Publié le 20 octobre 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU CHAUDRON (SAINT-DENIS) (ILE DE LA REUNION) MERCREDI 20 OCTOBRE 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU CHAUDRON (SAINT-DENIS) (ILE DE LA REUNION) MERCREDI 20 OCTOBRE 1976

20 octobre 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU CHAUDRON (SAINT-DENIS) (ILE DE LA REUNION) MERCREDI 20 OCTOBRE 1976 - PDF 596 Ko
`DOM` JEUNES REUNIONNAISES ET JEUNES REUNIONNAIS, CETTE REUNION DE CET APRES-MIDI, DANS CE STADE DU CHAUDRON, SERA POUR MOI L'OCCASION DE PRONONCER LE DISCOURS LE PLUS IMPORTANT, JE DIRAI LE DISCOURS CENTRAL DE MA VISITE A LA_REUNION. ET JE VOUDRAIS A LA FOIS VOUS EN DONNER L'EXPLICATION ET VOUS PREVENIR UN PEU A L'AVANCE DE CE QUE CELA VA ETRE. L'EXPLICATION, ON VOUS LE DISAIT TOUT A L'HEURE, C'EST QUE 60 % DE LA POPULATION DE LA_REUNION A MOINS DE 20 ANS. ET, DONC, SI LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VEUT S'ADRESSER AUX REUNIONNAISES ET AUX REUNIONNAIS, IL EST NATUREL QU'IL S'ADRESSE D'ABORD A LA JEUNESSE. ENSUITE, LES PROBLEMES DONT JE VAIS VOUS PARLER, CE SONT LES PROBLEMES DE L'AVENIR DE LA_REUNION. ET, NATURELLEMENT, L'AVENIR DE LA_REUNION, CELA VOUS CONCERNE DIRECTEMENT ET PERSONNELLEMENT. ET C'EST POURQUOI JE VAIS VOUS DEMANDER UN PEU D'ATTENTION. QUELQUEFOIS QUAND ON S'ADRESSE A LA JEUNESSE, ON LE FAIT AVEC TALENT, ON LE FAIT AVEC CHALEUR, MAIS JE PENSE QU'IL FAUT S'ADRESSER AUSSI A SA RAISON. IL FAUT INFORMER LA JEUNESSE DE LA_REUNION DES PROBLEMES ET DES PERSPECTIVES ET JE VOUS DEMANDE DE M'EXCUSER A L'AVANCE PARCE QUE, POUR EMPLOYER LE LANGAGE SCOLAIRE, MA COPIE EST UN PEU LONGUE. VOUS ALLEZ AVOIR SATISFACTIONÕ\
`DOM` JE VOUDRAIS VOUS DIRE D'ABORD QUE JE SUIS TRES HEUREUX DE VOUS VOIR ICI RASSEMBLES POUR ACCUEILLIR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. JE VOIS QUE CE STADE EST PLEIN ET JE SOUHAITERAI QUE CEUX QUI SONT PLUS LOIN PUISSENT AUSSI SE RAPPROCHER AFIN DE DONNER L'IMAGE QU'IL N'Y A PAS DE DISTANCE, QUE LORSQUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE S'ADRESSE AUX JEUNES, IL S'ADRESSE A TOUS LES JEUNES SANS EXCLUSIVE NI DISTANCE. JE SUIS HEUREUX DE CONNAITRE ENFIN VOTRE PAYS DONT VOUS SAVEZ QU'ON DISAIT, IL Y A TROIS SIECLES, QU'IL ETAIT LE PLUS BEAU PAYS DU MONDE, ET QU'IL EST DEVENU FRANCAIS AVANT MEME CERTAINES PROVINCES IMPORTANTES DE LA METROPOLE. TERRE DE SOLEIL ET DE FEU, ARC-EN-CIEL DE RACES, QUI DONNE AU MONDE UN EXEMPLE DE TOLERANCE