Publié le 21 octobre 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU TAMPON (ILE DE LA REUNION), JEUDI 21 OCTOBRE 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU TAMPON (ILE DE LA REUNION), JEUDI 21 OCTOBRE 1976

21 octobre 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU TAMPON (ILE DE LA REUNION), JEUDI 21 OCTOBRE 1976 - PDF 223 Ko
MONSIEUR LE MAIRE, MONSIEUR LE DEPUTE, MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL, MESSIEURS LES MINISTRES QUI M'ACCOMPAGNENT, TAMPONAISES ET TAMPONAIS, JE SUIS LE PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A VENIR RENDRE VISITE A VOTRE COMMUNE ET JE SUIS HEUREUX QUE CE SOIT POUR MOI L'OCCASION DE RECEVOIR CET ACCUEIL ET EN MEME TEMPS L'OCCASION DE VOUS EXPRIMER TOUT L'INTERET QUE LE GOUVERNEMENT ET MOI-MEME PORTONS A VOS PROBLEMES. VOUS AVEZ DIT TOUT A L'HEURE, MONSIEUR LE MAIRE, QUE LA COMMUNE DU TAMPON ETAIT UNE JEUNE COMMUNE. EN EFFET, C'EST UNE JEUNE COMMUNE, JE LE CONSTATE PUISQU'ELLE A ETE CREEE EN 1925 £ ELLE N'A DONC QU'UN AN DE PLUS QUE MOI. C'EST EGALEMENT UNE JEUNE COMMUNE PARCE QUE SA POPULATION EST PARTICULIEREMENT JEUNE ET QUE JE LA VOIS LARGEMENT RASSEMBLEE ET REUNIE SUR CETTE PLACE. JE SAIS ENFIN QUE C'EST UNE COMMUNE - VOUS Y AVEZ FAIT ALLUSION TOUT A L'HEURE - QUI, DANS L'EXPRESSION DEMOCRATIQUE DE LA SOCIETE FRANCAISE, DONNE, CHAQUE FOIS QU'ELLE EN A L'OCCASION, SON LARGE SOUTIEN AUX CAUSES QUE NOUS DEFENDONS. ET J'OBSERVAIS TOUT A L'HEURE EN ME POSANT SUR SON SOL QUE C'EST SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DU TAMPON QUE C'EST IMPLANTEE VOICI QUELQUES ANNEES, SOUS L'IMPULSION DE M. MICHEL DEBRE, L'ECOLE MILITAIRE PREPARATOIRE DE LA_REUNION DONT LES ELEVES CONNAISSENT 95 % DE REUSSITE AUX EXAMENS CE QUI, A MON AVIS, SERA BIENTOT SUIVI PAR L'ENSEMBLE DES JEUNES TAMPONAISES ET TAMPONAIS. LORSQU'EN ARRIVANT EN HELICOPTERE, ON REGARDE LE SITE DE VOTRE COMMUNE, ON APERCOIT D'UN COTE LE VOLCAN HEUREUSEMENT DEBONNAIRE MAIS QUI DEVERSE DE TEMPS EN TEMPS SON SURCROIT D'ENERGIE VERS LA MER, LORSQU'ON APERCOIT LA RIVIERE DES REMPARTS, LE BRAS DE LA PLAINE, TEMOIN DE L'ACTION BENEFIQUE ET DE L'EFFORT DE L'HOMME SUR LA NATURE, JE SUIS SUR QUE VOUS DISPOSEZ POUR L'AVENIR D'ATOUTS IMPORTANTS. J'OBSERVE D'ABORD QUE LA SITUATION GEOGRAPHIQUE DU TAMPON LUI A PERMIS DE