Publié le 22 septembre 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE S.E. M. HORACIO FLORES DE LA PENA, AMBASSADEUR DU MEXIQUE, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 22 SEPTEMBRE 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE S.E. M. HORACIO FLORES DE LA PENA, AMBASSADEUR DU MEXIQUE, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 22 SEPTEMBRE 1977

22 septembre 1977 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A L'OCCASION DE LA PRESENTATION DES LETTRES DE CREANCE DE S.E. M. HORACIO FLORES DE LA PENA, AMBASSADEUR DU MEXIQUE, PALAIS DE L'ELYSEE, LE 22 SEPTEMBRE 1977 - PDF 154 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - MEXICAINES` MONSIEUR L'AMBASSADEUR, C'EST BIEN VOLONTIERS QUE JE RECOIS LES LETTRES PAR LESQUELLES LE PRESIDENT LOPEZ PORTILLO VOUS ACCREDITE AUPRES DE MOI ET DE MON GOUVERNEMENT EN QUALITE D'AMBASSADEUR EXTRAORDINAIRE ET PLENIPOTENTIAIRE DU MEXIQUE. NOUS NOUS FELICITONS DE L'ESTIME ET DE L'AMITIE QUE LE MEXIQUE TEMOIGNE A NOTRE PAYS EN CHOISISSANT POUR LE REPRESENTER A PARIS UNE PERSONNALITE QUE SES ACTIVITES UNIVERSITAIRES, SA COMPETENCE ECONOMIQUE ET LES RESPONSABILITES QU'ELLE A ASSUMEES AU-SEIN DU GOUVERNEMENT MEXICAIN DESIGNAIENT TOUT PARTICULIEREMENT POUR CETTE HAUTE MISSION. COMME VOUS LE SOULIGNEZ LE MEXIQUE ET LA FRANCE ONT DEPUIS LONGTEMPS UN MEME IDEAL DE PROGRES ET DE LIBERTE. L'HERITAGE DE LA MEME CULTURE LATINE LES RAPPROCHE. NOMBREUX SONT LES FRANCAIS QUI ONT TROUVE AU MEXIQUE UNE SECONDE PATRIE ET QUI PARTICIPENT AUJOURD'HUI A SON ESSOR. CE QUE NOUS SAVONS DE VOTRE FORMATION ET DE VOS GOUTS NOUS ASSURE QUE VOUS ETES SENSIBLE A CES AFFINITES FRANCO - MEXICAINES QUI SONT A L'ORIGINE DE L'AMITIE ENTRE NOS DEUX NATIONS
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - MEXICAINES` MAIS AUJOURD'HUI LES RELATIONS ENTRE LA FRANCE ET LE MEXIQUE NE SONT PAS SEULEMENT CELLES DE DEUX AMIS. ELLES SONT CELLES DE DEUX PARTENAIRES DONT L'IMPORTANCE NE FAIT QUE GRANDIR L'UN POUR L'AUTRE. LA FRANCE QUI SUIT AVEC SYMPATHIE L'OEUVRE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE QUE MENE LE MEXIQUE, SE REJOUIT DE CETTE REUSSITE. ELLE APPRECIE L'ESPRIT DE JUSTICE, MAIS AUSSI DE REALISME ET DONC D'EFFICACITE QUI PRESIDE AUX DECISIONS DE VOTRE GOUVERNEMENT ET ELLE EST CONVAINCUE QUE VOTRE PAYS SE PREPARE UN AVENIR A LA MESURE DES PRESTIGIEUSES CIVILISATIONS DE SON PASSE. A CET EGARD, VOTRE COMPETENCE ECONOMIQUE EPROUVEE SERA, J'EN SUIS CERTAIN, D'UN GRAND PRIX POUR LE PROGRES DE NOS RELATIONS. DEJA NOUS ENREGISTRONS COMME UN SIGNE PRECURSEUR LA MODIFICATION STRUCTURELLE DE VOTRE COMMERCE QUI TEND, DU MOINS EN CE QUI CONCERNE VOS ECHANGES AVEC LA FRANCE, A FAIRE UNE PLACE CROISSANTE AUX PRODUITS DE VOTRE INDUSTRIE. LE MEXIQUE SE VEUT UN PAYS RESOLUMENT OUVERT AUX INVESTISSEMENTS ET A LA TECHNOLOGIE LA PLUS AVANCEE. LA FRANCE A DEJA REPONDU, PAR DES REALISATIONS IMPORTANTES, AUX OFFRES QU'ELLE A RECUES DE PARTICIPER A SON REMARQUABLE DEVELOPPEMENT. MAIS DE NOMBREUX PROJETS PEUVENT ENCORE VOIR LE JOUR, NOTAMMENT DANS LES DOMAINES DES TRANSPORTS ET DE L'ENERGIE, ELEMENTS INDISPENSABLES DE LA CROISSANCE DES GRANDES NATIONS
-\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - MEXICAINES` ENFIN, M'ADRESSANT A L'ANCIEN MINISTRE, QUE VOUS ETES, JE VOUDRAIS VOUS DIRE L'IMPORTANCE QUE J'ATTACHE AU RESSERREMENT DES RELATIONS POLITIQUES ENTRE LA FRANCE ET LE MEXIQUE. C'EST DANS CET ESPRIT QUE J'AI DEMANDE A M. MICHEL PONIATOWSKI DE SE RENDRE DANS VOTRE PAYS ET JE ME REJOUIS DE L'ACCUEIL QUE LUI ONT RESERVE LES DIRIGEANTS MEXICAINS. DES ENTRETIENS QU'IL A EUS AVEC EUX ET DES IMPRESSIONS QU'IL M'A RAPPORTEES, JE TIRE LA CONCLUSION QUE LE MOMENT EST VENU POUR LA FRANCE ET LE MEXIQUE DE COLLABORER PLUS ETROITEMENT POUR LA SOLUTION DES GRANDS PROBLEMES QUI SE POSENT A LA COMMUNAUTE DES NATIONS. C'EST DONC SOUS LE SIGNE D'UNE COOPERATION ACCRUE DANS TOUS LES DOMAINES QUE DEVRAIT SE DEROULER, MONSIEUR L'AMBASSADEUR, VOTRE MISSION A PARIS. JE PUIS VOUS ASSURER QUE VOUS TROUVEREZ AUPRES DU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET PARTICULIEREMENT AUPRES DE MOI-MEME, TOUT L'APPUI QUE VOUS POUVEZ DESIRER POUR LA MENER A BIEN. JE VOUS PRIE DE TRANSMETTRE A M. JOSE LOPEZ PORTILLO, PRESIDENT DES ETATS UNIS DU MEXIQUE, LES ASSURANCES PERSONNELLES DE MA TRES HAUTE ET AMICALE CONSIDERATION AUXQUELLES JE JOINS MES VOEUX SINCERES POUR LE BONHEUR DU PEUPLE MEXICAIN
-\

Voir tous les articles et dossiers