Publié le 24 juin 1976

ALLOCUTION DE MONSIEUR VALERY GISCARD D'ESTAING DEVANT LA COLONIE FRANCAISE DE LONDRES LE 24 JUIN 1976

ALLOCUTION DE MONSIEUR VALERY GISCARD D'ESTAING DEVANT LA COLONIE FRANCAISE DE LONDRES LE 24 JUIN 1976

24 juin 1976 - Seul le prononcé fait foi

Télécharger ALLOCUTION DE MONSIEUR VALERY GISCARD D'ESTAING DEVANT LA COLONIE FRANCAISE DE LONDRES LE 24 JUIN 1976 - PDF 558 Ko
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` MESDAMES, MESDEMOISELLES, MESSIEURS, MES CHERS COMPATRIOTES, JE SUIS TRES HEUREUX, AINSI QUE MADAME GISCARD D'ESTAING, DE VOUS RECEVOIR DANS CETTE MAISON QUI EST CELLE DE TOUS LES FRANCAIS ET DE RENCONTRER A TRAVERS VOUS LA COMMUNAUTE FRANCAISE DE GRANDE-BRETAGNE QUE VOUS REPRESENTEZ DANS SES DIVERSES CATEGORIES. CETTE COMMUNAUTE ETAIT COMPOSEE, IL Y A QUINZE ANS, D'ENVIRON 16.000 PERSONNES ET ELLE EN COMPREND AUJOURD'HUI, DANS L'ENSEMBLE DE LA GRANDE-BRETAGNE, PRES DE 85.000. C'EST D'AILLEURS UN PHENOMENE EN SOI EXTRAORDINAIRE ET SIGNIFICATIF ET D'AILLEURS PRATIQUEMENT IGNORE DES FRANCAIS. ON PEUT L'EXPLIQUER PAR UN CERTAIN NOMBRE DE FACTEURS, PAR L'ATTRAIT QU'EXERCE SUR UN CERTAIN NOMBRE DE FRANCAIS LA QUALITE_DE_LA_VIE EN GRANDE-BRETAGNE, LA CONFIANCE QU'ILS ONT DANS L'AVENIR DE CE PAYS MALGRE LES DIFFICULTES QUI SONT LES SIENNES AUJOURD'HUI, MAIS C'EST SANS DOUTE BIEN DAVANTAGE L'EXPRESSION D'UN PHENOMENE PLUS PROFOND QUI EST CELUI DU RESSERREMENT DES LIENS, DES ECHANGES DES RELATIONS DE TOUTE _NATURE EN EUROPE, PHENOMENE QUI A ETE PRESSENTI AVANT L'ENTREE DE LA GRANDE-BRETAGNE DANS LE MARCHE_COMMUN ET PHENOMENE QUI EST DESORMAIS RESSENTI DEPUIS QUE LA GRANDE-BRETAGNE EST DEVENUE NOTRE PARTENAIRE. CE PHENOMENE EST DONC ESSENTIEL : CETTE MULTIPLICATION PAR QUATRE EN QUELQUES ANNEES DU NOMBRE DES FRANCAIS VIVANT EN GRANDE-BRETAGNE ET EN MEME TEMPS CETTE COMMUNAUTE FRANCAISE S'EST PROFONDEMENT DIVERSIFIEE. SI ON REGARDE SA COMPOSITION, ON S'APERCOIT QU'ELLE EXPRIME LA PROFONDE TRANSFORMATION DE LA FRANCE, TRANSFORMATION QUI EST EN-COURS DEPUIS VINGT ANS ET QUI, COMME VOUS LE SAVEZ, SE POURSUIT A L'HEURE ACTUELLE DANS LE SENS DE LA VITALITE ECONOMIQUE, POLITIQUE ET SOCIALEÕ¿\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` NOS COMPATRIOTES OCCUPENT EN GRANDE-BRETAGNE DES EMPLOIS DE RESPONSABILITES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX DANS LE DOMAINE DE LA VIE ECONOMIQUE, DANS CELUI DES ECHANGES COMMERCIAUX, DANS CELUI DE LA VIE CULTURELLE. NATURELLEMENT, CES FRANCAIS QUI VIVENT EN GRANDE-BRETAGNE ONT DES PROBLEMES ET D'AILLEURS LES AURAIENT-ILS PERDU EN TRAVERSANT LA MANCHE QUE CECI AURAIT