ET DE FRATERNITE. LA_REUNION EST UN LIEU DE RENCONTRES ENTRE VOUS TOUS ET C'EST AUSSI LE LIEU DU CHANGEMENT QUE NOUS ALLONS POURSUIVRE ENSEMBLE ET CELUI D'UNE SOLIDARITE FONDEE SUR LE STATUT DEPARTEMENTAL. JE NE VOUS PARLERAI PAS EN DETAIL DES PROBLEMES DE CE STATUT MAIS JE VOUS DIRAI QUE CE STATUT SIMPLE EST SEUL CAPABLE DE FAIRE FACE AUX CONTRAINTES QUI PESENT SUR VOUS, C'EST-A-DIRE LES CONTRAINTES DE L'ELOIGNEMENT GEOGRAPHIQUE, LA OU VOUS ETES, LOIN DANS L'OCEAN INDIEN ET A L'ABSENCE DE RESSOURCES MATERIELLES ET NATURELLES SUFFISANTES. IL SUFFIT DE SURVOLER ET DE PARCOURIR SAINT-DENIS POUR VOIR LES RESULTATS DE CE STATUT A L'OEUVRE ET VOUS DEVEZ SAVOIR QUE CES RESULTATS SONT SANS AUTRE EXEMPLE DANS CETTE PARTIE DU MONDE, GRACE-A L'ACTION DE LA VEME REPUBLIQUE DONT JE SUIS LE PRESIDENT ET A LAQUELLE A ACTIVEMENT CONTRIBUE ICI M. MICHEL DEBREÕ¿\
`DOM` SAINT-DENIS, VILLE D'ART, VILLE MUSEE EST EN MEME TEMPS DEVENUE UNE METROPOLE ACTIVE, UN VERITABLE PHARE DE L'OCEAN INDIEN PAR L'EQUILIBRE REALISE ENTRE LES EQUIPEMENTS MODERNES ET SA PERSONNALITE HERITEE DU PASSE. JE VOUS DIS QUE RIEN DE SEMBLABLE N'AURAIT ETE POSSIBLE SANS CE STATUT COHERENT ET EFFICACE. IL PERMET DE FAIRE INTERVENIR ICI L'ENSEMBLE DES MINISTERES ET DES ADMINISTRATIONS DANS DES CONDITIONS IDENTIQUES A CELLES QUI S'APPLIQUENT A N'IMPORTE QUEL AUTRE DEPARTEMENT FRANCAIS. CETTE EGALITE QUI N'EST QUE JUSTICE NE S'EST PAS TRADUITE POUR AUTANT PAR UN EGALITARISME ADMINISTRATIF SANS NUANCES QUI AURAIT ENGENDRE DES INCOHERENCES. C'EST POURQUOI IL ETAIT NECESSAIRE QUE CE STATUT S'ACCOMPAGNE D'UNE DECENTRALISATION ET VOTRE CONSEIL_GENERAL, VOS COMMUNES, VOTRE ADMINISTRATION DISPOSENT DE PREROGATIVES QUI SONT PLUS LARGES QUE DANS LE RESTE DE NOTRE COMMUNAUTE NATIONALE. JE VOUDRAIS VOUS DIRE MAINTENANT QUE CE MOUVEMENT AMORCE DEPUIS LONGTEMPS DOIT SE POURSUIVRE ET QUE L'APPLICATION DES TEXTES LEGISLATIFS DE NOTRE PAYS A LA REALITE REUNIONNAISE DOIT CONTINUER DE TRANSFORMER ET D'AMELIORER VOTRE DEPARTEMENT. JE VAIS ESSAYER, SI VOUS LE PERMETTEZ, DE VOUS PARLER LE LANGAGE DE LA VERITE, LE LANGAGE ADULTE, LAISSANT A D'AUTRES LE LANGAGE DE LA DEMAGOGIE ET DE LA FACILITE. D'AILLEURS, SUR CE TERRAIN, MEME SI J'AI LE GOUT DE LA COMPETITION, JE SUIS SUR A L'AVANCE QUE JE SERAIS BATTUÕ\
