Publié le 26 janvier 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A VITTEAUX, LE JEUDI 26 JANVIER 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A VITTEAUX, LE JEUDI 26 JANVIER 1978

26 janvier 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A VITTEAUX, LE JEUDI 26 JANVIER 1978 - PDF 244 Ko
MONSIEUR LE MAIRE, MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES, MONSIEUR LE PREFET, MESDAMES ET MESSIEURS LES MAIRES DU CANTON, MESSIEURS LES CONSEILLEURS MUNICIPAUX, MESDAMES, MESSIEURS, JE SUIS HEUREUX DE ME TROUVER AUJOURD'HUI DANS L'AUXOIS, AU_COEUR DE CETTE REGION HISTORIQUE SI IMPORTANTE POUR LA FRANCE QU'EST LA REGION DE LA BOURGOGNE. JE SUIS TRES HEUREUX DE SALUER LES HABITANTS ET LES RESPONSABLES DE VITTEAUX. JE SAIS, MONSIEUR LE MAIRE, QUE VOTRE COMMUNE EST BIEN ADMINISTREE ET QUE VOUS VOUS EFFORCEZ D'APPORTER DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES QUI SE POSENT A VOTRE POPULATION. JE SAIS AUSSI QUE CE N'EST PAS FACILE. LA REGION DE VITTEAUX, COMME D'AUTRES REGIONS EN FRANCE DOIT FAIRE_FACE, EN EFFET, A UNE EVOLUTION QUI DURAIT DEPUIS LONGTEMPS ET QUI EST CELLE DE LA DEPOPULATION DE CERTAINES REGIONS RURALES. CETTE DEPOPULATION QUI DURE DEPUIS CENT ANS DANS VOTRE REGION A ATTEINT UN CERTAIN NOMBRE DE COMMUNES QUI ETAIENT JADIS ACTIVES. J'APPROUVE TOUS LES EFFORTS QUI SONT ENTREPRIS ICI POUR RENDRE LA VITALITE A CETTE REGION DE L'AUXOIS COMME D'AILLEURS A LA REGION VOISINE DU CHATILLONNAIS
-\
CETTE REGION VIT, VOUS L'AVEZ RAPPELE, PRINCIPALEMENT DE L'AGRICULTURE. DANS UNE DECLARATION RECENTE, J'AI EMPLOYE UNE FORMULE QUI ETAIT IMAGEE MAIS QUI, JE PENSE, ILLUSTRERA BIEN CE QUE JE VEUX DIRE. C'EST QUE L'AGRICULTURE, C'EST NOTRE PETROLE. CAR EN REALITE LES PRODUITS DE L'AGRICULTURE SONT LES SEULES MATIERES PREMIERES NATURELLES DE LA FRANCE. CES PRODUITS DE L'AGRICULTURE, AU_LIEU DE PENSER QU'ILS VONT SE DEVALORISER DANS LES ANNEES A VENIR, JE PENSE AU CONTRAIRE QUE LEUR VALEUR VA S'ACCROITRE ET DONC QUE LE REVENU QU'EN TIRERONT LES AGRICULTEURS FRANCAIS SE REVALORISERA. CECI SUPPOSE NATURELLEMENT UNE POLITIQUE AGRICOLE ACTIVE EN FRANCE EN CE QUI CONCERNE LA QUALITE ET LA QUANTITE DE LA PRODUCTION £ MAIS CECI SUPPOSE AUSSI UNE BONNE POLITIQUE AGRICOLE EUROPEENNE. SACHEZ QUE DANS LES PROCHAINES ECHEANCES, LE GOUVERNEMENT DEFENDRA AVEC VIGILANCE LES INTERETS DE L'AGRICULTURE FRANCAISE, NOTAMMENT LES INTERETS DE L'ELEVAGE. CAR IL FAUT POURSUIVRE LE DEVELOPPEMENT DE CES RACES RENOMMEES QUI PEUVENT ASSURER UN LARGE DEVELOPPEMENT A NOS MARCHES ET A NOS EXPORTATIONS COMME LE BOEUF CHAROLAIS ET COMME LA VACHE PIE ROUGE QUI SONT L'UNE ET L'AUTRE A L'HONNEUR DE NOTRE PRODUCTION ANIMALE
