Publié le 21 octobre 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CILAOS (ILE DE LA REUNION) JEUDI 21 OCTOBRE 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CILAOS (ILE DE LA REUNION) JEUDI 21 OCTOBRE 1976

21 octobre 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A CILAOS (ILE DE LA REUNION) JEUDI 21 OCTOBRE 1976 - PDF 224 Ko
`DOM` MES CHERS COMPATRIOTES DE CILAOS, MONSIEUR LE MAIRE, MONSIEUR LE DEPUTE, MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_GENERAL, J'AI TENU EN EFFET AU-COURS DE CES DEUX JOURNEES PASSEES A LA_REUNION A VENIR DANS CETTE COMMUNE, DANS CE MAGNIFIQUE CIRQUE DE CILAOS, PARCE QUE JE SAIS, COMME VOUS L'AVEZ RAPPELE, QUE C'EST UNE DES COMMUNES LES PLUS PAUVRES DE L'ILE ET QUE L'INTERET ET LA SOLLICITUDE DE LA REPUBLIQUE NE VONT PAS SEULEMENT AUX GRANDS CENTRES, AUX GRANDES AGGLOMERATIONS URBAINES, MAIS AUSSI A TOUTES CELLES ET A TOUS CEUX QUI S'EFFORCENT DE MAINTENIR LA VIE SUR L'ENSEMBLE DE CE TERRITOIRE ET EN-PARTICULIER SUR SA TERRE LA PLUS DIFFICILE. JE SUIS VENU PAR LA VOIE DES AIRS, MAIS JE SAIS TRES BIEN QUE CE N'EST PAS AINSI QUE, D'HABITUDE, ON VIENT OU ON EST VENU A CILAOS. JE SAIS QU'IL A FALLU CONSTRUIRE PATIEMMENT ET DUREMENT, AU DEBUT DE CE SIECLE, PENDANT PRES DE 8 ANS, LE CHEMIN D'ACCES AU CIRQUE AVEC COMME SEUL MOYEN DES PICS, DES PIOCHES ET DES BARRES A MINES. C'ETAIT POUR PARTIE L'OEUVRE DE CES FRERES DES SURVIVANTS DE CES FAMEUX "VOLONTAIRES DE LA_REUNION" QUI, DURANT CE QU'ON APPELLE "LA GRANDE GUERRE", S'ETAIENT PORTES AU SECOURS DE LA MERE PATRIE LOINTAINE ET DONT LES 4Õ5EME NE SONT PAS REVENUS. SI J'EVOQUE CES SOUVENIRS SUR LA CONSTRUCTION DE LA ROUTE, SUR LE SACRIFICE DES REUNIONNAIS, C'EST PARCE QUE CELA NOUS DONNE LA MESURE DU CARACTERE DE CES HOMMES ET DE CES FEMMES DES "HAUTS" DE LA_REUNION. LEUR AMOUR D'UNE VIE LIBRE ET INDEPENDANTE LES A SANS CESSE PORTES AU TRAVAIL ET A L'EFFORT. CILAOS, M'A-T-ON DIT, SIGNIFIE EN VIEUX PARLER MALGACHE "L'ENDROIT QU'ON NE QUITTE PAS" £ C'EST-A-DIRE UN ENGAGEMENT DE FIDELITE PRIS PAR VOS PERES QUI CONDUISENT BEAUCOUP D'ENTRE VOUS A MENER UNE VIE A LA FOIS PAUVRE MAIS PLEINE DE DIGNITEÕ\
