Publié le 16 décembre 1977

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CAMBREMER (BASSE-NORMANDIE), VENDREDI 16 DECEMBRE 1977

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CAMBREMER (BASSE-NORMANDIE), VENDREDI 16 DECEMBRE 1977

16 décembre 1977 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CAMBREMER (BASSE-NORMANDIE), VENDREDI 16 DECEMBRE 1977 - PDF 433 Ko
MONSIEUR LE MAIRE DE CAMBREMER, MESSIEURS LES PREFETS, MESDAMES ET MESSIEURS LES ELUS, JE VOUDRAIS D'ABORD VOUS DIRE D'UN MOT POURQUOI JE ME REJOUIS DE VOUS AVOIR RENCONTRE ET ACCUEILLI POUR CE DEJEUNER A CAMBREMER. EN EFFET, J'AVAIS PROJETE DE ME RENDRE EN NORMANDIE POUR Y TRAITER DE CERTAINS PROBLEMES CONCERNANT L'AGRICULTURE ET D'UNE FACON PLUS GENERALE, LA FRANCE RURALE. MAIS, VENANT DANS VOTRE REGION, JE SOUHAITAIS VOUS RENCONTRER. ET J'AI PENSE QUE PLUTOT QUE DE LE FAIRE DANS UN DES BATIMENTS ADMINISTRATIFS QUI AURAIT ETE, JE LE PENSE, MIS A NOTRE DISPOSITION, IL ETAIT PREFERABLE DE LE FAIRE DANS LE TERROIR NORMAND LUI-MEME. ET C'EST POURQUOI NOUS AVONS CHOISI, GRACE-A L'HOSPITALITE DE LA MUNICIPALITE, CETTE COMMUNE DE CAMBREMER. VOUS ETES VENUS, LES UNS DE TOUT PRES, LES AUTRES DE TRES LOIN, ET JE VOUDRAIS VOUS DIRE COMBIEN LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EST HEUREUX DE RENCONTRER AUJOURD'HUI LES ELUS DE LA BASSE-NORMANDIE. JE SOUHAITERAIS, EN QUELQUES MOTS, VOUS FAIRE PART DU SENTIMENT QUE M'INSPIRENT LES PROBLEMES DE VOTRE REGION ET DE L'ATTITUDE GENERALE DES POUVOIRS PUBLICS ET DU GOUVERNEMENT CONCERNANT SON AVENIR. VOTRE REGION FAIT PARTIE DE CES REGIONS QUI SONT UN EXEMPLE POUR LA FRANCE. CAR ELLE A PARCOURU DEPUIS 30 ANS, ET APRES L'EPREUVE TRES LOURDE ET LONGUE DE SA RECONSTRUCTION, UN CHEMIN CONSIDERABLE SANS AVOIR POURTANT CHERCHE A FAIRE PARLER D'ELLE. ET QUAND ON REGARDE CE CHEMIN PARCOURU, ON PEUT DIRE QUE VOTRE REGION A BENEFICIE CERTAINEMENT D'UNE DES PLUS VASTES TRANSFORMATIONS DE SON HISTOIRE
-\
A L'HEURE ACTUELLE, LA BASSE-NORMANDIE DEMEURE L'UNE DES REGIONS LES PLUS JEUNES DE FRANCE PAR L'AGE DE SA POPULATION. ELLE A ETE EN TETE DES REGIONS FRANCAISES ENTRE 1968 ET 1975, POUR LA CROISSANCE DE L'EMPLOI INDUSTRIEL. ELLE VIENT JUSTE APRES L'ILE-DE-FRANCE POUR L'EMPLOI FEMININ. LA BASSE-NORMANDIE EST LA PREMIERE A AVOIR ENGAGE AVEC L'ETAT UN PROGRAMME PILOTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA PETITE ET MOYENNE INDUSTRIE. ET DONC, VOTRE REGION EST UNE REGION DYNAMIQUE. ET POURTANT, JE CONNAIS VOS INQUIETUDES. JE CONNAIS VOS CRAINTES EN-PARTICULIER : POUR LES JEUNES QUI NE TROUVENT PAS SUR_PLACE LES EMPLOIS QU'ILS CHERCHENT, POUR LES CANTONS RURAUX DONT LA CHUTE DE LA POPULATION A ETE PARFOIS SENSIBLE ET BRUSQUE ET, D'AILLEURS, ICI MEME. SACHEZ QUE L'ETAT EST