-\
L'OBJECTIF QUE JE POURSUIS, VOUS LE SAVEZ, C'EST LA STABILISATION DE LA POPULATION RURALE DE LA FRANCE. CETTE STABILISATION, ELLE SUPPOSE L'ARRET DE L'EXODE DES JEUNES. MAIS ON N'ARRETERA PAS L'EXODE DES JEUNES SI ON NE LEUR FOURNIT PAS SUR_PLACE DES CONDITIONS D'EXISTENCE ET DE TRAVAIL QUI SOIENT COMPARABLES A CELLES QUI EXISTENT DANS LES AUTRES PARTIES DE CE PAYS ET EN-PARTICULIER DANS LES GRANDES AGGLOMERATIONS. C'EST POURQUOI LE MAINTIEN DE LA JEUNESSE DANS LA FRANCE RURALE SUPPOSE L'AMELIORATION CONTINUE DE L'EQUIPEMENT ET DES CONDITIONS_DE_VIE DE LA FRANCE RURALE. C'EST POURQUOI NOUS DEVONS POURSUIVRE UN EFFORT POUR L'AMELIORATION DE L'EMPLOI, POUR L'AMELIORATION DE L'EQUIPEMENT, POUR L'AMELIORATION DES SERVICES PUBLICS DANS VOTRE REGION. AFIN DE MONTRER CETTE VOLONTE DE L'ETAT D'APPORTER SA CONTRIBUTION A L'EFFORT DES AUTORITES LOCALES, VOUS SAVEZ QU'ACTUELLEMENT SE PREPARE UN CONTRAT DE PAYS QUI INTERESSERA LE SECTEUR DE VITTEAUX, VENAREY-LES-LAUMES. CE CONTRAT DEVRAIT AVOIR TROIS ORIENTATIONS : D'ABORD RENFORCER LE POUVOIR ATTRACTIF DE VITTEAUX ET DE VENAREY-LES-LAUMES EN CE QUI CONCERNE LES IMPLANTATIONS DE PETITES INDUSTRIES ET DE SERVICES DE FACON A ASSURER COMME VOUS LE DISIEZ CETTE DIVERSIFICATION NECESSAIRE DES ACTIVITES. ENSUITE, PROCEDER A LA RECHERCHE SYSTEMATIQUE ET AU DEVELOPPEMENT DE TOUTES LES CAPACITES DES ATELIERS D'ARTISANAT ET DES PETITES ENTREPRISES LOCALES EXISTANTES. IL Y A DANS VOTRE REGION UN TISSU IMPORTANT DE PETITES ENTREPRISES ET D'ENTREPRISES ARTISANALES QUI DOIVENT ETRE ENCOURAGEES ET VITALISEES
-\
IL FAUT ENFIN, DANS CE CONTRAT DE PAYS, METTRE EN_VALEUR UN PATRIMOINE TOURISTIQUE DE QUALITE. A CET EGARD, VITTEAUX DISPOSE D'UN CERTAIN NOMBRE D'ATOUTS : LA QUALITE DE SON SITE NATUREL, LA QUALITE DE SON ARCHITECTURE, LA QUALITE DE SA GASTRONOMIE, LA QUALITE DE L'ACCUEIL DE SES HABITANTS. L'ETAT EST DISPOSE, MONSIEUR LE MAIRE, A APPUYER RAPIDEMENT DES INITIATIVES CONCRETES NOTAMMENT CELLES QUI PEUVENT INTERESSER LA JEUNESSE. JE PENSE A LA CREATION DE NOUVELLES SECTIONS TECHNIQUES DE FORMATION PROFESSIONNELLE DES JEUNES £ A LA CONSTITUTION DE TERRAINS D'ACCUEIL POUR LES ACTIVITES ARTISANALES £ A LA CREATION DE LIEUX DE RENCONTRES, DE LOISIRS ET DE SPORTS EN MILIEU RURAL POUR LES JEUNES. JE PENSE EGALEMENT A L'EFFORT INDISPENSABLE