Publié le 28 juin 1976

CONFERENCE DE PORTO-RICO, 27 - 28 JUIN 1976. COMMUNIQUE FINAL

28 juin 1976 - Seul le prononcé fait foi

CONFERENCE DE PORTO-RICO, 27 - 28 JUIN 1976. COMMUNIQUE FINAL

Télécharger le .pdf
`COOPERATION ECONOMIQUE INTERNATIONALE ` POLITIQUE EXTERIEURE` LES CHEFS_D_ETAT ET DE GOUVERNEMENT DU CANADA, DE LA FRANCE, DE LA REPUBLIQUE FEDERALE D'ALLEMAGNE `RFA`, DE L'ITALIE, DU JAPON, DU ROYAUME-UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D'IRLANDE DU NORD ET DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE, REUNIS A DORADO BEACH, PORTO-RICO, LES 27 ET 28 JUIN 1976, SONT CONVENUS DE LA DECLARATION SUIVANTE. L'INTERDEPENDANCE DE NOS DESTINS REND NECESSAIRE QUE NOUS ABORDIONS LES PROBLEMES ECONOMIQUES COMMUNS AVEC UN DESSEIN D'ENSEMBLE ET QUE NOUS RECHERCHIONS GRACE-A UNE MEILLEURE COOPERATION DES STRATEGIES ECONOMIQUES COHERENTES. NOUS ESTIMONS ESSENTIEL DE TENIR_COMPTE DES INTERETS DES AUTRES NATIONS, ET CECI EST PARTICULIEREMENT VRAI POUR CE QUI CONCERNE LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT. C'EST DANS CET ESPRIT QUE NOUS AVONS PROCEDE A DES ECHANGES_DE_VUES LARGES ET FRUCTUEUX SUR UNE GAMME ETENDUE DE PROBLEMES. CETTE REUNION A PERMIS D'AMELIORER NOTRE COMPREHENSION MUTUELLE ET D'INTENSIFIER NOTRE COOPERATION DANS PLUSIEURS DOMAINES. CEUX D'ENTRE NOUS QUI REPRESENTENT DES PAYS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE ENTENDENT MENER LEURS EFFORTS AU-SEIN DE CELLE-CI. A RAMBOUILLET, LA REPRISE ECONOMIQUE A ETE DEFINIE COMME UN OBJECTIF PRIORITAIRE ET IL A ETE AMIS QUE LA STABILITE RECHERCHEE DEPEND DES CONDITIONS ECONOMIQUES ET FINANCIERES PROPRES A CHACUN DE NOS PAYS. DES PROGRES SIGNIFICATIFS ONT ETE ACCOMPLIS DEPUIS RAMBOUILLET. PENDANT LA RECESSION IL Y EUT DES PREOCCUPATIONS LARGEMENT REPANDUES SUR LA VITALITE A LONG TERME DE NOS ECONOMIES. CES PREOCCUPATIONS SE SONT REVELEES SANS FONDEMENT. UNE CONFIANCE RENOUVELEE DANS L'AVENIR A REMPLACE LE DOUTE SUR LES PERSPECTIVES ECONOMIQUES ET FINANCIERES. LA REPRISE ECONOMIQUE EST EN BONNE VOIE ET DANS BEAUCOUP DE NOS PAYS DES PROGRES SUBSTANTIELS ONT ETE ACCOMPLIS DANS LA LUTTE CONTRE L'INFLATION ET DANS LA REDUCTION DU CHOMAGE. CECI A AMELIORE LA SITUATION DANS LES PAYS OU LA REPRISE EST ENCORE RELATIVEMENT FAIBLE. AU-COURS DES DERNIERS MOIS NOTRE DETERMINATION D'EVITER UNE STIMULATION EXCESSIVE DE NOS ECONOMIES ET DE NOUVEAUX OBSTACLES AU COMMERCE ET AUX MOUVEMENTS DE CAPITAUX A CONTRIBUE ET A ASSURER ET A ETENDRE CETTE REPRISE. EN CONSEQUENCE, LE RETOUR A UNE CROISSANCE EQUILIBREE EST A NOTRE PORTEE. NOUS N'AVONS PAS L'INTENTION DE LAISSER PASSER CETTE OCCASIONÕ\