VARIER SA PRODUCTION, CE QUI CONSTITUE UNE CHANCE POUR SES AGRICULTEURS. DEPUIS QUELQUE TEMPS DEJA, VOUS VOUS ETES PREOCCUPES DE DEVELOPPER L'ELEVAGE ET LA PRODUCTION LAITIERE. L'EQUIPE MUNICIPALE TOUT ENTIERE DU TAMPON SOUTIENT AVEC DYNAMISME L'ACTION DE VOS SICA. JE VOUS FELICITE DE CETTE ORIENTATION VERS L'ELEVAGE PARCE QU'ELLE TRADUIT UNE ORIENTATION DE BASE QUI EST DE FAIRE QU'AU-COURS DES PROCHAINES ANNEES, LA_REUNION SOIT CAPABLE DE PRODUIRE SUR SON SOL L'ENSEMBLE DE LA NOURRITURE DE SES HABITANTS. CAR IL FAUT EN EFFET QUE LA_REUNION ACCROISSE ENCORE SA PRODUCTION AU-COURS DES ANNEES A VENIR DE FACON A EVITER AUTANT QUE POSSIBLE LE RECOURS A DES ACHATS EN DEHORS DE L'ILE CHAQUE FOIS QUE VOUS POUVEZ ASSURER LA PRODUCTION VOUS-MEM\
LE GOUVERNEMENT S'EST EFFORCE DE SON COTE DE VOUS AIDER ET NOTAMMENT POUR CETTE PRODUCTION DE QUALITE ET DE REPUTATION MONDIALE QU'EST LE GERANIUM. VOUS AVEZ FAIT PART, MONSIEUR LE MAIRE, DE VOS INQUIETUDES A CET EGARD. MAIS VOUS SAVEZ QU'HEUREUSEMENT APRES LA PERIODE LA PLUS DIFFICILE, L'ECOULEMENT DES STOCKS A REPRIS, QUE LE FORMA VOUS ACCORDE SON AIDE ET QUE LE PRIX DU GERANIUM A ETE L'OBJET D'UN EFFORT DE HAUSSE IMPORTANTE. JE M'EN REJOUIS POUR VOUS ET AVEC VOUS CAR LE METIER D'AGRICULTEUR EST DE NOS JOURS UN METIER DIFFICILE ET NECESSAIRE QUI MERITE L'APPUI DES POUVOIRS PUBLICS. COMMUNE DYNAMIQUE, LE TAMPON L'EST PARTICULIEREMENT PAR L'IMPORTANCE DE SA JEUNESSE PUISQUE LA POPULATION Y A PLUS QUE DOUBLE EN TRENTE ANS. ET LORSQU'ON PARLE DU PROBLEME DE L'EMPLOI ET DU PROBLEME DE L'AVENIR DES JEUNES, IL FAUT SAVOIR QUE CES PROBLEMES SERAIENT FACILES A RESOUDRE S'IL N'Y AVAIT PAS EU CE CONSIDERABLE ET CE SALUTAIRE ACCROISSEMENT DEMOGRAPHIQUE DE LA JEUNESSE REUNIONNAISE. MAIS BIEN ENTENDU LES POUVOIRS PUBLICS, ET J'Y REVIENDRAI TOUT A L'HEURE, FERONT LE NECESSAIRE POUR ASSURER A LA JEUNESSE UN TRAVAIL EFFICACE, REMUNERATEUR, ASSURANT SON INDEPENDANCE ET SA DIGNITE. NATURELLEMENT, CETTE AUGMENTATION DE LA POPULATION A ENTRAINE POUR L'ETAT ET POUR LES ELUS UN CERTAIN NOMBRE D'EFFORTS, UN CERTAIN NOMBRE DE CHOIX. MAIS JE TIENS A SOULIGNER QUE VOUS DISPOSEZ MAINTENANT D'UN GRAND LYCEE, LE LYCEE ROLAND GARROS QUI CONNAITRA, JE L'ESPERE, A SON TOUR 95 % DE RESULTATS FAVORABLES DANS LES EXAMENS ET QUE L'EQUIPEMENT SPORTIF ET SOCIO-EDUCATIF