Publié le 16 janvier 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DEJEUNER OFFERT AUX REPRESENTANTS DE LA MAJORITE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LUNDI 16 JANVIER 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DEJEUNER OFFERT AUX REPRESENTANTS DE LA MAJORITE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LUNDI 16 JANVIER 1978

16 janvier 1978 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU DEJEUNER OFFERT AUX REPRESENTANTS DE LA MAJORITE AU PALAIS DE L'ELYSEE, LUNDI 16 JANVIER 1978 - PDF 270 Ko
LES PROBLEMES DES PARTIS POLITIQUES N'ENTRENT PAS A L'ELYSEE. SI JE VOUS AI INVITES ICI, CE N'EST PAS POUR EN DEBATTRE, MAIS POUR DEUX MOTIFS : D'ABORD POUR QUE VOUS VOUS RENCONTRIEZ, CE QUI ME PARAIT UTILE ET NORMAL DANS UNE CIRCONSTANCE IMPORTANTE DE NOTRE VIE NATIONALE. QUOI DE PLUS NATUREL POUR LES PRINCIPAUX RESPONSABLES D'UNE ACTION POLITIQUE QUE D'ECHANGER LEURS REFLEXIONS ? ENSUITE PARCE QUE VOUS AVEZ PARTICIPE, DANS DES FONCTIONS DIFFERENTES, A L'ACTION CONDUITE DEPUIS TROIS ANS ET DEMI. LES UNS AU GOUVERNEMENT, LES AUTRES AU PARLEMENT, DANS LES REGIONS, OU A LA TETE DE VILLES IMPORTANTES. JE VOULAIS VOUS RAPPELER L'ESPRIT DANS LEQUEL CETTE ACTION A ETE CONDUITE, ET CE QUE L'OPINION ATTEND DE LA MAJORITE
-\
CETTE ACTION VISAIT A ADAPTER LA FRANCE AUX TEMPS NOUVEAUX QU'ELLE VA VIVRE. TEMPS NOUVEAUX, EN-RAISON DE L'EVOLUTION DE LA SOCIETE, DE SES STRUCTURES, DE SON EDUCATION, DE SON INFORMATION, DE SON ASPIRATION A LA JUSTICE, DES BESOINS DE SA JEUNESSE. TEMPS NOUVEAUX, EN-RAISON DES BOULEVERSEMENTS DE L'ECONOMIE MONDIALE, QUI IMPOSENT UNE READAPTATION EN PROFONDEUR DE NOTRE COMPETITIVITE ET DE NOS MOYENS DE PRODUCTION. JE NE RETRACERAI PAS LE BILAN DE CES TROIS ANNEES. J'OBSERVERAI QUE LES LIBERTES ONT ETE CONSOLIDEES, DANS UN MONDE QUI N'EST PAS TENDRE POUR LA LIBERTE. MALGRE LES DIFFICULTES ECONOMIQUES, LA JUSTICE SOCIALE A PROGRESSE EN_FAVEUR DES PLUS FAIBLES : PERSONNES AGEES, HANDICAPES, FEMMES SEULES, FAMILLES, TRAVAILLEURS AUX FAIBLES REMUNERATIONS. DANS LE DOMAINE DE L'ECONOMIE, ET MALGRE LA FAIBLESSE DE SES RESSOURCES NATURELLES EN ENERGIE, NOTRE PAYS SE REDRESSE. LE COMMERCE EXTERIEUR, L'EMPLOI, LES PRIX SONT AUTANT DE TEMOINS DES EFFORTS ACCOMPLIS. EN TRAITANT LES PROBLEMES DE L'ARMEE, DE LA JUSTICE, DE L'EDUCATION, L'ETAT A ATTENUE LES TENSIONS QUI SE MANIFESTAIENT, PARFOIS DE FACON BRUTALE, DANS CES SECTEURS. L'ETAT Y A GAGNE EN AUTORITE. CE RAPIDE BILAN MONTRE D'ABORD LA VALEUR DE NOS INSTITUTIONS, ADAPTEES AUX BESOINS D'UNE EPOQUE DIFFICILE. IL MONTRE AUSSI QUE LA SOCIETE FRANCAISE N'EST PAS FIGEE, QU'ELLE PROGRESSE, DE FACON REGULIERE, VERS DAVANTAGE D'EGALITE ET DE JUSTICE. EN MEME TEMPS NOS IDEES EVOLUENT EN PROFONDEUR, SUR LA CROISSANCE ET LA QUALITE_DE_LA_VIE, SUR LA CONDITION DE LA