PROFONDEMENT ALTERE LEUR CARACTERE NATIONAL. CES PROBLEMES TIENNENT AU FAIT QUE, POUR L'ESSENTIEL, LES FRANCAIS QUI VIVENT EN GRANDE-BRETAGNE Y VIENNENT POUR UNE ABSENCE ASSEZ DURABLE, MAIS TEMPORAIRE, QUI EST EN-GENERAL DE-L-ORDRE D'UNE DIZAINE D'ANNEES EN MOYENNE, ET DONC ILS CONSERVENT UNE CONSCIENCE AIGUE DE LEUR QUALITE DE FRANCAIS, DES DROITS ET DES DEVOIRS QUI SONT ATTACHES A CETTE QUALITE. ILS ENTENDENT A LA FOIS PARTICIPER AUSSI LARGEMENT ET CONSTAMMENT QUE POSSIBLE A NOTRE VIE NATIONALE ET NOTAMMENT AUX AFFAIRES PUBLIQUES DE NOTRE PAYS. ILS ENTENDENT QUE L'ETAT RECONNAISSE ET QUE LA COLLECTIVITE NATIONALE APPRECIE LA CONTRIBUTION QU'ILS APPORTENT AU RAYONNEMENT DE LA FRANCE, ET EN MEME TEMPS ILS SOUHAITENT QU'UN CERTAIN NOMBRE DE PROBLEMES MATERIELS, DE CARACTERE SOCIAL, DE CARACTERE EDUCATIF, SOIENT REGLES EN CE QUI LES CONCERNE OU EN CE QUI CONCERNE LEURS ENFANTSÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` JE VOUS DIRAI QUELQUES MOTS DE CES PREOCCUPATIONS AVANT DE CONCLURE SUR LE SENS DE LA PRESENCE FRANCAISE EN GRANDE-BRETAGNE. D'ABORD, CES PREOCCUPATIONS, JE LES AI RESSENTIES, COMME VOUS VOUS EN SOUVENEZ SANS DOUTE, DES MA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE ET J'AVAIS D'AILLEURS QUELQUES MERITES A LE FAIRE PUISQU'ON NE POUVAIT PAS EN ATTENDRE DE GRANDS RESULTATS ELECTORAUX EN-RAISON DU FAIT QU'IL ETAIT A PEU PRES, NON PAS IMPOSSIBLE, MAIS TRES DIFFICILE POUR LES FRANCAIS DE_L_ETRANGER DE PARTICIPER AUX GRANDS DEBATS DE NOTRE VIE NATIONALE. ET CECI ME PARAISSAIT TOUT A FAIT REGRETTABLE PARCE QUE JE CROIS QUE LES FRANCAIS DE_L_ETRANGER ONT DANS LE MONDE ACTUEL UNE VUE TRES JUSTE DES PROBLEMES DE LA FRANCE PUISQUE, PAR LA NECESSITE DES CHOSES ILS SONT AMENES A LA CONNAITRE PUISQU'ILS SONT FRANCAIS ET EN MEME TEMPS A LA VOIR DE L'EXTERIEUR ET DONC A LA SITUER DANS L'ENSEMBLE DES PROBLEMES DE NOTRE TEMPS. C'EST POURQUOI, DES QUE J'AI ETE ELU, J'AI DEMANDE QU'ON MODIFIE LE SYSTEME ELECTORAL DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER POUR LES GRANDES CONSULTATIONS NATIONALES ET IL FAUT QUE VOUS SACHIEZ QUE C'EST DESORMAIS FAIT, C'EST-A-DIRE QUE LE PARLEMENT A VOTE L'ANNEE DERNIERE, CELA S'EST TERMINE AU DEBUT DE CETTE ANNEE, LE 31 JANVIER 1976, UNE LOI QUI PERMET AUX FRANCAIS DE L'ETRANGER DE NE PLUS VOTER SEULEMENT PAR PROCURATION, DANS LE CAS DES GRANDES ELECTIONS NATIONALES, C'EST-A-DIRE ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET REFERENDUM, MAIS DE POUVOIR VOTER DANS DES CENTRES DE VOTE, DANS DES BUREAUX DE VOTE ETABLIS, A CONDITION QU'IL Y AIT L'ACCORD DU PAYS D'ACCUEIL, DANS NOS AMBASSADES