ATTENTIF A CETTE SITUATION ET QU'IL EST DECIDE A AIDER VOTRE REGION POUR QU'ELLE POURSUIVE AVEC CONFIANCE LE CHEMIN QU'ELLE A CHOISI VERS UNE CROISSANCE EQUILIBREE, BENEFICIANT A TOUS SES HABITANTS. D'ABORD SAUVER LES PAYS DE BOCAGE. ET C'EST UN PEU LE SENS DE MA VISITE, ICI, DANS LE PAYS D'AUGE, ET TOUT A L'HEURE, DANS UNE AUTRE PARTIE DU BOCAGE NORMAND. CAR LA BASSE-NORMANDIE EST, ET DOIT RESTER, UNE REGION LARGEMENT RURALE OU L'ACTIVITE AGRICOLE JOUE, ET JOUERA, UN ROLE DE PREMIER PLAN. VOUS L'AVEZ D'AILLEURS BIEN COMPRIS SUR-LE-PLAN REGIONAL PUISQUE VOUS CONSACREZ LES 3
-4 DU BUDGET REGIONAL AU DEVELOPPEMENT ET A L'EQUIPEMENT RURAL
-\
POUR SAUVER LE BOCAGE, IL FAUT D'ABORD POURSUIVRE LA MODERNISATION ET L'EQUIPEMENT DE L'AGRICULTURE. L'ETAT A PRIS EN CONSIDERATION L'IMPORTANT PROGRAMME PRIORITAIRE DE VALORISATION DE L'ECONOMIE LAITIERE ETABLI PAR LA REGION. L'EFFORT FINANCIER QUI A ETE PREVU SERA RESPECTE. SAUVER LE BOCAGE, C'EST AUSSI MENER UNE POLITIQUE ACTIVE DE DEVELOPPEMENT DES PETITES VILLES, DES CHEFS-LIEUX DE CANTON ET DES PAYS. DES PETITES VILLES ANIMEES ET DES PAYS VIVANTS SONT AUTANT D'ATTRAITS POUR DE NOUVEAUX ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS A TAILLE HUMAINE. RESTAUREES ET RENOVEES, LES CITES MOYENNES PEUVENT ETRE DES CENTRES DE SERVICES, DE COMMERCES, D'ECHANGES DE TOURISME, POUR LES ZONES RURALES ENVIRONNANTES. LA REGION S'EST ENGAGEE ELLE-MEME DANS CE SENS ET L'ETAT EST PRET A AIDER EN 1978, AVEC LA REGION, CET EFFORT, PAR UNE POLITIQUE VIGOUREUSE D'ENCOURAGEMENT ET DEVELOPPEMENT DE CE QU'ON APPELLE LES CONTRATS DE PAYS. EN EFFET, EN PLUS DU RECENT CONTRAT DE PAYS DE SEES, J'AI SOUHAITE QUE DEUX NOUVELLES CANDIDATURES SOIENT RETENUES DANS DEUX DEPARTEMENTS DE LA BASSE-NORMANDIE ET CECI SERA PROCHAINEMENT ANNONCE
-\
SAUVER LE BOCAGE, C'EST ENFIN CONSTRUIRE DES EQUIPEMENTS ET NOTAMMENT DES ROUTES. DES ROUTES QUI PROLONGENT, QUI DISPERSENT LES BENEFICES ECONOMIQUES ATTENDUS DE L'AUTOROUTE DE NORMANDIE. AUTOROUTE, DONT MONSIEUR LE MAIRE DE CAEN ETAIT VENU M'ENTRETENIR LORSQUE J'ETAIS MINISTRE DES FINANCES ET DONT IL AVAIT QUELQUES INQUIETUDES CONCERNANT LE CALENDRIER. ET QUELLE N'A PAS ETE MA SATISFACTION TOUT A L'HEURE, EN HELICOPTERE, DE SURVOLER, A-PARTIR DE CAEN, CETTE AUTOROUTE INTEGRALEMENT REALISEE. MAIS A COTE DE L'AUTOROUTE, IL FAUT DE GRANDS AXES ROUTIERS ET DES ROUTES QUI ROMPENT L'ISOLEMENT. LE FINANCEMENT DE LA MODERNISATION DE LA ROUTE RELIANT, DANS L'ORNE, FLERS A TINCHEBRAY VIENT D'ETRE DECIDE. IL ME PARAIT INDISPENSABLE D'ACCELERER LA MODERNISATION DE LA ROUTE NATIONALE CAEN - CHERBOURG, ESSENTIELLE NOTAMMENT POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU DEPARTEMENT DE LA MANCHE. DEPARTEMENT DE LA MANCHE POUR LEQUEL J'AI DES RAISONS