FEMME, SUR LE ROLE DES TRAVAILLEURS MANUELS, SUR L'INSERTION DES JEUNES DANS LA VIE. CETTE EVOLUTION DES ESPRITS, QUI ETAIT NECESSAIRE, JE L'AI RECHERCHEE ET CONDUITE SANS AVENTURE, ET EN PROTEGEANT LA SECURITE CONTRE LES MENACES QUI L'ASSAILLENT. TOUT CELA LES FRANCAIS LE SAVENT. ILS L'ONT COMPRIS. IL A FALLU DU TEMPS, ET BEAUCOUP DE PATIENCE. EN PROFONDEUR, DANS LE JUGEMENT DES FRANCAIS, CETTE OEUVRE TROUVE SA RECOMPENSE. NE VOUS Y TROMPEZ PAS. LA FRANCE PROFONDE VOIT CLAIREMENT LES DIFFICULTES DU MOMENT. ELLE SAIT QU'ON NE PEUT PAS TOUT FAIRE. MAIS ELLE VEUT L'UNITE, LE PROGRES ET LA JUSTICE, ET ELLE SOUTIENT CEUX QUI LE VEULENT AVEC ELLE
-\
C'EST CETTE IMAGE D'UNITE ET DE PROGRES QUE LA MAJORITE DOIT PRESENTER DEMAIN AUX FRANCAIS. LA ENCORE, LE PAYS SENT TRES BIEN QUE L'ECHEANCE EST GRAVE, QUE LES TEMPS A VENIR SERONT DIFFICILES, QUE DES TACHES ESSENTIELLES POUR L'AVENIR DES FRANCAIS NOUS ATTENDENT. C'EST POURQUOI IL EPROUVE A CE POINT LE BESOIN DE CLARTE ET D'UNITE. IL VEUT, PAR DELA LES SCRUTINS, QUE SOIT SAUVEGARDEE L'UNITE DE LA NATION. ET POUR CE QUI CONCERNE LA MAJORITE, IL SOUHAITE QUE LES DIVERS PARTIS QUI LA COMPOSENT TRAVAILLENT ENSEMBLE, DANS L'EMULATION, ET DANS LA SOLIDARITE. LA MAJORITE LE SAIT. DEPUIS QUELQUES MOIS, LES PARTIS QUI LA COMPOSENT ONT RELECHI EN_COMMUN A LA FACON DE SE PRESENTER DE MANIERE ORDONNEE ET SIMPLE A LEURS ELECTEURS. DANS LA PLUPART DES CAS, LES PARTIS SE SONT ENTENDUS POUR ORGANISER CE QUE L'ON APPELLE DES "PRIMAIRES". C'EST LA PREMIERE FOIS DEPUIS VINGT ANS, QUE DANS LA MAJORITE, LES PRIMAIRES SONT AUSSI NOMBREUSES. CETTE EVOLUTION EST HEUREUSE, CAR ELLE TEND VERS PLUS DE DEMOCRATIE DIRECTE. LE ROLE DE L'ELECTEUR S'ACCROIT, PUISQU'IL LUI REVIENT DE CHOISIR ENTRE LES CANDIDATS DE LA MAJORITE. LA MAJORITE, DE MEME QUE L'OPPOSITION, N'EST PAS UN PARTI UNIQUE, NE L'A JAMAIS ETE ET NE LE SERA JAMAIS. L'ELECTEUR DOIT DONC ARBITRER ENTRE DIVERSES TENDANCES. C'EST RESPECTER L'ELECTEUR QUE LE METTRE EN_ETAT D'EXPRIMER SES PREFERENCES, AU_LIEU DE CONFIER CE SOIN AUX APPAREILS DES PARTIS, ENTRE LESQUELS S'EXERCAIENT DE LABORIEUX MARCHANDAGES. CAR N'OUBLIONS PAS QUE CHACUNE DES ELECTIONS A CONNU SA QUERELLE DES INVESTITURES. IL ETAIT CLAIR QUE L'ORGANISATION DE PRIMAIRES AU-SEIN DE LA MAJORITE EXERCERAIT UNE INFLUENCE SUR LE COMPORTEMENT DES PARTIS DE LA MAJORITE, COMME ELLE L'A FAIT BIEN AVANT DANS L'OPPOSITION
-\
