Publié le 13 janvier 1978

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, PRONONCEE A LA MAIRIE DE YAMOUSSOUKRO, VENDREDI 13 JANVIER 1978

13 janvier 1978 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, PRONONCEE A LA MAIRIE DE YAMOUSSOUKRO, VENDREDI 13 JANVIER 1978

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, MESSIEURS LES PRESIDENTS, MONSIEUR LE MAIRE, MESSIEURS LES MINISTRES, MESSIEURS LES CHEFS COUTUMIERS, MESDAMES, MESSIEURS, MONSIEUR LE MAIRE, JE VOUDRAIS D'ABORD VOUS FAIRE UNE CONFIDENCE £ J'AI RECU LORSQUE J'ETAIS MOI-MEME MAIRE D'UN GRAND VILLAGE LA VISITE DE MON PREDECESSEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE `GEORGES POMPIDOU`, QUI M'A DIT, EN VISITANT MA MAIRIE, C'EST LA PLUS BELLE MAIRIE DE FRANCE. JE NE SAIS PAS SI C'ETAIT VRAI OU S'IL VOULAIT ME FAIRE PLAISIR, MAIS, AYANT VISITE LA MAIRIE DE YAMOUSSOUKRO, JE PEUX VOUS DIRE QUE MA MAIRIE ETAIT PEUT-ETRE LA PLUS BELLE MAIRIE DE FRANCE, ELLE NE SERAIT PAS LA PLUS BELLE DE COTE_D_IVOIRE. ET JE VOUS REMERCIE DES PROPOS SI BIENVEILLANTS, SI AMICAUX QUE VOUS AVEZ EUS POUR NOTRE PAYS, POUR MADAME GISCARD D'ESTAING POUR MOI-MEME ET JE DIRAIS SURTOUT POUR L'AMITIE ENTRE LA FRANCE ET LA COTE_D_IVOIRE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` EN ARRIVANT TOUT A L'HEURE A YAMOUSSOUKRO, C'EST-A-DIRE AU "VILLAGE DE YAMOUSSOU", J'AI EPROUVE L'EMOTION DE CELUI QUI ACCEDE DANS UN LIEU OU REPOSE LE SECRET D'UNE NATION. EN EFFET COMME TOUS CEUX QUI VIENNENT EN COTE_D_IVOIRE, ON EST SOUVENT TENTE DE DECRIRE LA REUSSITE EXCEPTIONNELLE DE VOTRE PAYS EN CITANT DES CHIFFRES, EN INVOQUANT DES STATISTIQUES. ET IL EST VRAI QUE POUR CE QUI EST DE LA PRODUCTION, DE L'ACTIVITE, DES ECHANGES, DU NIVEAU_DE_VIE, LES CHIFFRES ET LES STATISTIQUES SONT TRES ELOQUENTS. MAIS JE CROIS QUE SI L'ON VEUT COMPRENDRE LA COTE_D_IVOIRE ET SA REUSSITE, ON NE PEUT PAS LA COMPRENDRE AU TRAVERS DU LANGAGE DES CHIFFRES. IL FAUT VENIR ICI A YAMOUSSOUKRO OU EST ENFOUI UN SECRET. ET C'EST DE CE SECRET QUE JE VOUDRAIS PARLER ET QUE JE VOUDRAIS DEVOILER A CEUX QUI NE LE CONNAISSENT PAS ENCORE. C'EST POURQUOI JE SUIS TRES HEUREUX D'ETRE ACCOMPAGNE DANS CETTE ETAPE DE MON VOYAGE PAR DE NOMBREUX JOURNALISTES FRANCAIS QUI M'ACCOMPAGNENT APRES AVOIR DECOUVERT LA GRANDE VILLE, APRES AVOIR CONNU L'AFRIQUE DES COTES, QUI VONT PARTAGER PENDANT QUELQUES HEURES AVEC MOI LA CONNAISSANCE DE L'AFRIQUE PROFONDE. ET CETTE CONNAISSANCE, CE SECRET, C'EST CELUI DU "VILLAGE", QUI EST DANS TOUT LE CONTINENT