`DOM` JE VOUDRAIS DEMANDER AUX JEUNES REUNIONNAISES ET AUX JEUNES REUNIONNAIS QUI M'ENTOURENT DE REFLECHIR UN INSTANT SUR QUELQUES CHIFFRES QUE LEURS AINES ONT CONNUS ET DONT JE DIRAI QUE LEURS AINES ONT SURTOUT CONNU PAR LES LIMITATIONS. EN 1950, IL Y AVAIT A LA_REUNION, 1029 LYCEENS, IL Y EN A AUJOURD'HUI 50 642. AU LENDEMAIN DE LA DEUXIEME GUERRE, 71 JEUNES REUNIONNAIS POURSUIVAIENT DES ETUDES SUPERIEURES EN METROPOLE, JE DIS BIEN : 71. EN 1975, IL Y A 2484 JEUNES GENS ET JEUNES FILLES QUI ONT PU ACCEDER A UN CENTRE UNIVERSITAIRE CHEZ EUX A LA_REUNION. ET QUAND JE PENSE QU'EN 1945 IL N'Y AVAIT QUE 1029 LYCEENS ET, NOTAMMENT AU LYCEE LECONTE DE LISLE, JE SUIS D'AUTANT PLUS IMPRESSIONNE PAR LE FAIT QUE CE LYCEE A FOURNI A LA FRANCE SON ACTUEL PREMIER MINISTRE `BARRE RAYMOND`. ALORS, SI 1000 LYCEENS ONT FOURNI UN PREMIER MINISTRE, JE VOUS DEMANDE QUELLES SONT LES CHANCES A L'HEURE ACTUELLE DE 50 000 LYCEENS. ET JE N'OUBLIERAI PAS DANS L'AVENIR CETTE CHANCE SUPPLEMENTAIRE DE PROMOTION. CES CHIFFRES, UN PEU FASTIDIEUX COMME TOUS LES CHIFFRES, VOUS MONTRENT LA REALITE DE VOS PROGRESÕ\
`DOM` ET JE VOUDRAIS VOUS DIRE MAINTENANT QUELLES SONT LES PERSPECTIVES POUR L'AVENIR. VOTRE PROBLEME ESSENTIEL EST CELUI DE L'EMPLOI ET, D'AILLEURS COMMENT POURRAIT-IL EN ETRE AUTREMENT DANS UN PAYS DONT LA POPULATION A DOUBLE EN 30 ANS. IL Y A 20 ANS, LA MISERE ETAIT PRESENTE. L'EDUCATION N'ETAIT PAS ENCORE ASSEZ REPANDUE POUR QU'ON PUISSE PROPOSER A LA POPULATION COMME SEULE PERSPECTIVE LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE. C'EST POURQUOI, FUT LANCEE CE QU'ON A APPELE LA DEPARTEMENTALISATION SOCIALE. ON PEUT CONSIDERER AUJOURD'HUI QUE LA DEPARTEMENTALISATION SOCIALE A ETE REALISEE DANS DES CONDITIONS SATISFAISANTES. MAIS CE QUI NE VEUT PAS DIRE QU'IL NE FAUT PAS LA POURSUIVRE ET C'EST POURQUOI NOUS CONTINUERONS A APPLIQUER A LA_REUNION LES DIVERSES DISPOSITIONS DE NOTRE LEGISLATION SOCIALE. EN 1977, UN COMPLEMENT FAMILIAL VA ETRE INSTITUE EN REMPLACEMENT DES ALLOCATIONS DE SALAIRE UNIQUE ET DE FRAIS DE GARDE ET CETTE ALLOCATION SERA ETENDUE, SOUS-RESERVE DE SON ADAPTATION, AUX DEPARTEMENTS D'OUTRE-MER, DE FACON A PERMETTRE AUX COURAGEUSES MERES REUNIONNAISES QUI LE SOUHAITENT DE SE CONSACRER AUX SOINS DE LEUR FAMILLE. UN DEUXIEME VOLET INTERESSE LA FORMATION ET L'EDUCATION. TOUT A L'HEURE, LE SECRETAIRE_D_ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS `SOISSON JEAN-PIERRE` PARLAIT DE L'EQUIPEMENT SPORTIF. JE VOUDRAIS VOUS INDIQUER CE QUE SONT NOS PROJETS A CET EGARD. EN 1977, L'ANNEE PROCHAINE, VA ETRE LANCE AU BUTOR LA CONSTRUCTION D'UN CENTRE REGIONAL DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS QUI ASSURERA LA FORMATION A LA_REUNION DES CADRES SPORTIFS DONT VOUS AVEZ BESOIN. EN MEME TEMPS, L'ACTION DU GOUVERNEMENT CONDUIRA EN 1976 ET EN 1977 A LA CONSTRUCTION DE 10 PISCINES SUPPLEMENTAIRES. ET J'AVAIS L'IMPRESSION, EN VOUS ANNONCANT CES CHIFFRES QUE CE RESULTAT SERAIT CONSIDERABLE ET ADAPTE AU BESOIN DE LA JEUNESSE REUNIONNAISE MAIS, EN VOYANT VOTRE NOMBRE, JE PEUX VOUS ANNONCER QU'EN 1977 LES 10 PISCINES SERONT CONSTRUITES MAIS HELAS, ELLES DEBORDERONT. ENFIN, JE PEUX VOUS INDIQUER AUSSI QUE LE SECRETAIRE_D_ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS FERA UN EFFORT PARTICULIER POUR VOUS DONNER L'OCCASION D'ORGANISER DANS DES CONDITIONS FAVORABLES LES PREMIERS JEUX SPORTIFS DE L'OCEAN INDIEN. ALORS, NATURELLEMENT, SI CES JEUX SONT ORGANISES, A L'EXEMPLE DES JEUX OLYMPIQUES, C'EST EVIDEMMENT POUR QUE VOUS LES GAGNIEZÕ¿\
`DOM` A COTE DE CET EFFORT DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT SPORTIF, JE VOUDRAIS VOUS DIRE UN MOT DE CE QUE J'APPELLE LA DEPARTEMENTALISATION ECONOMIQUE. JE ME RENDS BIEN _COMPTE QUE CES SUJETS SONT DIFFICILES A SUIVRE POUR VOUS TOUS, ET, POURTANT, IL S'AGIT DE VOTRE AVENIR INDIVIDUEL. EN EFFET, IL NE FAUDRA PAS VOUS PREOCCUPER D'UN EMPLOI DANS CINQ ANS OU DANS DIX ANS, QUAND VOUS AUREZ TERMINE VOS ETUDES. IL FAUT VOUS EN PREOCCUPER TOUT DE SUITE EN SACHANT CE QUE NOUS ALLONS FAIRE. CETTE DEPARTEMENTALISATION ECONOMIQUE, ELLE A POUR OBJET DE FAIRE EN SORTE QUE, DE MEME QUE VOUS AVEZ LES MEMES CHANCES POLITIQUES QUE DANS AUTRES DEPARTEMENTS, QUE, DE MEME QUE VOUS AVEZ GLOBALEMENT LA MEME PROTECTION SOCIALE, VOUS DEVEZ AVOIR LES MEMES CHANCES DE PROMOTION ET D'EMPLOI. ET JE SAIS BIEN QU'A L'HEURE ACTUELLE, CES CHANCES, VOUS NE LES AVEZ PAS ENCORE. C'EST POURQUOI UN EFFORT SERA POURSUIVI CONCERNANT LE DEVELOPPEMENT DE L'AGRICULTURE. LE REMARQUABLE PLAN DE MODERNISATION DE L'ACTIVITE SUCRIERE QUI A ETE MIS AU POINT IL Y A DEUX ANS SERA POURSUIVI ET ABOUTIRA EN HUIT ANS AU RENOUVELLEMENT DES PLANTATIONS. DANS CETTE OEUVRE PRIMORDIALE, L'AIDE DE L'ETAT NE VOUS FERA PAS DEFAUT. DE MEME, CE QUI A ETE FAIT EN 1975 POUR ACCROITRE LE PRIX DU SUCRE ET POUR ASSURER AUX PLANTEURS UNE PROGRESSION DE 40 % DE LEURS REVENUS, SERA MAINTENU EN 1976. ET J'AI DEMANDE AU GOUVERNEMENT DE PREVOIR DANS LE PROCHAIN COLLECTIF UNE CONTRIBUTION DE 10 MILLIONS DE NOUVEAUX FRANCS POUR ASSURER LA CONTINUITE DE CETTE POLITIQUEÕ\
