTE D'UNE_PART, NATURELLEMENT, A TENIR SOLIDEMENT A SES RACINES. ET JE VOUS DEMANDE DE TENIR SOLIDEMENT AUX RACINES PROFONDES, A LA PERSONNALITE DE LA TRADITION CORSE. MAIS EN MEME TEMPS, CELA CONSISTE A CHERCHER UNE SOLUTION MODERNE AUX PROBLEMES DE NOTRE TEMPS. C'EST POURQUOI DANS LE RENOUVELLEMENT DE LA FRANCE, DANS LA SOLUTION DES PROBLEMES DE SA JEUNESSE, EN EFFET, NOUS DEVONS AVOIR UNE ATTITUDE DE RENOUVELLEMENT. JE TERMINERAI, MONSIEUR LE MAIRE, EN VOUS DISANT QUE JE SOUHAITE LE SUCCES DES EFFORTS DE VOTRE MUNICIPALITE. VOTRE PROBLEME EST DIFFICILE, PASSIONNANT : C'EST UNE SORTE DE MICRO-REPRESENTATION DE L'ENSEMBLE DES PROBLEMES DE LA CORSE, CAR VOUS DEVEZ COMBINER L'EQUIPEMENT D'UN TRES VASTE TERRITOIRE COMMUNAL, FAIT DE MONTS ET DE VALLEES ET LA MISE EN_VALEUR DE VOTRE LITTORAL, EN RESPECTANT LA PERSONNALITE DE LA CORSE, C'EST-A-DIRE EN CONSERVANT DANS L'AMENAGEMENT, DANS L'ORGANISATION, LE SOUCI D'INSCRIRE LE TOURISME DANS LES PAYSAGES ET DANS LE MODE_DE_VIE DE LA CORSE £ A CE PRIX, IL DOIT VOUS APPORTER, COMME DANS LES AUTRES PAYS MEDITERRANEENS, LE _CONCOURS DE SES AVANTAGES. SOUVENT DANS LES DISCOURS, ON PARLE DE L'EQUILIBRE ENTRE LA MER ET LA MONTAGNE. ICI, VOUS AVEZ TOUS LES JOURS A TRAITER LE PROBLEME DE CET EQUILIBRE ET A FAIRE EN SORTE QUE LES HABITANTS DE GROSSETTO-PRUGNA PUISSENT A LA FOIS CONTINUER A VIVRE EN SOLIDARITE AVEC LA MONTAGNE ET D'AUTRE_PART, TIRER PARTIE DES RESSOURCES DE LA MER
-\
MONSIEUR LE MAIRE, MESDAMES, MESSIEURS, VOUS ADMIREZ, J'ESPERE, L'ORGANISATION DES VOYAGES OFFICIELS PUISQU'IL ETAIT PREVU QUE MON DISCOURS SE TERMINERAIT A 11 H 30, N'EST-CE-PAS ? IL NE ME RESTE PLUS QU'A CONCLURE. MA CONCLUSION, C'EST D'ABORD DE VOUS REMERCIER DE VOTRE ACCUEIL, ACCUEIL SPONTANE, ACCUEIL DEMOCRATIQUE, ACCUEIL NATIONAL. C'EST EN MEME TEMPS, DE VOUS SOUHAITER A VOUS TOUTES ET A VOUS TOUS, DE CONTINUER VOS EFFORTS, AU-SEIN DE L'UNITE, AVEC L'AIDE DE LA SOLIDARITE, DANS UN ESPRIT DE RENOUVELLEMENT. POUR QUE LES CORSES, LES JEUNES CORSES, LES CORSES LES PLUS AGES, SOIENT HEUREUX ET FIERS DE VIVRE AU-SEIN D'UNE FRANCE QUI SOIT UNE FRANCE D'UNITE, DE JUSTICE ET DE PROGRES
-\

Voir tous les articles et dossiers