ET DANS NOS CONSULATS. ET LES DISPOSITIONS PRATIQUES SONT PRISES POUR QUE CETTE PROCEDURE PUISSE ETRE EFFECTIVEMENT MISE EN_OEUVRE. JE PEUX VOUS DIRE QU'EN CE QUI CONCERNE LA GRANDE-BRETAGNE, NOUS AVONS OBTENU L'ASSENTIMENT DU GOUVERNEMENT BRITANNIQUE SUR CETTE PROCEDURE ET DONC LORS DE LA PROCHAINE ELECTION PRESIDENTIELLE, JE VEUX DIRE EN 1981, IL SERA POSSIBLE DE VOTER DIRECTEMENT DANS DES BUREAUX DE VOTE DANS LES AMBASSADES ET DANS LES CONSULATSÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` IL SERAIT NATURELLEMENT SOUHAITABLE DE POUVOIR APPLIQUER UN TEL SYSTEME AUX ELECTIONS LOCALES, C'EST-A-DIRE AUX ELECTIONS LEGISLATIVES ET MUNICIPALES, MAIS CECI POSE DES PROBLEMES PLUS COMPLEXES D'ORGANISATION ET D'ADMINISTRATION £ ON NE PEUT DONC PAS L'ENVISAGER POUR LES ELECTIONS PROCHAINES, NEANMOINS NOUS RESTONS PREOCCUPES PAR LA SOLUTION DE CE PROBLEME. CES FRANCAIS VIVANT A_L_ETRANGER SONT, A L'HEURE ACTUELLE, REPRESENTES PAR SIX SENATEURS ET CES SENATEURS SONT DESIGNES SUR PROPOSITION DU CONSEIL SUPERIEUR DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER. C'EST UN ORGANE CONSULTATIF QUI REPRESENTE VOS PREOCCUPATIONS. A L'HEURE ACTUELLE, DANS CE CONSEIL SUPERIEUR, IL Y A DEUX REPRESENTANTS DES FRANCAIS RESIDANT EN GRANDE-BRETAGNE ET EN IRLANDE. ET CETTE PROPORTION N'A PAS SUIVI LE DEVELOPPEMENT DU NOMBRE DES FRANCAIS RESIDANT DANS CES PAYS, C'EST POURQUOI IL Y AURA _LIEU DE PREVOIR UNE AUGMENTATION DE CE CHIFFREÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` AVANT DE PARTIR, MARDI MATIN, NOUS AVONS CONSACRE LE CONSEIL DES MINISTRES, POUR L'ESSENTIEL, A LA SITUATION DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER ET DE LEURS PROBLEMES ET LE CONSEIL DES MINISTRES A ADOPTE UN CERTAIN NOMBRE DE PROJETS DE LOI QUI VONT ETRE DISCUTES A LA RENTREE PAR LE PARLEMENT ET QUI RESULTENT D'AILLEURS DE TRAVAUX QUI ONT ETE CONDUITS PAR UNE COMMISSION DIRIGEE PAR M. BETTENCOURT, ET CES PROJETS CONCERNENT A LA FOIS LA PROTECTION SOCIALE, LE REGIME DE PROTECTION SOCIALE APPLICABLE AUX FRANCAIS DE_L_ETRANGER, LA FISCALITE DANS LE SENS D'UN ALLEGEMENT, ET CETTE PRECISION EST UTILE : IL S'AGIT DE TENIR_COMPTE DE LA SITUATION PARTICULIERE DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER AU REGARD DE CERTAINES DES DISPOSITIONS DE NOTRE LEGISLATION FISCALE ET D'ABORD DE RETENIR, DANS L'AVENIR, LA NOTION DE DOMICILE BEAUCOUP PLUS QUE LA NOTION DE RESIDENCE. C'EST UN PROBLEME TECHNIQUE ET JURIDIQUE, MAIS QUI EST IMPORTANT, ET EGALEMENT DE FAIRE EN SORTE QUE LORSQUE LES FRANCAIS DE L'ETRANGER SONT PLACES SOUS L'EMPIRE D'UNE LEGISLATION FISCALE