Publié le 6 août 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A FRANCEVILLE VENDREDI 6 AOUT 1976

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A FRANCEVILLE VENDREDI 6 AOUT 1976

6 août 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING A FRANCEVILLE VENDREDI 6 AOUT 1976 - PDF 77 Ko
`POLITIQUE EXTERIEURE ` RELATIONS FRANCO - GABONAISES` MONSIEUR LE MAIRE, JE VOUDRAIS VOUS REMERCIER DE VOS PAROLES SI ELOQUENTES DE BIENVENUE DE VOTRE PART ET EGALEMENT AU NOM DU CONSEIL_MUNICIPAL DE FRANCEVILLE. JE VOUDRAIS VOUS DIRE COMBIEN NOUS AVONS ETE SENSIBLES, LA DELEGATION FRANCAISE ET MOI-MEME, A LA CHALEUR, A L'ARDEUR DE L'ACCUEIL DE LA POPULATION DE FRANCEVILLE. ET CETTE CHALEUR ET CETTE ARDEUR TROUVENT LEUR MEILLEURE EXPRESSION DANS VOTRE ACCUEIL, MONSIEUR LE MAIRE, ET DANS CETTE REMISE SYMBOLIQUE DES CLES. JE REMERCIE LE PRESIDENT BONGO D'AVOIR INSCRIT FRANCEVILLE SUR LE PARCOURS DE CE VOYAGE PUISQUE C'ETAIT ME DONNER L'OCCASION D'ETRE LE PREMIER PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE A JAMAIS VISITER L'INTERIEUR DE VOTRE PAYS EN VISITE OFFICIELLE ET C'EST UNE FACON D'EXPRIMER A L'ENSEMBLE DE LA POPULATION GABONAISE LES SENTIMENTS D'AMITIE, JE DIRAIS LES SENTIMENTS D'AFFECTION, DU PEUPLE FRANCAIS. VOUS AVEZ RAPPELE, MONSIEUR LE MAIRE, QU'IL Y A PLUS DE 130 ANS, CETTE VILLE ETAIT FONDEE. MAIS C'EST A VOUS DESORMAIS QU'IL APPARTIENT DE LA CONSTRUIRE ET D'AILLEURS, CEUX QUI LA VISITENT, DE TRIMESTRE EN TRIMESTRE, LA RECONNAISSENT A PEINE. ET CE QUE NOUS AVONS PU EN VOIR EN LA TRAVERSANT, EN LONGEANT LE FLEUVE, NOUS FAIT PENSER QUE SOUS VOTRE ADMINISTRATION, FRANCEVILLE DEVIENDRA UNE DES CITES LES PLUS ACCUEILLANTES, LES PLUS AGREABLES A VIVRE ET, J'EN SUIS SUR, LES PLUS ACTIVES DU GABON. MERCI DE VOTRE ACCUEIL, MONSIEUR LE MAIRE, VIVE FRANCEVILLE, VIVE LE GABON !Õ¿\

Voir tous les articles et dossiers