`DOM` CERTAINS D'ENTRE VOUS SONT PARTIS ET PERSONNE NE SONGE A LE LEUR REPROCHER AU MOMENT OU LA_REUNION CONNAIT D'AILLEURS UN DEVELOPPEMENT PLUS RAPIDE ET OU ILS SONT ALLES NORMALEMENT COURIR LEURS PROPRES CHANCES. MAIS CES DEPARTS ONT ENTRAINE POUR LES HAUTS DE LA_REUNION UN CERTAIN NOMBRE DE PROBLEMES AUXQUELS IL FAUT MAINTENANT REMEDIER SANS RETARD, AFIN QUE LA POPULATION PUISSE NON SEULEMENT CONTINUER A VIVRE, AFIN QUE LA JEUNESSE PUISSE COMME VOUS LE SOUHAITEZ Y TROUVER SON TRAVAIL ET AFIN QUE CETTE POPULATION FIERE ET LIBRE DE CILAOS PUISSE CONNAITRE DE MEILLEURES CONDITIONS_DE_VIE. C'EST POURQUOI J'APPROUVE PLEINEMENT LE PROGRAMME DE MISE EN_VALEUR DES HAUTS DE LA_REUNION QUI A ETE PARFAITEMENT ETUDIE PAR LES SERVICES RESPONSABLES QUE JE REMERCIE DE LEUR ACTION ET PAR LES ELUS REUNIS DANS LE CONSEIL_REGIONAL. IL S'AGIT D'UN VASTE PROGRAMME, LE PREMIER, LE PLUS IMPORTANT DEPUIS QU'EXISTE CET EFFORT DE MISE EN VALEUR DES HAUTS DE LA_REUNION QUI CONCERNERA 20 000 HECTARES ET QUI SERA SUSCEPTIBLE DE CREER AUX ENVIRONS DE 5 000 EMPLOIS DANS L'AGRICULTURE. J'AI DEMANDE AU MINISTRE DE L'AGRICULTURE QUI EST LA A MES COTES ET JE PENSE D'AILLEURS, MONSIEUR LE MAIRE, QUE SI MA VISITE EST LA PREMIERE D'UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A CILAOS, JE PENSE QUE LA VISITE DU MINISTRE DE L'AGRICULTURE EST LA PREMIERE VISITE D'UN MINISTRE DE L'AGRICULTURE A CILAOS £ ET CECI, MESSIEURS VOUS MONTRE QUE L'INTERET QUE NOUS PORTONS A VOS PROBLEMES, CE N'EST PAS SEULEMENT UN INTERET FAIT DE DECLARATIONS ET DE DISCOURS, C'EST EN MEME TEMPS UN EFFORT DIRECT ET PERSONNEL POUR VOUS AIDER A TROUVER LES SOLUTIONS CONCRETES DE VOS PROBLEMES. C'EST POURQUOI J'AI DEMANDE A CHRISTIAN BONNET, MINISTRE DE L'AGRICULTURE, DE CLASSER DES 1977, C'EST-A-DIRE DANS DEUX MOIS ET DEMI, LA ZONE DES HAUTS DE LA_REUNION, COMME ZONE DE RENOVATION RURALE AFIN DE PERMETTRE AUX SERVICES DE L'AGRICULTURE DE COMMENCER UN PREMIER EFFORT D'AMELIORATION ET LE GOUVERNEMENT A DECIDE D'AUTRE_PART DE RETENIR LE PLAN GENERAL DE DEVELOPPEMENT DES HAUTS A-PARTIR DE 1978 AU-TITRE DES PROGRAMMES D'ACTIONS PRIORITAIRES `PAP` ET D'EN ASSURER CHAQUE ANNEE LE FINANCEMENTÕ\