PARTICULIERES D'AVOIR BEAUCOUP DE SYMPATHIE ET D'AFFECTION. L'ETAT A PRIS, EN JUIN, UN PREMIER ENGAGEMENT PORTANT SUR 40 MF `MILLIONS DE FRANCS` POUR LES TROIS PROCHAINES ANNEES. C'EST UNE SOMME QUI CORRESPOND, DANS L'_ETAT ACTUEL DES EVALUATIONS, A ENVIRON LE QUART DU FINANCEMENT TOTAL DU PROJET C'EST-A-DIRE DE LA MISE A DEUX FOIS DEUX VOIES DE CETTE ROUTE, COMME D'AILLEURS LE TRAVAIL A ETE ENTREPRIS DANS LE DEPARTEMENT DU CALVADOS. POUR REPONDRE AUX PREOCCUPATIONS QUI M'ONT ETE EXPRIMEES PAR M. LE PRESIDENT JOSEAU MARIGNE, J'AI DEMANDE AU MINISTRE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DE FINANCER EN 1978 L'ETUDE DE L'ENSEMBLE DE L'ITINERAIRE, DE PROCEDER AUX ACQUISITIONS FONCIERES NECESSAIRES D'ICI LA FIN DU VIIEME PLAN ET D'ELABORER ENSUITE UN PROGRAMME DES TRAVAUX A REALISER SELON UN ECHEANCIER QUI DEVRA ETRE SUFFISAMMENT RAPIDE
-\
SAUVER LE BOCAGE, C'EST ENFIN REJOINDRE LA PRIORITE QUI S'ATTACHE A L'AMENAGEMENT ET A L'EQUIPEMENT RURAL. J'AI DEMANDE A M. LE MINISTRE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE QUE LES CREDITS DU FONDS DE RENOVATION RURALE QUI ONT ETE EN PROGRESSION MODEREE AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, SOIENT PROGRESSIVEMENT ET SUBSTANTIELLEMENT AUGMENTES A-PARTIR DE 1979, EN_FAVEUR DES ZONES RURALES DEFAVORISEES C'EST-A-DIRE D'UNE_PART CELLES QUI, ACTUELLEMENT BENEFICIENT DE CES PROCEDURES ET, AU_PRIX D'UN EXAMEN OBJECTIF DES SITUATIONS EN_FAVEUR D'AUTRES ZONES DONT LES DIFFICULTES PEUVENT ETRE AUJOURD'HUI OBSERVEES. JE CONSIDERE AUSSI COMME INDISPENSABLE UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE CERTAINES INFRASTRUCTURES, NOTAMMENT EN-MATIERE ELECTRIQUE POUR METTRE D'UNE FACON REGULIERE ET, JE L'ESPERE, CONTINUE, CETTE IMPORTANTE SOURCE D'ENERGIE AU-PROFIT DES EXPLOITATIONS AGRICOLES
-\
DEUXIEME DIRECTION FONDAMENTALE, C'EST LA POLITIQUE DU LITTORAL. NOUS SOMMES ICI A L'INTERIEUR DES TERRES, MAIS PAS TRES LOIN DE LA COTE, ET LA FRANCE DOIT SAISIR SA CHANCE MARITIME. C'EST UN PAYS TERRIEN, UN PAYS RURAL, MAIS C'EST UN GRAND PAYS COTIER ET DANS LE MONDE DE DEMAIN, PAR-RAPPORT A D'AUTRES PAYS, NOTAMMENT D'EUROPE, QUI SE PLAIGNENT DE CETTE ABSENCE DE LITTORAL, NOUS DEVONS SAISIR BEAUCOUP PLUS LARGEMENT NOTRE CHANCE MARITIME. IL Y A UN SCHEMA D'AMENAGEMENT DU LITTORAL BAS-NORMAND ET IL A ETE PRIS EN CONSIDERATION PAR LE GOUVERNEMENT LORS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 NOVEMBRE `1977 ` DATE` DERNIER. CE SCHEMA EST FONDE SUR UN DEVELOPPEMENT CONJOINT DES ACTIVITES MARINES ET DES ACTIVITES DE TOURISME. LE CONSERVATOIRE DU LITTORAL, DONT J'ETAIS ALLER PRESIDER, DANS LE MORBIHAN, LES TRAVAUX AU DEBUT DE CETTE ANNEE, A REALISE OU ENGAGE DES OPERATIONS D'ACQUISITION A TRACY-SUR-MER, A SAINT-REMY-DES-LANDES, A