Publié le 13 janvier 1977

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE D'ISSOIRE, LE 13 JANVIER 1977

13 janvier 1977 - Seul le prononcé fait foi

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A L'HOTEL DE VILLE D'ISSOIRE, LE 13 JANVIER 1977

Télécharger le .pdf
MONSIEUR LE MAIRE ET CHER AMI, MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES, MESSIEURS LES PRESIDENTS, MESSIEURS LES CONSEILLERS_MUNICIPAUX D'ISSOIRE, MESDAMES ET MESSIEURS, JE VOUS REMERCIE MONSIEUR LE MAIRE DE LA CHALEUR DE VOS PROPOS DE BIENVENUE ET D'AVOIR RAPPELE LES LIENS D'AMITIE VIEUX DE 10 ANS ET 6 MOIS QUI M'UNISSENT A VOUS. JE N'AI PAS DAVANTAGE QUE VOUS-MEME ET POUR LES MEMES RAISONS PERDU LE SOUVENIR DE CETTE PREMIERE RENCONTRE. ET CE QUI M'AVAIT FRAPPE, C'ETAIT LA CALME DETERMINATION AVEC LAQUELLE VOUS ETIEZ DECIDE A PRENDRE EN MAIN AVEC UNE EQUIPE BIEN ENTENDU, LE DESTIN D'ISSOIRE. VOUS AVIEZ L'INTENTION ET LA VOLONTE ET VOUS NE METTIEZ PAS EN DOUTE QUE VOULANT L'ENTREPRENDRE, VOUS Y PARVIENDRIEZ. ET VOUS ETIEZ A CETTE EPOQUE, ME SEMBLE-T-IL, PLUS CONFIANT DANS VOS AMBITIONS QUE JE NE L'ETAIS DANS LES MIENNES. J'AI EU L'OCCASION DEPUIS, D'AILLEURS, DE MESURER COMME VOUS VENEZ DE LE FAIRE A L'INSTANT, LA TRES REMARQUABLE ELOQUENCE DU MAIRE D'ISSOIRE. ET LA DENSITE ET L'ELEGANCE DES PROPOS D'ACCUEIL QU'IL VOUS TIENT. J'EN AVAIS EU LA CONNAISSANCE IL Y A MAINTENANT QUATRE ANS LORSQUE JE SUIS VENU EN 1973 INAUGURER AVEC VOUS L'ECOLE DU GROUPE BARRIERE. J'AVAIS D'AILLEURS PARTICIPE A CETTE PREMIERE VISITE PRESIDENTIELLE AU TRAVERS D'ISSOIRE, SI CE N'EST VERITABLEMENT A ISSOIRE, EN 1959, PUISQUE J'ACCOMPAGNAIS, COMME JEUNE SECRETAIRE_D_ETAT LE GENERAL DE GAULLE DANS SA VISITEÕ¿\
C'EST AVEC SATISFACTION QUE JE RETROUVE ICI, DES AMIS FIDELES ET QUE JE REVOIS CETTE VILLE QUI CONSTITUE UN EXEMPLE D'UNE TRANSFORMATION PAISIBLE ET REUSSIE, TANT SUR-LE-PLAN DES EQUIPEMENTS COLLECTIFS QUE SUR CELUI DE L'ECONOMIE. VOTRE COMMUNE A EU EN EFFET LA CHANCE D'ETRE BIEN ADMINISTREE, DEPUIS PLUSIEURS ANNEES, PAR L'EQUIPE QUE VOUS AVEZ PLACEE A SA TETE. VOUS AVEZ MENE A TERME, DANS D'EXCELLENTES CONDITIONS, COMME VOUS VENEZ DE L'INDIQUER MONSIEUR LE MAIRE, UN PROGRAMME D'AMENAGEMENT URBAIN ET D'EQUIPEMENT COLLECTIF, D'UNE QUALITE REMARQUABLE. A CE SUJET, JE SUIS HEUREUX DE VOUS CONFIRMER QUE LE PREFET DE REGION, MONSIEUR MOREAU A, SUR LA PROPOSITION DU RECTEUR, MONSIEUR DISCHAMPS INSCRIT DANS LA PROGRAMMATION REGIONALE LA CONSTRUCTION, LA CREATION, DANS LA NOUVELLE ZONE D'HABITATION D'ISSOIRE, D'UN COLLEGE D'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE DE 900 PLACES AVEC UNE SECTION D'EDUCATION SPECIALISEE DE 96 ELEVES. CETTE DECISION SERA SOUMISE TRES PROCHAINEMENT AUX INSTANCES REGIONALES, ET LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION POURRONT DEBUTER DES CETTE ANNEE. LA PART DE L'ETAT PRELEVEE SUR LES DOTATIONS NORMALES REPRESENTE ENVIRON 8 MILLIONS DE FRANCS. JE VOUS INDIQUE EN_OUTRE, QUE POUR LE SEUL MINISTERE DE L'EDUCATION, LES CREDITS SUPPLEMENTAIRES ATTRIBUES A LA REGION AUVERGNE AU-TITRE DU PROGRAMME SPECIAL MASSIF CENTRAL, SE SONT ELEVES DE 2 MILLIONS 400 MILLE FRANCS EN 1975 A 10 MILLIONS 800 MILLE FRANCS EN 1976Õ¿\
SOUCIEUX DE LA PROSPERITE DE VOTRE VILLE, VOUS VOUS ETES ATTACHE A Y SUSCITER DES IMPLANTATIONS INDUSTRIELLES ET L'INSTALLATION DE LA PRESSE D'INTERFORGE ETAIT L'UN DE VOS SOUHAITS LES PLUS CHERS, ET DONT VOUS M'AVEZ D'AILLEURS ENTRETENU DES QUE CE PROJET EST VENU EN DISCUSSION. D'AILLEURS CE PROJET ETAIT POUR MOI L'ILLUSTRATION DU FAIT QUE LA FRANCE, MALGRE LES DIVISIONS QU'ELLE CULTIVE AVEC UN SOIN PARTICULIER ET UN SUCCES DONT ON POURRAIT SOUHAITER QU'IL S'ETENDE A D'AUTRES REALISATIONS, EST UNE COMMUNAUTE HUMAINE TRES ETROITE ET TRES PROCHE. LE PROJET D'INTERFORGE M'A ETE PRESENTE POUR LA PREMIERE FOIS, LORSQUE J'ETAIS MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES, PAR UN CAMARADE DE PROMOTION DE POLYTECHNIQUE `ECOLE` QUI SE TROUVAIT ETRE A LA TETE DE CE PROJET, ET IL M'A DIT QU'ON ENVISAGEAIT L'IMPLANTATION A ISSOIRE, C'EST-A-DIRE DANS UN LIEU OU JE RENCONTRAIS AUSSITOT UNE HAUTE INSISTANCE AMICALE. NOUS SAVONS BIEN QUE LA SITUATION DE L'EMPLOI A ISSOIRE EST DIFFICILE, ESSENTIELLEMENT EN CE QUI CONCERNE LES FEMMES ET LES JEUNES, A LA RECHERCHE D'UN PREMIER EMPLOI. MAIS VOUS SAVEZ QUE NOTRE ECONOMIE A ETE DEPENDANTE EN 1975 - 1976, D'UNE MAUVAISE CONJONCTURE INTERNATIONALE, DONT L'AMELIORATION CONJUGUEE AUX EFFETS POSITIFS DEJA PERCEPTIBLES DU PLAN BARRE, DEVRAIT PERMETTRE, A CONDITION QUE NOS EFFORTS SE POURSUIVENT, UN RETOUR A TERME D'UNE SITUATION MEILLEURE. SUR-LE-PLAN REGIONAL, LA SITUATION DEVRAIT S'AMELIORER EGALEMENT EN-RAISON DES DISPOSITIONS PARTICULIERES DU PLAN MASSIF CENTRAL, QUI FERONT SENTIR LEURS EFFETS PROGRESSIVEMENT, ET DONT LA PRESENCE A MES COTES DE MONSIEUR LECANUET, MINISTRE DU PLAN ET DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, EST LE GAGE QU'ILS SERONT SUIVIS AVEC UNE ATTENTION PARTICULIERE. JE PEUX EN EFFET VOUS INDIQUER QU'EN 1976 MALGRE LES DIFFICULTES DE L'ANNEE, LE NOMBRE DE DECISIONS DE CREATION D'EMPLOIS INDUSTRIELS CORRESPONDANT A DES DOSSIERS DE PRIMES DE DEVELOPPEMENT REGIONAL, A ATTEINT 2 850 POUR L'AUVERGNE, C'EST-A-DIRE QU'IL A ETE MULTIPLIE PAR 250 % PAR-RAPPORT AU RYTHME SUIVI PENDANT LE VIEME PLAN, EN_OUTRE, A L'HEURE ACTUELLE POUR 1977 `DATE` ONZE ENTREPRISES ONT, SOIT ANNONCE, SOIT SONT SUR_LE_POINT D'ANNONCER, LA CREATION D'ICI TROIS ANS DE PLUS DE 800 EMPLOIS NOUVEAUX DANS NOTRE REGION DU MASSIF CENTRAL. AINSI, A COTE DE L'EFFORT POURSUIVI POUR L'AMELIORATION DE LA CONJONCTURE NATIONALE, UNE ACTION PARTICULIERE EST EN-COURS ET SERA POURSUIVIE EN CE QUI CONCERNE L'EMPLOI DANS LE MASSIF CENTRALÕ¿\
