Publié le 20 octobre 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE S.E. M. HERSLEB VOGT, AMBASSADEUR DE NORVEGE, PALAIS DE L'ELYSEE, LE JEUDI 20 OCTOBRE 1977

20 octobre 1977 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE S.E. M. HERSLEB VOGT, AMBASSADEUR DE NORVEGE, PALAIS DE L'ELYSEE, LE JEUDI 20 OCTOBRE 1977

Télécharger le .pdf
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - NORVEGIENNES` MONSIEUR L'AMBASSADEUR, C'EST TRES VOLONTIERS QUE JE RECOIS LES LETTRES PAR LESQUELLES SA MAJESTE LE ROI OLAV A BIEN VOULU VOUS ACCREDITER AUPRES DE MOI EN QUALITE D'AMBASSADEUR EXTRAORDINAIRE ET PLENIPOTENTIAIRE DE NORVEGE EN FRANCE. PERMETTEZ-MOI EN VOUS ACCUEILLANT D'EVOQUER LA HAUTE FIGURE DE VOTRE PREDECESSEUR, L'AMBASSADEUR HAMBRO, DONT LA MORT A PREMATUREMENT INTERROMPU LA MISSION ET DONT NOUS GARDONS LE SOUVENIR. VOUS AVEZ RAPPELE, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, L'AMITIE ANCIENNE QUI VOUS LIE A LA FRANCE OU VOUS AVEZ DEJA SERVI, EN QUALITE D'AMBASSADEUR, DE 1967 A 1973. J'Y VOIS LE REFLET DE CELLE QUI UNIT NOS DEUX PAYS ET QUE VOUS VENEZ D'EVOQUER DANS DES TERMES AUXQUELS J'AI ETE SENSIBLE. CES LIENS, VOUS LE SAVEZ, SONT RECIPROQUES PARCE QU'ILS SONT CEUX D'UNE CULTURE COMMUNE ET D'UNE AMITIE RENFORCEE PAR LA FRATERNITE D'ARMES QUI A UNI NORVEGIENS ET FRANCAIS DANS UN MEME COMBAT POUR L'INDEPENDANCE ET LA LIBERTE LORS DU DERNIER CONFLIT MONDIAL `1939 - 1945`. AUJOURD'HUI PARTENAIRES AU-SEIN DU CONSEIL_DE_L_EUROPE `CEE` POUR VEILLER A LA SAUVEGARDE ET A L'EPANOUISSEMENT DES IDEAUX ET DES PRINCIPES QUI SONT LEUR PATRIMOINE COMMUN, MEMBRES D'UNE MEME ALLIANCE POUR MAINTENIR ET ASSURER LA PAIX ET LA SECURITE EN EUROPE, LA NORVEGE ET LA FRANCE ONT EGALEMENT EN_COMMUN LA VOLONTE DE FAVORISER LE DIALOGUE, LA COMPREHENSION ET LA COOPERATION ENTRE LES NATIONS ET LES HOMMES DE NOTRE CONTINENT
-\
`POLITIQUE ETRANGERES ` RELATIONS FRANCO - NORVEGIENNES` LA VISITE A PARIS DU MINISTRE NORVEGIEN DES AFFAIRES ETRANGERES, M. FRYDENLUND, IL Y A EXACTEMENT UN AN, A DONNE UN NOUVEL ELAN AU DIALOGUE POLITIQUE ENTRE NOS DEUX PAYS. EN REVANCHE, NOS ECHANGES ECONOMIQUES, MALGRE DE RECENTS PROGRES, NE SONT PAS ENCORE AU NIVEAU QUE JUSTIFIERAIT LA PLACE DE LA NORVEGE ET DE LA FRANCE DANS L'ECONOMIE MONDIALE. A CET EGARD, LES ACCORDS QUI ONT ETE CONCLUS ENTRE LA COMMUNAUTE_EUROPEENNE `CEE` ET LA NORVEGE POUR INSTAURER ENTRE ELLES, DEPUIS LE 1ER JUILLET DERNIER, UNE ZONE DE LIBRE ECHANGE POUR LES PRODUITS INDUSTRIELS OFFRENT A NOS DEUX PAYS DES POSSIBILITES NOUVELLES DONT NOS ENTREPRISES SAURONT, JE LE SOUHAITE, TIRER PARTI. MONSIEUR L'AMBASSADEUR, JE SAIS QUELLE EXPERIENCE DES QUESTIONS INTERNATIONALES ET QUELLE CONNAISSANCE DE NOTRE PAYS VOUS ALLEZ METTRE AU SERVICE DES RELATIONS DE NOS DEUX PAYS. SOYEZ ASSURE QUE VOUS TROUVEREZ TOUJOURS AUPRES DU GOUVERNEMENT FRANCAIS ET DE MOI-MEME TOUS LES _CONCOURS QUI VOUS SERONT NECESSAIRES DANS L'ACCOMPLISSEMENT DE VOTRE HAUTE MISSION. JE VOUS PRIE D'ETRE L'INTERPRETE AUPRES DE SA MAJESTE LE ROI OLAV DES VOEUX QUE JE FORME POUR SA PERSONNE AINSI QUE POUR LE BONHEUR ET LA PROSPERITE DU PEUPLE NORVEGIEN
-\

Voir tous les articles et dossiers