D'AMELIORATION DE L'HABITAT EXISTANT. JE MENTIONNERAI ENFIN, MONSIEUR LE MAIRE, PUISQUE VOUS EN AVEZ PARLE, LA MODERNISATION DE LA ROUTE NATIONALE `EQUIPEMENT` DIJON - TROYES QUI PERMETTRAIT D'AMELIORER LA DESSERTE DE L'AUXOIS. C'EST POURQUOI JE VOUS INDIQUE QU'A VOTRE DEMANDE UNE DOTATION EXCEPTIONNELLE DE CREDITS BUDGETAIRES LUI SERA AFFECTEE EN 1978. VOUS AVEZ PARLE EGALEMENT DES PROBLEMES DU MORVAN ET J'AI REPONDU TOUT A L'HEURE SUR CE SUJET A SAULIEU
-\
ENFIN, VOUS AVEZ PARLE DES ANCIENS COMBATTANTS. VOUS AVEZ ETE VOUS-MEME, MONSIEUR LE MAIRE, MONSIEUR LE DEPUTE, VOUS AVEZ ETE CHARGE D'ETUDIER, LE PROBLEME DES RAPPORTS ENTRE LE MINISTERE DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MONDE DES ANCIENS COMBATTANTS. VOUS AVEZ FAIT UN CERTAIN NOMBRE DE PROPOSITIONS QUI ONT ETE RETENUES ET JE VOUS INDIQUE QUE NOUS SOUHAITONS ALLER PLUS LOIN DANS LES ANNEES A VENIR ET REGLER COMME VOUS L'AVEZ DIT VOUS-MEME CE QUI RESTE ENCORE A REGLER
-\
JE SAIS BIEN QU'EN VENANT DE L'AUXOIS, JE SUIS VENU DANS UNE REGION QUI A DES PROBLEMES ET DONC JE NE SUIS PAS VENU VOUS DIRE QUE TOUT VA BIEN, JE SUIS VENU VOUS DIRE QUE TOUT PEUT ALLER MIEUX SI NOUS FAISONS ENSEMBLE L'EFFORT NECESSAIRE. EN-PARTICULIER SI, AVEC L'AIDE DE VOS ELUS, NOUS POURSUIVONS L'ACTION QUI EST EN-COURS. JE N'AI PAS L'INTENTION D'ETRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D'UNE FRANCE QUI SE DEPEUPLE £ JE N'AI PAS L'INTENTION D'ETRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D'UNE FRANCE QUI SE DEVITALISE ET JE N'AI PAS NON PLUS L'INTENTION D'ETRE LE PRESIDENT D'UN PEUPLE QUI S'ABANDONNE. JE PENSE QUE NOUS AVONS LA CAPACITE ET LES RESSOURCES DE FAIRE_FACE A TOUS LES PROBLEMES ET DE CREER UN AVENIR DE PROGRES, DE VITALITE ET DE PROSPERITE POUR NOTRE PAYS, MAIS AUSSI POUR VOTRE REGION. MA VENUE DANS L'AUXOIS, C'EST LA MANIFESTATION D'UN TEMOIGNAGE ET D'UNE VOLONTE QUI EST DE VOUS AIDER A RENDRE VIE ET A DEVELOPPER L'ACTIVITE DE VOTRE COMMUNE ET DE VOTRE REGION. POUR CELA, NE CHERCHONS PAS DES REMEDES COMPLIQUES. ILS VOUS ONT ETE INDIQUES TOUT A L'HEURE PAR M. MATHIEU, CES REMEDES, C'EST LA LIBERTE, C'EST L'EFFORT ET C'EST L'UNITE. ET SI NOUS TRAVAILLONS ENSEMBLE DANS UN ESPRIT DE LIBERTE, EN Y CONSACRANT NOS EFFORTS ET EN REUNISSANT DANS L'UNITE LE _CONCOURS DE TOUS LES FRANCAIS, ALORS VOUS POUVEZ ETRE ASSURES D'UN AVENIR DE PROGRES, DE DEVELOPPEMENT ET DE PROSPERITE POUR VITTEAUX ET POUR L'AUXOIS. VIVE VITTEAUX, VIVE LA FRANCE
-
-\

Voir tous les articles et dossiers