COMPLETE, COMME PAR EXEMPLE, CELLE QUI EXISTE EN GRANDE-BRETAGNE, ON NE LEUR APPLIQUE PLUS LA REGLE QUI VEUT QU'IL Y AIT UN IMPOT FORFAITAIRE CALCULE A-PARTIR DE LA VALEUR LOCATIVE DE LA RESIDENCE QU'ILS PEUVENT AVOIR EN FRANCE. ET C'EST DONC DANS LE SENS DE LA REDUCTION DE CETTE CHARGE QUE LE PROJET A ETE ELABOREÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` IL Y A ENFIN LE TRES IMPORTANT PROBLEME DE LA SCOLARISATION DES ENFANTS DES FRANCAIS VIVANT A_L_ETRANGER. C'EST UN PROBLEME QUI D'AILLEURS EXPRIME NOTRE TEMPERAMMENT NATIONAL PUISQUE LES FAMILLES FRANCAISES SONT ATTACHEES A CONSERVER LEURS ENFANTS PRES D'ELLES, A LA DIFFERENCE PAR EXEMPLE DES BRITANNIQUES QUI N'HESITENT PAS A LES METTRE DANS DES SYSTEMES DE PENSIONS QUI PEUVENT ETRE PLUS ELOIGNES, MAIS LES FRANCAIS TIENNENT A CONSERVER LEURS ENFANTS AUPRES D'EUX. IL FAUT DONC QU'IL Y AIT UN SYSTEME DE SCOLARISATION QUI SUIVE AUSSI ETROITEMENT QUE POSSIBLE CE DEVELOPPEMENT DE LA PRESENCE FRANCAISE A L'EXTERIEUR. ET VOUS SOUHAITEZ QUE CES ETUDES PUISSENT ETRE CONDUITES DANS DES ETABLISSEMENTS DISPENSANT UN ENSEIGNEMENT FRANCAIS ET, A CET EGARD, JE DOIS VOUS DIRE QUE LE DROIT A L'ENSEIGNEMENT NATIONAL DES JEUNES FRANCAIS EST UN DROIT QUI DOIT S'APPLIQUER A CES FRANCAIS, QU'ILS VIVENT EN FRANCE OU A_L_ETRANGER. POUR CE QUI CONCERNE LA REGION DE LA GRANDE-BRETAGNE, ET EN-PARTICULIER LA TRES GRANDE REGION DU GRAND LONDRES, LA SITUATION, COMME VOUS LE SAVEZ, A FAIT L'OBJET DE MESURES ET D'INITIATIVES UTILES. LE LYCEE FRANCAIS RECOIT, A L'HEURE ACTUELLE 2.000 ELEVES ET GRACE-AU _CONCOURS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE FRANCAISE QUI A TROUVE LA, A MON AVIS, UNE EXPRESSION TRES UTILE POUR SON ACTIVITE, UNE ECOLE PRIMAIRE A PU ETRE FONDEE EN 1974 ET ELLE ACCUEILLE, A L'HEURE ACTUELLE, JE CROIS 220 ELEVES. JUSQU'A PRESENT, CES ETABLISSEMENTS ONT PU SUIVRE A PEU PRES LES BESOINS DES FAMILLES ET EN PLUS LEUR NIVEAU INTELLECTUEL DE FORMATION EST ASSUREMENT CONSIDERE COMME SATISFAISANT. MAIS IL SUBSISTE DES PROBLEMES ET CES PROBLEMES NATURELLEMENT RISQUENT D'ETRE AGGRAVES PAR L'ACCROISSEMENT DE LA POPULATION FRANCAISE EN GRANDE-BRETAGNE, ET C'EST NOTAMMENT LA QUESTION DE LA CONSTRUCTION D'UNE AILE SUPPLEMENTAIRE POUR LE LYCEE. ALORS, CE PROBLEME VA ETRE MIS A L'ETUDE PAR L'OUVERTURE DES CREDITS NECESSAIRES POUR POUVOIR ETUDIER CETTE CONSTRUCTION AFIN D'EN ENTREPRENDRE LE LANCEMENT DE LA CONSTRUCTION ELLE-MEME DANS LES DEUX PROCHAINES ANNEES. IL RESTE LA QUESTION DES FRAIS DE SCOLARISATION, C'EST-A-DIRE DE LA GRATUITE DE L'ENSEIGNEMENT POUR LES JEUNES FRANCAIS DE_L_ETRANGER ET LA AUSSI, LE PROBLEME EST COMPLEXE, MAIS LA DIRECTION DOIT ETRE LA MEME C'EST-A-DIRE DE TENDRE PROGRESSIVEMENT A CETTE GRATUITE QUELLES QUE SOIENT LES DIFFICULTES D'APPLICATIONÕ\