AFRICAIN LA BASE ET LE FONDEMENT DE LA REALITE SOCIALE ET DE LA PERSONNALITE AUTHENTIQUE DE L'AFRIQUE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` C'EST TOUT PRES D'ICI QUE VOUS ETES VENU AU MONDE, MONSIEUR LE PRESIDENT, ENTOURE SELON LA COUTUME DE VOTRE PERE ET DE VOTRE ONCLE MATERNEL. IL EST DIFFICILE D'IMAGINER LORSQU'ON APERCOIT LE YAMOUSSOUKRO D'AUJOURD'HUI QUE C'EST ICI ENTRE LES CASES, QU'ENFANT , VOUS AVEZ PRIS CONNAISSANCE, AVEC VOS PETITS FRERES, AVEC VOS CAMARADES, DE LA VIE, DE LA NATURE ET DE LA TRADITION. VOUS Y AVEZ APPRIS NON PAS DANS LES LIVRES, QUI N'EXISTAIENT PAS, MAIS DANS LES RECITS QUI VOUS ETAIENT FAITS, L'HISTOIRE, QUI ETAIT AUSSI LES HISTOIRES DES VOTRES £ VOUS Y AVEZ ETE BERCE PAR LES CHANSONS DES FEMMES, VOUS AVEZ ETE MARQUE PAR LA MUSIQUE ET PAR LA DANSE QUI RYTHMENT TOUS LES GRANDS MOMENTS DE LA VIE COMMUNAUTAIRE AFRICAINE. C'EST DONC ICI DANS UN VILLAGE, A L'EPOQUE SEMBLABLE AUX AUTRES, QUE VOUS AVEZ FORGE VOTRE PERSONNALITE D'HOMME AFRICAIN AVANT D'AFFRONTER L'EPREUVE DE L'AUTRE EDUCATION. L'AUTRE EDUCATION, C'ETAIT NATURELLEMENT CELLE QU'APPORTAIT, A L'EPOQUE, LE COLONISATEUR. OR CELUI-CI APPORTAIT UNE AUTRE LOGIQUE, UNE VISION DU MONDE DIFFERENTE, VIVAIT SUIVANT UN RYTHME, SUIVANT DES PREOCCUPATIONS QUI VOUS SEMBLAIENT, SANS DOUTE, INCOMPREHENSIBLES. MAIS CECI, DEPUIS, A HEUREUSEMENT CHANGE. SANS DOUTE VOS PREMIERS MAITRES, EN DEPIT DE LEUR BONNE VOLONTE, NE POUVAIENT-ILS PAS CONNAITRE ET COMPRENDRE VOTRE SENSIBILITE PARTICULIERE ET NOUS SOMMES CONSCIENTS, JE LE DIS DEVANT LES CHEFS TRADITIONNELS, DE CE QUE CE CONTACT RAPIDE ET BRUTAL ENTRE DEUX CIVILISATIONS ET DEUX CULTURES A PU CAUSER A CERTAINS DE TRAUMATISMES ET PARFOIS DE SOUFFRANCE. IL FALLAIT UNE FORTE PERSONNALITE POUR ASSUMER A LA FOIS CES DEUX CULTURES £ IL FALLAIT AUSSI UNE BASE POUR EN RETROUVER L'ORIGINE AUTHENTIQUE ET CETTE BASE VOUS L'AVIEZ, VOUS AVEZ TENU A LA CONSERVER £ C'ETAIT LE VILLAGE QUI EST RESTE VOTRE POINT D'ANCRAGE, QUI DEMEURE VOTRE REFERENCE, ET OU VOUS VENEZ REFLECHIR CHAQUE FOIS QUE SE POSENT DE GRANDES QUESTIONS POUR L'AVENIR DE VOTRE PEUPLE
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` C'EST DONC A-PARTIR DE CE QUE VOUS AVAIENT APPORTE YAMOUSSOUKRO ET LES SIENS QUE S'EST ORDONNEE VOTRE VIE ET VOTRE ACTION : LA MEDECINE D'ABORD AU SERVICE DES AUTRES PUIS L'ENGAGEMENT DANS LA VIE POLITIQUE NATIONALE ET INTERNATIONALE. JAMAIS AU LONG DE CES LONGUES ANNEES, QUI VOUS ONT CONDUIT D'AILLEURS AU-DELA DES VUES POUR Y