`POLITIQUE ECONOMIQUE INTERNATIONALE ` POLITIQUE EXTERIEURE` DESORMAIS NOTRE OBJECTIF EST D'ASSURER LA TRANSITION VERS UNE EXPANSION SOUTENUE QUI REDUIRA LE NIVEAU ELEVE DU CHOMAGE PERSISTANT DANS DE NOMBREUX PAYS, SANS POUR AUTANT COMPROMETTRE LA LUTTE POURSUIVIE EN_COMMUN CONTRE UNE NOUVELLE POUSSEE D'INFLATION. CECI EXIGERA UN ACCROISSEMENT DE L'INVESTISSEMENT PRODUCTIF ET UNE CONCERTATION ENTRE TOUS LES PARTENAIRES SOCIAUX. CECI IMPLIQUERA SELON LES MODALITES APPROPRIEES A NOS BESOINS RESPECTIFS ET AUX CIRCONSTANCES, L'ACCEPTATION D'UN RETOUR A UN MEILLEUR EQUILIBRE DES FINANCES PUBLIQUES, DE MEME QU'UNE DISCIPLINE DANS LE DOMAINE BUDGETAIRE, DANS LE DOMAINE DE LA POLITIQUE MONETAIRE, ET DANS CERTAINS CAS DES POLITIQUES NOUVELLES, Y COMPRIS UNE POLITIQUE DES REVENUS. LA DEFINITION DE TELLES POLITIQUES DANS LE CONTEXTE D'UNE INTERDEPENDANCE CROISSANTE DOIT TENIR_COMPTE DE L'EVOLUTION DE L'ACTIVITE ECONOMIQUE DANS LES AUTRES PAYS. EN CONJUGUANT DE MANIERE ADEQUATE DIVERSES POLITIQUES, NOUS PENSONS POUVOIR ATTEINDRE NOS OBJECTIFS D'EXPANSION ORDONNEE ET SOUTENUE, DE REDUCTION DU CHOMAGE ET DE PROGRES ACCRU VERS L'ELIMINATION DU PROBLEME DE L'INFLATION QUI EST NOTRE BUT COMMUN. UNE EXPANSION ECONOMIQUE SOUTENUE ET L'ACCROISSEMENT DU BIEN-ETRE INDIVIDUEL QUI EN DECOULE NE PEUVENT ETRE REALISES DANS UN CONTEXTE DE FORTE INFLATIONÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` A LA REUNION DE NOVEMBRE DERNIER, NOUS AVONS ELIMINE CERTAINES DIVERGENCES DE VUES EN CE QUI CONCERNE LA REFORME DE STRUCTURE DU SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL ET ACCEPTE DE PROMOUVOIR UN SYSTEME STABLE DE TAUX DE CHANGE QUI MET L'ACCENT SUR LE PREALABLE DE CONDITIONS ECONOMIQUES ET FINANCIERES STABLES. C'EST EN GARDANT PRESENTS A L'ESPRIT CES OBJECTIFS QUE NOUS SOMMES PARVENUS A DES ACCORDS SPECIFIQUES QUI ONT REPRESENTE UNE CONTRIBUTION SUBSTANTIELLE A LA REUNION DU FMI TENUE A LA JAMAIQUE. IL EST SOUHAITABLE QUE LA RATIFICATION DE CES ACCORDS PAR LES PAYS CONCERNES INTERVIENNE RAPIDEMENT. NOUS AVONS ACCEPTE DE RENFORCER LA COOPERATION AFIN D'AMELIORER NOTRE CAPACITE DE CONTRECARRER LES DESORDRES DES MARCHES ET D'ACCROITRE NOTRE COMPREHENSION DES PROBLEMES ECONOMIQUES ET DES POLITIQUES CORRECTIVES NECESSAIRES. NOUS CONTINUERONS A NOUS BASER SUR CETTE FORME DE CONSULTATION. DEPUIS NOVEMBRE, LES RELATIONS ENTRE LE DOLLAR ET LA PLUPART DES GRANDES MONNAIES ONT ETE REMARQUABLEMENT STABLES. EN REVANCHE, CERTAINES MONNAIES ONT SUBI DES FLUCTUATIONS IMPORTANTESÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` LA