LA POINTE DU HOC, AU MONT CANISY ET A SURTAINVILLE. ENFIN, LE GOUVERNEMENT A APPROUVE LE PROGRAMME D'ASSAINISSEMENT QUI A ETE PROPOSE EN_COMMUN PAR LES QUATRE REGIONS DE L'OUEST, DONT LA BASSE-NORMANDIE, ET C'EST A-CE-TITRE 750 MILLIONS DE FRANCS QUI SERONT DEPENSES D'ICI 1980 DANS CES QUATRE REGIONS. JE PENSE ENFIN QU'IL EST UTILE QU'UN PROGRAMME REALISTE DE SOUTIEN AUX DIFFERENTS PORTS DE LA REGION, QUI TIENNE_COMPTE BIEN ENTENDU DE LEURS CARACTERES SPECIFIQUES, SOIT ETUDIE PAR LE MINISTRE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, AFIN D'APPUYER NOTAMMENT LE DEVELOPPEMENT DES PORTS DE HONFLEUR, DE CAEN, DE PORT-EN-BESSIN, AINSI QUE DE L'ENSEMBLE INDUSTRIEL ET PORTUAIRE DE CHERBOURG. VOUS VOYEZ DONC QUE LA VOLONTE REGIONALE, C'EST-A-DIRE INTERPRETANT TRES EXACTEMENT LE SENS DES INSTITUTIONS REGIONALES TELLES QU'ELLES FONCTIONNENT A L'HEURE ACTUELLE, CETTE VOLONTE REGIONALE TELLE QUE VOUS L'AVEZ EXPRIMEE, SE TROUVERA APPUYEE PAR LES DECISIONS NATIONALES
-\
ENFIN, TROISIEME ELEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES TERTIAIRES. BIEN ADAPTE AU MODE_DE_VIE, A L'ORGANISATION DE VOTRE REGION, CE DEVELOPPEMENT POURRA VENIR EN RENFORT DES ACTIVITES INDUSTRIELLES QUI S'Y SONT DEJA IMPLANTEES. ELLE SERA FAVORISEE PAR LA PRIME DE LOCALISATION DES ACTIVITES TERTIAIRES QUE VOUS AVIEZ LONGTEMPS RECLAMEE ET QUI BENEFICIERA DESORMAIS A L'ENSEMBLE DE VOTRE REGION. JE CITE QUELQUES ELEMENTS : - L'INSTALLATION A CAEN DU GRAND ACCELERATEUR NATIONAL A IONS LOURDS DOTE LA REGION DE L'EQUIPEMENT DE RECHERCHES LE PLUS AVANCE ET LE PLUS IMPORTANT DU VIIEME PLAN £ - LA CREATION RECENTE DE L'INSTITUT DES SCIENCES DE LA MATIERE ET DU RAYONNEMENT, CONFIRMERA LA VOCATION DE CAEN A DEVENIR L'UN DES GRANDS CENTRES DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN FRANCE £ - LA DECENTRALISATION DU SERVICE DES STATISTIQUES INDUSTRIELLES DU MINISTERE DE L'INDUSTRIE DONT ON IMAGINE L'ORIGINE, EN BASSE-NORMANDIE SERA UN AUTRE AVANTAGE POUR LA REGION. ET NOUS ETUDIONS A L'HEURE ACTUELLE UN CERTAIN NOMBRE D'AUTRES OPERATIONS DE DECENTRALISATION TERTIAIRE QUI POURRONT ETRE REALISEES EN_DIRECTION DE VOTRE REGION, CREANT LES EMPLOIS QU'ATTENDENT NOTAMMENT LES JEUNES GENS ET LES JEUNES FILLES £ - LE DEVELOPPEMENT DE L'INSTITUT DU LAIT, DES VIANDES ET DE LA NUTRITION DE L'UNIVERSITE DE CAEN DOIT ETRE ENCOURAGE. ET J'AURAI L'OCCASION D'AILLEURS DE PARLER DE CES QUESTIONS FONDAMENTALES DE LA POLITIQUE ALIMENTAIRE DE LA FRANCE ET DES CONDITIONS DE SON MEILLEUR DEVELOPPEMENT. L'ETAT APPUIERA LES EFFORTS CONJOINTS DE LA REGION BASSE-NORMANDIE ET DE L'UNIVERSITE DE CAEN POUR ASSURER LA REUSSITE DE L'OPERATION
-\