POUR L'INSTANT, LE REMEDE EST _RECHERCHE DANS L'OCTROI LIBERAL DE BOURSES SCOLAIRES ET, EN ATTENDANT QUE LE PROBLEME DE FOND PUISSE ETRE PLUS COMPLETEMENT TRAITE, NOUS NOUS EFFORCERONS D'AUGMENTER LE NOMBRE ET LE TAUX DE CES BOURSES POUR COMPENSER LA HAUSSE CONSTATEE DES FRAIS DE SCOLARITE. Õ VOICI LES INFORMATIONS QUE JE VOULAIS VOUS DONNER SUR LES REFLEXIONS DU GOUVERNEMENT CONCERNANT LA SITUATION DES FRANCAIS DE_L_ETRANGER, ET SUR LES INITIATIVES QUI SERONT PRISES EN GRANDE-BRETAGNE AVEC L'ACTIF _CONCOURS DE NOTRE EXCELLENTE REPRESENTATION DANS CE PAYS POUR APPORTER DES REPONSES A VOS PROBLEMES. MAIS JE CROIS QUE VOUS SERIEZ PEUT-ETRE DECUS SI JE NE VOUS PARLAIS QUE DE PROBLEMES MATERIELS ET SI JE NE VOUS DISAIS PAS CE QUE REPRESENTE POUR LQ FRANCE VOTRE PRESENCE EN GRANDE-BRETAGNE. Õ J'AI EU L'OCCASION DE DIRE DEPUIS MON ARRIVEE QUE NOUS AVONS AVEC LA GRANDE-BRETAGNE DES RELATIONS TOUT A FAIT PARTICULIERES, TOUT A FAIT ORIGINALES, ET D'AILLEURS JE SUIS PERSUADE QUE MEME UN LONG SEJOUR EN GRANDE-BRETAGNE NE PERMET PAS D'EPUISER LA _NATURE DE CES RELATIONS CAR IL EXISTE ENTRE LA GRANDE-BRETAGNE ET LA FRANCE UNE COMPETITION HISTORIQUE, QUI EST SANS DOUTE LA COMPETITION HISTORIQUE LA PLUS ANCIENNE ET LA PLUS INTENSE DE TOUTES CELLES QUE NOUS AVONS EUES AVEC D'AUTRES PAYS. J'EMPLOIE LE MOT "COMPETITION" POUR NE PAS EMPLOYER LE MOT D'AFFRONTEMENT OU DE CONFLIT. NOUS AVONS EU AVEC D'AUTRES PAYS, PAR EXEMPLE, NOS VOISINS D'ALLEMAGNE, DE FREQUENTS CONFLITS, MAIS CELA N'ETAIT PAS UNE COMPETITION HISTORIQUE AUSSI LONGUE ET AUSSI TENACE. CAR AVEC LA GRANDE-BRETAGNE, C'ETAIT VERITABLEMENT UNE COMPETITION SUR TOUS LES PLANS : LE PLAN POLITIQUE, SANS DOUTE, LE PLAN DE L'INTERVENTION DANS LES GRANDES AFFAIRES MONDIALES ET EGALEMENT, CHOSE BEAUCOUP PLUS ORIGINALE, LE PLAN DE LA CIVILISATION ET DE LA CULTURE. ET JE NE CROIS PAS QU'IL Y AIT D'AUTRE COLLECTIVITE HUMAINE AVEC LAQUELLE LA FRANCE AIT ETE ENGAGEE DANS UNE TELLE EMULATION, COMPARAISON SUR-LE-PLAN DE LA CIVILISATION ET DE LA CULTURE, EN MELANT, COMME JE L'AI DIT L'AUTRE SOIR, A LA FOIS L'IRRITATION ET L'ADMIRATION. ET CETTE FORME DE LA COMPETITION ENTRE LA FRANCE ET LA GRANDE-BRETAGNE, LA COMPETITION CULTURELLE ET SUR LE MODE_DE_VIE, C'EST UNE COMPETITION QU'IL FAUT POURSUIVRE. JE VEUX DIRE QUE C'EST POUR NOUS L'OCCASION D'UN PROGRES EN REGARDANT COMMENT NOUS POUVONS, SUR-LE-PLAN DE NOS CONNAISSANCES, DE NOTRE MODE_DE_VIE, DE LA QUALITE DE NOTRE VIE, APPARAITRE