STABILITE NECESSAIRE DES CONDITIONS ECONOMIQUES ET FINANCIERES SOUS-JACENTES N'A DE TOUTE EVIDENCE PAS ENCORE ETE RESTAUREE. NOTRE VOLONTE D'OBTENIR UNE EXPANSION CONCERTEE, HARMONIEUSE ET SOUTENUE ET D'OEUVRER CONCOMITAMMENT EN_VUE D'ELIMINER L'INFLATION EST UN ELEMENT INDISPENSABLE POUR ASSURER LA STABILITE DANS L'AVENIR. L'OBJECTIF DE STABILITE MONETAIRE NE DOIT PAS ETRE MIS EN PERIL PAR LES DIFFICULTES DE FINANCEMENT DES DEFICITS DE BALANCES DE PAIEMENT. NOUS RECONNAISSONS DONC QU'IL EST IMPORTANT QUE CHAQUE NATION GERE SON ECONOMIE ET SES PROBLEMES MONETAIRES EXTERIEURS DE FACON A CORRIGER OU EVITER DES DEFICITS DE BALANCES DE PAIEMENT PERSISTANTS OU STRUCTURELS. AUSSI CHACUN DE NOUS AFFIRME-T-IL SON INTENTION DE RECHERCHER UNE STRUCTURE DE PAIEMENT PLUS STABLE ET DURABLE EN APPLIQUANT DES POLITIQUES INTERIEURES ET EXTERIEURES APPROPRIEES. LES DESEQUILIBRES DE PAIEMENTS A L'ECHELLE MONDIALE PERSISTERONT SANS DOUTE A L'AVENIR. NOUS RECONNAISSONS QUE DES PROBLEMES EVENTUELLEMENT SERIEUX PEUVENT SE POSER DANS LE CAS D'UN PETIT NOMBRE DE PAYS DEVELOPPES QUI ONT DES BESOINS PARTICULIERS : CEUX QUI N'ONT PAS ENCORE RETABLI LEUR STABILITE ECONOMIQUE INTERIEURE ET DOIVENT FAIRE FACE A D'IMPORTANTS DEFICITS DE LEURS BALANCES DES PAIEMENTS. NOUS SOMMES D'ACCORD POUR CONTINUER DE COLLABORER AVEC LES AUTRES PAYS DANS LES ORGANES APPROPRIES A UNE ANALYSE APPROFONDIE DE CES PROBLEMES EN_VUE DE LES RESOUDRE. AU CAS OU UNE AIDE POUR LE FINANCEMENT DES DEFICITS TEMPORAIRES DE BALANCE DES PAIEMENTS SERAIT NECESSAIRE POUR EVITER UNE INTERRUPTION DANS LA CROISSANCE ECONOMIQUE GENERALE, IL SERAIT PREFERABLE QU'ELLE SOIT ASSUREE PAR DES MOYENS MULTILATERAUX ET SOIT ACCOMPAGNEE D'UN RIGOUREUX PROGRAMME DE RETABLISSEMENT DES EQUILIBRES FONDAMENTAUXÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` DANS LE DOMAINE COMMERCIAL, EN DEPIT DE LA RECENTE RECESSION, NOUS AVONS EN-GENERAL REUSSI A MAINTENIR UN SYSTEME D'ECHANGES OUVERT. A L'OCDE NOUS AVONS REAFFIRME NOTRE ENGAGEMENT D'EVITER LA CREATION DE NOUVELLES BARRIERES COMMERCIALES. LES PAYS QUI CEDERAIENT A LA TENTATION DE RECOURIR AU PROTECTIONNISME COMMERCIAL S'EXPOSERAIENT PAR LA A UNE DETERIORATION DE LEUR COMPETITIVITE £ LE DYNAMISME DE LEURS ECONOMIES EN SOUFFRIRAIT TANDIS QUE DES REACTIONS EN CHAINE SERAIENT AINSI PROVOQUEES, ENTRAINANT UNE DIMINUTION DE VOLUME DU COMMERCE MONDIAL QUI AFFECTERAIT TOUS LES PAYS. PARTOUT OU SE PRODUISENT DES ECARTS VIS-A-VIS DE LA POLITIQUE EXPOSEE DANS L'ENGAGEMENT SUR LE COMMERCE RECEMMENT RENOUVELE A L'OCDE, L'ELIMINATION DES RESTRICTIONS EN_CAUSE EST A LA FOIS ESSENTIELLE