POUR CE QUI CONCERNE L'ELECTEUR, LES CHOSES SONT EVIDENTES. AUTANT LES PRIMAIRES FACILITENT SON CHOIX, AUTANT LA MULTIPLICATION DES CANDIDATURES DE LA MAJORITE LE COMPLIQUERAIT. ELLE SERAIT INTERPRETEE AUSSITOT COMME LE SIGNE DU DESORDRE ET DE L'INCAPACITE DE GERER. ICI DEUX PRECAUTIONS S'IMPOSENT : - LES FRANCAIS SOUHAITENT UN CHOIX RELATIVEMENT SIMPLE. ILS S'EFFRAIENT D'UN NOMBRE EXCESSIF DE CANDIDATURES. IL EST NATUREL DE VOULOIR EN REDUIRE LE NOMBRE. - CETTE DEMARCHE NE DOIT ETRE NI CONDUITE, NI PRESENTEE, NI RESSENTIE, COMME DEVANT ORGANISER UN AFFRONTEMENT AU-SEIN DE LA MAJORITE, QUI SERAIT FRATRICIDE, ET SANS DOUTE SUICIDAIRE, MAIS COMME UNE CONTRIBUTION AU SUCCES DE L'ENSEMBLE. D'OU VIENT LA DIFFICULTE ? DE CE QUE LES SCRUTINS DU PREMIER ET DU SECOND TOUR NE SE PRESENTENT PAS DANS LEUR ORDRE LOGIQUE. LA QUESTION DECISIVE QUI SE POSE AUX FRANCAIS EST CELLE DU CHOIX DE SOCIETE. ELLE DEVRAIT ETRE TRANCHEE EN PREMIER, C'EST-A-DIRE AU PREMIER TOUR DES ELECTIONS. IL RESTERAIT, AU SECOND TOUR, A CHOISIR LES HOMMES LES PLUS CAPABLES DE METTRE EN_OEUVRE CE CHOIX FONDAMENTAL. OR, C'EST L'INVERSE QUI SE PASSE. QUE LES CANDIDATS DE LA MAJORITE QUI SE PRESENTENT DANS LA MEME CIRCONSCRIPTION AU PREMIER TOUR NE L'OUBLIENT PAS. ILS NE SONT PAS DES ADVERSAIRES, MAIS DES PARTENAIRES QUI DEVRONT S'EPAULER AU SECOND TOUR. CERTES, ILS DOIVENT EXPOSER FRANCHEMENT LEURS DOCTRINES ET LEURS PROGRAMMES. L'ELECTEUR, AVEC SON BON SENS, S'APERCEVRA QUE CES DOCTRINES ET CES PROGRAMMES SE RESSEMBLENT SUR L'ESSENTIEL - CE QUI SERA POUR LUI RASSURANT - ET QU'ALLIES A DES OBJECTIFS DE GOUVERNEMENT GENEREUX ET REALISTES, ILS ASSOCIENT EN PROPORTION CONVENABLE L'AMBITION ET LA RAISON. IL EFFECTUERA DONC SON CHOIX DANS LA SECURITE, A-PARTIR DE SES PREFERENCES PERSONNELLES
-\
LA FRANCE SOUHAITE L'UNITE ET LE PROGRES. QUE LA MAJORITE COMMENCE PAR DONNER L'EXEMPLE DE L'UNITE. ELLE SERA D'AUTANT PLUS CONVAINCANTE QU'ELLE SE MONTRERA PLUS UNIE. CERTES ELLE NE PEUT PAS PRETENDRE EFFACER TOUTES LES ASPERITES DES PERSONNES, TOUS LES ANTAGONISMES LOCAUX. MAIS ELLE PEUT FAIRE APPARAITRE QU'ILS NE SONT PAS A LA HAUTEUR DE L'ENJEU. L'ACCORD DE DESISTEMENT, LE PACTE MAJORITAIRE SONT DES SIGNES CONCRETS D'UNITE. TOUTE TENTATIVE DE COALITION DE PARTIS DE LA MAJORITE DIRIGEE CONTRE D'AUTRES, TOUTE ATTAQUE PERSONNELLE, SERAIENT NUISIBLES. QUICONQUE VEUT GAGNER DANS UNE CONSULTATION ELECTORALE DOIT RECHERCHER LE SENTIMENT PROFOND DU PAYS : IL EST AUJOURD'HUI L'APPEL A L'UNITE. IL EST AUSSI L'APPEL AU PROGRES. PARCE QUE NOUS SOMMES UN PAYS TRES ANCIEN DANS SA STRUCTURE ET SON HISTOIRE, NOUS OUBLIONS QUE LA FRANCE A L'ELAN D'UN PAYS JEUNE. ELLE SOUHAITE QUE NOTRE SOCIETE AVANCE VERS PLUS D'EGALITE ET PLUS DE JUSTICE, TOUT EN PROTEGEANT LA FLAMME DE SA LIBERTE. IL FAUT LUI EN MONTRER LA VOIE. PARLER EST FAIT POUR CONVAINCRE : JE VOUS DEMANDE DE RETENIR DE CE PROPOS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUI S'ADRESSE A VOUS DANS UNE ANNEE GRAVE ET QUI N'IGNORE RIEN DES TENSIONS ET DES DIFFICULTES DU DEBAT POLITIQUE, QUE VOUS REPONDREZ D'AUTANT MIEUX A L'ATTENTE DE LA FRANCE QUE VOUS VOUS PRESENTEREZ DEVANT ELLE COMME DES HOMMES D'UNITE ET DE PROGRES
-\

Voir tous les articles et dossiers