`DOM` IL Y A BEAUCOUP D'AUTRES MESURES MAIS JE PENSE QU'IL EST DIFFICILE D'EN FAIRE DEVANT VOUS L'ENUMERATION DETAILLEE. ET DONC, SI VOUS ME PERMETTEZ JE VOUS CITERAI LES TETES DE CHAPITRE ET JE PROFITERAI, DU RESTE, DE MON SEJOUR A LA_REUNION POUR LES DETAILLER DEVANT LES ELUS ET DEVANT LA POPULATION. JE CITERAI D'ABORD L'AMENAGEMENT DES HAUTS DE LA_REUNION QUE VOUS APERCEVEZ PRES D'ICI COUVERTS PAR LES NUAGES. C'EST UN PROJET AMBITIEUX QUI VISE A PERMETTRE LA RECUPERATION DE 20 000 HECTARES DE TERRE POUR L'AGRICULTURE ET L'ELEVAGE ET LA CREATION DE 5 000 EMPLOIS EN DIX ANS. DES 1977, LES HAUTS DE LA_REUNION SERONT CLASSES EN ZONE DE RENOVATION RURALE ET EN 1978, LES RESSOURCES NECESSAIRES SERONT INSCRITES DANS UN PROGRAMME PRIORITAIRE D'INTERET REGIONAL. EN MEME TEMPS, NOUS PREVOYONS D'ETENDRE AUX DEPARTEMENTS D'OUTRE-MER L'INDEMNITE VIAGERE DE DEPART `I.V.D.` DES VIEUX AGRICULTEURS DE FACON A PERMETTRE L'INSTALLATION DE JEUNES AGRICULTEURS SUR LES SURFACES LIBEREES ET CETTE MESURE PRENDRA EFFET A-PARTIR DU 1ER JANVIER 1978. ENFIN, JE VOUDRAIS DIRE QU'EN CE QUI CONCERNE L'INDUSTRIALISATION, L'ARTISANAT ET LE COMMERCE, UN CERTAIN NOMBRE DE MESURES DE DEVELOPPEMENT VONT INTERVENIR. ELLES ONT ETE DECIDEES PAR LE GOUVERNEMENT ET JE LES RENDRAI PUBLIQUES AU-COURS DE CE VOYAGEÕ\
`DOM` VOILA CE QUE JE VOULAIS VOUS DIRE CONCERNANT L'AVENIR ECONOMIQUE DE LA_REUNION. MAIS, MAINTENANT, JE VOUDRAIS A MON TOUR, APRES LE SECRETAIRE_D_ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS `SOISSON JEAN-PIERRE` QUI Y A MIS TOUTE SON ARDEUR, PARLER AUX JEUNES FRANCAISES ET AUX JEUNES FRANCAIS DE LA_REUNION POUR VOUS DIRE CE QUE NOUS ATTENDONS DE VOUS. PARCE QUE, NATURELLEMENT, QUAND VOUS ETES VENUS ICI, VOUS VOUS ETES DIT QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ALLAIT VOUS ANNONCER UN CERTAIN NOMBRE DE PROJETS OU DE MESURES CONCERNANT LA JEUNESSE DE LA_REUNION. MAIS, JE VOUDRAIS SURTOUT VOUS DEMANDER VOTRE _CONCOURS POUR L'ORGANISATION DE LA SOCIETE ET DE LA DEMOCRATIE FRANCAISE. QUE CHERCHONS-NOUS ? QUE VOULONS-NOUS ? NOUS VOULONS D'ABORD UNE SOCIETE PLUS FRATERNELLE ET JE DIRAI QU'EN VOUS REGARDANT JE CONSTATE QUE CETTE SOCIETE FRATERNELLE, ELLE EXISTE DEJA DANS LA JEUNESSE REUNIONNAISE. QUE VEUT DIRE POUR LA JEUNESSE "SOCIETE PLUS FRATERNELLE" ? CELA VEUT DIRE RECONNAITRE VOTRE CAPACITE D'INITIATIVES, VOTRE VOLONTE DE PROGRES, LA SOLIDARITE QUE VOUS VOULEZ ETABLIR ENTRE VOUS. A-PARTIR DU MOMENT OU LES PORTES SE FERMENT, OU LES