ET URGENTE. IL EST EGALEMENT IMPORTANT D'EVITER DES POLITIQUES DELIBEREES DE TAUX DE CHANGE QUI CREERAIENT DE GRAVES DISTORSIONS COMMERCIALES ET CONDUIRAIENT A UNE RESURGENCE DU PROTECTIONNISME. NOUS NOUS SOMMES TOUS FIXES COMME OBJECTIF L'ACHEVEMENT DES NEGOCIATIONS COMMERCIALES MULTILATERALES A LA FIN DE 1977. NOUS REAFFIRMONS ICI CET OBJECTIF ET NOUS NOUS ENGAGEONS A FAIRE, PAR LA VOIE DES ORGANES COMPETENTS, TOUS LES EFFORTS POUR TERMINER CELLES-CI CONFORMEMENT A LA DECLARATION DE TOKYO. PAR DELA LA CONCLUSION DES NEGOCIATIONS COMMERCIALES, IL NOUS PARAIT SOUHAITABLE D'INTENSIFIER ET DE RENFORCER LES RELATIONS ENTRE LES PRINCIPALES ZONES COMMERCIALES AVEC UN OBJECTIF A LONG TERME D'UNE EXPANSION MAXIMUM DU COMMERCE. NOUS AVONS DISCUTE DES RELATIONS ECONOMIQUES EST - OUEST. A CET EGARD, NOUS NOUS SOMMES FELICITES DE L'EXPANSION REGULIERE DU COMMERCE EST - OUEST ET AVONS EXPRIME L'ESPOIR QUE LES RELATIONS ECONOMIQUES ENTRE L'EST ET L'OUEST SE DEVELOPPENT PLEINEMENT A DES CONDITIONS FINANCIERES SAINES ET SUR UNE BASE DE RECIPROCITE COMMERCIALE. NOUS SOMMES CONVENUS QUE CETTE EVOLUTION MERITE NOTRE EXAMEN ATTENTIF AUSSI BIEN QUE NOS EFFORTS POUR S'ASSURER QUE CES LIENS ECONOMIQUES CONTRIBUENT A RENFORCER L'ENSEMBLE DES RELATIONS EST - OUESTÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` NOUS NOUS FELICITONS DE L'ADOPTION PAR LES PAYS PARTICIPANTS D'ORIENTATIONS CONVERGENTES EN CE QUI CONCERNE LES CREDITS A L'EXPORTATION. NOUS ESPERONS QUE CES ORIENTATIONS SERONT ADOPTEES DANS LES MEILLEURS DELAIS PAR LE PLUS GRAND NOMBRE DE PAYS POSSIBLE. DANS LA POURSUITE DE NOTRE OBJECTIF D'UNE EXPANSION SOUTENUE, LA LIBRE CIRCULATION DES CAPITAUX PEUT FACILITER L'EXPLOITATION EFFICACE DES RESSOURCES ET AINSI CONFORTER NOTRE SITUATION ECONOMIQUE. C'EST POURQUOI NOUS SOULIGNONS L'IMPORTANCE D'UN CLIMAT DE LIBERTE POUR LES FLUX D'INVESTISSEMENTS INTERNATIONAUX. A CET EGARD, NOUS CONSIDERONS COMME UNE ETAPE CONSTRUCTIVE LA DECLARATION QUI A ETE PROCLAMEE LA SEMAINE DERNIERE LORS DE LA REUNION DU CONSEIL DE L'OCDE AU NIVEAU MINISTERIELÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` DANS LE DOMAINE DE L'ENERGIE, NOUS NOUS EFFORCERONS DE DEVELOPPER, DE PRESERVER ET D'UTILISER RATIONNELLEMENT LES DIVERSES RESSOURCES ENERGETIQUES ET D'AIDER LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT A ATTEINDRE LEURS OBJECTIFS DANS CE DOMAINE. NOUS SOUTENONS LES ASPIRATIONS DES PAYS EN DEVELOPPEMENT VISANT A AMELIORER LE NIVEAU_DE_VIE DE LEURS PEUPLES. LE ROLE DES DEMOCRATIES INDUSTRIELLES EST ESSENTIEL AU SUCCES DE LEURS EFFORTS. LA COOPERATION ENTRE CES