EXERCER D'AUTRES RESPONSABILITES, JAMAIS VOUS N'AVEZ PERDU DE VUE, JAMAIS VOUS N'AVEZ OUBLIE L'HERITAGE DU VILLAGE AFRICAIN ET TOUT CE QU'IL CONTENAIT POUR VOUS D'AFFECTION FAMILIALE, DE COHESION SOCIALE ET D'ART DE VIVRE ENSEMBLE. LA EST BIEN LA CLEF QUE VOUS M'AVEZ REMISE DE MANIERE SYMBOLIQUE QUI PERMET DE COMPRENDRE POURQUOI LA REUSSITE DE LA COTE_D_IVOIRE N'EST PAS UN MIRACLE VENU DE L'EXTERIEUR, MAIS L'EPANOUISSEMENT D'UN PEUPLE QUI A SU RESTER FIDELE A LUI-MEME ET QUI A CHOISI LE PROGRES DANS LA CONTINUITE PLUTOT QUE LA RUPTURE DANS LE DECHIREMENT. IL Y A LA, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, UNE LECON QUE JE SUIS PLACE POUR COMPRENDRE. AINSI YAMOUSSOUKRO EST DEVENU LE SYMBOLE DE LA CONTINUITE ET DE L'ENRACINEMENT ET VOUS AVEZ ATTRIBUE, EN HOMME REALISTE, UN ROLE PEDAGOGIQUE A VOTRE VILLAGE D'ORIGINE. ET C'EST CE QUI EXPLIQUE L'IMPORTANCE SYMBOLIQUE QU'IL A ACQUIS DANS VOTRE VIE NATIONALE. VOUS AVEZ EGALEMENT DESIRE QUE CHACUN SE SOUVIENNE QU'IL APPARTIENT A UNE CIVILISATION DONT LES FEMMES ET LES HOMMES ONT ETE FACONNES PAR LA TERRE. ET C'EST POURQUOI, DANS CET ESPRIT, VOUS AVEZ FAIT DON A VOS CONCITOYENS, A VOTRE NATION, DE LA PLANTATION FAMILIALE OU VOTRE PERE VOUS AVAIT APPRIS LES GESTES ANCESTRAUX DU PAYSAN AFRICAIN. MONSIEUR LE PRESIDENT, QUELLE JUSTE INITIATIVE ET QUELLE EMOUVANTE SIGNIFICATION
-
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` JE ME TOURNE MAINTENANT VERS MESSIEURS LES CHEFS COUTUMIERS DE TOUTES LES REGIONS DE COTE_D_IVOIRE QUI SONT ICI PRESENTS ET QU'IL M'EST AGREABLE DE SALUER AMICALEMENT ET RESPECTUEUSEMENT AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. PLUS QUE PARTOUT AILLEURS, VOUS M'APPARAISSEZ, MESSIEURS LES CHEFS COUTUMIERS, COMME LES DEPOSITAIRES DES TRESORS DE VOTRE PASSE COLLECTIF. VOUS ETES LA MEMOIRE DE VOS ENFANTS ET DE VOS PETITS ENFANTS. VOTRE MISSION ME PARAIT IMPORTANTE POUR QUE CONTINUENT A SE FORMER A VOS COTES CEUX QUI DES AUJOURD'HUI ET DAVANTAGE DEMAIN, APPORTERONT AU MONDE MODERNE LE MESSAGE ET LES ENSEIGNEMENTS DE L'AFRIQUE QUI NOUS VIENNENT DE SA SOURCE SI HUMAINE ET SI FRATERNELLE. ET COMME VOUS AVEZ BIEN FAIT DE DIRE, MONSIEUR LE CHEF COUTUMIER, QUE NOUS AVONS ENTENDU TOUT A L'HEURE, QUE LE MODERNISME EST PARFOIS ENVAHISSANT LORSQU'IL DETRUIT LES STRUCTURES, LORSQU'IL EGARE LES VALEURS TRADITIONNELLES, LORSQU'IL RENIE LA CULTURE. L'IMPORTANCE PRIMORDIALE QUE LA COTE_D_IVOIRE ACCORDE A SON PASSE ET A SES VALEURS NE CONSTITUE EVIDEMMENT NI UN REPLI NI UN