IL FAUDRAIT PRENDRE DU RECUL, MONSIEUR LE MAIRE, LE RECUL HISTORIQUE POUR APPRECIER A SA JUSTE VALEUR, L'EVOLUTION IMPRESSIONNANTE ET EXEMPLAIRE DE LA VILLE D'ISSOIRE. DEPUIS LA PERIODE DE L'IMMEDIATE AVANT-GUERRE JE ME SOUVIENS ETRE VENU A BICYCLETTE, J'ALLAIS DIRE DEJA, AVEC MES FRERES ET SOEURS, EN 39 `1939 ` DATE`, ASSISTER SUR LE TERRAIN DE MANOEUVRE QUI ETAIT AU SUD D'ISSOIRE, AUX DERNIERES MANOEUVRES A CHEVAL, DE CE QU'ETAIT LE REGIMENT DE DRAGONS QUI ETAIT CASERNE DANS VOTRE VILLE. JUSQU'A L'EPOQUE, BEAUCOUP PLUS LOINTAINE BIEN ENTENDU, QU'EVOQUE SON PATRIMOINE ARCHITECTURAL, DONT LA MAGNIFIQUE EGLISE DE SAINT AUSTREMOINE, EST UN FLEURON CONNU DU MONDE, JUSQU'A DONC L'EPOQUE MODERNE OU CHACUN CONNAIT L'EXCELLENTE ECOLE D'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE DE L'ARMEE DE TERRE, QUI FORME DES TECHNICIENS DE QUALITE POUR NOTRE DEFENSE NATIONALE, ET QUE J'AI D'AILLEURS LE PLAISIR D'ACCUEILLIR TOUS LES ANS LE 14 JUILLET A PARIS. AINSI ON S'APERCOIT DANS CETTE LONGUE TRAJECTOIRE HISTORIQUE DEPUIS UNE SOUS-PREFECTURE QUI NE S'EVEILLAIT JADIS QUE LES JOURS DE MARCHE, JUSQU'A AUJOURD'HUI QU'ISSOIRE, A AFFIRME SA VOCATION ECONOMIQUE ET INDUSTRIELLE. ELLE EST DEVENUE UNE VERITABLE CAPITALE DE L'INDUSTRIE DES ALLIAGES LEGERS. ELLE POSSEDERA DESORMAIS, L'UNE DES TROIS PLUS GRANDES PRESSES DU MONDE, ET CE NOM D'ISSOIRE PEUT-ETRE ASSOCIE A UNE VIE TRANQUILLE ET PARFOIS VEGETATIVE DE LA PROVINCE FRANCAISE, SERA AU CONTRAIRE SYNONYME D'UN DES EQUIPEMENTS LES PLUS PUISSANTS DU MONDE ET ELLE SERA RELIEE A UNE ROUTE EXPRESSE A DEUX FOIS DEUX VOIES, DE CARACTERISTIQUE AUTO-ROUTIERE, A LA CAPITALE REGIONALE CLERMONT-FERRAND ET D'ICI QUELQUES ANNEES, A LA CAPITALE NATIONALE. ISSOIRE APPORTE AINSI UNE PREUVE ECLATANTE DE LA CAPACITE DE L'AUVERGNE, C'EST-A-DIRE DE LA CAPACITE DES AUVERGNATES ET DES AUVERGNATS A S'ADAPTER AU MONDE MODERNE. ELLE L'APPORTE PAR SA POPULATION, DONT UNE LARGE PARTIE A DU ABANDONNER LES METIERS AGRICOLES ET A DU SE RECONVERTIR, PARFOIS DIFFICILEMENT, DANS DES SPECIALITES INDUSTRIELLES. ELLE L'APPORTE AUSSI PAR SES INDUSTRIES QUI A L'IMAGE DE BIEN D'AUTRES ACTIVITES AUVERGNATES, ONT ATTEINT UN TRES HAUT NIVEAU DE TECHNOLOGIE, PARFOIS LE MEILLEUR NIVEAU DE TECHNOLOGIE MONDIAL DE LEURS SPECIALITES. ELLE L'APPORTE ENFIN PAR LA QUALITE DE SES GESTIONNAIRES ET DE SES ELUS, QUI ONT SU LA DOTER DANS TOUS LES DOMAINES, DES EQUIPEMENTS NECESSAIRES A SA MISSION DE VILLE MOYENNE QUI REUNIT UNE TRIPLE VOCATION INDUSTRIELLE, ADMINISTRATIVE, ET TOURISTIQUE. VIVE ISSOIRE, VIVE LA FRANCEÕ\

Voir tous les articles et dossiers