A SUIVI L'EVOLUTION SCOLAIRE, MAIS JE VOUS INDIQUE, MONSIEUR LE MAIRE, EN PRESENCE DU SECRETAIRE_D_ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS, QU'IL Y AURA POUR LE TAMPON DE NOUVEAUX EQUIPEMENTS DANS L'ANNEE 1977. ET C'EST A TOUS CES JEUNES, TAMPONAISES ET TAMPONAIS, DONT NATURELLEMENT, JE COMPRENDS BIEN LES PREOCCUPATIONS POUR LEUR AVENIR, MAIS QUI DISPOSENT DEJA A L'HEURE ACTUELLE DE MOYENS DE FORMATION DONT NE DISPOSAIENT PAS LEURS AINES £ JE ME TOURNE VERS EUX POUR VOUS DIRE : "ACCROISSEZ VOTRE CONNAISSANCE, DEVELOPPEZ VOTRE FORMATION ET VOTRE CULTURE £ UNE JEUNESSE BIEN INSTRUITE, BIEN FORMEE, BIEN PREPAREE CONSTITUE LA MEILLEURE CHANCE D'AVENIR POUR LA_REUNIONÕ\
ET A CETTE JEUNESSE ET A VOUS, MESDAMES ET MESSIEURS LES ELUS, JE VOUDRAIS VOUS DIRE QUE CE VOYAGE EST POUR MOI L'OCCASION DE VOUS EXPRIMER LE SENTIMENT FRATERNEL ET LE SENTIMENT D'ETROITE SOLIDARITE DE LA METROPOLE. VOUS N'ETES PAS PERDUS ET ABANDONNES SUR VOTRE LOINTAINE ILE VOLCANIQUE. PAR LA VOIX DE SON PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, LA METROPOLE VOUS DIT QU'ELLE CONTRIBUERA DANS L'AVENIR A FAIRE EN SORTE QU'APRES L'EFFORT DE FORMATION, QU'APRES L'EFFORT DE PROGRES SOCIAL, IL Y AURA EN REUNION LE PROGRES ECONOMIQUE NECESSAIRE A L'EMPLOI DE CES JEUNES ET NECESSAIRE A LA PROSPERITE DE SES HABITANTS. ET, TOUT A L'HEURE, AVANT DE QUITTER LA_REUNION, J'EXPOSERAI LE PROGRAMME EN QUINZE POINTS DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE QUE LE GOUVERNEMENT A ARRETE POUR LA_REUNION. JE VOUDRAIS ENFIN, MONSIEUR LE MAIRE ET VOUS TOUS, VOUS REMERCIER DE VOTRE ACCUEIL ET VOUS DIRE QUE DE MEME QUE VOUS RESSENTIEZ TOUT A L'HEURE, ME DISIEZ-VOUS, L'HONNEUR D'ACCUEILLIR POUR LA PREMIERE FOIS DANS VOTRE HISTOIRE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE, JE RESSENS DE MON COTE L'HONNEUR, LA CHALEUR ET L'AMITIE DE L'ACCUEIL DU TAMPON ET JE NE L'OUBLIERAI PAS. ET JE SOUHAITE QUE, GRACE-A NOTRE EFFORT COMMUN, CAR IL Y FAUT BIEN ENTENDU L'EFFORT DE TOUT LE MONDE, NOUS REUSSIRONS A BATIR ICI COMME DANS TOUTE LA FRANCE UNE SOCIETE QUI SOIT PLUS LIBRE, PLUS JUSTE ET PLUS FRATERNELLE ET OU CHACUN, LES PLUS JEUNES ET LES PLUS ANCIENS, SE SENTIRA HEUREUX ET FIER DE VIVRE. VIVE LE TAMPON ! VIVE LA_REUNION ET VIVE LA FRANCEÕ\

Voir tous les articles et dossiers