VOILA, MESDAMES ET MESSIEURS LES ELUS, CE QUE JE VOULAIS VOUS DIRE SUR L'ATTITUDE DES POUVOIRS PUBLICS VIS-A-VIS DE LA REGION DE BASSE-NORMANDIE. VOUS ME PERMETTREZ DE TERMINER PAR UN ASPECT PEUT-ETRE PLUS GENERAL OU FONDAMENTAL DE LA VIE DE VOTRE REGION. J'ETAIS AU DEBUT DE LA SEMAINE EN ANGLETERRE L'INVITE A DEJEUNER DE LA REINE ELISABETH. C'ETAIT AU CHATEAU DE WINDSOR ET JE REGARDAIS DANS LA COUR UNE TRES BELLE BUTTE SUR LAQUELLE IL Y AVAIT UNE TOUR ET JE LUI AI DIT "MAIS DE QUAND DATE CETTE TOUR ?" ET ELLE M'A DIT : "MAIS C'EST GUILLAUME LE CONQUERANT QUI, DANS LES ANNEES 1070, EST VENU A WINDSOR ET A INSTALLE SUR LA TAMISE LA PREMIERE FORTERESSE NORMANDE QUI EST A L'HEURE ACTUELLE LE CHATEAU DANS LEQUEL EST INSTALLEE LA COURONNE DE GRANDE-BRETAGNE. EN EFFET, LA NORMANDIE A UNE HISTOIRE TRES ANCIENNE, TRES GLORIEUSE, TRES IMPORTANTE POUR NOTRE PATRIMOINE NATIONAL. C'EST POURQUOI JE NE VOUDRAIS PAS PARLER UNIQUEMENT DES QUESTIONS ACTUELLES AUXQUELLES NATURELLEMENT NOUS VOULONS APPORTER DES SOLUTIONS APPROPRIEES MAIS JE VOUDRAIS VOUS DIRE COMBIEN LA NORMANDIE EST IMPORTANTE A VIE NATIONALE DE LA FRANCE, DEPUIS MILLE ANS, C'EST-A-DIRE DEPUIS LE TRAITE DE SAINT-CLAIR-SUR-EPTE DONT LA COMMUNE EXISTE TOUJOURS. A L'HEURE ACTUELLE LES DELIBERATIONS MUNICIPALES PORTENT SUR D'AUTRES SUJETS. DANS CETTE COMMUNE, LE ROI DE FRANCE CHARLES LE SIMPLE ET LE PREMIER DUC DE NORMANDIE ROLLON ONT LIE A JAMAIS LE SORT DE LA NORMANDIE ET DE LA FRANCE. PENDANT LA GUERRE DE CENT ANS, NOTRE TERRITOIRE NATIONAL ETAIT CONSTAMMENT DECHIRE, DIVISE, JAMAIS L'ENVAHISSEUR N'A PU VAINCRE LA RESISTANCE DES PARTISANS DANS LES CAMPAGNES ET JAMAIS CONQUERIR LE MONT-SAINT-MICHEL
-\
LA NORMANDIE A ETE SOUVENT ET JUSQU'A UNE DATE TRES RECENTE LE THEATRE DE GRANDES BATAILLES ET NOTAMMENT RECEMMENT DE GRANDES BATAILLES QUI L'ONT EPROUVEE ET LARGEMENT DETRUITE, MAIS LE DYNAMISME NORMAND SUT TOUJOURS RECONSTRUIRE ET S'ADAPTER AUX REALITES DE L'EPOQUE. VOTRE REGION, APRES CES EPREUVES DE LA DERNIERE GUERRE ET DE LA RECONSTRUCTION, A ENGAGE UN NOUVEAU COMBAT HEUREUSEMENT PACIFIQUE : CELUI DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DU PROGRES SOCIAL. ET APRES AVOIR EU PENDANT LONGTEMPS LA REPUTATION D'ETRE UNE REGION FAVORISEE OU S'ETAIT ACCUMULEE UNE CERTAINE RICHESSE, VOUS ETES REPARTIS DE REALITES PLUS MODESTES ET VOUS ETES EN-TRAIN DE CONSTRUIRE PATIEMMENT VOTRE AVENIR. LE REALISME DU TEMPERAMENT NORMAND, SA TENACITE PAISIBLE, SON GOUT DE L'ACTION, SONT AUTANT D'ATOUTS EN VOTRE FAVEUR. MAIS JE VOUDRAIS VOUS DIRE AUJOURD'HUI QUE VOUS POUVEZ AJOUTER A CES ATOUTS UN AUTRE QUI EST L'APPUI DU GOUVERNEMENT POUR VOUS AIDER A FRANCHIR LES CAPS DIFFICILES CAR IL EST DE L'INTERET DE LA BASSE-NORMANDIE, MAIS IL EST AUSSI DE L'INTERET DE LA FRANCE, QUE VOTRE TERRE SOIT PROSPERE ET HEUREUSE
-\

Voir tous les articles et dossiers