COMME SOUTENANT AVANTAGEUSEMENT LA COMPARAISON AVEC NOS VOISINS ET NOS AMISÕ\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` LE DEUXIEME TRAIT DE NOS RAPPORTS AVEC LA GRANDE-BRETAGNE, CE SONT NOS LIENS TRES ETROITS ET TRES PROFONDS NES DES DEUX DERNIERES GUERRES. ON Y FAIT SOUVENT ALLUSION DANS LES CIRCONSTANCES OFFICIELLES, ET PEUT-ETRE L'OPINION FRANCAISE CONNAIT-ELLE MIEUX LES LIENS DE LA DERNIERE GUERRE QUE LES LIENS DE LA GUERRE PRECEDENTE. MAIS IL FAUT VOIR L'ENSEMBLE, DEPUIS LE DEBUT DE CE SIECLE. DANS LES DEUX GRANDS CONFLITS OU LE SORT DE LA FRANCE ETAIT EN JEU ET POUR LEQUEL NOUS AVONS ACCOMPLI DES EFFORTS CONSIDERABLES, LA GRANDE-BRETAGNE A ETE D'UN BOUT A L'AUTRE A NOS COTES. ET NOTAMMENT POUR LA GUERRE DE 1914 - 1918, PEU DE FRANCAIS SAVENT, ET IL EST IMPORTANT QUE VOUS LE SACHIEZ, QUE LE NOMBRE DES MORTS BRITANNIQUES SUR LE SOL FRANCAIS A LARGEMENT DEPASSE 900.000 ET ETAIT DONC, SINON EGAL, DU MOINS DU MEME ORDRE DE GRANDEUR QUE LE NOTRE QUI ATTEIGNAIT UN MILLION ET DEMI. OR, POUR UN PAYS COMME LA GRANDE-BRETAGNE, PLUS_DE 900.000 MORTS SUR LE TERRITOIRE D'UN AUTRE PAYS DANS UN CONFLIT REPRESENTAIT UN EFFORT DE SOLIDARITE HISTORIQUE DONT NOUS DEVONS GARDER PROFONDEMENT ET EXPRIMER LE SOUVENIR. IL EN VA NATURELLEMENT DE MEME DE LA DERNIERE GUERRE, PUISQUE C'EST ICI QUE LA FRANCE A RETROUVE A LA FOIS SON EXPRESSION, PUIS SA DIGNITE, PUIS SON INDEPENDANCE, ET DONC LES RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES SONT MARQUEES, JE DIRAIS MARQUEES POUR JAMAIS, DES LIENS NES DE CES DEUX DERNIERES GUERRESÕ\
IL Y A UN TROISIEME ELEMENT QUI EST LA PARTICIPATION DE LA GRANDE-BRETAGNE A L'EUROPE. J'AI ETE FRAPPE DANS LES CONVERSATIONS QUE J'AI EUES AU-COURS DE CES DERNIERS JOURS PAR LE FAIT QUE LA GRANDE-BRETAGNE ETAIT EFFECTIVEMENT ENTREE DANS LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE. IL Y A EU UN LONG DEBAT DIPLOMATIQUE, PUIS POLITIQUE. IL Y A EU DES HESITATIONS, MAIS A L'HEURE ACTUELLE, ET C'EST D'AILLEURS CE QUE NOUS DISAIENT LES BRITANNIQUES IL Y A QUELQUES ANNEES, LORSQUE LA DECISION SERA PRISE, ELLE PRESENTERA POUR NOUS UN CARACTERE IRREVOCABLE ET DANS TOUT CE QUE J'AI ENTENDU DIRE, DANS TOUTES LES CONVERSATIONS QUE NOUS AVONS EUES, J'AI EU EN EFFET LE SENTIMENT QUE DESORMAIS LA GRANDE-BRETAGNE ETAIT ENTREE DANS LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE ET QU'ELLE EST DEVENUE DONC UN DE NOS GRANDS PARTENAIRES DANS CETTE COMMUNAUTE. Õ OR, IL Y A DEUX LOIS DE LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE : LA PREMIERE, C'EST QUE LES ECHANGES S'Y DEVELOPPENT TRES VITE ET SI NOUS AVONS SANS