Publié le 7 février 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A ROSCOFF, LUNDI 7 FEVRIER 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A ROSCOFF, LUNDI 7 FEVRIER 1977

7 février 1977 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, A ROSCOFF, LUNDI 7 FEVRIER 1977 - PDF 129 Ko
MONSIEUR LE MAIRE, MESSIEURS LES MEMBRES DU CONSEIL_MUNICIPAL, JE VOUDRAIS VOUS DIRE QUE JE SUIS TRES HONORE D'ETRE, COMME VOUS L'AVEZ DIT, SANS DOUTE LE PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A VENIR DANS VOTRE VILLE DE ROSCOFF. ET C'EST TRES EMOUVANT QUAND ON PENSE AU TRES LONG PASSE HISTORIQUE DE VOTRE VILLE, A SA SONORITE QUE PERSONNE NE PREND POUR UNE SONORITE SLAVE ET QUE TOUS LES FRANCAIS, AU CONTRAIRE, RECONNAISSENT COMME ETANT UNE SONORITE, UNE PERSONNALITE TYPIQUEMENT BRETONNE. C'EST DONC POUR MOI UN GRAND HONNEUR D'ETRE LE PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A VOUS RENDRE VISITE. SITUEE A LA POINTE DE LA BAIE DE MORLAIX, ROSCOFF EST UN TRAIT D'UNION ENTRE LA TERRE ET LA MER. ET, D'AILLEURS, LA VIE DE SES HABITANTS, SES INITIATIVES, SYMBOLISENT CETTE UNION INTIME DE LA TERRE ET DE LA MER. LES HABITANTS DU LEON, PAR LEUR LABEUR ACHARNE DE LA TERRE - ET, NOUS L'AVONS VU TOUT A L'HEURE DANS LE TRES COURT TRAJET QUE NOUS AVONS FAIT ENSEMBLE, - ONT FAIT DE LEUR REGION LA CEINTURE DOREE DE LA BRETAGNE. MAIS, EN MEME TEMPS, LES MEMES HABITANTS DU LEON SE SONT TOURNES AUDACIEUSEMENT VERS LE LARGE POUR DONNER TOUT SON ESSOR A LEUR REGION ET POUR FAIRE DE ROSCOFF UN PORT EXPORTATEUR DES PRODUITS DE LA BRETAGNE. NOUS AVONS VU AVEC PLAISIR, MONSIEUR LE MAIRE, LA REALISATION DE CETTE OEUVRE A LAQUELLE JE SAIS QUE VOUS VOUS ETES CONSACRE. CAR C'EST BIEN LE MAIRE DE ROSCOFF, M. STEPHAN, QUI S'EST ACHARNE DE LONGUES ANNEES A LA REALISATION DU PORT EN EAU PROFONDE DE BLOSCON. ET C'EST CHOSE FAITE AUJOURD'HUI PUISQUE DESORMAIS CE PORT EST EN SERVICE £ CE PORT VOIT TOUS LES JOURS EFFECTUER D'IMPORTANTS TRANSPORTS DE MARCHANDISES ET DE PERSONNES ENTRE LA GRANDE-BRETAGNE ET LA FRANCEÕ¿\
JE SUIS HEUREUX DE CONFIRMER ICI, MONSIEUR LE MAIRE, ET DEVANT VOUS, CE QUE J'AI DIT TOUT A L'HEURE, C'EST-A-DIRE QUE LE FINANCEMENT DU NOUVEAU POSTE A QUAI, DE 120 METRES DE LONG, DU PORT EST ACQUIS EN CE QUI CONCERNE LA PARTICIPATION TOTALE DE L'ETAT. J'AI NOTE VOTRE AUTRE DEMANDE - J'AI VU D'AILLEURS QUE M. LE MINISTRE DE L'INTERIEUR `MICHEL PONIATOWSKI` SORTAIT UN CALEPIN DE SA POCHE ET INSCRIVAIT LE FAIT QU'IL Y AVAIT SANS DOUTE A L'OEIL QUELQUES PROBLEMES CONCERNANT LE REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE ROSCOFF. JE POURRAI NATURELLEMENT M'EN TIRER FACILEMENT EN VOUS DISANT QUE JE M'ENGAGE A CE QUE LE NECESSAIRE SOIT FAIT POUR LA VISITE DU PROCHAIN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MAIS, COMPTE_TENU DE LEUR PERIODICITE, JE NE SUIS PAS SUR QUE VOTRE SENS DU CONCRET S'EN SATISFERAIT ET DONC NOUS VEILLERONS, MONSIEUR LE MAIRE, A CE QUE, SUR CE POINT, VOTRE DESIR ET CELUI DU CONSEIL_MUNICIPAL RECOIVENT UNE PROMPTE SATISFACTIONÕ\
VOUS SAVEZ QUE POUR MOI LE SENS DE CES VOYAGES DANS CES VILLES MOYENNES DE LA FRANCE ET DE LA BRETAGNE, C'EST D'APERCEVOIR LES REALITES HUMAINES DE NOTRE PAYS TELLES QU'ELLES SONT. C'EST-A-DIRE UN PAYS BEAUCOUP MOINS DIVISE, BEAUCOUP MOINS DESORDONNE QU'IL N'APPARAIT ET, AU CONTRAIRE UN PAYS DANS LEQUEL L'INITIATIVE ET LES RESPONSABILITES S'EXERCENT POUR LE BIEN DE TOUS. JE VOUS FELICITE DE LA SAGESSE, DE L'INITIATIVE ET DE L'EFFICACITE AVEC LESQUELLES VOUS AVEZ ADMINISTRE VOTRE COMMUNE ET JE SOUHAITE QU'AU LONG PASSE DE ROSCOFF REPONDE POUR TOUS SES HABITANTS UN AVENIR DE PROSPERITE ET DE BONHEURÕ\

Voir tous les articles et dossiers