REFUGE. ICI, LE PASSE A SA PLACE ET SON MESSAGE EST MIS AU CLAIR POUR AJOUTER AU PROGRES ET POUR ACCUEILLIR LA MODERNITE. CETTE MODERNITE NOUS L'AVONS LONGUEMENT APERCUE, MONSIEUR LE MAIRE, TOUT A L'HEURE, EN TRAVERSANT LES REALISATIONS DE VOTRE VILLAGE. ET JE DIRAIS QU'IL Y A DANS LE MONDE SUFFISAMMENT DE VILLAGES QUI CHERCHENT A PASSER POUR DES VILLES POUR QU'IL SOIT EMOUVANT DE RENCONTRER UNE VILLE QUI TIENNE A DEMEURER UN VILLAGE. TOUTES LES FACILITES, TOUS LES EQUIPEMENTS DONT PEUT S'HONORER UNE COMMUNAUTE SONT RASSEMBLES ICI. ET J'AI ETE FRAPPE EN-PARTICULIER PAR VOTRE SOUCI DE TENIR_COMPTE A LA FOIS DES BESOINS DE LA POPULATION PERMANENTE DE YAMOUSSOUKRO ET EN MEME TEMPS D'ACCUEILLIR LONGUEMENT TOUS CEUX QUI VIENNENT DE L'EXTERIEUR. ET C'EST EGALEMENT UNE VILLE TOLERANTE DONT J'AI APERCU DE LOIN LES DIVERS MONUMENTS OU CHACUN PEUT TROUVER SON LIEU POUR PRIER
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - IVOIRIENNES` ENFIN, DANS LE SYMBOLISME QUE VOUS LUI AVEZ DONNE, C'EST UN HAUT LIEU DE L'EDUCATION ET DE LA FORMATION EN COTE_D_IVOIRE CAR VOUS AVEZ PENSE QU'IL ETAIT BON QUE DE NOMBREUSES ELITES DE CETTE SUPERBE, SI SYMPATHIQUE ET SI ACCUEILLANTE JEUNESSE IVOIRIENNE SOIT FORMEE DANS CE VILLAGE D'ORIGINE. ENFIN, JE VOUDRAIS, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, DIRE QUE VOUS N'AVEZ PAS VOULU QUE CET EFFORT EN_FAVEUR DE YAMOUSSOUKRO SE FASSE AU DETRIMENT DES EFFORTS QUI SONT ENTREPRIS AILLEURS POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT D'AUTRES CENTRES. C'EST AINSI QUE LA CREATION DE SAN PEDRO, DONT J'AVAIS IL Y A 7 ANS VISITE LE CHANTIER, LE DEVELOPPEMENT DE BOUAKE, LES REALISATIONS QUI SONT ACTUELLEMENT EN-COURS DANS LE NORD DU PAYS MONTRENT A QUEL POINT VOUS AVEZ LE SOUCI DE PROMOUVOIR DE MANIERE EQUILIBREE L'ENSEMBLE DU DEVELOPPEMENT DE LA COTE_D_IVOIRE. MONSIEUR LE PRESIDENT, VOUS M'AVIEZ DIT DEPUIS LONGTEMPS QUE VOUS ESPERIEZ M'ACCUEILLIR UN JOUR A YAMOUSSOUKRO ET QUE AUSSI LONGTEMPS QUE JE N'Y SERAIS PAS VENU, IL Y AVAIT DANS VOTRE ACTION QUELQUE CHOSE QUE JE N'AURAIS PAS COMPRIS. EH BIEN JE VOUS DIRAI EN SENS INVERSE QUE JE SUIS TRES HEUREUX ET TRES EMU QUE VOUS M'Y RECEVIEZ AUJOURD'HUI ET QUE JE SUIS AUSSI HEUREUX ET FIER, QU'ICI LA FRANCE ET LES FRANCAIS AIENT ETE ASSOCIES A VOTRE OEUVRE ET QU'AINSI NOS DEUX PAYS SE SOIENT REJOINTS A LEUR SOURCE. JE SOUHAITE LONGUE VIE ET PROSPERITE AU VILLAGE DE YAMOUSSOUKRO ET JE VOUS DIS : VIVE L'AMITIE ENTRE NOS DEUX NATIONS
-\

Voir tous les articles et dossiers