DOUTE CONNU DEPUIS QUELQUES ANNEES UN BON DEVELOPPEMENT DES RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES, MAINTENANT DANS LA COMMUNAUTE_ECONOMIQUE_EUROPEENNE `CEE` CES ECHANGES VONT SE DEVELOPPER BIEN DAVANTAGE, CE QUI VEUT DIRE QUE LA PRESENCE ECONOMIQUE FRANCAISE EN GRANDE-BRETAGNE AURA PLUS D'AMPLEUR ET D'IMPORTANCE, ET JE SOUHAITE QUE TOUS, NATURELLEMENT FONCTIONNAIRES, MAIS CHEFS D'ENTREPRISES, TECHNICIENS, INGENIEURS, TRAVAILLEURS, DEVELOPPENT TRES RAPIDEMENT CETTE PRESENCE DE L'ECONOMIE FRANCAISE EN GRANDE-BRETAGNE. NOUS AVONS CONNU CERTAINS RESULTATS £ NOUS AVONS RENVERSE NOTRE DEFICIT TRADITIONNEL VIS-A-VIS DE CE PAYS, MAIS NOUS SOMMES ENCORE AVEC 25 MILLIARDS DE FRANCS DE COMMERCE EXTERIEUR TRES LOIN DE NOS RELATIONS, PAR EXEMPLE, AVEC L'ALLEMAGNE FEDERALE `RFA` ET IL Y A PLACE POUR UN TRES GRAND PROGRES DES RELATIONS ECONOMIQUE ENTRE LA FRANCE ET LA GRANDE-BRETAGNE. NATURELLEMENT, NOUS SOUHAITONS QUE CE SOIT VOUS QUI CONDUISIEZ LARGEMENT CE DEVELOPPEMENT. UN SECOND TRAIT, C'EST QUE DANS LA COMMUNAUTE_EUROPEENNE, IL FAUT QUE LES DIRIGEANTS SE RENCONTRENT ET SE CONNAISSENT DAVANTAGE. A-PARTIR DU MOMENT OU ON APPARTIENT A UN MEME ENSEMBLE HUMAIN DE TRES GRANDE DIMENSION, IL EST ESSENTIEL QU'IL Y AIT DES LIENS ET DES RELATIONS PERSONNELLES. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE NOUS AVONS DECIDE HIER D'ORGANISER UNE RENCONTRE ANNUELLE DES PRINCIPAUX DIRIGEANTS BRITANNIQUES ET FRANCAIS. LA PREMIERE DE CES RENCONTRES AURA _LIEU A L'AUTOMNE, FIN OCTOBRE OU DEBUT NOVEMBRE, ET ELLE PERMETTRA AINSI D'INTENSIFIER ET D'ORGANISER, COMME NOUS LE SOUHAITONS, NOS RELATIONS AVEC CE PAYS\
`POLITIQUE ETRANGERE ` RELATIONS FRANCO - BRITANNIQUES` VOICI LES INDICATIONS QUE JE VOULAIS VOUS DONNER, A LA FOIS SUR VOTRE SITUATION DE FRANCAIS A_L_ETRANGER, ET EN MEME TEMPS SUR LE SENS DE VOTRE PRESENCE EN GRANDE-BRETAGNE. VENIR VOUS VOIR, CELA N'EST PAS UN TRES LONG VOYAGE, IL N'Y A QU'UN BRAS DE MER A TRAVERSER, ET SANS DOUTE BEAUCOUP D'ENTRE VOUS FONT-ILS, EUX-MEMES, FREQUEMMENT CE TRAJET, NEANMOINS, PUISQUE VOUS ETES UN RAMEAU EXTERIEUR DE LA FAMILLE FRANCAISE, JE VOUDRAIS VOUS APPORTER MES VOEUX TRES CHALEUREUX DE REUSSITE ET DE BONHEUR DANS CE PAYS, ET VOUS DIRE QUE JE GARDERAI UN TRES VIF SOUVENIR DE CE VOYAGE EN GRANDE-BRETAGNE, SANS DOUTE A CAUSE DE LA _NATURE DE NOS RELATIONS AVEC CE PAYS, MAIS AUSSI EN-RAISON DE L'EFFORT ACCOMPLI DEPUIS LONGTEMPS PAR LES FRANCAIS POUR QUE CE QUE LES BRITANNIQUES VOIENT DE LA FRANCE ET QUE CE QUE JE SOUHAITE QU'ELLE DEVIENNE POUR TOUS, C'EST-A-DIRE UNE FRANCE EXEMPLAIREÕ\

Voir tous les articles et dossiers