AINSI, DESORMAIS, TOUS LES ANS ET SOUS L'ACTIVE SURVEILLANCE DU SECRETAIRE_D_ETAT AUX DEPARTEMENTS D'OUTRE-MER `DOM`, OLIVIER STIRN, LES MINISTRES DEVRONT OBLIGATOIREMENT RESERVER SUR LEUR BUDGET LA PART DE CREDITS SUFFISANTS POUR QUE CETTE ACTION DE DEVELOPPEMENT, D'EQUILIBRE, ET DE JUSTICE PUISSE SE REALISER DANS LES DELAIS PREVUS. ET C'EST PAR LA QUE VOUS TOUCHEZ CONCRETEMENT L'INTERET QUI S'ATTACHE A CE QUE J'APPELLE LA DEPARTEMENTALISATION ECONOMIQUE DE LA_REUNION. SI NOUS VOULONS QU'UN SEUL PROGRAMME SE REALISE, IL FAUT LE _CONCOURS DE TOUS LES MINISTERES ET DE TOUS LES SERVICES INTERRESSES CAR IL S'AGIT, CHERS COMPATRIOTES, D'ENGAGER ICI DANS CE CIRQUE SUPERBE MAIS SOLITAIRE ET LOINTAIN UN CHANGEMENT AUI SERA PROFITABLE A TOUS ET QUI CONTRIBUERA A REDUIRE CERTAINES DES INEGALITES DONT LES REUNIONNAIS ONT A SOUFFRIR SANS POURTANT RENONCER AUX ACQUIS DU PASSE ET SANS PORTER ATTEINTE A CETTE BELLE NATURE REUNIONNAISE A LAQUELLE VOS PERES SONT VENUS DEMANDER SON ABRI. Õ NULLE PART QU'ICI DANS CE CIRQUE DONT LES NUAGES NOUS CACHENT A MOITIE LA SPLENDEUR, S'EST MIEUX VERIFIEE L'AFFIRMATION DU GRAND HISTORIEN ET POETE MICHELET QUI DISAIT QUE DANS NOTRE PAYS LA FRANCE " L'HOMME ET LA TERRE NE SE QUITTENT PAS, QU'IL Y A ENTRE EUX UNE SORTE DE LEGITIME MARIAGE A LA VIE ET A LA MORT". Õ JE SOUHAITE, MONSIEUR LE MAIRE, MESSIEURS LES MEMBRES DU CONSEIL_MUNICIPAL ET VOUS MESDAMES, MESDEMOISELLES ET MESSIEURS LES HABITANTS DE CILAOS, DEPUIS LES PLUS ANCIENS JUSQU'AUX PLUS JEUNES, QUE CE MARIAGE ENTRE L'HOMME ET LA TERRE SOIT POUR VOUS UN MARIAGE POUR LA VIE, C'EST-A-DIRE QUE VOUS CONNAISSIEZ ICI LE PROGRES, LE TRAVAIL, L'AMELIORATION DES CONDITIONS D'EXISTENCE QUI SERONT LA RECOMPENSE ET JE TIENS A VOUS LE DIRE A MES YEUX LA JUSTE RECOMPENSE DE VOS EFFORTS. JE SUIS VENU VOUS TENIR ICI LE LANGAGE DE L'ESPOIR, MAIS L'ESPOIR CE N'EST PAS SEULEMENT UNE FORMULE, UNE NOTION QUE L'ON EXPRIME A SON AUDITOIRE POUR LUI FAIRE PLAISIR, L'ESPOIR A CILAOS CE SERA LA RENCONTRE DE DEUX EFFORTS : L'EFFORT DE LA POPULATION COMMENCE IL Y A LONGTEMPS, UN EFFORT DUR, DIFFICILE, LABORIEUX QUE LA JEUNESSE PEUT Y POURSUIVRE ET EN MEME TEMPS CE SERA LE _CONCOURS QUE LA POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA_REUNION CONDUITE PAR LE GOUVERNEMENT APPORTERA A VOS EFFORTS ET JE SOUHAITE QUE DANS QUELQUES ANNEES, LORSQUE CE PROGRAMME SE DEVELOPPERA POUR LE BIEN ET LE MIEUX ETRE DE TOUS, VOUS VOUS SOUVENIEZ QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE AVAIT TENU A VENIR DIRE LUI-MEME : "BONNE CHANCE A CILAOS". Õ\

Voir tous les articles et dossiers