MAINS NE SE TENDENT PLUS, OU L'EGOISME ET LE CALCUL PRENNENT LE DESSUS SUR LA GENEROSITE ET LA FRATERNITE, ALORS SE DEVELOPPENT DES MOUVEMENTS DE CONTESTATION, DES ATTITUDES DE REFUS ET DES ACTES DE VIOLENCE. C'EST ALORS QUE LES GENERATIONS S'OPPOSENT ET QUE LES FRANCAIS PERDENT CONFIANCE DANS LEUR AVENIR. C'EST POURQUOI NOUS VOUS DEMANDONS DE NOUS AIDER A CREER UNE SOCIETE PLUS FRATERNELLE. NOUS VOULONS AUSSI UNE SOCIETE PLUS JUSTE. POUR LA JEUNESSE, L'IDEAL QUI VOUS ANIME PASSE PAR DAVANTAGE DE JUSTICE SOCIALE. CET IDEAL DE JUSTICE, SE TRADUIT PAR DES ASPIRATIONS TRES DIVERSES MAIS IL Y EN A UNE QUI EST PLUS FORTE QUE TOUTES LES AUTRES, C'EST L'EGALITE DES CHANCES DEVANT LA VIE ET CETTE EGALITE NOUS LA RECHERCHERONS AU TRAVERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L'ACCES A L'EMPLOI. CETTE EGALITE NE DOIT PAS ETRE UNE EGALITE IMPOSEE, BUREAUCRATISEE PAR UN ETAT AUTORITAIRE. NOTRE BUT NE SERA JAMAIS D'INSERER LA JEUNESSE DE NOTRE PAYS DANS UN SYSTEME TOTALITAIRE. NOUS LUI PROPOSONS UNE SOCIETE PLUS JUSTE PARCE QUE PLUS LIBRE ET PLUS FRATERNELLE. ET NOUS VOULONS ENFIN QUE CE SOIT UNE SOCIETE PLUS RESPONSABLE. LA GRANDE ASPIRATION DE LA JEUNESSE DU MONDE A L'HEURE ACTUELLE, PAS SEULEMENT A LA_REUNION, PAS SEULEMENT DANS LA METROPOLE, MAIS DANS LE MONDE ENTIER C'EST L'ASPIRATION DES JEUNES A EXERCER DAVANTAGE DE RESPONSABILITESÕ\
`DOM` C'EST PARCE QUE JE RESSENTAIS CETTE ASPIRATION QU'APRES TOUS CEUX QUI EN AVAIENT FAIT LA PROMESSE, MAIS QUI NE L'AVAIENT PAS REALISEE, J'AI PROPOSE ET FAIT VOTER PAR LE PARLEMENT L'ABAISSEMENT DE L'AGE ELECTORAL A 18 ANS. ET, DESORMAIS CE DROIT QUE VOUS AVEZ, IL FAUDRA VOUS EN SERVIR. JE ME SOUVIENS QUE LORSQUE J'AI PROPOSE CETTE MESURE UN CERTAIN NOMBRE DE CONSEILLERS M'ONT DIT "MAIS VOUS AVEZ TORT, PARCE QUE SI VOUS DONNEZ A LA JEUNESSE LE DROIT DE S'EXPRIMER, ETES-VOUS SUR DE SAVOIR DANS QUEL SENS ELLE LE FERA". EH BIEN, SI NOUS AVONS DONNE CE DROIT A LA JEUNESSE, C'EST PARCE QUE J'AI CONFIANCE DANS LA JEUNESSE FRANCAISE ET C'EST PARCE QUE JE SAIS QU'ELLE CHOISIRA A LA_REUNION, DEMAIN, COMME EN FRANCE, UNE SOCIETE DE LIBERTE DE JUSTICE ET DE PROGRES ET NON PAS UNE SOCIETE DE RECUL PAR-RAPPORT A CE QUE NOUS VOULONS CONSTRUIRE, C'EST PARCE QUE NOUS AVONS CONFIANCE QUE NOUS LUI AVONS DONNE LA LIBERTE DE CHOISIR ET DE S'EXPRIMER. JE VOUDRAIS ENFIN VOUS DEMANDER NON SEULEMENT DE GARDER VOTRE LIBERTE DE JUGEMENT MAIS DE DEVELOPPER VOTRE ESPRIT DE JUGEMENT. POUR RESTER