DEUX GROUPES DE PAYS DOIT SE FONDER SUR LE RESPECT MUTUEL, PRENDRE EN-COMPTE LES INTERETS DE TOUTES LES PARTIES ET REJETER LA CONFRONTATION STERILE AU PROFIT D'EFFORTS SOUTENUS ET CONCERTES POUR TROUVER DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES AUX PROBLEMES DU DEVELOPPEMENT. LES DEMOCRATIES INDUSTRIELLES PEUVENT AIDER PLUS EFFICACEMENT LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT A REALISER LEURS ASPIRATIONS EN CONVENANT DES SOLUTIONS PRATIQUES A LEURS PROBLEMES QUI CONTRIBUENT AU FONCTIONNEMENT EFFICACE DE L'ECONOMIE INTERNATIONALE, ET EN COOPERANT A LA MISE EN_OEUVRE DE TELLES SOLUTIONS. UNE COLLABORATION ETROITE ET UNE MEILLEURE COORDINATION ENTRE LES DEMOCRATIES INDUSTRIELLES SONT NECESSAIRES £ NOS EFFORTS DOIVENT SE RENFORCER MUTUELLEMENT ET NON SE CONCURRENCER. NOS ACTIONS EN_FAVEUR DE LA COOPERATION ECONOMIQUE INTERNATIONALE DOIVENT ETRE CONSIDEREES COMME COMPLEMENTAIRES DE CELLES MENEES PAR LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT POUR REALISER UNE CROISSANCE SOUTENUE ET AUGMENTER LE NIVEAU_DE_VIE. A RAMBOUILLET L'IMPORTANCE D'UNE COOPERATION ENTRE LES NATIONS DEVELOPPEES ET EN VOIE DE DEVELOPPEMENT A ETE AFFIRMEE £ UNE ATTENTION PARTICULIERE A ETE ACCORDEE AUX SUITES DES ACCORDS REALISES A LA 7EME SESSION SPECIALE DE L'ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS-UNIES ET EN-PARTICULIER AU TRAITEMENT DES PROBLEMES DE BALANCE DES PAIEMENTS DE CERTAINS PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT. DEPUIS LORS, UN PROGRES SIGNIFICATIF A ETE ACCOMPLIÕ\
`POLITIQUE EXTERIEURE` NOUS NOUS REJOUISSONS DE L'ESPRIT CONSTRUCTIF QUI PRESIDE AUX TRAVAUX DE LA CONFERENCE SUR LA COOPERATION ECONOMIQUE INTERNATIONALE AINSI QUE DES RESULTATS POSITIFS ATTEINTS DANS CERTAINS DOMAINES A LA IVEME CNUCED TENUE A NAIROBI. LES MESURES NOUVELLES PRISES DANS-LE-CADRE DU FMI ONT SUBSTANTIELLEMENT CONTRIBUE A STABILISER LES RECETTES D'EXPORTATION DES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT ET A LES AIDER A FINANCER LEURS DEFICITS. NOUS ATTACHONS LA PLUS GRANDE IMPORTANCE AU DIALOGUE ENTRE PAYS DEVELOPPES ET EN VOIE DE DEVELOPPEMENT DANS L'ESPOIR QUE DES RESULTATS CONCRETS SERONT ATTEINTS DANS LES DOMAINES D'INTERET MUTUEL. NOUS REAFFIRMONS LA DETERMINATION DE NOS PAYS DE PARTICIPER AU-SEIN DES ORGANES COMPETENTS A CE PROCESSUS, AVEC LA VOLONTE POLITIQUE DE REUSSIR ET LA PERSPECTIVE DE NEGOCIATIONS DANS LES CAS APPROPRIES. NOTRE BUT COMMUN EST DE TROUVER DES SOLUTIONS PRATIQUES QUI CONTRIBUENT A DES RELATIONS EQUITABLES ET FRUCTUEUSES ENTRE TOUS LES PEUPLESÕ\

Voir tous les articles et dossiers