DES CITOYENS INDEPENDANTS ET LIBRES, IL NE FAUT PAS VOUS LAISSER ENDOCTRINER PAR DES SYSTEMES D'EXPLICATIONS QUI CHERCHENT A SIMPLIFIER LES CHOSES ET A FAIRE APPEL AUX INSTINCTS DE LA DEMAGOGIE ET DE LA FACILITE. LES JEUNES FRANCAIS ONT LE DROIT DE CHOISIR ET DE JUGER EUX-MEMES LEUR AVENIR. ILS ONT MIEUX A FAIRE QUE DE S'INSERER DANS UN LONG CHEMINEMENT DE CORTEGES ET DE MANIFESTATIONS QUI NE LES CONDUIRA NULLE PART. VOTRE ESPRIT DOIT ETRE AU CONTRAIRE UN ESPRIT DE JUGEMENT INDEPENDANT ET LIBRE PARCE QUE LE DROIT QUI VOUS A ETE DONNE DE DEVENIR DES CITOYENS A 18 ANS C'EST LE DROIT DE DEVELOPPER ET DE PRESERVER VOTRE JUGEMENT PERSONNEL ET NON PAS SEULEMENT DE SUBIR L'ENDOCTRINEMENT DES DOCTRINES DE MASSE. LA FRANCE, LA JEUNESSE FRANCAISE, LA JEUNESSE REUNIONNAISE, DOIVENT ETRE UN EXEMPLE DE LIBERTE DANS UN MONDE QUI LA CONNAIT SI PEU, UN EXEMPLE DE LIBERTE ET DE TOLERANCE. IL M'AURAIT ETE FACILE DE VENIR ICI FLATTER OU EXCITER LES PASSIONS, JE PREFERE M'ADRESSER AU CONTRAIRE A L'ESPRIT DE PROGRES, A L'ESPRIT DE JUSTICE ET A L'ESPRIT DE FRATERNITE PARCE QUE JE SAIS QUE C'EST LA QU'EST L'AVENIR DE LA FRANCE ET C'EST CE QUE PEUT LUI APPORTER SA JEUNESSEÕ\
`DOM` ON VOUS A DIT TOUT A L'HEURE QUE J'AVAIS ECRIT UN LIVRE `DEMOCRATIE_FRANCAISE`. ET D'AILLEURS LE SECRETAIRE_D_ETAT A LA JEUNESSE ET AUX SPORTS `SOISSON JEAN-PIERRE` A FAIT UNE CITATION DE CE LIVRE ET J'AI ADMIRE LE CHOIX QU'IL AVAIT FAIT CAR COMME CETTE CITATION EST VERS LA FIN DU LIVRE CELA M'A PROUVE QU'IL L'AVAIT LU. VOUS AVEZ PEUT-ETRE LU QUE QUELQUE PART, ON ME CRITIQUAIT D'AVOIR ECRIT CE LIVRE ET ON DISAIT "IL EST EXTRAORDINAIRE, IL EST SINGULIER POUR UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE D'ECRIRE UN LIVRE". CURIEUSE CRITIQUE. CAR POURQUOI CEUX QUI ONT LA RESPONSABILITE DE CONDUIRE LE DESTIN D'UN PEUPLE ET POURQUOI CEUX QUI ONT RECU CETTE RESPONSABILITE DE CE PEUPLE LUI-MEME, NE DEVRAIENT-IL PAS LUI EXPLIQUER CLAIREMENT LA OU ILS VEULENT LE CONDUIRE ET POURQUOI LES PRESIDENTS DE LA REPUBLIQUE N'AURAIENT DROIT QU'A DES OEUVRES INCOMPLETES CAR TOUT LE MONDE S'ATTEND A CE QUE LES PRESIDENTS FASSENT DES DISCOURS, C'EST-A-DIRE QU'ILS TRAITENT LES SUJETS PAR MORCEAUX ET POURQUOI N'AURAIENT-ILS PAS LE DROIT DE TRAITER LE SUJET DANS L'ENSEMBLE. JE RECEVAIS HIER, DANS MON BUREAU, UN AUTRE CHEF_D_ETAT QUI EST UN GRAND LITTERATEUR, LE PRESIDENT SENGHOR. IL M'A DIT : "MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, J'AI NOTE QU'ON VOUS CRITIQUAIT D'AVOIR ECRIT UN LIVRE. EH BIEN, JE TIENS A VOUS DIRE QU'A MON SENTIMENT, C'EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT DE PLUS UTILE PARCE QUE DANS LE MONDE ACTUEL, NOUS DEVONS EXPLIQUER A CEUX QUE NOUS CONDUISONS LA OU NOUS VOULONS ALLER PARCE QUE VOUS DEVEZ NOUS ACCOMPAGNER LE LONG DU CHEMIN". ET JE VOUS INDIQUE QUE CE LIVRE N'EST PAS FINI. IL AURA L'ANNEE PROCHAINE UNE SUITE PARCE QUE J'AI ENTENDU OUVRIR UN DIALOGUE AVEC LE PEUPLE FRANCAIS ET NOTAMMENT AVEC LA JEUNESSE FRANCAISE ET, DANS UN DIALOGUE, ON REPOND. C'EST POURQUOI, LORSQUE J'AURAI RECUEILLI TOUS LES AVIS ET TOUTES LES OBSERVATIONS, JE VOUS FERAI PART A NOUVEAU DE MON JUGEMENT POUR QUE LES FRANCAIS AIENT AINSI LE SENTIMENT QUE L'AVENIR DE LA FRANCE C'EST UN AVENIR QU'ILS PEUVENT DISCUTER £ C'EST UN AVENIR DONT ILS PEUVENT DEBATTRE AVEC LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISEÕ\
`DOM` ET, MAINTENANT, POUR CONCLURE, JE VOUS DIRAI COMBIEN IL EST HEUREUX POUR MOI DE VOUS RENCONTRER. MA FONCTION, COMME CELLE DE TOUS LES CHEFS_D_ETAT DANS LE MONDE, C'EST UNE FONCTION QUI EST NECESSAIREMENT SOLITAIRE PAR LA FORCE DES CHOSES. ET CETTE FONCTION SOLITAIRE ELLE N'EST ROMPUE DANS SA SOLITUDE QUE PAR LA RENCONTRE DIRECTE DE LA POPULATION ET, NOTAMMENT DE LA JEUNESSE. EN RENCONTRANT VOS REGARDS, EN REGARDANT VOS SOURIRES, EN ECOUTANT VOS APPLAUDISSEMENTS, J'AI LE SENTIMENT DE TROUVER CHEZ VOUS L'APPUI ET LE SOUTIEN QUI ME SONT NECESSAIRES POUR POURSUIVRE ET POUR CONDUIRE LA MODERNISATION DE LA DEMOCRATIE FRANCAISE. ALORS, JE NE SUIS PAS VENU SEULEMENT POUR VOUS DEMANDER DE M'APPLAUDIR, ENCORE QUE J'Y SOIS SENSIBLE, MAIS JE SUIS VENU POUR VOUS DEMANDER DE TRAVAILLER ET DE M'AIDER A CONDUIRE LE PROGRES DE LA SOCIETE FRANCAISE. CAR C'EST VOUS QUI TENEZ ENTRE VOS MAINS L'AVENIR DE LA SOCIETE FRANCAISE. ET JE VOUS DEMANDE D'EN FAIRE AVEC MOI UN MODELE DE FRATERNITE, DE LIBERTE ET DE JUSTICE. JE VOUS DEMANDE DE TRAVAILLER AVEC CETTE JEUNESSE DE LA METROPOLE QUI VOUS COMPREND ET QUI VOUS AIME £ A FAIRE EN SORTE QUE LA FRANCE SOIT A L'IMAGE DE CE QUE NOUS VOULONS POUR ELLE, C'EST-A-DIRE UN PAYS EXEMPLAIRE DANS LAQUELLE CHACUN SE SENT HEUREUX ET FIER DE VIVRE. VIVE LA DEMOCRATIE FRANCAISE ! VIVE LA FRANCE ! ECOUTEZ, SI J'AI BU UN PEU D'EAU A VOTRE SANTE C'ETAIT POUR ECLAIRCIR MA VOIX ET POUR VOUS DEMANDER MAINTENANT, JEUNESSE ARDENTE DE LA_REUNION, DE CHANTER AVEC MOI NOTRE HYMNE NATIONAL..Õ\

Voir tous les articles et dossiers